Requiescat in pace

Et sa fameuse odeur de poisson pourri et de discussions avariées.

Re: Requiescat in pace

Messagepar Zure » 20 Mai 2020, 14:57

roger a écrit:Non parce que tu dois au moins connaître Les valseuses mais c'est vraiment pas ce qu'il a fait de mieux.


J'ai vu les Valseuses il y a super longtemps, je l'ai pas vu en entier du reste, j'ai trouvé ça pathétique, j'ai pas compris l'intérêt deux suivre les pérégrinations de deux débiles profonds ?
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 12250
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Requiescat in pace

Messagepar roger » 20 Mai 2020, 15:49

Oui en fait l'information importante dans ce que je disais c'était les trois bons films, pas celui là qui est très populaire mais pas très bon à mon goût. Effectivement il est assez vulgaire et pas très fin, et je n'aime pas sa façon de parler des femmes. Mais à l'époque c'était novateur de parler de sexe aussi librement, les films sont à considérer dans leur contexte, dans leur époque quand même.
Mais regarde Série noire un jour, c'est un grand film. Avec un grand acteur.
Avatar de l’utilisateur
roger
 
Messages: 2207
Inscrit le: 07 Mai 2011, 21:43

Re: Requiescat in pace

Messagepar Le Yéti » 21 Mai 2020, 10:03

Dewaere c'est l'anti-Zure, les gars, cherchez pas, il va pas comprendre comment ce type maigrichon, avec une moustache de pornstar et l'énergie d'un chat dans un sac qui commence à couler… a pu être l'acteur de sa génération. Il est hallucinant, Dewaere, c'est le Joaquin Phoenix des années 70, mais en VF. J'ai revu quelques films avec lui récemment et même si tout n'est pas terrible, il traverse la pellicule avec une énergie de dingue.
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8845
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Requiescat in pace

Messagepar Zure » 21 Mai 2020, 19:27

Le Yéti a écrit:Dewaere c'est l'anti-Zure, les gars, cherchez pas, il va pas comprendre comment ce type maigrichon, avec une moustache de pornstar et l'énergie d'un chat dans un sac qui commence à couler… a pu être l'acteur de sa génération. Il est hallucinant, Dewaere, c'est le Joaquin Phoenix des années 70, mais en VF. J'ai revu quelques films avec lui récemment et même si tout n'est pas terrible, il traverse la pellicule avec une énergie de dingue.


C'est surtout pas vraiment ma génération, c'est un mec des 70's et moi je n'adhère pas au look 70's avec moustache et cette espèce de revendication de la masculinité à base de poils. Le seul mec des 70's qui me fait kiffer, à part Bowie évidemment qui avait le bon goût de ne pas être poilu ou de s'entretenir et Bryan Ferry, c'était Robert Plant qui n'était presque pas poilu et qui avait un magnétisme félin mais sinon les poils c'est dégueulasse : sur les jambes et les bras ça passe (et encore faut pas en avoir trop) mais après sur le torse, les aisselles, la bite et le cul au secours quoi ! Tu vas me dire que dans les 80's, ils étaient poilus aussi mais au moins, t'avais plus la moustache donc ça a été une petite victoire. Il a fallu attendre Point Break pour avoir des acteurs beaux sans poils. Keanu Reeves quoi, le plus grand.

Ensuite, j'étais gamin dans les 70's j'allais pas regarder des films avec Dewaere et dans les 80's entre Back To The Future, Ferris Bueller ou Predator et des films français avec des mecs qui réfléchissent au sens de la vie en mangeant des sandwich au saucisson, le choix était vite fait.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 12250
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Requiescat in pace

Messagepar MrDekoninck » 21 Mai 2020, 22:13

Zure a écrit:Tu vas me dire que dans les 80's, ils étaient poilus aussi mais au moins, t'avais plus la moustache.




Image
Avatar de l’utilisateur
MrDekoninck
 
Messages: 785
Inscrit le: 21 Sep 2015, 23:04

Re: Requiescat in pace

Messagepar Zure » 21 Mai 2020, 23:37

Ouais mais Tom Selleck, il a le droit d'avoir la moustache c'est un des seuls, voire le seul et puis Magnum ça a commencé au début des 80's donc t'étais encore un peu dans les 70's.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 12250
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Requiescat in pace

Messagepar Thufir » 22 Mai 2020, 07:00

Zure a écrit:et dans les 80's entre Back To The Future, Ferris Bueller ou Predator et des films français avec des mecs qui réfléchissent au sens de la vie en mangeant des sandwich au saucisson, le choix était vite fait.

Je rebondis là dessus et je dérive, j'avoue. Quelqu'un a déjà compris pourquoi, effectivement, à partir des années 80 la France tourne le dos de façon résolue au cinéma de genre ? A tel point que Luc Besson (que je peux pas encadrer) a fait sa carrière entièrement sur le fait qu'il a été le borgne au pays des aveugles, c'est à dire le seul cinéaste français de sa génération à essayer de filmer des coups de flingues. Alors que jusque dans les années 70, y'avait du bon et du moins bon (et beaucoup de pire) dans la production de polars frenchies mais en tous cas, y'en avait.
Avatar de l’utilisateur
Thufir
 
Messages: 2686
Inscrit le: 23 Sep 2010, 11:10

Re: Requiescat in pace

Messagepar Martin » 22 Mai 2020, 10:47

Ben y'a bien Christophe Gans, mais on peut pas dire que ça ait donné des grandes réussites...

Image

Enfin je dis ça, c'était pas si nul que ça le Pacte, mais un peu plus Z que voulu je pense.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 13208
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Requiescat in pace

Messagepar Thufir » 22 Mai 2020, 13:52

Disons qu'avec un budget de projet de fac de cinoche, on aurait accepté. Mais là, Gans a pondu l'équivalent cinématographique d'une choucroute gratinée au Nutella. Et avec des câpres.

Mais au delà de toute jugement de valeur, le fait est que le cinéma de genre a cessé d'exister en France en tant qu'industrie à la fin des années 70. Les tentatives de reboot ont été marginales. Est ce qu'il y a plus eu de public après que Belmondo a passé l'âge de faire des cascades ? Mystère...
Avatar de l’utilisateur
Thufir
 
Messages: 2686
Inscrit le: 23 Sep 2010, 11:10

Re: Requiescat in pace

Messagepar Poisan » 22 Mai 2020, 14:14

Je ne vois pas trop de quoi tu parles, ou alors je ne comprends pas ce que tu appelles "cinéma de genre" français, il faudrait que tu précises...

Et puis dans les années 1980, tu as quand même Le Gendarme et les gendarmettes et La Soupe aux choux. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 3118
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

Re: Requiescat in pace

Messagepar MrDekoninck » 22 Mai 2020, 15:49

Et dans les années 90 y'a les socialement gênants Bernie et Lune Froide, qui portent bien l'héritage de Série Noire.
D'ailleurs juste en passant, Marielle avait joué dans La traque de Serge Leroy, un des films les plus glauques que je connaisse... Mais assez impressionnant.

Mais ouais, les polars ont pris un coup dans les dents. Faut croire que ça intéressait moins le public ciné, et puis c'est devenu la chasse gardée du petit écran (combien de téléfilms policiers et séries ?). Et puis c'est typiquement des films du milieu, et depuis quelques années ce sont les films qui ont le plus de mal à se faire.
Avatar de l’utilisateur
MrDekoninck
 
Messages: 785
Inscrit le: 21 Sep 2015, 23:04

Re: Requiescat in pace

Messagepar Zure » 22 Mai 2020, 19:26

Le Pacte moi j'aime bien, pour un film français franchement c'est bien. Les scènes d'action sont vraiment pas mal enfin maintenant je pense que ça a dû vieillir. Gans a aussi fait Crying Freeman qui était pas mal, enfin je m'en rappelle plus trop mais à l'époque j'avais bien aimé mais après pourquoi les français ne font plus des films de genre, je ne sais pas, j'ai jamais trop compris le cinéma français, la plupart des trucs français que j'ai vu ça m'a souvent fait chier quand même. J'aime bien les films de Melville et ce genre de polar, t'avais un film avec Delon et Gabin je crois, une histoire de casse sur la côte, j'ai oublié le titre qui était super aussi mais à un moment ça à bifurqué sur des films avec des gens qui se cherchent et des espèces de réflexions débiles sur les rapport amoureux et les couples qui se déchirent, comme si c'était intéressant de mater une histoire de 2h sur Thérèse et Richard qui se séparent mais whatever.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 12250
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Requiescat in pace

Messagepar MrDekoninck » 22 Mai 2020, 19:35

P'tain les gars je vous trouve dur, oubliez pas qu'il y a eu une tentative de produire du genre par Canal dans les années 2000 (Haute tension, à l'intérieur, ils, Martyrs, etc...) et que ces dernières années y'a pas mal de trucs intéressants qui se sont faits, en premier lieu Revenge de Coralie Fargeat, et puis surtout Grave, de Julia Ducourneau. Alors oui, c'est tout petit par rapport aux films intellos ou grosses comédies, mais ça existe.

Alors après on peut se moquer de Christophe Gans, ou Xavier Gens, ou de Florent Emilio-Siri (vous l'aviez oublié, hein, nid de guêpes) parce que ce sont des tâches. Mais merci de pas oublier les autres.
Avatar de l’utilisateur
MrDekoninck
 
Messages: 785
Inscrit le: 21 Sep 2015, 23:04

Re: Requiescat in pace

Messagepar Martin » 22 Mai 2020, 20:27

MrDekoninck a écrit:P'tain les gars je vous trouve dur, oubliez pas qu'il y a eu une tentative de produire du genre par Canal dans les années 2000 (Haute tension, à l'intérieur, ils, Martyrs, etc...) et que ces dernières années y'a pas mal de trucs intéressants qui se sont faits, en premier lieu Revenge de Coralie Fargeat, et puis surtout Grave, de Julia Ducourneau. Alors oui, c'est tout petit par rapport aux films intellos ou grosses comédies, mais ça existe.


Je connais pas tout ça (mais je ne suis plus du tout cinéphile). C'est bien ?
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 13208
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Requiescat in pace

Messagepar Zure » 22 Mai 2020, 20:31

Ah ouais tiens Nid de Guêpes, après c'est un remake de Assaut, j'avais trouvé ça un peu naze. Revenge de Fargeat par contre ouais c'est pas mal du tout.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 12250
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Requiescat in pace

Messagepar MrDekoninck » 22 Mai 2020, 22:14

@Zure Ouais, j'étais ironique pour Nid de Guêpe, c'est vraiment pas très intéressant (et l'autre remake d'assault par un français est vraiment pas génial non plus).

@martin : ça dépend, si t'es pas fan de cinéma d'horreur, franchement ça vaut pas le coup de mater les films du début des années 2000. C'était chouette que ça existe, ça a relancé une production mais c'est assez inégal.

Après, Revenge est assez chouette mais c'est du rape and revenge, donc un genre assez sulfureux. Mais s'il y en a un à voir c'est Grave, un excellent premier film. Elle arrive parfaitement à subvertir le cinéma psychologique français que déteste tant Zure avec du genre. Ca donne un film assez percutant, plutôt dérangeant et très fort. Et puis pour le coup on est pas dans le cinéma de genre bas du front, c'est bien produit, bien tourné, bien écrit.

En fait, le cinéma de genre français c'est souvent des réalisateurs qui font un one-shot puis c'est tout. C'est souvent parce que le public est pas au rendez vous, et que c'est très difficile de financer un film. Donc y'a plus vraiment de types au style clairement défini (Melville) qui font des polars pendant toute leur carrière. Résultat, la production passe facilement inaperçue si tu suis pas de près ce qu'ils se passe. Par exemple, Nicolas Boukhrief il sort le Convoyeur en 2004, c'est un film magnifique, un polar incroyable, et puis ensuite il se met à faire des trucs qui ont des têtes de téléfilm (même si j'ai pas vu Made in France, son film maudit).

il faut pas oublier que les chaines de télé sont pour beaucoup dans le financement de longs, et qu'elles formatent pas mal ce qu'elles produisent. Puis c'est une question d'écosystème : quand t'as un marché intérieur de 300 millions d'habitants, que t'inondes le reste du monde avec tes DVD, c'est plus facile de produire des centaines de films de genre dont émergeront quelques pépites. Alors que quand tu touches que quelques millions de Français et Belges, c'est beaucoup plus compliqué. Pour Revenge elle a été maligne Coralie Fargeat, elle a tourné aux 2/3 en anglais, résultat le film a été vu à l'extérieur de nos frontières.
Avatar de l’utilisateur
MrDekoninck
 
Messages: 785
Inscrit le: 21 Sep 2015, 23:04

Re: Requiescat in pace

Messagepar Poisan » 23 Mai 2020, 02:07

Martin a écrit:Je connais pas tout ça (mais je ne suis plus du tout cinéphile). C'est bien ?


Grave c'est vachement bien, ouais.

Je comprends toujours pas le fond de la discussion. Le cinéma de genre français continue de produire des films régulièrement, même si c'est rarement très bon. Il y a plusieurs écuries, à commencer par les productions Besson, puis effectivement Martyrs etc., les films de Richet, et il y a du genre à la française, c'est-à-dire davantage associé au cinéma d'auteur. Ducournau sort de la Fémis, tout comme Marina de Van avant elle (dont on n'entend plus parler d'ailleurs). A la rigueur, Dupieux aussi fait des films de genre. L'affiche d'Au Poste cite explicitement Le Professionnel, un classique du film de barbouze... qui date des années 1980.

Après, si ce que Thufir voulait dire c'est qu'il n'y a plus de films melvilliens depuis que Melville est mort, oui bon. Les temps changent certes. Mais des polars, tu en as pléthore et ce serait dommage de réduire l'appellation "cinéma de genre" à ce seul genre. A la limite il y a bien plus de films d'horreur ou gore français aujourd'hui que dans les années 1960-1970, au moment où le giallo battait son plein en Italie mais sans avoir de grande influence en France. Sur le film de crime, c'est pareil, il y en a toujours eu, et Chabrol - qui est un peu un Hitchcock à la française - en a fait jusqu'à sa mort dans les années 2000, avec des suiveurs comme Dominik Moll (Harry un ami qui vous veut du bien, gros succès français des années 1990). Des films de milieu, il y en a aussi. Diamant Brut d'Arthur Harari, il n'y a pas si longtemps, était très bien dans le genre. Et puis, je sais pas, P'tit Quinquin par exemple c'est du cinéma de genre mais perverti à la française, et c'est très bien justement qu'on sache encore subvertir les modèles américains.

Si c'est pour dire qu'il n'y a plus de cinéma populaire français, je suis encore moins d'accord. C'est probablement le pays européen qui a le plus gros cinéma populaire en termes de volume et d'entrées, mais c'est rarement très bon (voir Les Tuche et co.). Mais il pèse lourd. Donc continuer de filer le cliché du cinéma français qui ne s'intéresse qu'aux histoires de couples et de torchons, pitié quoi. Il y a de tout dans le cinéma français, c'est d'une richesse infinie. Je ne pense pas qu'il y ait au monde une cinématographie aussi constante et variée que la cinématographie française. Et j'inclus le cinéma américain qui a complètement dégringolé depuis quelques années. Eux, c'est simple : ils prennent leurs jeunes cinéastes prometteurs et ils les broient en les jetant dans la grosse machine impersonnelle des studios, où avec Marvel et co. il est désormais devenu impossible d'exprimer une once de vision créative. Même Abrams, qui était bien parti pour être le nouveau Spielberg, ils ont réussi à en faire un tâcheron. Shyamalan a dû fuir les studios pour se remettre à faire du cinéma qui ressemble un peu à du cinéma, et encore je trouve qu'il reste de sérieuses séquelles de sa traversée du désert.

Donc au final, je pense qu'il y a plutôt une crise internationale du cinéma populaire, dans le sens où les gens ne se ruent plus au cinéma, et quand ils le font c'est rarement pour aller voir de bons films. Du coup le cinéma grand public, à gros budget, et celui qui grandit dans l'ombre de ce dernier, c'est-à-dire le cinéma de genre (parce qu'ils sont liés), c'est pas mal de la merde en ce moment. L'époque de John Ford est révolue depuis longtemps. Mais ça reviendra peut-être quand la salle de cinéma reviendra au premier plan.
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 3118
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

Re: Requiescat in pace

Messagepar Thufir » 23 Mai 2020, 09:26

J'avoue que je suis devenu nul en cinéma. Jeune, j'étais fan et assez au courant. Paradoxalement j'y ai moins été depuis mon arrivée à Paris, il y a 15 ans. Et j'ai complètement lâché depuis la naissance de ma fille.
Je me souviens par contre avec énormément de nostalgie du cinoche populaire chinois qui avait explosé du milieu des années 80 à la fin des années 90 avant de se faire complètement digérer par les gros budgets et les co-productions américaines. La vitesse à laquelle les Tsui Hark et John Woo se sont transformés en gentils soldats hollywoodiens et ont perdu toute leur passionnante inventivité reste encore pour moi un sujet de stupeur.
Avatar de l’utilisateur
Thufir
 
Messages: 2686
Inscrit le: 23 Sep 2010, 11:10

Re: Requiescat in pace

Messagepar MrDekoninck » 23 Mai 2020, 11:35

Poisan a écrit:Donc au final, je pense qu'il y a plutôt une crise internationale du cinéma populaire, dans le sens où les gens ne se ruent plus au cinéma, et quand ils le font c'est rarement pour aller voir de bons films. Du coup le cinéma grand public, à gros budget, et celui qui grandit dans l'ombre de ce dernier, c'est-à-dire le cinéma de genre (parce qu'ils sont liés), c'est pas mal de la merde en ce moment. L'époque de John Ford est révolue depuis longtemps. Mais ça reviendra peut-être quand la salle de cinéma reviendra au premier plan.


+1. sauf que je sais pas si la salle de cinéma reviendra au 1er plan. J'ai l'impression que c'est franchement derrière nous, mais c'est pas si grave. J'ai pas pu voir Dragged Across Concrete ou Mariage Story au cinéma, c'étaient quand même les meilleurs films américains que j'ai vus cette année.
J'avais lu un papier assez chouette (en anglais) il y a quelques mois qui montrait que le cinéma affrontait plus une crise de la concentration que de la fréquentation. Après tout en France les dernières années (pas 2019, mais 2017 et 2018 avant eux) ont été assez exceptionnelles, on a retrouvé des niveaux de fréquentation dans les années 2010 pas vus depuis longtemps. Mais ce sont quelques films que concentrent le plus d'entrées. C'est un peu le même drame aux US avec Disney qui phagocyte le marché. Résultat, y'a plus de place pour les autres. Et ça c'est déprimant.

Marina de Van je connais pas, c'est chouette ? Et Diamant Noir était pas mal du tout, même s'il se vautre un peu sur la fin je trouve personnellement.
Avatar de l’utilisateur
MrDekoninck
 
Messages: 785
Inscrit le: 21 Sep 2015, 23:04

Re: Requiescat in pace

Messagepar Gersende » 23 Mai 2020, 16:23

Zure a écrit:t'avais un film avec Delon et Gabin je crois, une histoire de casse sur la côte, j'ai oublié le titre qui était super aussi


Mélodie en sous-sol de Henri Verneuil, revu pas plus tard que cette semaine pour le boulot.

Image

Sinon, les sempiternels clichés sur le cinéma français qui passe son temps à se regarder le nombril, c'est aussi réducteur que de cantonner le cinéma américain aux seuls films de super-héros :roll:
Avatar de l’utilisateur
Gersende
 
Messages: 320
Inscrit le: 31 Aoû 2010, 18:57
Localisation: Paris

PrécédentSuivant

Retour vers Le bistro

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités