Le manga en 2016, parlons-en !

Et sa fameuse odeur de poisson pourri et de discussions avariées.

Re: Le manga en 2016, parlons-en !

Messagepar Shane_Fenton » 26 Juin 2018, 14:49

Le manga de golf Robo X Laserbeam (réalisé par l'auteur de Kuroko no Basuke) vient de s'arrêter. Et c'est méga-frustrant. L'auteur nous a présenté un tournoi épique avec plusieurs compétiteurs dont on devinait qu'ils seraient, l'un après l'autre, les différents adversaires du héros. Mais la fin survient au moment où celui-ci remporte sa première victoire. Du coup, on a un flash-forward vers le moment où il est au sommet et où il rencontre à nouveau son rival de toujours, et... il tape dans la balle, et... c'est tout !

Alors j'imagine plein d'hypothèses (peut-être que le manga ne marchait plus assez bien et que l'éditeur a voulu s'arrêter là) mais qu'est-ce que ça peut être rageant.
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4545
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59

Re: Le manga en 2016, parlons-en !

Messagepar cKei » 26 Juin 2018, 15:03

C'est souvent le cas avec les nouvelles séries, terminer un truc qui commence c'est hyper compliqué et toujours décevant quand tu aimes.

Ceci dit c'est pire quand la série est longue et qu'elle se termine brutalement. Genre le conflit entre Akamatsu et la Kodansha qui l'a fait stopper Negima pour reprendre le plot dans UQ Holder, au final c'est tout pété.
Je crois que le pire c'est Shaman King, tellement dégouté à l'époque.

C'est pour ça que je suis hyper stressé pour Ippo, on en parlait à la page précédente.
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 2079
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: Le manga en 2016, parlons-en !

Messagepar Shane_Fenton » 26 Juin 2018, 15:12

Pour l'instant, Ippo s'est retiré des rings, mais il apprend le "métier" de second. Après quelques maladresses au début, il finit par devenir bon. Peut-être que le manga continuera comme ça pendant un moment, le temps qu'il se rétablisse physiquement, et qu'un évènement particulier (la mort du coach Kamogawa ? la défaite tragique d'un ancien rival lors d'un match pour le titre mondial ?) le pousse à remonter sur le ring une dernière fois. En attendant le manga suit son cours. D'ailleurs on vient de revoir un des premiers adversaires d'Ippo : Ryuuchi Hayami, qui s'est pris une énième défaite dans la figure à cause de sa mâchoire de verre. Ce qui fait qu'Ippo a d'autant moins de regrets d'avoir pris sa retraite.

Si le manga se terminait pendant cette "période", ce serait effectivement frustrant. Mais on n'a pas de nouvelles de la santé de l'auteur, donc j'imagine qu'il va mieux (je sais, c'est naïf, mais j'ai envie de garder mon optimisme).
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4545
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59

Re: Le manga en 2016, parlons-en !

Messagepar Barbo » 26 Juin 2018, 21:40

Y en a-t-il ici qui lisent Mob Psycho 100, le manga de ONE ? Comme j'aime plutôt bien One Punch Man (même si ce dernier commence à m'agacer car je trouve que ça avance trop lentement), je peux tenter le coup ?
Small minds discuss people, average minds discuss events, and great minds discuss ideas. Which one are you ?
Avatar de l’utilisateur
Barbo
 
Messages: 1440
Inscrit le: 04 Oct 2010, 14:17
Localisation: Brest

Re: Le manga en 2016, parlons-en !

Messagepar cKei » 27 Juin 2018, 09:17

J'ai lu les deux premiers, j'en suis ressorti déçu.
C'est très similaire à OPM sur la dynamique, avec un héros débonnaire à la puissance toute pétée (dans le cas de Mob, lui est assez peureux).
Mais je trouve ça pas vraiment amusant, et par extension peu intéressant. notamment parce que ça n'a ni la vraie idée de OPM ni sa qualité graphique/mise en scène.
C'est pas mauvais, faut juste pas en attendre trop.

Ceci dit j'ai vu des gens qui adorent (genre Zali).
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 2079
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: Le manga en 2016, parlons-en !

Messagepar Barbo » 29 Juin 2018, 20:12

Merci pour le topo. :)
Small minds discuss people, average minds discuss events, and great minds discuss ideas. Which one are you ?
Avatar de l’utilisateur
Barbo
 
Messages: 1440
Inscrit le: 04 Oct 2010, 14:17
Localisation: Brest

Re: Le manga en 2016, parlons-en !

Messagepar Barbo » 09 Juil 2018, 06:44

Bon, j'ai essayé le 1er volume de Mob Psycho 100, pour l'instant ça passe assez bien. Le dessin est cheapos mais de la part de One ça ne me choque pas (même si le fait qu'il ait quatre assistants ne soit pas spécialement rassurant).

J'ai aussi commencé Ghost In The Shell (les deux premiers chapitres). Pour l'instant j'aime bien, mais je n'ai pas encore le sentiment d'être face à un immense classique. À suivre.
Dernière édition par Barbo le 15 Nov 2018, 16:49, édité 1 fois au total.
Small minds discuss people, average minds discuss events, and great minds discuss ideas. Which one are you ?
Avatar de l’utilisateur
Barbo
 
Messages: 1440
Inscrit le: 04 Oct 2010, 14:17
Localisation: Brest

Re: Le manga en 2016, parlons-en !

Messagepar Shane_Fenton » 15 Nov 2018, 13:16

Le nouvel arc de Hajime No Ippo arrive à me surprendre comme jamais, et je préfère mille fois ça à un combat foireux.

Pour résumer, après sa retraite des rings, Ippo Makunouchi est devenu second. Lors de son premier "combat" où il aide Kimura, il enchaîne les gaffes (ce qui m'a bien fait marrer au passage) mais il finit par donner un conseil utile qui permet à son "poulain" de remporter la victoire. Il fait de même avec Aoki mais ça se passe mal avec Itagaki. Puis il se dit qu'il doit partir à la recherche de nouveaux talents, et il croise la route d'un gang de lycéens qui martyrisent un de leurs camarades... comme Ippo autrefois. Il prend la défense de la victime et les disperse... en se mettant à genoux devant eux et en leur imporant de s'en aller (et ça marche). Par la suite il essaie de recruter Teru, la victime donc, mais l'effet produit n'est pas celui escompté : il n'a aucun talent de boxeur, mais c'est un génie du dessin, du coup il devient l'apprenti d'Umezawa, le mangaka meilleur ami d'Ippo (et ironie de l'histoire, l'ex-chef du gang qui martyrisait Ippo au lycée).

En revanche, Ippo arrive à dénicher un autre potentiel disciple : Taihei, le chef du gang qui brutalisait Teru. Au départ il est méfiant, mais Taihei réussit à le convaincre à force de travail, de détermination et d'acharnement. Tout se passe bien et on dirait que le nouveau disciple est bien parti pour être un bon boxeur, mais patatras ! On apprend qu'il manipulait son "maître" afin d'apprendre à mieux se battre dans la rue. Taihei explique donc à Ippo qu'il n'a plus besoin de lui, et jette ses mitaines par terre (les mitaines avec lesquelles le coach Kamogawa entraînait Ippo, quasiment des reliques sacrées). Et d'après les spoilers qui circulent, on voit Ippo devenir berserk et coller une baffe monumentale à Taihei, qui se roule par terre, inconscient mais toujours en vie. Et la plupart des commentateurs (dont moi) se disent : ENFIN ! ENFIN Ippo arrête d'être trop gentil, il accepte de perdre le contrôle et de montrer l'étendue de sa force (et encore, il gardait ses bracelets de force au moment où il a collé une baffe à son ancien disciple).


Bref, après quelques mois de lenteur, j'ai de nouveau hâte de lire la suite.
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4545
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59

Re: Le manga en 2016, parlons-en !

Messagepar Shane_Fenton » 07 Fév 2020, 16:44

Nouvelles séries que je suis, merci les sites de scans :

- Black Box. Grosso modo, c'est un mix entre Rikudo et Shamo/Coq de Combat, et ça se passe dans l'univers de la boxe. Un garçon au regard de tueur issu d'une famille à problèmes (père en prison, frère tué ou paralèsé à vie) passe professionnel et se fait remarquer par son agressivité sans bornes. Il provoque un kickboxer célèbre, et à la suite d'un sparring sanglant, celui-ci décide de passer à la boxe anglaise pour pouvoir régler ses comptes avec son rival sur un ring public. J'aime bien le style et le rythme, mais le coup du boxeur/tueur qui fait tout pour sortir du caniveau dont il est issu, on a déjà donné. Enfin bon, je suis déjà accroché et j'attends la suite.

- Hinomaru Sumo, ou Hinomaru no Zumou, un manga nekketsu dans le monde du Sumo, qui est tellement bien fait qu'il m'a fait découvrir, et même aimer, cet art martial auquel j'étais totalement hermétique jusque-là. J'ai l'impression d'avoir appris beaucoup, et en plus les personnages sont 'achement charismatiques. D'ailleurs, hormis le héros (Hinomaru Ushio, un lycéen jugé trop petit pour pratiquer, mais qui va s'imposer à la force de son corps et de son mental pour devenir Yokozuna), les autres personnages ont une vie. Et c'est l'une des choses que j'apprécie particulièrement dans ce genre de manga. C'est un univers entier, un microcosme, qui prend vie devant nous. Exactement ce que j'aime dans Hajime No Ippo, d'ailleurs (et qui manquait cruellement à Shamo, hormis l'ellipse sur Toma Takahara qui n'a finalement débouché sur rien).
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4545
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59

Re: Le manga en 2016, parlons-en !

Messagepar Shane_Fenton » 23 Fév 2020, 13:40

Je suis en train de relire une énième fois Ai No Jidai, le manga autobiographique de Masami Kurumada (Saint Seiya & co). Et je suis ému, comme d'habitude. Pourtant, ça fait longtemps que je n'ai pas relu Saint Seiya, et on ne peut pas dire que j'ai accroché aux autres mangas de Kurumada (ne parlons pas de Next Dimension, tellement bâclé que ça en devient éprouvant), hormis les deux Ring Ni Kakero.

Au début, je lisais cette dernière série pour le côté nawak-nanardesque, et il est vrai que ça part en vrille très vite, from "je pompe sans scrupules sur Ashita No Joe mais je reste dans les clous du manga de boxe" à "plus rien à foutre de la crédibiltié, ça devient les boxeurs du zodiaque auxquels il ne manque plus que les armures pour que ça soit Saint Seiya" en passant par la case nazisploitation (le personnage de Führer Skorpion, heil aïe aïe...). Et puis ensuite mon côté fleur bleue a pris le relais, et j'ai été ému par la tristesse et la nostalgie qui se dégageait de ces pages. Là, en lisant Ai No Jidai, j'ai l'impression de tout comprendre. Pourquoi Kurumada a développé cette sensibilité. Pourquoi il a laissé tomber le "réalisme" pour aller dans les histoires d'univers et de cosmos. D'où vient le fait que les protagonistes de presque toutes ses aventures sont des collégiens de 13 ans. D'où viennent certains de ses personnages récurrents (l'un de ses amis, morts prématurément, ressemble furieusement à Shun, et l'autre ressemble à Shinatora de Ring Ni Kakero). Et je comprends aussi pourquoi, après avoir laissé tomber l'anime Les Chevaliers du Zodiaque, j'ai accroché comme jamais au manga Saint Seiya lorsqu'il a débarqué en France. Plus que les armures, les attaques spéciales, les combats, c'est une espèce de sensibilité que je n'arrive pas à définir qui m'a beaucoup touché.

Après, il est clair que certains passages soient romancés, exagérés, voire inventés. Mais ça me touche, et je suis définitivement client pour ce genre d'histoires.
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4545
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59

Re: Le manga en 2016, parlons-en !

Messagepar Shane_Fenton » 23 Fév 2020, 19:31

Et puisqu'on parle de Kurumada : https://lesanctuairedepromethee.wordpre ... francaise/

J'avoue, quand je traînais sur le forum de BDTrash, j'aimais moi aussi chier allègrement sur Next Dimension, et parfois brûler ce que j'avais adoré. Mais c'était le principe de BDTrash de parler de BD nanardesques, et l'ambiance était toujours bon enfant (enfin dans mon souvenir d'il y a 10 ans). Et oui, j'avoue que j'ai déjà lu ma dose de Kurumada-bashing, et que j'étais prêt à y croire. Donc si tout ça est faux, tant mieux. Je continue de penser que Next Dimension est éprouvant à suivre, et que Saint Seiya Omega est pourri (même si Kuru n'y est pour rien, et même si je me suis enfilé presque tous les épisodes il y a 6 ans, en VF en plus ! ). Mais Ai No Jidai m'a vraiment réconcilié avec l'auteur. Et je n'ai jamais renié mon attachement à Saint Seiya, le manga originel.

Par contre, je ne me doutais pas à quel point l'ambiance pouvait être toxique sur le forum de Cyna. Et ça me rend triste pour le fondateur du site et du forum, qui n'a pas été pour rien dans le renouvellement de ma passion pour la franchise Saint Seiya, d'ailleurs en effet, c'était mon unique source d'information sur le sujet il y a 20 ans. Mais j'avais déjà participé à des forum de fans dans les années 2000 (Captain Tsubasa, puis Naruto) et j'avais à peine tenu un an, tellement la minorité de fouteurs de merde pouvait pourrir l'ambiance et installer la paranoia entre les autres utilisateurs. Enfin bon, quand j'ai commencé à traîner sur Planetjeux en tant que simple visiteur, la virulence des échanges me faisait tellement flipper que je n'osais pas pousser plus loin.
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4545
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59

Re: Le manga en 2016, parlons-en !

Messagepar Shane_Fenton » 29 Fév 2020, 13:00

Bon, je continue gentiment Black Box, et ça confirme ce que je pressentais, à savoir que l'auteur plonge dans le caniveau avec beaucoup de complaisance. Pour le premier gros combat du héros, on a eu droit à :
- Un défi pré-combat : si le héros perd, son entraîneur s'ouvre le ventre, mais si l'antagoniste perd, la petite amie de celui-ci (une actrice) se lance dans le porno
- Le héros qui insulte la copine de l'antagoniste avant le premier round, parce que toute "cette odeur de femelle" le dégoûte
- L'antagoniste et sa copine qui n'arrêtent pas de dire, soit au héros, soit à son entraîneur, à quel points ils les dégoûtent, qu'ils sont des merdes, qu'ils doivent crever, etc.
- Le héros aveuglé à force de prendre des coups, qui se met à tabasser l'arbitre à la fin du 2ème round au point que celui-ci doit être remplacé
- Le héros qui active ses "gênes de tueur" (pour la petite histoire, il a tué ou handicapé son frère par accident lors d'un sparring quand ils étaient petits, et son père, ancien champion d'asie-pacifique, purge une peine de prison pour meurtre)
- L'entraîneur du héros qui retient la jambe du nouvel arbitre afin de laisser le temps à son poulain de se relever après un down
- L'antagoniste qui lui crache à la gueule (tellement il est dégoûté d'avoir à le frapper), lui qui répond, l'autre qui répond... et pendant une poignée de planches ça devient un concours de mollards
- Le héros qui se pisse dessus en plein combat, juste après que son adversaire lui ait craché dessus la première fois (Postal 2 anyone ?)
- La seconde du héros qui promet de le dépuceler si il gagne (au début, ils se dégoûtaient mutuellement... c'est bon, j'ai assez prononcé le mot dégoût, là ?)
- Le héros qui donne un coup de genou en pleine tête de son adversaire, du coup le combat s'achève sur un nul (je précise que c'est un manga de boxe "anglaise")
- Les spectateurs furax qui frappent le héros en pleine tête à coups de chaise
- L'antagoniste qui a peu après ce combat un accident de voiture avec sa copine (fallait pas conduire aussitôt après), laquelle devient défigurée et paralysée à vie
- ... sachant qu'on n'en est qu'au volume 5

Y'a un moment où on peut dire que ça commence à faire beaucoup ? ... :?

Edit: je viens d'apprendre que la série s'est arrêtée au bout de 6 volumes.
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4545
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59

Re: Le manga en 2016, parlons-en !

Messagepar cKei » 02 Mar 2020, 12:43

Shane_Fenton a écrit:
Edit: je viens d'apprendre que la série s'est arrêtée au bout de 6 volumes.

Ben tu vois comme quoi y'a une justice :?
Ca avait l'air assez navrant.

De mon côté je parlais plus trop ici vu que j'alimente déjà mon blog avec mes nombreux essais plus ou moins fructueux. N'empêche que j'ai découvert plein de séries excellentes l'année dernière.

Parmi les vraiment remarquables, je retiendrai :

- Beastars. Je soule tout le monde avec ça mais c'est la meilleure chose que j'ai lu depuis très, TRES longtemps, et je pèse mes mots. Ça mêle du shonen lycéen, des bastons, de la romance adulte (mais vraiment et dans le bon sens), de la philosophie avec un enrobage d'animaux anthropomorphiques. Les thématiques sont intéressantes et leur traitement vraiment bon. Ça met quelques volumes 3-4 à trouver son rythme et son ton mais la suite est exceptionnelle. D'ailleurs si vous êtes curieux l'anime arrive sur netflix courant mars. :D

- Tokyo Revengers. En général je suis assez soulé par les mangas de zokus (sauf GTO), là la mécanique de narration passe bien parce qu'elle transmet les émotions. C'est un loser de 25 ans qui apprend un jour qui son amour d'enfance a été assassinée par un gang, et qui va se retrouver projeté dans son passé. Redevenir un gamin va lui permettre de remettre en question celui qu'il était et donc celui qu'il est devenu, de faire de meilleurs choix, et peu à peu de découvrir une machination au sein du gang.

- Spirit Circle : Celui-ci n'a pas d'édition française mais c'était vraiment cool. C'est un gars qui va vivre ses vies passées et comprendre que la métempsychose a un effet sur la durée et sur le destin du monde. J'ai chialé à la fin.

- Au Grand Air : un tout autre genre, c'est un manga tout mignon sur des lycéennes qui font du camping. Mais c'est apaisant.

Voilà les quelques trucs que j'ai en tête ;)
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 2079
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: Le manga en 2016, parlons-en !

Messagepar Elincia » 28 Mar 2020, 21:49

Très déçu par le Sommet des dieux, après tout ce que j'avais entendu. J'ai pas vraiment été convaincu par la métaphysique individualiste et le culte du dépassement de soi, ni par les personnages un peu unidimensionnels, ni par les longueurs du récit. Par contre en effet, y'a quelques compositions superbes. Mais graphiquement, le manga se répète beaucoup. La montagne et l'alpinisme, ça me parle de très loin, donc au bout d'un moment l'effet "waouh" s'estompe un peu. Pour moi, c'est un manga qui souligne bien ce qui cloche dans le monde moderne chez les CSP+ (à part les népalais, qui s'ils ne sont pas sherpas, sont des truands, y'a que de ça dans les personnages). A la montée en puissance d'un malaise existentialiste dans le monde contemporain, on répond par un éloignement géographique du foyer doublé d'un isolement, une singularisation forcée et artificielle de l'être en fait, qui pose les bases d'une volonté de conquête, de triomphe, sur soi-même et par conséquent sur les autres qui n'ont pas réussi ou sont trop faibles pour y parvenir. Tout du long, ce n'est que premiers de cordées et ascension en solitaire, héros illustres et premières mondiales, hauteur du mont et taille de bite. Je pense que Macron doit avoir l'intégrale dans la bibliothèque de l'Elysée. En fait ce manga m'a presque convaincu de détester le monde de l'alpinisme, alors que je n'y connaissais strictement rien avant.

PS : sinon, on enlève 2016 dans le titre du topic ???
Avatar de l’utilisateur
Elincia
 
Messages: 1909
Inscrit le: 20 Déc 2013, 22:14
Localisation: Bordeaux

Précédent

Retour vers Le bistro

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités