Au comptoir avec Pok√©mon Go - commentaires Au comptoir avec Pokémon Go 2017-06-13T14:41:16Z http://merlanfrit.net/Au-comptoir-avec-Pokemon-Go#comment6491 2017-06-13T14:41:16Z <p>"La ville n'aura pas le souvenir de ce que Pokémon a produit" : Oh que oui. Un an après la publication de ton article, on peut enfin commencer à observer les effets de la post-Pokémon Go Mania ; et comme tu l'as si bien souligné, rien n'a changé visuellement. Plus intéressant encore, le phénomène permet en outre d'observer à quel point, à l'heure d'internet, une mode peut atteindre des sommets inconnus jusqu'alors et s'écraser misérablement aussi rapidement qu'il est arrivé. <br />On remarquera d'ailleurs qu'il y a 1 ans, ne pas jouer à Pokémon Go était vu comme un aveu de "ringardise", de la même façon qu'aujourd'hui y faire partie des derniers joueurs encore actifs est taxé des mêmes aprioris. Les jeux classiques plus récents, dont Pokémon Soleil & Lune ou le fangame <a href="http://www.retro-games.fr/pokemon-uranium-telechargement-gratuit-3458" class="spip_out" rel="external">Pokémon Uranium</a> ont fait bien moins d'émules mais restent plus pérennes lorsqu'on regarde le nombre de joueur, le nombre d'articles et de vidéos publiés sur le sujet ou plus simplement le soin pris par les éditeurs pour continuer à faire vivre ledits jeux. <br />Pokémon Go est mort, vive Pokémon !</p> Au comptoir avec Pokémon Go 2016-08-27T11:55:26Z http://merlanfrit.net/Au-comptoir-avec-Pokemon-Go#comment6266 2016-08-27T11:55:26Z <blockquote class="spip"> <p>Là où cela devient plus problématique, c'est que le jeu invite à combler un vide par un imaginaire sans réelle valeur, ou disons puissance, pour notre imagination. Et qu'il le fait en passant par un espace qui, bien que sélectionné, demeure sans histoire, sans passé, sans lien. Le jeu n'invite pas à nouer une véritable relation avec l'environnement, si je comprends bien. Il propose effectivement de devoir inventer des stratagèmes pour arriver à ses fins, ce qui produit une histoire pour les joueurs (c'est le côté sympathique de la chose et où je veux bien reconnaître qu'il y a du partage), mais je doute qu'il invite à réellement observer et comprendre la nature des lieux visités.</p> </blockquote> <p>J'ai lu en diagonale mais ce passage m'a interpellé, et pointe du doigt ce qui me dérange aussi dans Pokémon Go.</p> <p>Je partage l'idée de Jérôme ; le jeu (le concept j'entends) aurait eu une pertinence si son but était la découverte de la ville où on habite (voire la région), sorte de guide touristique des monuments, du patrimoine, sous forme de chasse au trésor. Le virtuel qui nous (re)met en contact avec le réel, sachant que que généralement bien des gens ne visitent jamais par exemple les musées de leur propre ville. La quête terminée, on lève les yeux de son téléphone pour regarder le concret, le découvrir. Et les rencontres se font sur une base concrète, le partage aussi.</p> <p>Or avec PG, sous couvert de faire sortir les gens dehors, je pense qu'on les coupe du monde réel, d'autant plus lorsque les Pokémons apparaissent dans des lieux privés, où les usages s'évaporent pour certains parce qu'il y a une peluche virtuelle à collectionner. Ou encore quand certains conduisent à 15 km/h pour faire éclore les oeufs (je crois), parce qu'au-dessus de cette vitesse ça ne fonctionne plus d'après ce que j'ai entendu dire. Moi j'y vois une négation du réel, un jeu qui supplante le monde environnant parce que les joueurs se plient à ses règles.</p> <p>Juste à entendre des discussions au travail, c'est consternant les niaiseries qu'ils peuvent raconter avec un sourire béat aux lèvres. <i>Après le travail j'ai passé 3 heures à rouler à 15 km/h, maintenant j'ai mon Pokétruc !</i></p> Au comptoir avec Pokémon Go 2016-08-08T06:47:53Z http://merlanfrit.net/Au-comptoir-avec-Pokemon-Go#comment6251 2016-08-08T06:47:53Z <p>"On peut débattre de la pertinence de cet imaginaire, de sa valeur, si c'est bon pour les enfants, etc, mais le simple fait qu'il y ait un liant, que ce jeu nous rapproche, massivement, est une raison de se réjouir, je crois" <br />Pour cela il y a déjà le scoutisme, dont on peut se réjouir, car il crée du liant, mais dont on peut se demander tout de même si l'imaginaire fasciste est bon pour la jeunesse ... Ah, les jeunes ...</p> Au comptoir avec Pokémon Go 2016-08-06T21:07:35Z http://merlanfrit.net/Au-comptoir-avec-Pokemon-Go#comment6250 2016-08-06T21:07:35Z <p>Etrangement, ce bel échange en dit plus long sur la difficulté du dialogue et de la communication que l'ensemble de son contenu.</p> Au comptoir avec Pokémon Go 2016-08-04T23:24:47Z http://merlanfrit.net/Au-comptoir-avec-Pokemon-Go#comment6249 2016-08-04T23:24:47Z <p>Et à Saï Saimon, si je peux citer nofx : "don't f***ing call me white" ;) a bon entendeur</p> Au comptoir avec Pokémon Go 2016-08-04T23:21:30Z http://merlanfrit.net/Au-comptoir-avec-Pokemon-Go#comment6248 2016-08-04T23:21:30Z <p>Tout cela me rappelle l'époque où les cahiers du cinéma publiaient des tartines sur le post modernisme de Loft Story. Avec le recul, ça crève les yeux : c'était une bande de fumistes dans des décors en plastoc, et nous avons plus ou moins gobé tout ça parce que nous sommes prêts à tout pour fuir l'ennui. J'ai longtemps cru à l'intérêt de parler de la culture vivante, mais je finis par penser qu'il vaut mieux consommer comme on l'entends, laisser le temps trier et décider de l'importance des événements culturels, et en attendant, on peut aussi lire Platon, hein... Bon ok. Je dois être devenu un vieux couillon. Bonne chasse, les amis !</p> Au comptoir avec Pokémon Go 2016-08-03T09:54:50Z http://merlanfrit.net/Au-comptoir-avec-Pokemon-Go#comment6247 2016-08-03T09:54:50Z <p>"Quant au virtuel qui devient réel, je persiste. Les pokémons sont bien plus réels que ceux que tu avais sur ta DS parce que dans le cas de Pokémon GO"</p> <p>Je joue à Pokémon Go et j'en vois toute les qualités. Et défaut. J'adore cette conversation, dans laquelle on trouve plein de choses, d'excellent arguments, des choses auxquelles j'étais à des lustres de penser. Et j'apprend beaucoup. Donc merci pour cette publication. Je souhaitais juste réagir à la phrase que je cite plus haut.</p> <p>Sur GB, DS, 3DS, je créé une histoire avec mes pokémon, que "j'élève" qui m'accompagnent dans ma quête. On forme une équipe de 6 et on vit une aventure avec. C'est malheureusement quelque chose que je trouve moins dans pokémon Go. A capturer des Ratata par dizaines, ils en perdent de leur valeur et de leur personnalité. Certes, on peut se créer des anecdotes "Ouais j'ai attrapé ce Lokhlass dans mon lit" ou "Tiens c'est marrant, un taupiqueur sur mon pantalon" mais c'est tout. On ne va jamais s'attacher aux pokémon que l'on capture. En ça, je les trouve moins réels dans Pokémon Go justement.</p> Au comptoir avec Pokémon Go 2016-08-03T01:15:36Z http://merlanfrit.net/Au-comptoir-avec-Pokemon-Go#comment6246 2016-08-03T01:15:36Z <p>@Saï Saimon : je ne sais pas d'où tu tires ce portrait sociologique qui m'a tout l'air d'être un fantasme réducteur et enclin aux raccourcis. On parle d'une appli mobile téléchargée par millions en quelques semaines. D'une part ça ne peut pas être aussi simple que ce tu indiques. De l'autre, ça a forcément une portée sociale conséquente : ce n'est pas la société entière qui est concernée par Pokémon Go ! mais bien un pan assez significatif pour qu'on puisse parler de masse et, de fait, de considérer que le jeu a un impact véritable. Si tant bien est que ce soit un mouvement urbain blanc classe moyenne etc., bah c'est pas négligeable pour autant. Les jeux mobiles sont extrêmement répandus.</p> Au comptoir avec Pokémon Go 2016-08-01T17:16:59Z http://merlanfrit.net/Au-comptoir-avec-Pokemon-Go#comment6245 2016-08-01T17:16:59Z <p>« S'il faut ça pour réenchanter le monde, alors au secours ! » <br />On dirait une personne qui découvre les jeux vidéo. C'est un idle game en mode non-lazy walking et ego-localisation (ah pardon, géo je voulais dire). Rien de neuf. Vivement World of Warcraft GO ;)</p> <p>"Son simple effet de masse suffirait à le protéger de toute discussion, ce qui revient à dire la même chose que Bienvenue chez les Ch'tis doit nécessairement dire quelque chose d'important et être respecté puisqu'il draine un tiers des français en salles." <br />Ce n'est pas faux, mais le sophisme est un petit peu poussé. Pokémon reste Pokémon. Il ré-active les adultes en mal d'innocence enfantine.</p> <p>"Je vois mal en quoi débusquer un mignon Pokémon sur l'écran de mon iPhone dans un espace, certes insolite et peut-être inédit pour moi, m'invite à regarder le monde autrement." <br />Ici, ce sont les lieux artistiques et culturels qui sont mis en avant. Rien que dans mon quartier, j'ai découvert quelques petites statues dont je n'avais pas idée de leur existence. Evidemment, j'aurais pu prendre Google Maps, mais Google Maps ne me permet pas de farm des pokéballs en faisant tourner un symbole qui passe du cube à la sphère intelligente d'un service secret.</p> <p>"La compagnie a été financée par In-Q-Tel, un fonds américain de capital-investissement mis en place par la CIA en 1999. " <br />Bien joué la CIA, ce jouet est très rigolo ! J'y joue encore (la vraie question étant : sur le fond, ça va durer combien de temps ce truc ?)</p> <p>ps : chaque soir, je vois les deux pokespots devant mon immeuble s'illuminer de pétales roses et je constate des petits groupes de trentenaires depuis la fenêtre de mon appartement. Ils forment à coups de quelques centimes d'euros. J'aime bien, je souris.</p> Au comptoir avec Pokémon Go 2016-08-01T10:55:31Z http://merlanfrit.net/Au-comptoir-avec-Pokemon-Go#comment6244 2016-08-01T10:55:31Z <p>« Le projet Pokémon Go a été créé conjointement par The Pokémon Company, Nintendo et Niantic, ancienne filiale de Google. Niantic a été fondé par John Hanke, également fondateur de la compagnie Keyhole, Inc. spécialisée dans la création de cartes géospatiales. La compagnie a été financée par In-Q-Tel, un fonds américain de capital-investissement mis en place par la CIA en 1999. »</p> Au comptoir avec Pokémon Go 2016-08-01T09:30:56Z http://merlanfrit.net/Au-comptoir-avec-Pokemon-Go#comment6243 2016-08-01T09:30:56Z <p>A mon avis c'est surtout un début. L'univers Pokemon ne m'ayant jamais intéressé, je ne testerai sans doute jamais. Mais on ne peut nier que c'est une toute nouvelle façon d'appréhender le jeux vidéo. Je suis surtout curieux de voir ce qui va venir après ... et on peut être sur que certain développeurs vont vouloir surfer sur la hype ... et qui sait ... pondre une merveille.</p> Au comptoir avec Pokémon Go 2016-08-01T07:55:04Z http://merlanfrit.net/Au-comptoir-avec-Pokemon-Go#comment6242 2016-08-01T07:55:04Z <p>Un large mouvement ? Un mouvement jeune, blanc, urbain, de classe moyenne... Amplifié par un miroir médiatique. <br />Désolé mais c'est tout sauf un large mouvement, c'est juste que quand la classe socio économique dominante se passionne pour quelque chose, elle s'imagine que c'est la société entière qui lui emboite le pas.</p> Au comptoir avec Pokémon Go 2016-07-31T23:46:19Z http://merlanfrit.net/Au-comptoir-avec-Pokemon-Go#comment6241 2016-07-31T23:46:19Z <p>Un large mouvement de trous du culs qui sillonnent ma rue toute la nuit, toutes les nuits, en groupe, et en veilant bien à rire fort, à crier fort, et à mettre FORT le volume de leurs smartphones ou tablettes, ça c'est une certitude.Bravo, on a réussi à créer une source de nuisance quotidienne supplémentaire.</p> Au comptoir avec Pokémon Go 2016-07-31T16:45:11Z http://merlanfrit.net/Au-comptoir-avec-Pokemon-Go#comment6240 2016-07-31T16:45:11Z <p>Échange intéressant. <br />cKei à crut y déceler un affrontement caricatural entre le vieux réac et le jeune progressiste. Ça n'est pas mon cas. Les points soulevé par J.Dittmar peuvent sembler vieillots mais ça n'est pas le cas. Par exemple, la question du partage ou plutôt de l'illusion du partage au sein d'un système fermé est loin d'être réac.</p> <p>Pour ma part je n'ai pas jouer à Pokemon GO, mais la périphrase : “une occupation provisoire déviante”, m'a parut tout à fait juste pour décrire les jeux dadas et situationnistes. Pokemon GO en est un descendant direct, il en partage donc les limites. En tous cas c'est la lecture que j'en fais à posteriori.</p> <p>Par contre que Pokemon GO soit "le signe (le plus significatif jusqu'à présent) d'un plus large mouvement" selon N.Turcev me fait me demander : quel est, selon lui, ce plus large mouvement ?</p> Au comptoir avec Pokémon Go 2016-07-31T16:17:59Z http://merlanfrit.net/Au-comptoir-avec-Pokemon-Go#comment6239 2016-07-31T16:17:59Z <p>Je le savais bien moi que les jeux vidéo c'était mauvais pour le cerveau.</p> Au comptoir avec Pokémon Go 2016-07-31T16:14:15Z http://merlanfrit.net/Au-comptoir-avec-Pokemon-Go#comment6238 2016-07-31T16:14:15Z <p>Discussion qui aurait pu être intéressante mais qui se révèle rapidement être illisible du fait que l'une des personnes n'ait pas joué au jeu (voire même pas essayé, et connaisse peu les jeux "principaux") et n'a pas plus chercher à comprendre l'expérience vécue par beaucoup de ceux qui ont été pris au jeu. Dommage car cela aurait pu produire une belle critique/analyse.</p> <p>PS : J'ai été définitivement perdu au moment où j'ai lu "contrôle des foules".</p> Au comptoir avec Pokémon Go 2016-07-31T16:08:07Z http://merlanfrit.net/Au-comptoir-avec-Pokemon-Go#comment6237 2016-07-31T16:08:07Z <p>D'ailleurs juste une réflexion sur le caractère social : pour la petite histoire je suis dans le TGV. De la place, j'avise un écran qui tente d'inciter le dialogue entre voisins de places . Le train c'est l'échange personnifié. Je remarque en revanche que les gens font au mieux la gueule et évitent de se regarde, s'adresser la parole.</p> <p>En revanche dans pokego le dialogue, la rencontre est bien présente. Dès amitiés se créent entre joueurs que la caricature présente généralement comme d'incorrigibles timides ou inadaptés sociaux. Les gens coopèrent discutent de leurs prises , de leurs tactiques. Ça n'est pas magique ( contrairement à ce que beaucoup d'articles essayent de vendre) mais sa arrive.</p> Au comptoir avec Pokémon Go 2016-07-31T15:46:14Z http://merlanfrit.net/Au-comptoir-avec-Pokemon-Go#comment6236 2016-07-31T15:46:14Z <p>Discussion intéressante mais je déplore qu'elle parte un peu en affrontement caricatural entre le vieux réac et le jeune progressiste.</p> <p>Il ne faut évidement pas faire de ce jeu la version 2.0du guide du routard dont le but serait d'ouvrir notre regard sur le monde, de nous faire découvrira des ressources insoupçonnées de notre environnement. Ça n'est qu'une petite application (qui perso me laisse de glace niveau ludisme) censée réunir les dresseurs dans une chasse grandeur nature plutôt que coincee dans un monde virtuel, et le fait que ça fasse crapahuter les gens n'est qu'un effet collatéral et relativement anecdotique. La preuve ce week end, j'ai vu de mes yeux deux personnes essayer de chopper les bestioles à portée, éventuellement sortir dans le quartier qques minutes. Ont-ils pour autant visités ? Non. Le guidage les a emmené là, puis là, puis ils sont rentrés sans mieux connaître les environs, que ça ne leur apporte qque chose.</p> <p>Donc je confirme que pokego ne semble pas être le remède miracle contre l'oisiveté ou la solitude. Mais qui a dit ça ?</p> <p>Cependant il ne faut pas minorer les apports potentiels de sa pratique. Clairement elle en a, Nicolas les a évoqué. Est-ce que ça reste mineur ?possible, et alors ? On aurait tout à gagner à prendre chaque avancée aussi circonscrite soit -elle pour une victoire .</p>