Le gameplay cérébral - commentaires Le gameplay cérébral 2012-01-16T08:42:13Z http://merlanfrit.net/Le-gameplay-cerebral#comment487 2012-01-16T08:42:13Z <p>Bah 5 heures, c'est autant que certains jeux "gamer" ^^ <br />Perso j'ai justement aimé cette narration presque absente. Tout le monde connaît le conte d'origine et souvent ses variations, donc pas besoin de plus d'explications. Mais c'est vrai, cela demande au joueur de "jouer le jeu" et d'accepter de boucher lui-même les trous. <br />Ce qui m'a gonflé, c'est plus que la quête des souvenirs est un peu aléatoire... J'ai fait l'ensemble des persos une première fois pour découvrir, puis une deuxième pour essayer de tout trouver... en vain.</p> Le gameplay cérébral 2012-01-12T17:02:32Z http://merlanfrit.net/Le-gameplay-cerebral#comment482 2012-01-12T17:02:32Z <p>L'approche de <i>The Path</i> m'avait beaucoup emballé. Mais je n'ai pas tenu plus de 5h sur le jeu. J'ai pris mon temps pour farfouiller la forêt, trouver les souvenirs de deux ou trois premières fillettes, avant de fondre sur leur loup respectif. Les mécanismes de gameplay fonctionne bien au début, devienne lassant sur du court terme. Dommage, car pour un jeu développé entre quatre yeux, il y a un véritable charme, une ambiance très particulière et une manière originale d'aborder le conte d'origine, façon Grimm, en plus sordide et moderne. Après, ouais. Des lacunes sont à pointer du doigt. Un certain hermétisme de la narration. Pourtant, même si je ne suis pas aller au bout, j'en garde un souvenir très fort. Les premières heures de jeu et la découverte de cet univers m'ont vraiment marqué, presque bousculé intérieurement (BO et bruitages, je les trouve superbes).</p> Le gameplay cérébral 2012-01-12T13:22:04Z http://merlanfrit.net/Le-gameplay-cerebral#comment476 2012-01-12T13:22:04Z <p>Non, j'ai jamais osé refaire à Shattered Memories. Ca a été un énorme choc pour moi (je l'ai lancé un soir pour essayer, et en fait je l'ai fini d'une traite dans la nuit), et je veux surtout pas le gâcher comme quand j'ai recommencé une partie de Don't take it personnaly ... <br />Mais le game design du jeu est vraiment fascinant ouais. Pour moi, c'est exactement ce vers quoi tous les jeux "cinématographiques", en réussissant à retranscrire le mystère du hors-champs dans la narration, en rendant ses mécaniques bien plus limpides qu'un dialogue avec 3 réponses manichéennes proposées ...</p> Le gameplay cérébral 2012-01-12T13:03:38Z http://merlanfrit.net/Le-gameplay-cerebral#comment475 2012-01-12T13:03:38Z <p>Je ne sais pas si tu as fini le Silent Hill plusieurs fois, c'est vraiment une expérience ^^ Je pensais que la fin donnerait une autre "vision" de l'aventure mais en fait pas tant que ça, le fait de jouer différemment pour voir les modulations est trop prenant. Bon ça casse un peu la magie puisqu'on voit tous les "trucs", mais d'un point de vue game design c'est passionnant... Comme tu le dis ce jeu mériterait plus d'articles, j'avais déjà écrit dessus mais curieusement je n'ai jamais eu le sentiment de lui rendre justice...</p> <p>Pour The Path, il n'y a pas que le loup puisque les souvenirs trouvés peuvent changer, parfois assez radicalement, l'épisode de la maison de mère-grand. C'est le principe classique des "100% qui donnent la vraie fin" ^^ Mais je suis d'accord, le jeu peut facilement énerver par ses prétentions auteurisantes.</p> Le gameplay cérébral 2012-01-12T10:51:19Z http://merlanfrit.net/Le-gameplay-cerebral#comment474 2012-01-12T10:51:19Z <p>/// Spoiler sur le Silent Hill ///</p> <p>Shattered Memories mériterait une semaine (mois ?) d'articles à son sujet tant sa proposition de synergie entre écriture et gameplay est surprenante. Le jeu part des réflexes et habitudes classiques du joueur face au jeu d'aventure pour mettre en place les personnages et lieux (parfaitement modulables, comme d'hab à Silent Hill) qui ne font que renforcer de manière invisible l'immersion d'un jeu dans lequel on s'auto-persuade (toujours à cause de nos habitudes de joueur) d'incarner un personnage que l'on n'est pas. Dans le genre gameplay cérébral - ou meta jeu, c'est quand même formidable.</p> <p>/// Fin du spoiler sur le Silent Hill ///</p> <p>Sinon, la conclusion sur les jeux AAA / auteurs est intéressante, puisque j'ai l'impression que c'est la scénarisation (parfois à outrance) des premiers qu'il manque à The Path, qui se la joue beaucoup trop auteur à mon goût. Certes, la mécanique est complètement brillante, mais pourquoi diable irais-je me promener - laborieusement - dans les bois si la seule et unique finalité est de rencontrer mon "loup" ? C'est con, parce que les mecs tenaient vraiment un truc, mais se sont enfoncés trop profondément dedans.</p>