Coincer la bulle (la BD)

Et sa fameuse odeur de poisson pourri et de discussions avariées.

Re: Coincer la bulle (la BD)

Messagepar Martin » 10 Mar 2012, 19:54

Rudolf a écrit:J'ai appris ça il y a quelques minutes (ça faisait des années qu'il était malade d'un cancer, qu'il faisait plus vieux que son âge). On pouvait dire cependant que cela faisait plusieurs années que Moebius était "mort". En effet, on peut critiquer pas mal de choses sur lui, surtout la fin de sa carrière où il faisait des scénarios indigestes et vides, après avoir perdu de grands scénaristes comme Charlier qui était aussi un grand de la BD (les derniers albums de Blueberry après la mort de Charlier sont laborieux par exemple). Il s'était mis aussi à faire des dessins très moches vers la fin comme le tome 1 de la série avortée Après l'Incal, avec une mauvaise utilisation de l'ordinateur. On voyait bien aussi qu'il était un peu trop dans la fumette.


J'adore les derniers Blueberry. :shock:
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12939
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Coincer la bulle (la BD)

Messagepar Rudolf » 11 Mar 2012, 18:04

Je ne sais pas, moi je trouve qu'il ne s'y passe rien, que c'est délayé un max. Que globalement, si Moebius était un dessinateur de génie, c'était aussi un très mauvais scénariste (comme Jack Kirby par exemple).
Avatar de l’utilisateur
Rudolf
 
Messages: 1202
Inscrit le: 10 Avr 2011, 14:16
Localisation: Strasbourg

Re: Coincer la bulle (la BD)

Messagepar Martin » 11 Mar 2012, 18:20

Ah oui c'est pas le roi du scénario. Après j'aime assez ce côté le héros est fatigué, il est témoin un peu pitoyable des événements. Et puis cette façon pour Moebius d'envahir Blueberry, c'est pas mal.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12939
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Coincer la bulle (la BD)

Messagepar Thufir » 11 Mar 2012, 18:22

Je vais me permettre un avis mesuré, comme à mon habitude.

Les derniers albums de Blueberry sont de véritables chefs d'oeuvres, l'aboutissement d'un maître au sommet de son art. Giraud n'y est pas seulement un bon scénariste. Il dynamite ses propres codes et partant ceux de la BD en général. Je ne pense pas que dans ce qu'on peut peut être appeler un peu maladroitement "la bd de genre" (ici, le western), il y ait d'autres exemples de révolution narrative aussi fracassante.

Ces cinq albums sont étincelants d'intelligence pure. Limite, ils devraient être au programme du Bac :mrgreen: .
Avatar de l’utilisateur
Thufir
 
Messages: 2547
Inscrit le: 23 Sep 2010, 11:10

Re: Coincer la bulle (la BD)

Messagepar Sachka » 10 Juin 2012, 17:42

Un strip d'Art Spiegelman retraçant une conversation avec Maurice Sendak. Fabuleux :

http://archives.newyorker.com/?i=1993-09-27#folio=080
Avatar de l’utilisateur
Sachka
 
Messages: 4366
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 23:19
Localisation: Lyon

Re: Coincer la bulle (la BD)

Messagepar Alexis » 19 Juil 2012, 22:59

C'est la Batman-mania.

J'aimerais lire les comics proposés pour Batman mais face au large choix, j'ai du mal à choisir. Comme il y a des auteurs divers, j'imagine que l'on a plus ou moins d'accroche avec tel ou tel appropriation du personnage. Si un connaisseur pouvait me conseiller, je suis preneur. Je ne cherche pas à avoir une grande collection.

En fait, ce qui me plaît dans le personnage de Batman, c'est l'idée de se demander s'il n'est pas juste un membre du bestiaire halluciné de Gotham, sa confrontation par rapport au bien et au mal, sa nature de démon (Batman a un design qui fait peur, il pourrait être un méchant : la chauve-souris aussi en tant qu'animal de la nuit suceur de sang ayant nourri la mythologie du vampire) en confrontation à sa mission.
Bref, ce qui m'intéresse dans Batman, c'est sa psychologie, sa condition remise en question par ses ennemis (du coup j'ai aimé The Dark Knight pour ça et aussi Arkham Asylum auquel j'ai pas le temps de jouer avec le Joker qui traite Batman de fou).

Est-ce que Sombre Reflet par ou Année Un abordent de tels thèmes ?
Avatar de l’utilisateur
Alexis
 
Messages: 2341
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 20:32
Localisation: Parisse

Re: Coincer la bulle (la BD)

Messagepar Thufir » 20 Juil 2012, 07:29

Image

Les long halloween (deux saisons) sont dans cette mouvance et sont pas mal du tout. Batman est confronté à un clan mafieu classique qui contrôle Gotham City. Mais les freaks (que la maffia déteste et dont on se demande si Batman est un des représentants) prennent progressivement le pouvoir.

Le dessin est pas mal du tout même si j'ai peur qu'il soit déjà un peu daté 90's. La première saison est supérieure à la deuxième qui fait un peu remplissage. Mais enfin l'ensemble est très cohérent, et la grande majorité des personnages (freaks et mafieux y compris) sont très réussis et parfois très touchants.
Avatar de l’utilisateur
Thufir
 
Messages: 2547
Inscrit le: 23 Sep 2010, 11:10

Re: Coincer la bulle (la BD)

Messagepar Nano » 20 Juil 2012, 14:16

Alexis a écrit:C'est la Batman-mania.

J'aimerais lire les comics proposés pour Batman mais face au large choix, j'ai du mal à choisir. Comme il y a des auteurs divers, j'imagine que l'on a plus ou moins d'accroche avec tel ou tel appropriation du personnage. Si un connaisseur pouvait me conseiller, je suis preneur. Je ne cherche pas à avoir une grande collection.

En fait, ce qui me plaît dans le personnage de Batman, c'est l'idée de se demander s'il n'est pas juste un membre du bestiaire halluciné de Gotham, sa confrontation par rapport au bien et au mal, sa nature de démon (Batman a un design qui fait peur, il pourrait être un méchant : la chauve-souris aussi en tant qu'animal de la nuit suceur de sang ayant nourri la mythologie du vampire) en confrontation à sa mission.
Bref, ce qui m'intéresse dans Batman, c'est sa psychologie, sa condition remise en question par ses ennemis (du coup j'ai aimé The Dark Knight pour ça et aussi Arkham Asylum auquel j'ai pas le temps de jouer avec le Joker qui traite Batman de fou).

Est-ce que Sombre Reflet par ou Année Un abordent de tels thèmes ?


Année 1 et ses suites directes (Un Long Halloween puis Amère Victoire) valent nettement plus pour l'ambiance (formidable graphisme de Tim Sale), la frange polar du mythe, et la présentation de ses personnages. Pour moi, ce sont les trois tomes historiques les plus importants de la saga, et peut être parmi mes Comics préférés.
Avatar de l’utilisateur
Nano
 
Messages: 2982
Inscrit le: 27 Aoû 2010, 13:52
Localisation: Paris

Re: Coincer la bulle (la BD)

Messagepar Alexis » 20 Juil 2012, 22:19

Merci les amis, je vais suivre vos conseils avisés ! ;)
Avatar de l’utilisateur
Alexis
 
Messages: 2341
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 20:32
Localisation: Parisse

Re: Coincer la bulle (la BD)

Messagepar Sachka » 28 Juil 2012, 17:19

Avatar de l’utilisateur
Sachka
 
Messages: 4366
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 23:19
Localisation: Lyon


Re: Coincer la bulle (la BD)

Messagepar K2R2 » 19 Nov 2012, 22:36

Je viens de refermer le troisième tome de Blast (Manu Larcenet) et franchement c'est de la bombe cette BD, pour peu que vous aimiez les univers sombres et glauques, peuplés de psychopathes et de clochards célestes. Larcenet a mis la barre très très haut.

J'ai écrit un papier un peu plus conséquent sur mon blog, pour ceux qui seraient intéressés : http://bloggerinfabula.blogspot.fr/2012 ... cenet.html

Image

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
K2R2
 
Messages: 1124
Inscrit le: 26 Aoû 2010, 15:48

Re: Coincer la bulle (la BD)

Messagepar Nano » 13 Mar 2013, 15:30

J'ai récemment découvert un auteur de mangas japonais, et même un genre tout entier : Le manga d'horreur.
Bien en dehors de la production industrielle japonaise dont je ne suis pas particulièrement friand, à base de séries interminables, au rythme haché et à l’intérêt très discutable, Junji Ito a choisit un rythme plus classique pour ses bandes dessinées. En effet, il adopte soit le format de nouvelles très courtes, renvoyant indiscutablement au style de Lovecraft et/ou King, soit la série courte (4 ou 5 volumes), dans des histoires plus complexes qui mèlent aussi bien influences occidentales (David Cronenberg transpire sur chaque case, une ambiance Lovecraftienne asiatique en plus) et influences japonaises pures (les mythes sont séculaires mais le traitement est original).
Le dessin ultra-réaliste (froid) bascule irrémédiablement vers le fantastique et l'incompréhensible sauvage. C'est rude, c'est rugueux et tout le temps traduit des visions cauchemardesques presque insoutenable.
Junji Ito, c'est peut être le dernier grand frisson de l'horreur, et c'est surtout d'une originalité et d'une fraîcheur indiscutable. Malgré les références, on se sent souvent en territoire inconnu dans ces contes horrifiques qui n'usent absolument pas des codes établis.
Je conseille particulièrement la lecture de Spirale (édité dans un joli volume luxueux chez Tonkam à 29€). Une longue série de 650 pages qui se déroule dans une petite ville côtière (Lovecraft) japonaise, où vont se dérouler tout un tas d'atroces évènements dont l’ultime issue est le chaos total. Des femmes enceintes piquées par des moustiques malades, qui mettront au monde des bébés sur lesquels des champignons de chairs vont pousser et qui vont forcer les habitants à se trucider pour pouvoir les manger... un phare dont la lumière brûle les yeux des malheureux qui la regarde... des enfants capables de créer des tornades au moindre cri... des maladies qui font pousser des pics de bois sur la peau...
Des visions d'horreur dans un tout cohérent qui tranche avec la beauté innocente, naïve et intouchable de l’héroïne (qui semble être une volonté aveugle de l'auteur) et dont on sent qu'une bonne dizaine de sous textes viennent enrichir l’expérience.
Bref, c'est du manga intelligent, horrible, esthétiquement intéressant, éprouvant et surtout passionnant. Je recommande chaudement !!!

Image

PS : Petit détail croustillant. Avant de devenir mangaka, Junji Ito était dentiste. Hasard... ? :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Nano
 
Messages: 2982
Inscrit le: 27 Aoû 2010, 13:52
Localisation: Paris

Re: Coincer la bulle (la BD)

Messagepar Zali L. Falcam » 14 Mar 2013, 13:40

Spirale m'a trauma comme c'est pas permis.
Avatar de l’utilisateur
Zali L. Falcam
 
Messages: 1241
Inscrit le: 09 Mar 2013, 17:11

Re: Coincer la bulle (la BD)

Messagepar Rudolf » 14 Mar 2013, 15:34

Bon, j'ai fini une lecture:

Image

Ca faisait des années que j'entendais parler de Maus, sans avoir trop voulu franchir le cap pendant longtemps. Finalement, c'était beaucoup mieux que ce que j'aurais cru, c'était même super. En fait, c'est là où je trouve que les journalistes ont très mal expliqué ce qu'est Maus: ce n'est pas seulement une histoire de souris juives et de chats nazis, mais également une histoire qui relate les relations entre l'auteur et son père, car la BD alterne très souvent entre le présent (années 70) et le passé (années 30-40), avec l'auteur qui fait part de son ressenti sur le projet qu'il entreprend, sur ses relations difficiles avec son père à l'heure présente, l'évolution de son père après la guerre, les doutes de l'auteur sur son projet (est-ce qu'il doit parler de telle chose dans sa BD, tout ça). Autrement, l'histoire sur la déportation juive, les ghettos, et Auschwitz est très intéressante aussi, j'ai d'ailleurs appris pas mal de choses que je ne savais pas (ces histoires de brigades juives, les relations qu'entretenait certains déportés comme le père de l'auteur avec certains kapos ou commandants de la gestapo ou d'autres déportés pour survivre, échapper aux boulots les plus horribles, attirer la sympathie, etc). Mais en plus, tous ces passages dans le présent donnent à Maus une ampleur supplémentaire, avec des passages forts où par exemple il nous montre plusieurs planches terribles qu'il avait dessinées sur le suicide de sa mère, avec son père qui est tombé par hasard sur cette BD qu'avait écrite son fils.

Petit reproche que je ferais: la dernière page m'a un peu laissé sur ma faim, ça se termine de manière trop abrupte, je trouve qu'il manque une petite conclusion (ou plutôt, on a l'impression que la conclusion se trouve au début du tome 2, quand il parle de l'accueil public et critique de Maus et de la mort de son père). Mais quand même, c'est effectivement une belle oeuvre, je comprends pourquoi elle a été marquante.
Avatar de l’utilisateur
Rudolf
 
Messages: 1202
Inscrit le: 10 Avr 2011, 14:16
Localisation: Strasbourg

Re: Coincer la bulle (la BD)

Messagepar Rudolf » 05 Avr 2013, 08:28

Putain, j'ai appris la mort de Fred hier. Son dernier Philémon récemment sorti aura vraiment été sa dernière BD. J'aurais vraiment été marqué par certaines de ses oeuvres, comme le Corbac aux Baskets, l'Histoire du Compteur Electrique, ou certains Philémon (même si je n'ai jamais pu lire toute la série). Triste, c'est vraiment un mythe qui s'en va, un vrai écrivain de la BD. :cry:
Avatar de l’utilisateur
Rudolf
 
Messages: 1202
Inscrit le: 10 Avr 2011, 14:16
Localisation: Strasbourg

Re: Coincer la bulle (la BD)

Messagepar Martin » 05 Avr 2013, 08:48

Du coup le soir de sa mort, j'ai lu sa dernière BD à mon fiston, et je pense qu'on va s'enchaîner les Philémon. :)
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12939
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Coincer la bulle (la BD)

Messagepar Zure » 05 Avr 2013, 13:38

J'avais complètement zappé, mais ça m'a bien foutu les boules quand je l'ai appris. C'était vraiment super Philémon. :cry:
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11840
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Coincer la bulle (la BD)

Messagepar Zali L. Falcam » 06 Avr 2013, 11:17

J'ose pas lire l'ultime tome, en fait.
Avatar de l’utilisateur
Zali L. Falcam
 
Messages: 1241
Inscrit le: 09 Mar 2013, 17:11

Re: Coincer la bulle (la BD)

Messagepar Martin » 06 Avr 2013, 11:23

Zali L. Falcam a écrit:J'ose pas lire l'ultime tome, en fait.


C'est assez bavard, mais la fin est très jolie, et assez émouvante en fait.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12939
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

PrécédentSuivant

Retour vers Le bistro

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités