Dans le rĂ©tro - commentaires Dans le rétro 2020-01-08T16:40:32Z http://merlanfrit.net/Dans-le-retro#comment6669 2020-01-08T16:40:32Z <p>Très bel article, merci beaucoup. Il y a véritablement un vertige qui s'empare de nous lorsque l'on contemple l'offre démesurée d'abonnements dans tous les domaines (JV, films, séries, mais aussi les livres, livres audio, programmes audiovisuels). Tout fait envie et on sait que toute une vie ne suffira pas à écumer 10% de ce qui potentiellement pourrait nous intéresser. L'équation à de quoi rendre malheureux.</p> <p>Exemple : depuis que je me suis lancé dans Netflix & Co, je suis passé d'environ 150-200 films visionnés par an (ce qui est déjà respectable) à + de 300 (sans parler des séries), le tout sans avoir spécialement plus de temps libre disponible, et sans vraiment rogner sur mes autres pratiques culturelles (si peut-être le JV quand même).</p> <p>Je n'ose pas chercher la réponse à cette question : à quoi aurais-je pu employer ce temps que j'ai consacré à voir ces films "supplémentaires" (dont seulement quelques-uns de marquants, et parmi ces derniers quasiment aucun que je n'aurais pu me procurer gratuitement ailleurs, ou plus tard, ou jamais, finalement c'est pas grave). C'est-à-dire, en faisant une moyenne basse d'1h30 par film, 150 heures, soit environ 10 journées entières.</p> <p>J'ai pris quelques "mesurettes" par ci par là pour ralentir un peu, mais bien que je ne pense pas être un cas particulièrement inquiétant (impossible pour moi de binge-watcher une saison en une journée), ça me plonge parfois dans un désarroi et une vision de moi-même qui confine au dégoût.</p> <p>Qu'est-ce qu'on devient quand notre fonction n'est plus que d'avaler le plus possible de contenu "culturel" ? Est-ce qu'on est encore en mesure de l'apprécier ? Est-ce qu'on devient un être antisocial ? Est-ce qu'on s'abrutit ?</p> <p>Vertigineux oui...</p>