Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Ca rend idiot mais c'est pas grave on l'est déjà.

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Zure » 08 Sep 2010, 00:14

Il est super sur PS1 aussi FFVI, notamment pour les ziques.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11882
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14


Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Alexis » 08 Sep 2010, 19:11

Image

Tom Clancy's Splinter Cell Pandora Tomorrow

Pour trancher avec les posts précédents, concentrons nous sur un jeu d'espionnage d'anticipation. Je n'ai pas de souvenirs impérissables sur ce jeu (trop froid?), il faut bien l'avouer, malgré qu'il était plutôt bien produit. Je garde en tête quelques environnements assez jolis (la jungle indonésienne, sous-marin, le légendaire jeu d'ombre et de fumée bien rendus sur ma version NGC dans les égouts de Paris etc.)... plus une mission que j'ai vraiment beaucoup adoré : Paris-Nice.

La mission consiste à atteindre quelqu'un qui a décidé de prendre un TER Lunéa de Paris pour Nice. Paradoxalement, on dit que le train est un lieu exigu et qu'il n'est pas possible de bouger beaucoup... ce qui étonne dans cette mission, c'est que Splinter Cell ouvre des choix d'approches comme rarement dans le reste du jeu, alors qu'il est très linéaire sur tout le reste. Et c'est pour ça que cette mission m'a marqué, d'autant plus qu'elle montre bien le fait que Sam Fischer n'est pas "coincé" par ce lieu, mais qu'il peut en tirer partie pour progresser, comme un chat.
On peut circuler sur le toit, sur son côté (côté droit uniquement), à l'intérieur et en dessous. Bien sûr, on ne peut pas faire les quatre possibilités en même temps, mais elles se succèdent et se chevauchent sur la longueur du train, vers l'objectif. On peut donc décider de finir la mission sans jamais passer par en dessous par exemple. Chaque choix a son propre challenge. Le plus amusant, il est vrai, est de passer sur le côté et d'attendre que les voyageurs détournent le regard pour passer d'une fenêtre à l'autre. Aussi, il faut prendre gare au train qui peut venir d'en face. On ressent vraiment la violence du croisement avec Sam qui se tient comme il peut à une main quand il passe entre les deux trains. L'intérieur du train est le plus classique, avec élimination des gardes (des contrôleurs!) comme à l'accoutumée.

Et puis... C'est une des seules fois dans le jeu où Sam est confronté au monde civil. Tout le jeu se passe dans des bases clandestines ou non, dans la jungle, les égouts ou au mieux, un plateau télé investi par des terroristes etc. Même dans les villes (Jérusalem ou Jakarta), il y a personne ou presque. Il y a juste des gardes, des policiers, des terroristes etc. Là, on voit un décalage intéressant entre un homme obligé et contraint de se déplacer dans l'ombre, toujours de façon clandestine et invisible et les civils qui vivent tranquillement en pleine lumière. C'est aussi ce qui est intéressant avec cette mission du train, elle n'a rien de militaire dans le game design. c'est un transport en commun, presque du lieu public. Sam Fischer est tantôt dans un intérieur cosy, ou à l'extérieur, avec le vent, en suspension à quelques centimètres des rails qui filent à toute vitesse en dessous : pas mal de contrastes (d'ailleurs, impossible de trouver une image qui puisse résumer toutes les faces de la mission).
La seule mission qui est un peu identique, c'est la dernière, dans l'aéroport de Los Angeles, avec quelques civils modélisés. C'est aussi la seule qui sera "presque de jour".
Avatar de l’utilisateur
Alexis
 
Messages: 2357
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 20:32
Localisation: Parisse

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Martin » 08 Sep 2010, 19:56

Good post Numi. Après je vais paspouvoir m'empêcher de sniper gratuitement Splinter Cell :/

La mission consiste à atteindre quelqu'un qui a décidé de prendre un TER Lunéa de Paris pour Nice. Paradoxalement, on dit que le train est un lieu exigu et qu'il n'est pas possible de bouger beaucoup... ce qui étonne dans cette mission, c'est que Splinter Cell ouvre des choix d'approches comme rarement dans le reste du jeu, alors qu'il est très linéaire sur tout le reste. Et c'est pour ça que cette mission m'a marqué, d'autant plus qu'elle montre bien le fait que Sam Fischer n'est pas "coincé" par ce lieu, mais qu'il peut en tirer partie pour progresser, comme un chat.


C'est sans doute qu'un simple couloir laisse plus de liberté au joueur qu'un niveau moyen de Splinter Cell. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12996
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Alexis » 08 Sep 2010, 21:04

Martin a écrit:C'est sans doute qu'un simple couloir laisse plus de liberté au joueur qu'un niveau moyen de Splinter Cell. :mrgreen:


Mais je te rejoins!
Se dire que la mission du train est le niveau le plus ouvert de Pandora Tomorrow... wow!
Il y a bien le niveau en Indonésie ou tu peux choisir de monter sur les toits à droite de la rue ou sur les toits à gauche, pour finalement se retrouver sur au même endroit quelques mètres plus tard... wow, dingue!
D'façon, aujourd'hui, avec Ubi, la mission du train serait en DLC.
Avatar de l’utilisateur
Alexis
 
Messages: 2357
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 20:32
Localisation: Parisse

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Le Yéti » 10 Sep 2010, 14:55

Ah ah ! Je viens de penser à la mission de GTA IV "The Puerto-Rican Connection" où tu dois poursuivre en voiture un type dans le métro.



Ce que j'adore avec cette séquence c'est qu'ils ont réussi à retrouver l'ambiance de la séquence de The French Connection avec leur monde. La vie continue autour de Niko, finalement il n'y a aucun script particulier et pourtant c'est comme dans le film, Hackman doit éviter les camions, passer sur le trottoir, se rend compte qu'il est en sens inverse... Le plus difficile c'est de garder le bouton caméra appuyé et de conduire avec. On a un rendu cinéma, très vivant, mais avec une conduite forcément catastrophique.
Sans artifice, sans effort particulier, les gars de Rockstar ont rendu un magnifique hommage à cette sublime séquence.
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8706
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Nano » 10 Sep 2010, 15:37

Dans The Saboteur (héhé), il y a une scène de ouf où l'on doit attaquer un train nazi steampunk. Dans l'ambiance ça vaut l'intro d'Indiana Jones 3 :D

Avatar de l’utilisateur
Nano
 
Messages: 2982
Inscrit le: 27 Aoû 2010, 13:52
Localisation: Paris

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Le Yéti » 10 Sep 2010, 15:39

J'ai hâte ^^
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8706
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Martin » 12 Sep 2010, 12:01

Si on élargit au métro, ça ouvre toute une perspective, celle du jeu urbain, plus horrifique qu'héroïque...

Image

Mon premier souvenir de métro vidéoludique, c'est évidemment Renegade... Le métro crado envahi de punks à barre à mine (moins énervants mais plus rugueux que les punks à chien). Je me souviens plus si on monte dans la rame ou pas, c'est tellement vieux tout ça...

Il y a aussi un passage horrifique dans le métro et ses stations fermées dans le premier Condemned... c'est le fantasme des dessous de la ville, des lieux interdits, et en ce sens le métro c'est une version métallique-électrique de l'égoût. Dans Condemned on visite aussi les ateliers du métro, évidemment squattés par des clodos-zombies...

C'est plus claustrophobique, le métro, avec la peur de se faire écraser par la rame qui vient dans l'autre sens, comme ça m'est arrivé plusieurs fois pendant la mission de la banque (4 leaves clover, un truc du genre) dans GTA 4, de manière d'ailleurs hyper frustrante puisqu'il n'y a pas de sauvegarde...

Ca peut aussi faire labyrinthe (Fallout 3)... J'ai pas encore fait Metro 2033, mais ça m'intéresse à l'occasion de savoir ce qu'il vaut...

Et puis il y a le métro aérien, qui cite sans arrêt Chicago... C'est un moyen de visiter la ville en vitesse, un accélérateur de déplacement comme dans Infamous, ou en plus évidemment on peut surfer sur les rails... Comme le métro est source d'électricité, c'est un lieu où Cole est super puissant, qui permet de se déchaîner dans l'utilisation des pouvoirs... C'est un des aspects d'Infamous que j'adore : selon la quantité d'electricité que les lieux te donne, le gameplay est fortement modifié, Cole peut passer du statut de Zeus tonnant et invicible à celui de simple mortel...
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12996
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar petitevieille » 12 Sep 2010, 12:26

Ah ben y'a Madworld aussi.

Image
Mangez de la merde ! 50 milliards de mouches ne peuvent pas avoir tort !
Avatar de l’utilisateur
petitevieille
 
Messages: 47
Inscrit le: 21 Aoû 2010, 13:04
Localisation: The cable car, puis Pizza Hut

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Fate » 12 Sep 2010, 12:56

Martin a écrit:Si on élargit au métro, ça ouvre toute une perspective, celle du jeu urbain, plus horrifique qu'héroïque...

Image

Mon premier souvenir de métro vidéoludique, c'est évidemment Renegade... Le métro crado envahi de punks à barre à mine (moins énervants mais plus rugueux que les punks à chien). Je me souviens plus si on monte dans la rame ou pas, c'est tellement vieux tout ça...




Ha, ha. J'y ai joué hier, histoire de connaitre la source indirecte de Scott Pilgrim pour écrire un article dessus - autant ne pas mourir con et de savoir de quoi on parle ! Non, on ne monte pas sur la rame. J'aime bien l'image des égouts parce que c'est typiquement ça.



Zure : Re0. Bon choix. Je n'ai pas aimé le jeu mais être confiné dans un espace aussi étroit, c'était plus bien joué. Je me rappelle du combat contre le scorpion, j'avais eu très peur de ne pas pouvoir m'en sortir.
Fate
 
Messages: 127
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 10:14

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Alexis » 24 Sep 2010, 15:35

Si l'on a le droit d'élargir au métro, je me permets de citer Mirror's Edge.
Alors, mis à part la course dans les sous-sols, sympa, et la séquence du métro, qui n'a rien de particulier mis à part le fait de slalomer entre des panneaux, procédé mille fois utilisé, cette séquence me reste néanmoins en mémoire pour trois raisons.

La première est le fait de sauter sur le métro. C'est toujours très excitant, avec le bon timing, de sauter sur le métro et d'arriver au dernier wagon, à quelques mètres du bord à peine. J'ai réussi du premier coup et je vous garantis que c'est à couper le souffle de se jeter ainsi sur le toit du métro.
La deuxième raison, c'est le fait de pouvoir sauter à grande vitesse d'un train à l'autre, avec les vibrations, ces couleurs orangées, ces piliers qui peuvent à tout moment vous décimer!
La troisième raison, qui correspond au troisième moment, est tout à la fin de la séquence. Poursuivie par la police, la rame de métro est arrêtée au frein d'urgence. Il faut descendre par l'arrière et atteindre une porte de secours située sur la gauche, sauf que, bien sûr, un métro arrive en face, avec ses phares qui nous éblouissent. Là encore, avec le timing qu'il faut, quelle poussée d'adrénaline! Courir face au métro et sauter juste au moment, comme un bon film d'action à la cascade millimétrée, esquiver au dernier moment ce métro qui est déjà sur nous... Puis entendre le fracas du métro sur l'autre, avec un choc si puissant que Faith en tombe.

Je crois qu'on a tous toujours eu un peu peur de se faire écraser par un métro ou un train, Mirror's Edge joue bien là dessus je trouve, avec la vue subjective si réussie de ce jeu en plus! :)

Une vidéo pour voir, même si elle n'est pas faite dans l'action, mais répétée.

Avatar de l’utilisateur
Alexis
 
Messages: 2357
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 20:32
Localisation: Parisse

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Barbo » 05 Oct 2010, 15:47

Je plussoie énergiquement Numerimaniac pour Mirror's Edge.

Par contre, la scène du train dans Uncharted 2 résume à la perfection ce que je reproche à ce dernier dans ses phases de plates-formes : il n'y a AUCUNE tension. Malgré les quelques scripts (barre de maintien qui se détache, etc...), il y a un gigantesque gap entre ce qui se passe à l'écran et ce que je pourrais ressentir du fait des commandes incroyablement fainéantes : on a juste à bouger le stick analogique et c'est bon, Drake bouge tranquillement. Il manque un élément fondamental pour faire de ce type de séquence ce qu'elle devrait être : le cramponnement. Ico ou Shadow Of The Colossus intègrent ça très simplement et efficacement : il faut rester appuyé sur R1 pour s'agripper, sinon on tombe. En l'absence de cela, il m'apparaît impossible de ressentir un semblant de peur malgré le très bon level-design (de cette séquence comme des autres passages de plates-formes). Je trouve que c'est vraiment une énorme poudre aux yeux.

Par ailleurs, j'ajouterai l'excellent beat'em all Violent Storm de Konami, avec son 2ème niveau qui se passe sur un train de marchandises. Sur les wagons à découvert on pouvait balancer hors de ceux-ci certains ennemis lorsqu'on se positionnait au bord.

Cela m'a d'ailleurs fait penser au passage au premier Fatal Fury, dont l'une des arènes est un train du même style, avec en arrière plan les fameux visages des premiers présidents américains gravés. La première fois que j'avais vu ça dans Micro Kid's ça m'avait sacrément marqué.

On peut aussi citer No More Heroes et ses combats dans le métro, avec une inversion du visuel et des commandes dans je ne sais plus quel cas de figure.

Blood 2 sur PC proposait aussi une séquence dans le métro. Je me souviens juste que c'était très bourrin mais en principe je ne vous apprends rien. ^^

EDIT : Shadow Hearts sur PS2 commence dans un train. L'intro est assez marquante, le gameplay un peu moins (dans le train je précise, le jeu dans sa globalité est très bon).
Small minds discuss people, average minds discuss events, and great minds discuss ideas. Which one are you ?
Avatar de l’utilisateur
Barbo
 
Messages: 1418
Inscrit le: 04 Oct 2010, 14:17
Localisation: Brest

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Poppy » 05 Oct 2010, 18:44

Barbo a écrit:Par contre, la scène du train dans Uncharted 2 résume à la perfection ce que je reproche à ce dernier dans ses phases de plates-formes : il n'y a AUCUNE tension. Malgré les quelques scripts (barre de maintien qui se détache, etc...), il y a un gigantesque gap entre ce qui se passe à l'écran et ce que je pourrais ressentir du fait des commandes incroyablement fainéantes : on a juste à bouger le stick analogique et c'est bon, Drake bouge tranquillement. Il manque un élément fondamental pour faire de ce type de séquence ce qu'elle devrait être : le cramponnement. Ico ou Shadow Of The Colossus intègrent ça très simplement et efficacement : il faut rester appuyé sur R1 pour s'agripper, sinon on tombe. En l'absence de cela, il m'apparaît impossible de ressentir un semblant de peur malgré le très bon level-design (de cette séquence comme des autres passages de plates-formes). Je trouve que c'est vraiment une énorme poudre aux yeux.


Assez pertinente comme remarque...

Et ça m'a fait penser à Lost Planet 2, qui pour le coup propose un niveau à bord d'un train qui se justifie pleinement pour son impact sur le gameplay. Dans le genre, c'est même carrément la fête du slip, tellement y'a tout !

Image

Le premier niveau à bord démarre avec un train bourré d'ennemis et de tourelles qui circule sur une ligne en parallèle. Le truc, c'est que ce train ne vas pas à la même vitesse que celui où on se trouve. On doit donc gérer un effet de translation pour la visée. A la fin du second niveau, il faut flinguer un gros boss avec un canon rotatif ; on se retrouve donc quelque part à devoir gérer des mouvements de translation et de rotation à la fois avant de tirer ! C'est un peu vomitif d'ailleurs... on doit aussi passer d'un train à un autre, d'un compartiment à un autre, se coltiner des ennemis qui viennent des deux côtés des compartiments, faire du couloir à coups de shotgun, si on veut on peut monter sur le toît du train pour améliorer la visibilité mais dans ce cas on risque la chute mortelle en cas d'attaque subie un peu forte (il n'y a quasiment que ce niveau qui propose ça dans LP2), etc. Bref, LP2 fait tout bien ce qu'il faut pour profiter un maximum de que le train peut apporter, en particulier sur les mouvements relatifs.

C'est d'ailleurs tellement intéressant à jouer que la presse a largement descendu LP2 pour ces niveaux, qui peuvent être assez frustrants il est vrai...

Une autre utilisation du train qui m'a bien plu, c'est celle de Syberia. vu la nature du jeu (point & click), ça ne joue en rien sur le gameplay, mais par contre énormément sur l'impression de faire un grand voyage et d'aller très loin. Le train, c'est plus long que l'avion, ça valorise la destination, ça fait plus voyage !

Image
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4990
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar NiKoaLa » 23 Oct 2010, 15:05

Bonjour, je me joins au fil sans plus de présentation ;-)
Le train ça m'évoque entre autres un trauma vidéoludique que je dois à Level 5 et à son Dark Cloud 2 (connu aussi comme Dark Chronicles).

Dans ce jeu, l'usage narratif du train n'a rien d'extraordinaire : il s'agit d'organiser la narration comme un voyage en train, quelque chose de linéaire, avec des arrêts réguliers, mais également avec ses incidents et ses imprévus.



...enfin je dis ça mais je n'ai pas réussi à tenir ce jeu plus de 5 heures tant je me suis ennuyé ce qui aurait pu être en soit agréable si la musique n'était pas objectivement dangereuse pour la santé mentale d'un humain normalement constitué.
Depuis je suis très méfiant envers Level 5...et pourtant leurs jeux sur le papier continuent de me tenter..comme Roque Galaxy par exemple..

Sinon pour lorgner avec le HS, y a pas mal de jeux de plateaux qui utilisent le train et le réseau ferroviaire comme un élément ludique , ce n'est pas forcément le lieu pour en parler, mais à noter le Train de la vidéo game designer Brenda Brathwaite qui aborde par le pragmatique la question de la déportation:

Image
Avatar de l’utilisateur
NiKoaLa
 
Messages: 452
Inscrit le: 22 Oct 2010, 20:59
Localisation: Toulouse

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Martin » 23 Oct 2010, 16:43

Bienvenue à toi Nikola !

Ca a l'air intéressant ce jeu de plateau, tu peux nous en causer un peu, on n'a jamais peur de digresser tant qu'on va sur de bons rails. Hmm... (bon sinon, je peux googler aussi notez).
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12996
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar NiKoaLa » 24 Oct 2010, 12:14

C'est un jeu-installation qui fait partie d'une suite de 6 jeux (je crois qu'elle en est au troisième, je ne me suis pas intéressé aux autres encore).
De façon très sommaire: on donne aux joueurs une règle qui leur demande de mener les pions jaunes d'un bout à l'autre du plateau de jeu en utilisant au mieux les trains. Une fois qu'ils ont réussi, une carte leur explique qu'ils viennent d'envoyer 700 000 juifs à Auschwitz.
J'avais lu une interview sympa de Brenda Braithwait, où elle expliquait la genèse de ce jeu installation. Elle essayait d'expliquer la traite des noires à sa fille. Et elle lui montrait la logique de marchandisation au coeur de cette gestion de l'acheminement d'humains: on met tant d'humain dans le bateau, on a tant de nourriture, il y en a pas assez pour tout le monde, la maladie fait qu'à chaque tour 1d20 d'hommes vont mourir, il faut tant de tours pour traverser l'océan, et on veut tant d'hommes à l'arrivée, etc.
Je ne crois pas qu'elle a fait un jeu officiel avec cet exemple, mais je le trouve très fort, parce que même dans une logique de marchandisation des humains, on se rend compte qu'il y a une logique du gaspillage très capitaliste: au lieu d'éviter que les hommes transportés meurent à bord, on va mettre plus d'hommes à bord pour arriver au même chiffre à l'arrivée, mais évidemment, les hommes vont mourir plus vite, donc il faut en mettre beaucoup plus.

Super HS, je suis dans un cycle de film assez ciblé sur les ressources humaines et le rapport de l'individu à l'entreprise: La méthode et la question humaine et franchement il y a vraiment une super matière pour faire des jeux dérangeant.
Avatar de l’utilisateur
NiKoaLa
 
Messages: 452
Inscrit le: 22 Oct 2010, 20:59
Localisation: Toulouse

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Martin » 24 Oct 2010, 12:35

NiKoLaJi a écrit:C'est un jeu-installation qui fait partie d'une suite de 6 jeux (je crois qu'elle en est au troisième, je ne me suis pas intéressé aux autres encore).
De façon très sommaire: on donne aux joueurs une règle qui leur demande de mener les pions jaunes d'un bout à l'autre du plateau de jeu en utilisant au mieux les trains. Une fois qu'ils ont réussi, une carte leur explique qu'ils viennent d'envoyer 700 000 juifs à Auschwitz.


Mouais en fait quand j'y réfléchis, c'est tout de même assez manipulateur comme procédé... Ah, la mode du twist !
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12996
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar NiKoaLa » 24 Oct 2010, 22:54

Martin a écrit:Mouais en fait quand j'y réfléchis, c'est tout de même assez manipulateur comme procédé... Ah, la mode du twist !


Un jeu de plateau avec un twist...c'est sûr que c'est très étrange...ça ferait une bonne thématique ça, les jeux qui utilisent un bon ou un mauvais twist.

Sinon pour décliner la question du train...il y a aussi les séquences avec des wagonnets de mines...un gros classique du jeu de plateforme...on en trouve une dans little big planet si mes souvenirs sont bons...on trouve aussi une bonne séquence wagonnets dans RE4...
Avatar de l’utilisateur
NiKoaLa
 
Messages: 452
Inscrit le: 22 Oct 2010, 20:59
Localisation: Toulouse

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Sachka » 24 Oct 2010, 23:48

(salut nicolas ^^)

En parlant de wagonnets, quelqu'un a mentionné Minecraft ? Parce que c'est quand même la folie, là, avec ce système de wagonnets qui s'entraînent les uns les autres, dans une sorte de mouvement perpétuel si le circuit est bien goupillé... :shock:
Avatar de l’utilisateur
Sachka
 
Messages: 4366
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 23:19
Localisation: Lyon

Précédent

Retour vers Jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités