Vertus de la copie - commentaires Vertus de la copie 2011-12-23T12:18:37Z http://merlanfrit.net/Vertus-de-la-copie#comment401 2011-12-23T12:18:37Z <p>Victor Moisan : Tu dis qu'on se sent tout à fait inutile en tant que joueur et c'est justement ce qui est recherché par Naughty Dog.</p> <p>Donc en gros tu dis que le but de ND, c'était de faire un passage chiant pour le joueur ?... <br />Moi je m'en fous de ce que voulait ou ne voulait pas ND, ce qui m'importe c'est si c'est réussi ou non. De toute façon quelle implication peut-il y avoir ? On sait pertinemment que le bonhomme n'a rien à craindre, les gentils ne meurent pas dans Uncharted, et il reste des chapitres derrière.</p> <p>C'est du sentimentalisme à la Michael Bay que fait ND. Et le faire de dire que le jeu vidéo cherche à piquer la place du cinéma, c'est justement dire que le jeu vidéo se sent inférieur à lui, sinon il chercherait tout simplement à occuper sa place à lui, avec ses propres spécificités.</p> Vertus de la copie 2011-12-20T18:26:50Z http://merlanfrit.net/Vertus-de-la-copie#comment392 2011-12-20T18:26:50Z <p>Eh bien à moi il me plaît bien ce côté "voleur", "saccageur". À quoi servent les codes, sinon à être transgressés ? Uncharted n'est plus un hommage poli à Indiana Jones dans cet épisode 3. Et puis l'appât du gain, ça me paraît être très cohérent avec la position d'un joueur de jeu vidéo : la quête de l'objet, l'attrait des trophées, l'accumulation d'expérience, etc.</p> <p>BlackLabel parle de sentiment d'infériorité du jeu vidéo par rapport au cinéma, et je trouve justement que Uncharted 3 dépasse ce stade. C'est vrai que le mode cinématographique limite totalement la portée vidéoludique du jeu. C'est de l'anti-jeu vidéo, bien sûr. Par contre, le fait que ce soit jouable (c'est-à-dire régulièrement interactif) apporte une dimension d'implication impossible au cinéma.</p> <p>Cinéma = représentation alors que jeu vidéo = immersion. Et c'est là-dessus qu'Uncharted 3 nous renseigne : qu'est-ce que le jeu vidéo peut apporter de plus que le cinéma ? Il occupe le terrain du cinéma, il cherche à lui piquer sa place. Certes, il renie beaucoup sa nature ou ses spécificités en chemin, mais il y a une forme de déclaration effrontée de puissance qui me paraît intéressante.</p> <p>Dire ça, ce n'est pas dire : il faut désormais que le jeu vidéo soit ça et uniquement ça. Soyons clairs.</p> <p>Je suis convaincu qu'une cinématique à la place du chapitre désertique n'aurait pas du tout eu le même impact. Tu dis qu'on se sent tout à fait inutile en tant que joueur et c'est justement ce qui est recherché par Naughty Dog. Drake a beau avoir su dominer des centaines d'ennemis, des paquebots fous, des avions sans pilote, il est réduit à sa plus fragile humanité lorsqu'il arrive dans le désert. Il est vulnérable et se sent mourir. C'est ce genre de passage qui forme un personnage de fiction, et sur ce plan je trouve que Uncharted 3 est plus abouti que les deux premiers.</p> <p>Puisque ippo évoque Journey... Je ne peux que saluer le fait que le jeu vidéo, même d'action, même hyper formaté, même blockbuster à mort, s'ouvre à des passages contemplatifs et à un supplément d'humanité.</p> Vertus de la copie 2011-12-20T16:36:43Z http://merlanfrit.net/Vertus-de-la-copie#comment388 2011-12-20T16:36:43Z <p>rhed308 : Et ce que je crains le plus dans ce 3e opus que je n'ai pas encore fait, c'est justement l'accentuation de ce côté "voleur" plutôt que "chasseur".</p> <p>Ben tes craintes sont justifiées. Le 3 ne repose que sur l'appât du gain pur et dur, Drake étant en complète opposition avec les motivations du 1, qui ont pourtant les mêmes origines. Je t'en dis pas davantage pour pas te spoiler, mais en plus d'être scénaristiquement un complet étron accumulant incohérences crasses et enjeux inexistants, le 3 se permet aussi de contredire complètement l'épisode 1, et partiellement le 2 (partiellement car le 2 était déjà quelque peu en contradiction avec le 1, mais pas de façon aussi débile).</p> Vertus de la copie 2011-12-18T11:38:51Z http://merlanfrit.net/Vertus-de-la-copie#comment376 2011-12-18T11:38:51Z <p>Le passage rapprochant Indiana Jones et Nathan Drake est passionnant car il correspond à ce que je reproche le plus à Uncharted 2. Le héros est passé du statut de chasseur de trésor à voleur de trésor.Le 1er épisode se rapproche en effet plus de la logique "Jones" où l'enrichissement est pour lui secondaire (contrairement à Sully) contrairement au principe de la quête et de l'aventure. Chercher le trésor est l'aventure en soit et le trouver constitue son apothéose. Mais après, il ne reste plus rien et il faut trouver une nouvelle aventure. <br />C'est ainsi que je percevais Drake dans le 1er et toute l'aventure du 2 basé sur le cambriolage d'un musée au Chapitre 2 a totalement détruit ce que j'appréciais chez lui. <br />Et ce que je crains le plus dans ce 3e opus que je n'ai pas encore fait, c'est justement l'accentuation de ce côté "voleur" plutôt que "chasseur". <br />L'ampleur des responsabilités m'a également beaucoup gêné. Le 1er épisode restait à l'échelle d'une île avec des mercenaires et sans aucune prétention de sauver le monde. Le 2e oppose déjà une armée et de parcourir le monde pour au final être chargé de le sauver. <br />Nous perdons ce côté intime avec les personnages et l'idée d'un micro-conflit qui n'influencera pas la face de la Terre. Sur ce point là je rejoins Chloé et son incompréhension de voir Drake s'orienter vers ce côté héros de films d'actions avec l'avenir de la planète entre ses mains. <br />Indiana Jones selon moi ne s'est jamais rapproché de cette limite "sauveur du monde" car nous n'avons jamais vu les possibilités militaires des reliques qu'il pourchasse. L'arche d'Alliance s'est de suite montrée incontrôlable tandis que la "Pierre" de Chintamani prouve ses vertus. <br />Uncharted se veut plus bas du front, plus simpliste dans son second épisode et c'est en cela qu'il ne se rapproche pas d'Indiana Jones. Recopier ou reprendre les grands moments des films est une chose mais les thématiques principales et les enjeux en est une autre.</p> <p>Je l'avoue j'ai peur de jouer à ce 3e épisode. Peur de voir l'aggravation de ce que Uncharted 2 a apporté. Non pas qu'il soit mauvais au contraire mais il perdait tout ce que j'avais apprécié dans le 1er. <br />Il se rapproche en soit de cette tendance de vouloir montrer du pays et être plus spectaculaire à défaut d'être plus intime et passionnant au delà de son gameplay.</p> Vertus de la copie 2011-12-17T12:07:43Z http://merlanfrit.net/Vertus-de-la-copie#comment373 2011-12-17T12:07:43Z <p>Uncharted 3 proscrit la latitude du joueur tout en injectant dans sa progression cinématique de constantes interactions qui sont, du point de vue ludique, dénuées d'intérêt. En revanche, ce travail d'interaction et de stimulation est primordial en termes d'implication du joueur ou d'accoutumance émotionnelle aux personnages.</p> <p>Pas du tout d'accord avec ça. Le fait de nous imposer des passages ludiquement sans intérêt ne permet pas de s'impliquer. Le désert en cinématique, ça aurait été sublime, ou encore dans un passage beaucoup plus court. Là c'est juste trop long et chiant, d'une lenteur pénible, on se sent complètement inutile en tant que joueur à garder le stick pointé vers le haut dans la direction imposée.</p> <p>Le jeu vidéo aujourd'hui se viande dès qu'il cherche à devenir du cinéma interactif. Ça donne juste de l'anti-jeu vidéo. Cette tendance à vouloir boxer dans la catégorie supérieure est plus fatigante qu'autre chose. Le jeu vidéo a sa propre spécificité, qu'il nous lâche un peu avec son sentiment d'infériorité avec le Septième Art !</p> Vertus de la copie 2011-12-15T14:22:12Z http://merlanfrit.net/Vertus-de-la-copie#comment371 2011-12-15T14:22:12Z <p>et j'oubliais l'essentiel : merci !</p> Vertus de la copie 2011-12-15T14:13:54Z http://merlanfrit.net/Vertus-de-la-copie#comment370 2011-12-15T14:13:54Z <p>Passionnant.</p> <p>J'ai retrouvé cette nécessité (= nécessaire pour l'apprécier) d'endosser le rôle d'un personnage (de jouer à "être l'acteur") dans Heavy Rain, oui, mais de manière encore plus poussée, avec la sensation d'une plus grande liberté de choix. C'était aussi un désir initial de David Cage, de vouloir faire vivre au joueur sa propre histoire. Dans Uncharted, on ne vit pas sa propre histoire, on vit l'histoire de Drake en mettant nos pas dans les siens. Dans un cas comme dans l'autre, je l'accepte totalement parce que les personnages, leurs histoires et leurs univers me touchent, me plaisent et me font voyager avec eux.</p> <p>J'attends beaucoup de ce que fera le studio Naughty Dog avec The Last of Us, et l'intérêt qu'ils semblent vouloir porter à la relation qu'entretiendront les deux personnages, comme un père et sa fille. <br />Lorsque c'est touchant, et suffisamment juste pour nous faire vibrer, entrer dans la vie d'un personnage préexistant, et jouer à être lui, c'est vraiment très attirant et c'est une expérience tout à fait savoureuse.</p> <p>Et d'un autre coté, lorsque je pense à Journey, de thatgamecompagny, je ressens intimement l'appel de cette solitude afin de la remplir avec ce que je suis vraiment. En endossant mon propre rôle.</p> <p>Quelle joie de constater chaque jour que la diversité des propositions faites par le jeu vidéo parviendra toujours à me contenter !</p>