Le gameplay de l’intervalle : éloge du feu de camp - commentaires Le gameplay de l'intervalle : éloge du feu de camp 2018-11-19T15:32:50Z http://merlanfrit.net/Le-gameplay-de-l-intervalle-eloge#comment6601 2018-11-19T15:32:50Z <p>Je tiens à préciser que contre toute attente (si ça ne se voit pas : je désespérais de Rockstar), je trouve RDR2 excellent. Il a bien hérité de défauts de GTA V, mais propose une expérience infiniment plus cohérente.</p> <p>A dans six mois peut-être pour une critique. :D</p> Le gameplay de l'intervalle : éloge du feu de camp 2018-11-18T14:13:38Z http://merlanfrit.net/Le-gameplay-de-l-intervalle-eloge#comment6599 2018-11-18T14:13:38Z <p><img src="http://merlanfrit.net/squelettes/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Novembre 2018, Red Dead Redemption 2 est au coeur de l'actualité-</p> <p>Je me demande ce que pense aujourd'hui Sachka Duval des feux de camps, et de la gestion des chevaux de RDR2, qui semble avoir pris en compte sa critique ! <br />Pour avoir fait RDR il y a une semaine juste avant d'attaquer RDR2, je ne lui ai pas trouvé autant de qualités que son statut de classique pouvait me laisser imaginer. Il faut dire que beaucoup de ses qualités sont devenues des pré-requis au model open world, il ne lui reste plus que son rythme.</p> <p>Le coeur de ce qui fait aujourd'hui que RDR2 me touche beaucoup plus que le premier épisode, c'est notamment cette âpreté du monde envers le joueur. Faire attention au terrain et à la faune pour préserver son cheval, la moindre bande de bandits peut être fatal, et les ressources peuvent manquer.</p> Le gameplay de l'intervalle : éloge du feu de camp 2012-01-01T02:44:25Z http://merlanfrit.net/Le-gameplay-de-l-intervalle-eloge#comment420 2012-01-01T02:44:25Z <p>Il est vrai que pour emboiter le pas à Red, le feu de Dark Souls semble un incontournable du genre. Je ne peux encore en parler car l'heure est à Demon's Souls pour moi, mais ça viendra ;)</p> <p>Pour revenir au sujet et même si les interactions étaient limitées, je garde un assez bon souvenir des feux de camp dans les Grandia (2 premiers) qui étaient un temps d'échange "informels" des personnages entre la quête principale. On était pas obligé de "subir" (pour moi c'était l'inverse plutôt distrayant) toutes les anecdotes des personnages mais un minimum qui enclenchait à un moment l'option permettant de poursuivre l'aventure. Un souvenir vif et une humanité se dégageaient de ces séquences simples mais efficaces !</p> Le gameplay de l'intervalle : éloge du feu de camp 2011-12-10T11:42:45Z http://merlanfrit.net/Le-gameplay-de-l-intervalle-eloge#comment341 2011-12-10T11:42:45Z <p>Ce qui est intéressant à propos de ces instants intervallaires (lorsqu'ils sont réussis, et dans RDR, clairement, c'est loupé, surtout que cela aurait été effectivement une occasion formidable de traiter un moment clé du genre western), c'est qu'il s'agit vraiment d'un procédé très fort pour donner au joueur la possibilité de construire son voyage comme il l'entend. Or dans tous les jeux où le rapport au trajet dans un univers vaste est d'importance, c'est absolument essentiel pour son implication. Ce besoin de s'arrêter, de baliser, de se reposer, c'est ce qui humanise son avatar et donne une consistance à l'environnement (on est toujours petit face à la nature), donc implique. Mais j'ai l'impression que, malheureusement, les développeurs ne s'y attarde que trop rarement. Je n'ai fait ni Dark Souls, ni Skyrim, mais je repenserai à ce point quand je m'y mettrai...</p> Le gameplay de l'intervalle : éloge du feu de camp 2011-11-23T16:07:52Z http://merlanfrit.net/Le-gameplay-de-l-intervalle-eloge#comment238 2011-11-23T16:07:52Z <p>Finalement, on pourrait dire non pas que l'aventure commence avec le feu de camp, mais que l'aventure c'est essentiellement un feu de camp, avant même les aléas ou les nouveaux paysages. Ça me rappelle les définitions de la musique comme un ordonnancement des silences.</p> <p>Cet "intervalle" est paradoxalement le seul souvenir que j'ai gardé de "l'aventure" Panzer Dragoon Saga. Très vite, les ressorts de l'histoire se sont totalement effacés de ma mémoire alors que je garde toujours vive une nostalgie attendrie de ces phases en tête-à-tête avec son dragon ou avec un coéquipier taciturne.</p> Le gameplay de l'intervalle : éloge du feu de camp 2011-11-21T16:16:17Z http://merlanfrit.net/Le-gameplay-de-l-intervalle-eloge#comment217 2011-11-21T16:16:17Z <p>Ben, tu veux nous en parler ? ^^</p> Le gameplay de l'intervalle : éloge du feu de camp 2011-11-21T15:23:44Z http://merlanfrit.net/Le-gameplay-de-l-intervalle-eloge#comment214 2011-11-21T15:23:44Z <p>Mmmm... Mm.. Mais.. Et le feu de camp de Dark Souls, alors ? TT</p> Le gameplay de l'intervalle : éloge du feu de camp 2011-11-16T13:35:54Z http://merlanfrit.net/Le-gameplay-de-l-intervalle-eloge#comment196 2011-11-16T13:35:54Z <p>Martin Lefebvre # Le 15 novembre à 23:22 <br />Je crois que me balader et ramasser des fleurs c'est à peu près la seule chose que j'ai aimé dans RDR.</p> <p>J'ai pas aimé RDR non plus, son scénario puéril et incohérent, ses missions trop courtes et trop faciles, un univers qui couvre absolument tout le spectre du western sans aucun souci de vraisemblance (vache, charlatan, trappeur, chasseur de primes et d'animaux, fleuriste, révolution mexicaine des deux côtés, indien, dresseur de chevaux, poker, duel au soleil, attaque de train, de diligence...), et après tout ça penser à sauver sa femme...</p> <p>Rockstar aurait dû d'après moi virer le Mexique, se servir de la place vacante pour agrandir la carte américaine avec des villes plus grandes et plus touffues. Et surtout prendre des partis pris ; parce que se disperser à gauche et à droite au niveau du gameplay, ça fait pas un bon jeu.</p> Le gameplay de l'intervalle : éloge du feu de camp 2011-11-16T00:20:05Z http://merlanfrit.net/Le-gameplay-de-l-intervalle-eloge#comment193 2011-11-16T00:20:05Z <p>Pour Red Dead Redemption, je pense simplement que le monde est trop petit, trop balisé pour que le feu de camp soit nécessaire. Je n'ai jamais utilisé de feu de camp personnellement, parce que j'ai toujours trouvé les distances gérables. Grâce à la carte, je sais toujours ou je suis, je sais toujours ou je vais, et je sais que je peux arriver à destination en l'espace d'une poignée de minutes (rapidement, je n'avais plus besoin de la carte non plus).</p> <p>Par contre, Minecraft réussit cela admirablement. La sensation de perte que l'on peut avoir si l'on ne balise pas ses voyages est extrêmement forte. On se sent seul au monde, on tourne en rond en essayant de retourner sur ses pas, en essayant de retrouver une marque de notre passage. La nuit tombe, on se presse de s'enterrer sous terre autour d'une torche, à attendre fébrilement le retour du soleil. Finalement, on se résigne à recommencer sa vie ailleurs, en laissant une nouvelle empreinte dans le monde. Le feu de camp est un espace de repère important. Par contre, il est souvent durable et persistant (je précise que j'ai surtout joué à a version 1.3 sans carte, et avec torche à durée de vie infinie).</p> Le gameplay de l'intervalle : éloge du feu de camp 2011-11-15T22:22:03Z http://merlanfrit.net/Le-gameplay-de-l-intervalle-eloge#comment192 2011-11-15T22:22:03Z <p>Je crois que me balader et ramasser des fleurs c'est à peu près la seule chose que j'ai aimé dans RDR. Bien entendu, ça n'avait guère d'intérêt, mais dans un aussi joli décor c'était tout de même plaisant.</p> <p>Sinon dans un autre genre les feux de camp servent de point de sauvegarde dans Dark Souls, et c'est un sacré plaisir d'en trouver un. Le monde est tout petit, mais le voyage est des plus longs, et l'image du feu de camp donne vraiment l'impression de faire étape.</p> Le gameplay de l'intervalle : éloge du feu de camp 2011-11-15T21:37:28Z http://merlanfrit.net/Le-gameplay-de-l-intervalle-eloge#comment191 2011-11-15T21:37:28Z <p>Bah en même temps rien que cueillir des fleurs et surveiller les vaches, je trouvais ça abusé dans le jeu, sans aucun intérêt ludique ni narratif. Donc l'aspect simulation de feu de camp, je vois pas trop l'intérêt.</p> Le gameplay de l'intervalle : éloge du feu de camp 2011-11-15T19:36:25Z http://merlanfrit.net/Le-gameplay-de-l-intervalle-eloge#comment190 2011-11-15T19:36:25Z <p>Que tu apprécies ou pas la possibilité de zapper le trajet, c'est assez secondaire : l'important est qu'il n'y a aucun gameplay lié au feu de camp qui te permette te jouer (au sens vivre, incarner) ce moment dans le voyage du cowboy. Faire du feu de camp un point de sauvegarde ou de warp vers une destination, pourquoi pas, mais ça n'est pas du tout du gameplay d'exploration, ni du gameplay lié à une mise en scène du quotidien d'un cowboy. C'est quand même une énorme occasion manquée, et à mon humble avis, une faute de design.</p> Le gameplay de l'intervalle : éloge du feu de camp 2011-11-15T19:00:59Z http://merlanfrit.net/Le-gameplay-de-l-intervalle-eloge#comment188 2011-11-15T19:00:59Z <p>Le feu de camp dans RDR pour rendre les trajets plus courts n'a rien d'un non-sens. Le jeu est beau et il y a un vrai plaisir de découverte à cheval, mais au bout d'un moment, comme pour GTA, les trajets se font sentir et donc pour éviter des lourdeurs le jeu offre un raccourci laissé à la discrétion du joueur. <br />Il sert également à sauvegarder si je me souviens bien.</p> <p>Pour les chevaux je ne suis pas d'accord non plus. Quand tu déniches un cheval de qualité que tu as eu du mal à trouver puis attraper, c'est hyper chiant de le perdre.</p>