Clementine - commentaires Clementine 2014-01-11T19:58:30Z http://merlanfrit.net/Clementine#comment3739 2014-01-11T19:58:30Z <p>Ah oui, en effet, dans ce cas, ça se tient. ^^</p> Clementine 2014-01-11T19:39:17Z http://merlanfrit.net/Clementine#comment3738 2014-01-11T19:39:17Z <p>Khamsou, le principe du papier est qu'il est sans vrais spoilers sur la saison 2. Après oui, ce dont tu parles m'a tenu en haleine. :)</p> Clementine 2014-01-11T19:35:51Z http://merlanfrit.net/Clementine#comment3737 2014-01-11T19:35:51Z <p>(spoilers)</p> <p>Super article, encore une fois.</p> <p>Il est clair que tout dans cet épisode fait état de transition de héros, et je suis cependant surpris que tu n'aies pas abordé quelques points, comme le personnage de Sarah, la fille du docteur, qui semble, elle, être restée à un âge enfantin alors qu'elle a en réalité 15 ans. Ou encore la récurrence des relations parents-enfants, qui se matérialisent aussi bien dans les deux mères enceintes, Nick, sa mère morte et son beau-père qu'il refuse d'accepter, ou encore une fois le docteur et sa fille.</p> <p>Tous ces éléments apportent énormément à Clementine, orpheline depuis déjà bien longtemps et dont tous les responsables sont tombés les uns après les autres. Bref, vivement la suite !</p> Clementine 2014-01-11T13:39:33Z http://merlanfrit.net/Clementine#comment3736 2014-01-11T13:39:33Z <p>Tout à fait d'accord avec l'article. La force de la saison 1 reposait déjà bien plus sur la façon dont l'on vivait les événements, à travers nos choix, plus qu'à travers les conséquences purement scénaristiques de ces derniers. Parce que l'écriture et le contexte permettaient de s'identifier aux personnages, ou de les comprendre réellement, en un mot de s'impliquer. Quelque part, l'intérêt du jeu relève du littéraire, s'inscrit dans l'instant des décisions, et pas dans le constat de l'arrivée scénaristique. Mes choix mènent finalement au même endroit ? Mais leur nature me les a fait vivre différemment. Pour reprendre la formule cliché, je retiens le voyage, la destination n'est qu'un jalon. <br />Ce premier épisode de la saison 2 applique les mêmes règles, certes avec un gameplay encore un peu plus dépouillé, et moins de pseudo-embranchements scénaristiques. Dommage, peut-être, mais pas tellement grave : ça ne trahit en rien la réussite du jeu. La métaphore du tailleur est bien trouvée, vivement la prochaine retouche.</p> Clementine 2014-01-11T12:20:48Z http://merlanfrit.net/Clementine#comment3735 2014-01-11T12:20:48Z <p>Martin :"On a beaucoup critiqué l'absence de choix réels dans The Walking Dead : quoi que que fasse le joueur, l'histoire reste sur les rails de la tragédie, avec des variantes marginales. C'est à mon sens un faux procès"</p> <p>Quand on remarque les grosses ficelles, et qu'on finit par deviner que sauver telle personne n'aboutira qu'à la voir mourir dans la scène suivante, je pense qu'on fait face à une faiblesse difficile à nier. Ça brise l'illusion.</p> <p>Autant je suis d'accord que la grande force de TWD, ce sont les questionnements. Il y a un rapport social fort avec le reste du groupe ; on regrette certains choix de dialogues, on subit les conséquences très vite, et surtout on ne peut pas plaire à tout le monde, ce qui nous met constamment dans une position de malaise car même en jouant neutre, on ne peut pas garantir que les autres personnages vont aller dans notre sens.</p> <p>Autant je le suis moins sur le "faux procès", car on finit par comprendre comment fonctionne le système de jeu (qu'on aimerait tant oublier), et on devient capable malheureusement de prévoir la suite des événements ; on sait que sauver Truc au détriment de Machin est un faux choix, que les deux vont disparaître en l'espace de deux ou trois scènes, durant lesquelles ils vont rester globalement muets et en retrait, devenus des poids morts dans le jeu dont les scénaristes ne se soucient même plus. C'est palpable, le jeu se trahit par la prévisibilité de ses cheminements à trop court terme.</p> <p>Ces choix-là sont les plus intenses tant que l'illusion dure, mais perdent leur signification quand on sait que les deux protagonistes ont un destin tracé d'avance.</p> Clementine 2014-01-09T14:05:06Z http://merlanfrit.net/Clementine#comment3733 2014-01-09T14:05:06Z <p>Je suis tout à fait d'accord sur le fait que reprocher au jeu ses "choix illusoires" est un mauvais procès. C'est même passer complètement à côté du truc. L'important dans Walking Dead n'est pas ce que l'on voit à l'écran mais ce qu'il se passe dans la tête du joueur. Et de ce côté là, ce premier épisode frappe fort.</p> Clementine 2014-01-08T22:26:19Z http://merlanfrit.net/Clementine#comment3732 2014-01-08T22:26:19Z <p>Très beau papier. Je suis d'accord avec beaucoup de choses. Merci pour le "jeu du tailleur". Comme ça j'ai une expression-concept pour expliquer la spécificité du jeu. <br />Les jeux The Walking Dead bénéficient également d'excellents doublages. Lee était excellent, Clementine l'est toujours autant. J'adore ce personnage. J'avais un peu peur de retrouver la série, en me disant que j'étais peut-être victime de l'enthousiasme soudain autour du jeu lors de la première saison. Il n'en est rien. Ce premier épisode le démontre.</p> Clementine 2014-01-08T20:27:23Z http://merlanfrit.net/Clementine#comment3731 2014-01-08T20:27:23Z <p>Très bel article. Bravo !</p>