Le visage d'Iwata - commentaires Le visage d'Iwata 2015-07-21T16:32:16Z http://merlanfrit.net/Le-visage-d-Iwata#comment5552 2015-07-21T16:32:16Z <p>Merci pour votre article.</p> Le visage d'Iwata 2015-07-17T10:13:08Z http://merlanfrit.net/Le-visage-d-Iwata#comment5549 2015-07-17T10:13:08Z <p>Un message court pour vous dire que cette article m'a ému par sa justesse. C'était bien son but, éviter l'hagiographie pour comprendre qu'est-ce qui nous émeut dans cet événement et qu'est-ce qui a été perdu. Et je trouve votre article très réussi dans ce sens là, il m'a fait réfléchir et m'a fait comprendre beaucoup de choses.</p> Le visage d'Iwata 2015-07-15T10:55:50Z http://merlanfrit.net/Le-visage-d-Iwata#comment5544 2015-07-15T10:55:50Z <p>Hello monpied.</p> <p>Si j'ai commencé à écrire ce papier, c'est parce que je me suis demandé pourquoi j'étais ému par la mort d'Iwata, et pourquoi je n'étais visiblement pas le seul.</p> <p>Quand j'écris que c'est un peu comme si Toad partait, ou que je dis qu'on a perdu un personnage, ce n'est pas vraiment une métaphore : ce qui nous manque ce n'est pas la personne réelle que l'on ne connaît pas, ou même le dirigeant dont le bilan est discutable, mais bien Iwata le personnage public, le visage de Nintendo, qui nous était devenu sympathique.</p> <p>Sur le chef d'entreprise et le créateur, j'essaye juste de mettre un peu les choses en perspective. Il a des côtés admirables, mais à mon sens (je peux me tromper), son influence sur la création vidéoludique n'est pas du niveau de celle d'un Yokoi ou d'un Miyamoto.</p> <p>Après si on parle de sentiments, je crois que je préfère Tingle à Link. :)</p> Le visage d'Iwata 2015-07-14T22:54:30Z http://merlanfrit.net/Le-visage-d-Iwata#comment5543 2015-07-14T22:54:30Z <p>Bonsoir,</p> <p>"Si ses proches et ses collègues ont perdu un être cher" : je ne suis ni l'un ni l'autre, mais j'ai la haine quand même.</p> <p>Comme vous le soulignez en début d'article, la nécro est un exercice délicat (d'autant plus casse-gueule qu'il est quasi-inédit dans le jeu vidéo, comme vous l'expliquez aussi, ce qui est très bien vu si je peux me permettre). C'est pourquoi je m'excuse par avance des critiques que je m'apprête à claquer sans remords, bien planqué que je suis derrière mon pseudo.</p> <p>Mais j'avoue ne pas bien comprendre où vous voulez en venir : certes, la presse se répand en "hagiographies" relous (on dirait Steve Jobs, quoi), et ça peut donner envie de donner des coups de pompes dans l'icône. Certes, Iwata est aussi celui qui incarne ce qui est le plus communément reproché à Nintendo : l'attraction pour le "blue ocean" et le doigt d'honneur aux hardcore-gamers qu'on lui a (sans doute trop vite) associé. Certes, enfin, la boîte est d'un monolithisme agaçant, et on peut à juste titre se demander si ce décès aussi tragique qu'attendu (hélas) va changer quoi que ce soit à la guéguerre habituelle des oxymores vidéoludiques : l'innovation rétrograde de Nintendo VS le passéisme ultra-moderne des mastodontes en face (Sony et Microsoft).</p> <p>Tout ça est vrai. Mais on parle quand même d'un mec qui a pondu la Wii et la DS. Avant les smartphones, avant les free-to-play (rebaptisés en effet par lui "free-to-start" : ce con avait de l'humour, en plus), avant Internet ou presque. On peut estimer que le jeu vidéo s'est démocratisé grâce à Samsung ou Apple ; mais on peut aussi estimer que Nintendo a montré la voie. En fait, on peut presque se demander si ce site aurait eu une audience si Iwata était resté chez HAL.</p> <p>Lui accorder un peu de sympathie au prix de bizarres spéculations rhétoriques (disons que c'était Tingle ; quand Miyamoto y passera, ce sera Link ? et qui crèvera pour Mario ?) et s'émouvoir de ses pitreries communicationnelles (même brillantes) pour mieux lui dénier son rôle d'ambassadeur aux couilles hypertrophiées du jeu vidéo, je trouve ça injuste.</p> <p>Mais peut-être que l'émotion m'aveugle, que vous lui avez rendu l'hommage qu'il mérite, et que je crise juste parce que j'aurais tourné l'hommage en question différemment. Alors merci quand même pour ce papier. Iwata est mort, vive Nintendo \o/.</p>