Les paradoxes de la machine à Histoire - commentaires Les paradoxes de la machine à Histoire 2012-03-29T14:39:59Z http://merlanfrit.net/Les-paradoxes-de-la-machine-a#comment775 2012-03-29T14:39:59Z <p>@marie : pardon. Le troll c'est moi et je troll les anciens de PJ. Enfin je ne me permettrais pas de dire que ton intervention est stupide... Surtout quand on voit la mienne derrière :) fin du casus belli ?</p> <p>@Laurent : pour un joueur comme moi, cette lassitude n'existe pas mais je suis sur qu'il existe ce genre de joueur.</p> Les paradoxes de la machine à Histoire 2012-03-29T11:26:53Z http://merlanfrit.net/Les-paradoxes-de-la-machine-a#comment773 2012-03-29T11:26:53Z <p>@Steph <br />C'est la première fois qu'on me traite de troll ;-) Bah désolée si ma question était stupide.</p> Les paradoxes de la machine à Histoire 2012-03-29T11:08:55Z http://merlanfrit.net/Les-paradoxes-de-la-machine-a#comment772 2012-03-29T11:08:55Z <p>C'est vrai que la première partie est la plus fun à cause de ça ... mais la quantité de variables (et d'aléatoire par dessus) fait qu'on ne maîtrise jamais tout-à-fait la situation. Tu as beau connaître la mécanique des fluides, tu ne te lasses pas de jeter des cailloux dans l'eau, parce que le nombre de cailloux et leur configuration fait que les vagues qui en résultent ne sont jamais prévisibles. Ok, mon image est un peu vaseuse.</p> Les paradoxes de la machine à Histoire 2012-03-29T10:06:25Z http://merlanfrit.net/Les-paradoxes-de-la-machine-a#comment771 2012-03-29T10:06:25Z <p>Pas encore ... <br />@Marie : ça été dit mille fois tout ça ! <br />Voilà qui est fait :)</p> <p>Bon, mis à part ce bon gros troll des familles, ton article me fait penser à la discussion autour du <a href="http://en.wikipedia.org/wiki/Laplace%27s_demon" class="spip_out" rel="external">génie de Laplace</a> (notice eng parce la fr est encore plus naze). D'un jeu à l'autre le joueur doit à chaque fois maitriser au mieux ce qui lui permettra de "créer" l'Histoire plus que de la subir, ce qui veut dire anticiper les motifs du jeu en les expérimentants, et c'est là je trouve la source du plaisir que l'on a à jouer à ce genre de jeu, découvrir petit à petit les lois qui l'organisent. Et une fois ces lois connues, le joueur se retrouve dans la position du démon et sait qu'il peut obtenir plus ou moins ce qu'il veut du jeu... et se retrouve frustré. D'où l'intérêt d'un suite intégrant d'autres variables, d'autres aspect pour à nouveau chercher à devenir ce démon là.</p> Les paradoxes de la machine à Histoire 2012-03-29T08:35:48Z http://merlanfrit.net/Les-paradoxes-de-la-machine-a#comment769 2012-03-29T08:35:48Z <p>Cette fois plus de doute, Merlanfrit est bien le fils spirituel de Planetjeux. :-)</p> Les paradoxes de la machine à Histoire 2012-03-29T08:01:46Z http://merlanfrit.net/Les-paradoxes-de-la-machine-a#comment767 2012-03-29T08:01:46Z <p>Cet article est très intéressant, merci.</p> <p>Est-ce que cette envie d'à la fois modifier l'Histoire, de s'en échapper et par ailleurs la volonté d'être soumis à des évènements établis, comme un destin, correspond aux mêmes façons de jouer et aux mêmes joueurs ?</p>