Zelda, la série 2

Ca rend idiot mais c'est pas grave on l'est déjà.

Zelda, la série 2

Messagepar Martin » 25 Oct 2011, 15:08

Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12967
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Zelda, la série 2

Messagepar bleubleubleu » 20 Nov 2011, 02:37

Alexis a écrit:c'est à dire ?


Visuellement c'est violent. On comprend ce qu'ils ont essayé de faire et c'est rudement audacieux mais parfois à la limite du supportable.
Le jeu est beau, il faut voir les captures qu'en donnent sur les fora de Dolphin les gens qui le font tourner sur PC en 1080p.
Ils ont notamment un blur complètement ahurissant qui donne un très beau grain à l'image et l'idée est vraiment excellente. Seulement
la wii n'est pas capable de le rendre correctement et ce qui ressemble à une toile de Cézanne sur PC ressemble sur Wii à un verre d'eau
jeté sur une aquarelle. C'est d'autant plus exaspérant qu'en intérieur le jeu floute systématiquement tout ce qui se trouve à plus de cinq mètres
du joueur et on a rapidement l'impression d'évoluer au milieu d'un bol de corn-flakes.

Par ailleurs, ils ont fait un travail formidable sur l'animation. J'avais peur que Link ressemble à une marionette puisqu'il est censé reproduire
à l'épée les mouvements de la wiimote à l'échelle 1/1 mais en fait non, il n'a jamais paru si vivant. Le mouvement est fluide et naturel, il y a
à l'image tout un ensemble de regards, de postures, d'attitudes qui donnent l'impression de regarder un dessin animé, pas un jeu vidéo. Link pose
son sabre et son bouclier avant de se jeter sur son lit épuisé, Zelda a de grands yeux amoureux etc...
Tout cela on peut s'en rendre compte plus ou moins dès l'ouverture sans sortir des deux premières salles. J'ai passé au mons cinq minutes à essayer
de faire le point sur ce qui se passait à l'autre bout du couloir et à tourner en rond.

Dès que l'on sort de ces deux premières salles on a cette fois l'impression d'être pris pour un grand, grand, grand, GRAND débutant.
"Oui c'est le jour de la cérémonie, oui. Non, vous ne devriez pas passer par là, dailleurs la porte est fermée, vous le voyez bien. Vous devriez plutôt passer par là, oui
par là, parce qu'évidemment aujourd'hui c'est le jour de la cérémonie, alors vous devez vous rendre ici et n'est-ce pas, ne soyez pas en retard. Aujourd'hui
c'est le jour de la cérémonie, c'est important." et "Pour rejoindre votre professeur, vous devrez monter sur ces caisses, puis sauter sur le toit. Il faudra courir
vers les caisses en appuyant sur la touche A pour vous y suspendre puis presser le stick analogique du Nunchuk vers le haut pour vous hisser et enfin avancer vers le toit pour y sauter. Non, N'AYEZ PAS PEUR le saut est automatique. Rappelez vous bien, pour rejoindre votre professeur vous devrez..." et enfin "Ceci est un point de sauvegarde, il vous servira à conserver votre progression dans l'aventure" puis cinq mètres plus loin "Ceci est un autre point de sauvegarde!"
En progressant dans le jeu cet aspect heureusement se dissipe peu à peu mais hélas, il se personifie. Fay, sa voix robotique et ses staistiques est le pire sidekick de
l'histoire de la série.

Enfin, le jeu cause. Énormément. C'est dans la continuité de ce que proposait TP mais SS va plus loin encore. La relation Link/ Zelda notamment n'est plus si virginale. On a le droit à un triangle amoureux où la brute du village fait office de rival. Le jeu propose également des dialogues à choix multiples sur le modèle de ce qu'elle faisait déjà avant, "As-tu tout bien compris? Oui/Non" mais avec une réponse supplémentaire un peu plus culottée. Tout est un peu plus épais et malheureusement un peu plus lourd.

J'ai un peu progressé depuis, juste le temps de rencontrer des corbeaux-caca Toriyama steez...
J'ai un peu peur.
Avatar de l’utilisateur
bleubleubleu
 
Messages: 1238
Inscrit le: 05 Nov 2010, 16:28
Localisation: Verneuil sur Avre

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Alexis » 23 Nov 2011, 01:26

En tout cas merci pour cet avis très intéressant, qui fait la part belle à des éléments positifs et à d'autres négatifs, en mettant en relation leur corrélation par un choix de game design. Je te dis ça pour pas que tu penses que je m'en fous. C'est juste que je n'ai pas de Wii. :D
Avatar de l’utilisateur
Alexis
 
Messages: 2343
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 20:32
Localisation: Parisse

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Martin » 23 Nov 2011, 10:00

Comme je vois TOUJOURS Bleubleu sur Skyrim dès que je suis sur Steam, il doit pas avoir plus que ça accroché au Zelda :)
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12967
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Zelda, la série 2

Messagepar bleubleubleu » 23 Nov 2011, 12:12

Martin a écrit:Comme je vois TOUJOURS Bleubleu sur Skyrim dès que je suis sur Steam, il doit pas avoir plus que ça accroché au Zelda :)



C'est parce qu'on joue au même moment, je n'ai pas dû passer plus de deux heures sur Skyrim depuis. A comparer avec les 45 H avant la sortie de Zelda. Mais effectivement même s'il fait de très jolies choses et que j'ai envie de l'aimer, j'ai beaucoup de mal à accrocher et il faut souvent que je me fasse violence. :(
Avatar de l’utilisateur
bleubleubleu
 
Messages: 1238
Inscrit le: 05 Nov 2010, 16:28
Localisation: Verneuil sur Avre

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Poppy » 23 Nov 2011, 12:40

J'y ai joué deux petites heures. Pas suffisant pour en dire quoi que ce soit de très intéressant, mais surtout il y a des choses qui demandent un plus de temps pour être confirmées.

C'est surtout la maniabilité qui m'a pour le moment surpris, plutôt désagréablement d'ailleurs, mais il faut voir ce que le jeu va en faire. Pour les premiers combats, l'espèce de 1:1 est plus lourd qu'autre chose et ne justifie pas l'abondon de la gestion de la Wimotte façon TS. Et c'est un calvaire dès qu'il faut bouger le pointeur à l'écran, autant c'est économe en geste sans Wiimotte+, sans que ça pose de problème de précision, autant là c'est super fatigant. C'est très mal branlé ça.

Ah et puis j'aime pas la jauge d'endurance. Ni même le principe d'avoir à gérer de l'endurance dans un Zelda. La série s'en est très bien passée jusque là.

Visuellement, je ne sais pas trop encore. Les couleurs sont très belles, avec un joili mix de couleurs qui pètent et de pastels, mais l'ensemble fait super old gen ; C'est bien la première fois que regrette qu'un jeu Nintendo ne soit pas HD. Là encore faudra voir ce que le jeu réserve plus tard.

Un truc déja sur par contre, c'est que Zelda reste plus que jamais le meilleur exemple d'un conte de fées fait jeu vidéo. Je le vois bien à l'effet que chaque épisode fait sur ma fille de 5 ans, elle est happée par l'histoire et les personnages comme avec aucun autre jeu.
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4952
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Le Yéti » 23 Nov 2011, 18:52

Ce soir, Le Yéti, après plus d'un an sans Wii, va jouer à Zelda. Il a peur. Il se demande s'il ne fait pas une erreur. Mais il en a envie.
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8696
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Poppy » 25 Nov 2011, 12:08

bleubleubleu a écrit:Dès que l'on sort de ces deux premières salles on a cette fois l'impression d'être pris pour un grand, grand, grand, GRAND débutant. "Oui c'est le jour de la cérémonie, oui. Non, vous ne devriez pas passer par là, dailleurs la porte est fermée, vous le voyez bien. Vous devriez plutôt passer par là, oui par là, parce qu'évidemment aujourd'hui c'est le jour de la cérémonie, alors vous devez vous rendre ici et n'est-ce pas, ne soyez pas en retard. Aujourd'hui c'est le jour de la cérémonie, c'est important." et "Pour rejoindre votre professeur, vous devrez monter sur ces caisses, puis sauter sur le toit. Il faudra courir vers les caisses en appuyant sur la touche A pour vous y suspendre puis presser le stick analogique du Nunchuk vers le haut pour vous hisser et enfin avancer vers le toit pour y sauter. Non, N'AYEZ PAS PEUR le saut est automatique. Rappelez vous bien, pour rejoindre votre professeur vous devrez..." et enfin "Ceci est un point de sauvegarde, il vous servira à conserver votre progression dans l'aventure" puis cinq mètres plus loin "Ceci est un autre point de sauvegarde!"
En progressant dans le jeu cet aspect heureusement se dissipe peu à peu mais hélas, il se personifie. Fay, sa voix robotique et ses staistiques est le pire sidekick de l'histoire de la série.


C’est vrai que le jeu prend beaucoup par la main, et en plus il le fait longtemps. Est-ce que ça correspond à une volonté de réorienter la série ? De ne s’adresser qu’aux enfants rien que pour cet épisode? Ou alors Nintendo a peut être essayé de rendre la maniabilité, ultra complexe, plus digeste ?! Je sens bien quand même que ce dernier point y est pour beaucoup, parce que je ne me rappelle pas d’un autre jeu Nintendo aussi difficile à prendre en main, aussi bien pour ce qui concerne le nombre d’actions possible, que pour la manière de les réaliser. Il y a qu’à comparer avec le dernier Mario sur 3DS, la vache, c’est carrément l’opposé !

Je dois en être à 4 ou 5 heures de jeu et je commence seulement à m’y habituer. J’ai toujours quelques doutes sur la justification de cette complexité pour ce qui est de la maniabilité à la Wiimotte, je trouvais que TS était parfait, en faisant juste ce qu’il fallait. Là dans SS, il y a de la gestuelle à laquelle il faut réfléchir de partout, comme si le jeu essayait de démontrer à nouveau l’intérêt du motion gaming. Bizarre de la part de Nintendo… A moins que cela ne serve finalement ?! J’ai fait quelques combats qui pourraient me le laisser penser, avec une vraie utilité du 1:1. Par exemple, il faut bien faire un mouvement de bas en haut pour renverser les araignées au sol de manière à pouvoir ensuite attaquer leur bidon. Quand elles sont accrochées au plafond, il faut d’abord faire un mouvement latéral pour les faire se balancer, puis d’arrière en avant pour un coup d’estoc. Je le sens plus si mal, pour les combats. A confirmer aussi que toute cette complexité sert aussi les puzzles… En tous cas, ça se paye par une prise en main particulièrement ardue.

L’intérêt d’un Zelda tient beaucoup pour moi à son univers et à la manière de s’y déplacer. Je crois que je commence à comprendre la manière dont le monde de SS est organisé, et là ça se présente pas très bien. Il y a d’abord ce qu’il y a au dessus des nuages et c’est atroce ! Moche, petit, avec un moyen de locomotion par très agréable à prendre en main (secouer la Wiimotte ou simuler le battement d’ailes, sérieux ?!), pas très riche (je crois) ; Putain, on dirait une carte d’un Zelda DS !!!!! Ensuite (après coupure/chargement), ça se joue à terre dans des niveaux ouverts dont je ne peux pas trop parler pour le moment. Le premier que j’ai arpenté fait très génération PS2, et pour cause… Aujourd’hui c’est clair que ça fait plus « balade » que « grand voyage ». J’ose espérer que la justification est d’ordre technique. Le grand test pour Zelda ce sera le passage sur la Wii U, là Nintendo ne pourra plus faire comme si les overworlds à la Bethesda n’existaient pas. Ou alors, la série quittera le chemin de la grande aventure…

J’ai l’air dur et on pourrait croire que je ne prends pas beaucoup de plaisir avec SS, mais non, c’est tout le contraire. J’adore, mais j’ai du mal à savoir exactement pourquoi. Après des débuts très difficiles, c’est venu insidieusement, dans le premier donjon, et j’ai enfin retrouvé mon feeling Zelda. A tel point qu’il est en train de me détourner de Dark Souls… Peut être que de retrouver des personnages et des gimmicks propres à la série, y est pour beaucoup, je ne sais pas trop. Mais pourvu que ça dure et que le jeu réussisse au final à me démontrer qu’il mérite que le l’aime pour lui.
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4952
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Zelda, la série 2

Messagepar bleubleubleu » 25 Nov 2011, 15:46

Ah on n'a pas honte chez Nintendo.
J'en suis à la deuxième partie du jeu, celle où pour continuer, il faut faire enchanter son épée par chaque animal sacré. Et donc, pour accéder au donjon où ça se passe, il faut:

- Utiliser le mode détection pour trouver le marqueur de quête que nous n'aurions jamais trouvé sans cela puisqu'il n'est indiqué que par un essaim de papillons bleus et une grosse lumière rouge qui clignote.
- Jouer à un cache-cache spectral pour renforcer son âme et acquérir l'écaille de dragon.
- Grâce à l'écaille, nager sous les racines d'un arbre géant pour grimper jusqu'à sa cime.
- Rencontrer l'ermite-radis pour se faire indiquer la direction du seul chemin inexploré jusqu'alors.
- Oui mais d'abord, faire un saut au belvédère pour chercher le symbole secret inscrit au sol qui permettra d'ouvrir la porte.
- Explorer une grotte sous-marine avec une méduse pour enfin trouver le dragon sacré.
- Se retaper le premier donjon à l'autre bout de la carte pour récupérer l'eau sacrée dont il a besoin pour se soigner et pour vérifier que l'on est bien l'élu de la déesse.
- Rapporter l'eau au dragon pour qu'enfin il daigne nous ouvrir la porte du donjon.

Tout cela évidemment ne vaut que pour la première des trois régions et pour ceux qui n'ont suivi que la quête principale jusqu'ici, il faut encore trouver le moyen de récupérer une bouteille entre les étapes 7 et 8.
Avatar de l’utilisateur
bleubleubleu
 
Messages: 1238
Inscrit le: 05 Nov 2010, 16:28
Localisation: Verneuil sur Avre

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Poppy » 25 Nov 2011, 17:05

Ca je le lis pas, je sens que ça va me déprimer.
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4952
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Pierre » 25 Nov 2011, 17:20

J'en suis à la deuxième partie du jeu, celle où pour continuer, il faut faire enchanter son épée par chaque animal sacré. Et donc, pour accéder au donjon où ça se passe, il faut:

- Utiliser le mode détection pour trouver le marqueur de quête que nous n'aurions jamais trouvé sans cela puisqu'il n'est indiqué que par un essaim de papillons bleus et une grosse lumière rouge qui clignote.
- Jouer à un cache-cache spectral pour renforcer son âme et acquérir l'écaille de dragon.
- Grâce à l'écaille, nager sous les racines d'un arbre géant pour grimper jusqu'à sa cime.
- Rencontrer l'ermite-radis pour se faire indiquer la direction du seul chemin inexploré jusqu'alors.
- Oui mais d'abord, faire un saut au belvédère pour chercher le symbole secret inscrit au sol qui permettra d'ouvrir la porte.
- Explorer une grotte sous-marine avec une méduse pour enfin trouver le dragon sacré.
- Se retaper le premier donjon à l'autre bout de la carte pour récupérer l'eau sacrée dont il a besoin pour se soigner et pour vérifier que l'on est bien l'élu de la déesse.
- Rapporter l'eau au dragon pour qu'enfin il daigne nous ouvrir la porte du donjon.

Tout cela évidemment ne vaut que pour la première des trois régions et pour ceux qui n'ont suivi que la quête principale jusqu'ici, il faut encore trouver le moyen de récupérer une bouteille entre les étapes 7 et 8.


VOILA.

Plus je pense à ce Zelda, plus je le hais.
Avatar de l’utilisateur
Pierre
 
Messages: 3055
Inscrit le: 27 Aoû 2010, 18:41

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Nano » 25 Nov 2011, 17:40

bleubleubleu a écrit:Ah on n'a pas honte chez Nintendo.
J'en suis à la deuxième partie du jeu, celle où pour continuer, il faut faire enchanter son épée par chaque animal sacré. Et donc, pour accéder au donjon où ça se passe, il faut:

- Utiliser le mode détection pour trouver le marqueur de quête que nous n'aurions jamais trouvé sans cela puisqu'il n'est indiqué que par un essaim de papillons bleus et une grosse lumière rouge qui clignote.
- Jouer à un cache-cache spectral pour renforcer son âme et acquérir l'écaille de dragon.
- Grâce à l'écaille, nager sous les racines d'un arbre géant pour grimper jusqu'à sa cime.
- Rencontrer l'ermite-radis pour se faire indiquer la direction du seul chemin inexploré jusqu'alors.
- Oui mais d'abord, faire un saut au belvédère pour chercher le symbole secret inscrit au sol qui permettra d'ouvrir la porte.
- Explorer une grotte sous-marine avec une méduse pour enfin trouver le dragon sacré.
- Se retaper le premier donjon à l'autre bout de la carte pour récupérer l'eau sacrée dont il a besoin pour se soigner et pour vérifier que l'on est bien l'élu de la déesse.
- Rapporter l'eau au dragon pour qu'enfin il daigne nous ouvrir la porte du donjon.

Tout cela évidemment ne vaut que pour la première des trois régions et pour ceux qui n'ont suivi que la quête principale jusqu'ici, il faut encore trouver le moyen de récupérer une bouteille entre les étapes 7 et 8.


Je vais peut être me faire insulter, et je suis un néophyte total en matière de Zelda (j'aime pas trop les opus 3D..), mais ça n'a pas toujours été un peu ça Zelda ?
De manière plus mesurée peut être ..?!
Je joue actuellement à Zelda Minish Cap sur GBA, et déjà je suis effaré par les allers retours interminables demandés par les pnj pour pouvoir enfin espérer atteindre un donjon..
Avatar de l’utilisateur
Nano
 
Messages: 2982
Inscrit le: 27 Aoû 2010, 13:52
Localisation: Paris

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Martin » 25 Nov 2011, 17:52

Si quelqu'un veut nous faire un papier sur Zelda, on est preneurs.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12967
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Le Yéti » 26 Nov 2011, 02:17

En fait je me rends compte que je n'ai pas envie de jouer à Zelda. Ou plutôt que j'ai envie mais que j'ai peur d'être déçu et que je freine des quatre fers. J'ai revu des trailers, j'écoute la musique, je suis chaud mais quand je vois les manettes de la Wii, quand je repense à ces changements dans le gameplay, je me roule en boule et je préfère faire autre chose. Non seulement j'ai peur d'être déçu mais je n'ai surtout pas envie de devoir comprendre pourquoi j'aime habituellement les Zelda et pourquoi je risque de ne pas aimer celui-là.
Au fond, je suis en train de grandir et de me rendre compte que je n'aime potentiellement plus cette série, que je suis passé à autre chose. Et ça me rend triste.
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8696
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Zelda, la série 2

Messagepar bleubleubleu » 01 Déc 2011, 00:43

Je suis atterré. Ils ont recyclé le combat contre cette saloperie écailleuse TROIS FOIS.
Je ne suis même pas sûr qu'il y ait plus d'une heure de temps de jeu entre le n°2 et le n°3.
Une chose est sûre, dans mon top 2011 ce Zelda remporte le titre du soft le plus frustrant de l'année, celui du jeu "pour chaque bonne idée, deux déceptions!" et celui du jeu "*$+%#!! Ils n'ont pas fait ça!"
...
I has a sad.
Avatar de l’utilisateur
bleubleubleu
 
Messages: 1238
Inscrit le: 05 Nov 2010, 16:28
Localisation: Verneuil sur Avre

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Le Yéti » 02 Déc 2011, 02:50

Je suis arrivé au premier donjon et j'ai cassé mon bouclier. Le simple fait de devoir ressortir, aller parler à une statue et à rentrer à Célésbourg-la-Reine me donne environ de mourir.

Il y a tellement mais TELLEMENT de trucs foireux que je ne comprends pas. Je. Ne. Comprends. Pas. Grand UN : le jeu te prend pour un débile. Il te prend tellement pour un débile qu'il te dit texto "Attention, il y a des ennemis dans le donjon ! Si tu as du mal, n'hésite pas à retourner en ville !" Heu. J'ai quel âge ? J'ai 4 ans et demi ? J'ai le syndrome de Down ? Non ? Bon ben fous moi la paix.

Grand DEUX : pas de caméra.

Grand TROIS : Fay rappelle les heures les plus sombres de l'Histoire en se déguisant en un être terrifiant, petit, chétif, qui a assassiné des millions de gens. Oui, vous l'avez deviné, Fay est aussi agréable et utile que...
Image
KILL ME NOW
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8696
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Zelda, la série 2

Messagepar bleubleubleu » 02 Déc 2011, 10:17

Le Yéti a écrit:Oui, vous l'avez deviné, Fay est aussi agréable et utile que...
Image
KILL ME NOW


Wait for her to sing.
Avatar de l’utilisateur
bleubleubleu
 
Messages: 1238
Inscrit le: 05 Nov 2010, 16:28
Localisation: Verneuil sur Avre

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Poppy » 02 Déc 2011, 12:22

Image

Mon Dieu, il y a le même système de caméra que dans tous les Zelda 3D, un tutorial peut être un peu trop présent et un peu trop long et un personnage qui nous prend par la main ! Mais quelle tragédie ! Quelle infamie !

Et quels boulets... :lol: ;)

J'en suis à peu prés à 23 heures de jeu. No problemo pour le moment, le cru Zelda 2011 est plutôt frais, léger et fruité mais pas de quoi crier au scandale.

Et je me pose pas mal de questions à propos de Fay. Comme quoi il n'est peut être pas si raté que ça ce personnage...
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4952
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Zelda, la série 2

Messagepar bleubleubleu » 02 Déc 2011, 13:25

Je suis tellement habitué à l'entendre commenter mes moindres mouvements que je ne la remarque même plus. Je renfle ma lèvre inférieure et j'avale un prozac.
Et l'ouverture effectivement ce n'est pas bien important. Le gros problème c'est que leur nouvelle structure, ils ne la maîtrisent absolument pas, le jeu est vraiment monté n'importe comment.
Il y a combien de phases de jeu qui dans l'absolu auraient pu être fun mais qui parce qu'elles sont insérées au forceps dans le fil de la quête principale sont INSUPPORTABLES? Le deuxième passage dans le désert de Lanelle, WTF. On te fait faire un tour de montagnes russes complet avant d'affronter un boss que tu as rencontré auparavant avec zéro changement de patern. Tu sors par la petite porte derrière lui qui donne juste sur ton point de départ, OUI MAIS ELLE ÉTAIT FERMÉE, pour t'entendre dire "Ah ouais non, en fait il y a rien ici, my bad." Et ça continue juste après! Et ça n'arrête pas tout le long du jeu! Le coup du robot et de la marmite, le coup du lac... LE COUP DU PUZZLE AVEC LE MOGMA!! On te met dans une zone fermée avec un portail et son interrupteur, un rocher et une bombe et on t'explique qu'il faut attraper le mogma et que tu ne pourras pas le faire sans le bloquer dans un coin, ergo sans te servir de ton environnement. J'ai passé un quart d'heure à essayer de le piéger avec ce foutu portail ou à lui lancer une bombe alors qu'il faut juste lui courir après et le portail et la bombe ne servent à rien. Je veux dire, merde...c'est Zelda quand même. :evil:
Avatar de l’utilisateur
bleubleubleu
 
Messages: 1238
Inscrit le: 05 Nov 2010, 16:28
Localisation: Verneuil sur Avre

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Poppy » 03 Déc 2011, 21:50

bleubleubleu a écrit:Ah on n'a pas honte chez Nintendo.
J'en suis à la deuxième partie du jeu, celle où pour continuer, il faut faire enchanter son épée par chaque animal sacré. Et donc, pour accéder au donjon où ça se passe, il faut:

- Utiliser le mode détection pour trouver le marqueur de quête que nous n'aurions jamais trouvé sans cela puisqu'il n'est indiqué que par un essaim de papillons bleus et une grosse lumière rouge qui clignote.
- Jouer à un cache-cache spectral pour renforcer son âme et acquérir l'écaille de dragon.
- Grâce à l'écaille, nager sous les racines d'un arbre géant pour grimper jusqu'à sa cime.
- Rencontrer l'ermite-radis pour se faire indiquer la direction du seul chemin inexploré jusqu'alors.
- Oui mais d'abord, faire un saut au belvédère pour chercher le symbole secret inscrit au sol qui permettra d'ouvrir la porte.
- Explorer une grotte sous-marine avec une méduse pour enfin trouver le dragon sacré.
- Se retaper le premier donjon à l'autre bout de la carte pour récupérer l'eau sacrée dont il a besoin pour se soigner et pour vérifier que l'on est bien l'élu de la déesse.
- Rapporter l'eau au dragon pour qu'enfin il daigne nous ouvrir la porte du donjon.

Tout cela évidemment ne vaut que pour la première des trois régions et pour ceux qui n'ont suivi que la quête principale jusqu'ici, il faut encore trouver le moyen de récupérer une bouteille entre les étapes 7 et 8.


Oui, elle est catastrophique cette séquence, sauf pour l’étape 2 qui se laisse jouer. De mémoire, ce sont les 2/3 heures les pires que j’ai passées sur un Zelda. J’espère que ce n’est qu’un accident…
Et en effet, Fay qui chante… OK j’enlève un « s » à boulets. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4952
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Suivant

Retour vers Jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité