Page 61 sur 61

Re: J'ai passé une journée de merde

MessagePublié: 15 Juil 2019, 17:21
par MrDekoninck
J'ai un projet de film que je porte depuis un an. Un projet de court-métrage qui a de la gueule, passé par une résidence d'écriture assez prestigieuse, avec une productrice qui aime le projet et qui le défend. On a eu une belle aide de la région Nouvelle Aquitaine en novembre dernier pour le tourner, qui couvre la moitié du budget, bref c'était bien parti. Et depuis novembre on enchaine déconvenues sur déconvenues, toutes les portes se ferment devant nous. CNC, chaîne de TV, autres régions, rien à faire. Ça fait longtemps que je me demande si on allait pouvoir le tourner à la rentrée comme prévu. Ce qui est rageant, c'est que vu que tout se passe sur un lac, il faut tourner en été. Donc si on rate le créneau septembre 2019, on doit attendre l'été 2020

Aujourd'hui j'ai eu ma productrice au téléphone, qui m'a annoncé qu'on allait devoir décaler. faudrait un miracle pour qu'on puisse tourner en septembre. On a juste pas la thune pour. J'ai donc bien les boules aujourd'hui. C'est pas si dramatique on me dira, on fait que décaler de 10 mois, c'est pas annulé. Mais à deux mois du tournage, y'avait toute une dynamique mise en route : j'ai trouvé une partie du casting, rassemblé l'équipe technique, passé des heures et des heures à le préparer. Et il faut tout mettre en pause. J'en ai franchement un peu marre de ce film : j'ai envie qu'il se fasse, et que je puisse passer à autre chose. Là c'est épuisant.

Re: J'ai passé une journée de merde

MessagePublié: 16 Juil 2019, 11:20
par Shane_Fenton
Et meeeerde...

Bon, heureusement que le projet n'est pas complètement annulé, mais je comprends tellement le seum. Tant d'énergie dépensée, tant de stress, tant d'épreuves surmontées, tout ça pour qu'on te dise qu'il faut attendre encore... Courage et force à vous tous !

Re: J'ai passé une journée de merde

MessagePublié: 16 Juil 2019, 18:57
par JiPé
J'ai connu ça aussi... et j'ai arrêté de faire des dossiers de demande de sub'.
J'ai trouvé le moyen de vivre d'ateliers avec des gamins et je m'amuse bien (le plus souvent).

Mon amie continue le combat mais ne parvient pas à trouver tous les financements nécessaires, du coup je l'aide gracieusement pour la partie animation (elle réserve le peu de budg' pour le son). Les délais de réponses pour les sub' sont abusés et attendre plusieurs mois pour se manger un "niet !" ça fout un coup au moral. Le pire c'est quand il est spécifié dans les conditions d'obtention, de ne pas avancer le projet tant que la réponse n'a pas été donnée... au bout de six mois :shock:
('sais plus si c'était pour une aide régionale/départementale ou une fondation à la con).

Du coup maintenant, elle fait ces dossiers et y va direct en faisant elle-même le maximum, sans attendre la tune... Elle s'est lancé le défi de faire trois courts d'anim' cette année. Un de fait (j'ai aidé), two to go !

En tout cas, courage ! Serre les doigts et croise les fesses :)