Fascination militaire - commentaires Fascination militaire 2015-01-01T09:05:28Z http://merlanfrit.net/Fascination-militaire#comment5296 2015-01-01T09:05:28Z <blockquote class="spip"> <p>ne vouliez pas plutôt dire que jouer peut-être l'occasion de révéler une facette de soi ? ce qui me semble concorder avec votre propos (et la réalité paradoxale de l'esprit humain ^^)</p> </blockquote> <p>A vrai dire, les deux mènent à peu près à la même chose ... omettre une facette (ici la compassion, l'humanité) fait ressortir les autres (le calcul froid, l'esprit destructeur). Mais la remarque est intéressante pour le point de vue différent qu'elle offre. Pour moi, ce qui est important dans le rapport au jeu, c'est la déshumanisation du joueur.</p> Fascination militaire 2014-12-31T16:57:04Z http://merlanfrit.net/Fascination-militaire#comment5294 2014-12-31T16:57:04Z <p>Bonjour,</p> <p>je trouve la thèse de votre article excellente.</p> <p>en effet, la violence mise en oeuvre dans les wargames est d'une plus grande ampleur que celle à laquelle on peut participer directement dans les FPS, mais à mon avis, les premiers font appel à des processus mentaux plus élaborés qui impliquent une capacité à maitriser des tensions agressive ( sous peine de perdre patience notemment) ; tensions qui à l'inverse ont tendance à être mises à profits par les seconds. Donc, à mon avis la critique à l'encontre des jeux violents vise juste si l'on considère l''influence que le dispositif en question peut exercer sur l'esprit humain, en ce sens que le jeu est alors envisagé comme un agent qui soumet à la pulsion. (hypothèse personnelle, j'aime beaucoup ce genre de jeu justement parce qu'ils permettent de se défouler, la question du conditionnement intervient sans doute à partir d'un certain nombre d'heure quotidienne)</p> <p>Cela étant dit, le lièvre que vous soulevez flaire bon sa "violence symbolique" inavouée ^^</p> <p>sinon je me permets d'attirer votre attention sur cette phrase</p> <p><i>"Or jouer, cela peut être l'occasion d'omettre une facette de soi, ce que l'on n'a pas le droit de faire dans la vraie vie."</i></p> <p>ne vouliez pas plutôt dire que jouer peut-être l'occasion de <i>révéler</i> une facette de soi ? ce qui me semble concorder avec votre propos (et la réalité paradoxale de l'esprit humain ^^)</p> Fascination militaire 2014-11-27T08:53:59Z http://merlanfrit.net/Fascination-militaire#comment5218 2014-11-27T08:53:59Z <p>J'ai eut ce genre de ressentit la première fois que j'ai joué un peu sérieusement a Combat Mission, avec des descriptifs très précis de chars Allemands et ces détails étaient pris en compte par le jeu. Il y'avait bien un coté jubilatoire "geek" de voir le jeu proposé autant de détails réalistes et j'avais ressentit un malaise en même temps.</p> <p>Avec du recul je trouve ce malaise très sain, car il retranscrit aussi très objectivement l'horreur du dispositif.</p> <p>J'avais aussi trouvé ça intéressant car finalement il n'y avait pas là de considération politique, peu importe le camp joué (seul le drapeau et le matériel change) nous ne sommes que face à des soldats sur un front. Pas d'idéologie, en tous cas pas aussi marqué que dans un film/jeu de guerre "gros budget". Un constat froid et qui me semblait impartial d'une réalité. Ce qui marchait d'autant plus avec le contexte de l'époque où l'on pouvait être fusillé pour désertion.</p> <p>Au final je ne joue plus du tout à ce genre de titres (par manque d'intérêt surtout), mais je ne lis pas non plus d'articles plus poussé sur le sujet. Donc même si je suis d'accord avec la conclusion de l'article je ne peux m'empêcher de penser que ce jeu m'aura fait découvrir tout un panel d'informations (a relativiser bien sûr, mais tout de même) que je n'aurais probablement jamais eut si ce n'était pas un jeu, justement.</p> <p>Merci pour l'article. Très intéressant.</p> Fascination militaire 2014-11-19T12:59:47Z http://merlanfrit.net/Fascination-militaire#comment5203 2014-11-19T12:59:47Z <p>La question me fait penser au très bon roman de jeunesse de Roberto Bolano, Le Troisième Reich, qui raconte les vacances d'un champion allemand de wargame, qui s'enferme dans sa chambre d'hôtel sur la Costa Brava pour tester ses ouvertures à l'opération Barbarossa... Et puis il rencontre un surprenant adversaire.</p> <p>On sent que Bolano connaît bien le sujet, mais il est assez impitoyable et c'est vraiment fascinant. :)</p>