Never be game over - commentaires Never be game over 2016-05-19T15:15:30Z http://merlanfrit.net/Never-be-game-over#comment6171 2016-05-19T15:15:30Z <p>L'hélico peut poser problème à cause du temps que ça prend. L'appeler, rejoindre la position, etc. Mais personnellement je vois ça comme un atout. Je trouve que ça épaissit l'expérience de jeu, là où les fast travel "classiques" n'ont d'objectif que de faciliter grossièrement les choses aux joueurs. Dans GTA4, prendre le taxi c'est un transport que je trouvais pertinent aussi ; ça fait gagner du temps, mais par souci dans le justifier dans le game-design ça a son lot "d'inconvénients".</p> <p>C'est comme capturer un interprète. Kojima aurait pu aller au plus facile et faire parler tout le monde en anglais, ou justifier ça piètrement avec un Snake multilingue. Capturer un interprète, ça fait partie des détails qui font un jeu pour moi. Tu veux interroger les ennemis ? Fais un minimum d'efforts avant.</p> Never be game over 2016-05-19T12:44:40Z http://merlanfrit.net/Never-be-game-over#comment6169 2016-05-19T12:44:40Z <p>Bravo pour cet article, c'est un régal (tout comme le site Metalgearsolid.be). Ce jeu fut un véritable choc lorsque je me suis "donné" à lui (de janvier à février 2016) de cet hommage fait au joueur, qui me fait continuellement y revenir. Comme le stipule l'article, il entretient effectivement avec moi une relation particulière qui me pousse à encore et encore à retourner sur le champ de bataille. C'est assez fou. Ce n'est pas un jeu hommage (comme l'était MGS4) c'est un jeu de l'après, de la passation, de l'infini "persistant" ; à jamais cristalliser la légende. Bravo Kojima et ces équipes, tellement hâte de voir des bribes (spéculatives) de l'après Konami.</p> Never be game over 2016-05-19T10:02:33Z http://merlanfrit.net/Never-be-game-over#comment6168 2016-05-19T10:02:33Z <p>N'empêche cet excellent papier me pousserait presque à reprendre ma partie. Je dis bien presque.</p> Never be game over 2016-05-18T16:02:21Z http://merlanfrit.net/Never-be-game-over#comment6167 2016-05-18T16:02:21Z <p>@BlackLabel</p> <blockquote class="spip"> <p>Ben pour l'avoir beaucoup utilisé [l'hélicoptère] je peux te dire que non (pour ma part du moins). Parce que ça forme un liant concret, là où les autres titres utilisent le voyage rapide qui fait office de téléportation, et qui pour le coup tue l'expérience.</p> </blockquote> <p>Oui c'est très juste comme remarque. Je n'ai pas trop de problème avec l'hélicoptère, d'autant que je l'utilise à bon escient (je suis un gouffre à PIM), mais il est vrai que c'est un élément tellement pointé par les détracteurs que je me suis dit que je devais le mentionner et y répondre.</p> Never be game over 2016-05-18T15:09:11Z http://merlanfrit.net/Never-be-game-over#comment6166 2016-05-18T15:09:11Z <p>"<i>Après, je trouve la sortie de Big Boss assez fine : le soldat pousse l'art du camouflage à son paroxysme, en se dissimulant derrière son reflet. Il est fort</i>."</p> <p>Carrément ! Comme je l'ai écrit ailleurs "Il est vraiment fort ce Big Boss, tellement furtif qu'il n'apparaît qu'à peine dans son propre jeu !"</p> <p>Il a bien réussi son coup.</p> Never be game over 2016-05-18T11:09:02Z http://merlanfrit.net/Never-be-game-over#comment6164 2016-05-18T11:09:02Z <p>Je peux me tromper et attribuer mes lubies personnelles à Kojima, mais j'ai aussi l'impression que par rapport à de nombreux jeux occidentaux qui veulent forcer le joueur à se fondre dans le héros, Kojima a voulu lui rendre sa place (au joueur) jusqu'à lui dire que le héros du jeu, c'est lui.</p> <p>Il a d'ailleurs récupéré de nombreuses mécaniques de jeux occidentales, mais toujours en se les appropriant. L'exemple qui m'a le plus frappé c'est la faune. Dans les autres jeux on les chasse avec charcutage sanguinolent, ici ça vise la préservation des espèces.</p> <blockquote class="spip"> <p>L'utilisation systématique de l'hélicoptère pour se déplacer peut tuer l'expérience de jeu.</p> </blockquote> <p>Ben pour l'avoir beaucoup utilisé je peux te dire que non (pour ma part du moins). Parce que ça forme un liant concret, là où les autres titres utilisent le voyage rapide qui fait office de téléportation, et qui pour le coup tue l'expérience.</p> Never be game over 2016-05-18T10:58:57Z http://merlanfrit.net/Never-be-game-over#comment6162 2016-05-18T10:58:57Z <p>@Yeah : Je suis d'accord. À l'origine, dans mon plan d'article, j'avais prévu une partie "Jeter le discrédit" dans laquelle on voit que Kojima cherche à ternir l'image du soldat légendaire Big Boss. Ce n'est pas si nouveau (même si nous ne voulons voir que ce qui nous plaît). Dans Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots, Eva explique que tout ce que l'on raconte autour de Big Boss est exagéré. On savait aussi que le combat entre The Boss et Big Boss n'était qu'une mise en scène. Kojima rajoute par dessus l'unité XOF et fait prendre la fuite à Big Boss dès le début du jeu. Je pense que Kojima, à la fois fasciné par la chose militaire et pacifiste, a voulu briser les ailes de ce personnage, devenu trop encombrant, trop admiré. Il en profite même pour réhabiliter Zero, l'ennemi juré de Big Boss. C'est dire.</p> <p>Après, je trouve la sortie de Big Boss assez fine : le soldat pousse l'art du camouflage à son paroxysme, en se dissimulant derrière son reflet. Il est fort.</p> Never be game over 2016-05-18T09:08:16Z http://merlanfrit.net/Never-be-game-over#comment6161 2016-05-18T09:08:16Z <p>Bon article qui résume bien la philosophie du jeu (évolution de la place du joueur dans chaque épisode, le personnage de Venom Snake qui fait plus avatar sans personnalité que héros de MGS, gameplay compacte dans un monde ouvert élaboré).</p> <p>Cependant j'y apporterais une petite nuance, assez personnelle. Kojima lègue certes son oeuvre au joueur, en lui disant "Vas-y mon gars, c'est toi le Big Boss maintenant", mais par le fait, il réalise aussi, à mon sens, une petite trahison, en désacralisant l'image de Big Boss. <br />Personnellement, en lançant MGSV, je ne voulais pas "être" Big Boss, mais juste découvrir son histoire et apprendre de lui et ses potentielles erreurs. Au lieu de ça, j'apprends que le bougre a préféré se tailler en moto pendant que je me tapais tout le sale boulot à sa place, et que la légende qui l'entoure est un mensonge.</p> <p>Bref, en tant que joueur, le chapitre Vérité m'a plus fait l'effet d'un abandon que d'un passage de flambeau. Mais bon, c'était une bonne expérience quand même !</p> Never be game over 2016-05-17T20:47:16Z http://merlanfrit.net/Never-be-game-over#comment6160 2016-05-17T20:47:16Z <p>Très bel article, merci !</p>