Ma vie, ma non-oeuvre

Et sa fameuse odeur de poisson pourri et de discussions avariées.

Ma vie, ma non-oeuvre

Messagepar Martin » 30 Juin 2011, 13:53

Sachka a écrit:Maintenant on voit bien que la légitimité universitaire fait davantage recette auprès des medias généralistes que la légitimité de connaisseurs du JV. Donc peut-être qu'un bouquin présenté comme signé par un agrégé de lettres marcherait aussi bien que celui de Triclot. :)


Ah mais j'ai zéro légitimité universitaire !

Faut avouer que le bouquin fait moins ghetto, et j'imagine que Zones a un réseau un peu différent que Pix'n'love qui bon, est très associé à Gameloug & co...

Après les quelques pages que j'ai lues du bouquin de Triclot sont très très bien, pas spécialement jargoneuses en plus, mais sont vraiment adressées à un public assez restreint (dont nous faisons partie), s'il se vend bien (il était bien mis en avant à la Fnuc où je l'ai chopé), il va sans doute y avoir des gens qui vont pas tout capter.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 13088
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

Messagepar Sachka » 30 Juin 2011, 14:10

Martin a écrit:Ah mais j'ai zéro légitimité universitaire !


Ben il est pas en carton, ton diplôme :P
Avatar de l’utilisateur
Sachka
 
Messages: 4366
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 23:19
Localisation: Lyon

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

Messagepar Martin » 30 Juin 2011, 14:13

Niveau diplôme j'ai pas dépassé la maîtrise, hein. Bon pour part parce que ça m'intéressait pas plus que ça de faire une thèse, j'avais pas le feu ni même les compétences sociales, et puis je voulais un peu gagner ma vie pour de vrai, arrêter les études et faire ma vie. Après ça reste pour l'ancien bon élève que je suis une belle frustration. :oops:
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 13088
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

Messagepar Sachka » 30 Juin 2011, 14:15

Il est pas trop tard, tu peux faire une thèse axée jeu vidéo, et tu la publies : d'une pierre deux coups :)
Avatar de l’utilisateur
Sachka
 
Messages: 4366
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 23:19
Localisation: Lyon

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

Messagepar Martin » 30 Juin 2011, 14:24

Ben j'y ai vaguement songé... Après les obstacles sont nombreux, mon inertie étant la première. Mais bon j'ai un gosse, un boulot... Faudrait que je reprenne au M1, lol, je sais même pas comment ça se joue pour les UV, je vais tout de même pas aller suivre des cours quoi...Ca ferait dans les 5 ans, j'ai un peu du mal à me projeter à cette échéance... j'aurais peut-être pu me fondre dans le moule à 24 ans, mais dix ans plus tard, hmm... Disons que la vie a fait que j'ai un peu pris une autre direction.

Après je m'imagine même pas dans un colloque. J'ai pas non plus le côté rat de bibliothèque qu'on attend d'un thésard. Et puis je suis vaguement sceptique quant à la relation doctorant-directeur de thèse, je veux dire j'ai pas envie d'être subordonné aux désirs d'un maître, j'ai un peu passé l'âge de ces conneries. Faudrait trouver la perle rare...

Ca et puis en fait j'ai pas nécessairement envie d'enseigner sur le jeu vidéo ou les nouveaux médias (et vu les efforts une thèse sans rien en faire autant écrire directement le bouquin), je reste un littéraire en fait. Remarque si j'enseignais sur le jeu vidéo j'écrirais sans doute un blog littéraire. ;)

Après je sais pas, j'aimerais passer à autre chose que le jeu vidéo, mettre un point final à ce que j'ai à dire dessus et essayer de réfléchir à autre chose.

Bref c'est de la frustration que j'aurai du mal à vaincre faute de réelle volonté ! :lol:
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 13088
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

Messagepar Marie » 30 Juin 2011, 14:34

Je comprends que tu ne veuilles pas faire de thèse, mais es-tu sûr qu'il te faut faire un M2 pour avoir une thèse, ton diplôme ne suffit pas? (mis à part les contacts avec des potentiels directeurs de thèse).
Marie
 
Messages: 131
Inscrit le: 28 Nov 2010, 19:13

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

Messagepar Sachka » 30 Juin 2011, 14:34

Hmm... J'imagine qu'il doit y avoir moyen de s'arranger quand même, de faire une thèse qui "valide des acquis" sans passer par le cursus habituel. Il a fait comment Alexis Blanchet ? Parce qu'il doit pas être tout jeune. Mais je crois qu'il a encore bien les pieds dans la fac par contre.

C'est marrant que tu veuilles "passer à autre chose", comme si tout d'un coup tu n'avais plus rien de neuf à dire sur le sujet. Bon en même temps, moi je me préoccupe plus que de JV quasiment 24/24, et je me dis souvent que c'est pas une bonne idée. :|
Avatar de l’utilisateur
Sachka
 
Messages: 4366
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 23:19
Localisation: Lyon

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

Messagepar Le Yéti » 30 Juin 2011, 14:35

Bouger son cul : action de tenter quelque chose, n'importe quoi, faire faire avancer son cul et faire un truc dont on a envie.
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8765
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

Messagepar Martin » 30 Juin 2011, 14:57

Sachka a écrit:Hmm... J'imagine qu'il doit y avoir moyen de s'arranger quand même, de faire une thèse qui "valide des acquis" sans passer par le cursus habituel. Il a fait comment Alexis Blanchet ? Parce qu'il doit pas être tout jeune. Mais je crois qu'il a encore bien les pieds dans la fac par contre.


Ca c'était un de mes problèmes. A l'ENS j'étais pas forcément dans le move des winners (d'ailleurs mes potes de là-bas ont pas vraiment réussi à faire carrière, pour plein de raisons, dont un certain nombre sont tristement sociologiques d'ailleurs, ou par pur anti-conformisme), et j'en ai vraiment chié pour avoir l'agreg, d'autant plus que j'étais assez violemment déprimé à l'époque. Du coup quand j'ai fini par avoir le concours, je suis revenu à Lille, ne sachant pas trop quoi faire, et puis j'ai commencé un DEA à la con avec un prof nul, que j'ai laissé béton. C'est à ce moment que je suis tombé amoureux de ma femme, et j'ai tout plaqué pour commencer à bosser pour de vrai.

Bref, j'étais très loin de la fac, et j'avais pas les connections avec les profs de l'école -- ou l'envie -- pour qu'on me trouve une bonne place. C'est un peu con d'ailleurs, quand je vois certains de mes congénères qui ont fait une belle carrière, a priori ils étaient pas forcément très plus meilleurs que moi (mais bon j'ai toujours été un branlos, ce qui a fini par me rattraper).

C'est marrant que tu veuilles "passer à autre chose", comme si tout d'un coup tu n'avais plus rien de neuf à dire sur le sujet. Bon en même temps, moi je me préoccupe plus que de JV quasiment 24/24, et je me dis souvent que c'est pas une bonne idée. :|


Ca tient à plusieurs choses, je suis très inconstant dans beaucoup de domaines, j'aime bien toucher à tout, et puis par certains côtés le jeu vidéo tout en étant un espace formidable est aussi très pauvre... Que ce soit niveau production ou discussion... Bon enfin c'est surtout un manque de constance de ma part, et puis aussi l'idée que je passe à côté de plein d'autres choses, plein de livres à lire...

Faudrait bouger cette discussion sur un fil 3615 y life. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 13088
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

Messagepar Zure » 30 Juin 2011, 15:13

Sachka a écrit:C'est marrant que tu veuilles "passer à autre chose", comme si tout d'un coup tu n'avais plus rien de neuf à dire sur le sujet. Bon en même temps, moi je me préoccupe plus que de JV quasiment 24/24, et je me dis souvent que c'est pas une bonne idée. :|


same here, bon sauf que moi je trouve que c'est une bonne idée. :D
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11969
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Ma vie, ma non-oeuvre

Messagepar Thufir » 30 Juin 2011, 15:50

Je pense que quand on écrit, à quelque rares exceptions d'ailleurs discutables, on écrit pour un lecteur. Perso, j'ai même pas réussi à faire ma maîtrise à cause de ça. J'aurais eu deux lecteurs : ma mère et mon directeur de mémoire (et encore lui, il aurait probablement fait semblant :lol: )

Le format blog est intéressant pour trouver des lecteurs mais il a ses limites en terme d'espace de réflexion. Je pense, Martin, que tu trouverais la motivation pour écrire ton bouquin si tu répondais à la question : à qui je veux m'adresser ? Et que, quelle que soit la réponse, ça serait pas du tout limitatif par rapport au champs de réflexions que tu pourrais avoir.
Avatar de l’utilisateur
Thufir
 
Messages: 2588
Inscrit le: 23 Sep 2010, 11:10

Re: Ma vie, ma non-oeuvre

Messagepar Martin » 30 Juin 2011, 15:59

Thufir a écrit:Le format blog est intéressant pour trouver des lecteurs mais il a ses limites en terme d'espace de réflexion. Je pense, Martin, que tu trouverais la motivation pour écrire ton bouquin si tu répondais à la question : à qui je veux m'adresser ? Et que, quelle que soit la réponse, ça serait pas du tout limitatif par rapport au champs de réflexions que tu pourrais avoir.


Ben aux gens d'ici et aux personnes qui leur ressemblent. Aux gens qui veulent réfléchir sur le jeu vidéo en tant qu'esthétique, en gros. C'est pas un public entièrement à inventer, il y a déjà quelques bouquins francophones destinés à ce public d'une manière ou d'une autre : les Cahiers, les bouquins de Blanchet et de Triclot...

Outre un réel désir de reconnaissance (mais après je pense qu'on publie presque toujours par vanité), la forme livre me permettrait aussi de développer des choses qu'on ne peut pas écrire sur internet, parce que c'est dur de suivre sur un écran au bout d'un moment, on finit par lâcher ou par avoir les yeux fatigués.

Eh c'est bien joli tout ça... Bon promis je m'y remets sérieusement dès que j'en ai fini avec les copies de bac...
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 13088
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Ma vie, ma non-oeuvre

Messagepar Thufir » 30 Juin 2011, 16:02

C'est marrant. Je joue pratiquement plus aux jv et par contre ça continue à m'intéresser comme média et j'ai toujours besoin de me tenir informé de ce qui se fait.
Avatar de l’utilisateur
Thufir
 
Messages: 2588
Inscrit le: 23 Sep 2010, 11:10

Re: Ma vie, ma non-oeuvre

Messagepar Zure » 30 Juin 2011, 16:07

Chuis pas sûr que ça change quelque chose d'écrire pour un lecteur. Enfin, évidemment c'est toujours plaisant d'être lu c'est pas la question, mais le déclic de base, je suis pas certain que ça soit ça. Moi quand j'ai commencé à écrire sur le JV c'était pour moi, parce que j'avais jamais trouvé quelque chose à lire qui corresponde exactement à ce que je voulais lire. Je lis plein de trucs super intéressants et plein de trucs mieux écrit que ce que je fais, à commencer par Martin, mais par contre c'est très difficile de trouver quelque chose qui corresponde pile-poil à ce que j'ai envie de lire sur un jeu donné d'où le fait d'écrire pour soi.

Après de toute manière, à partir du moment où ça plait à soi, y a des chances que ça plaise à quelques autres. Moi sur mon blog, j'ai un fan et c'est même pas un gars de MF, j'ai jamais compris comment il est arrivé chez moi ? :lol:
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11969
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Ma vie, ma non-oeuvre

Messagepar Thufir » 30 Juin 2011, 16:09

Outre un réel désir de reconnaissance (mais après je pense qu'on publie presque toujours par vanité), la forme livre me permettrait aussi de développer des choses qu'on ne peut pas écrire sur internet, parce que c'est dur de suivre sur un écran au bout d'un moment, on finit par lâcher ou par avoir les yeux fatigués.


A mon avis, le truc c'est que le ouèbe peut et doit être complémentaire du papier : mettons que tu pondes un bouquin avec dix grands chapitres, il peut être très adapté de mettre en face un site avec dix pages qui seront autant de prolongations aux discussions/débats/compléments...

L'intérêt d'un bouquin, c'est que c'est un objet fini. L'intérêt d'internet c'est que c'est jamais fini. Et c'est pour ça que les deux doivent se combiner.
Avatar de l’utilisateur
Thufir
 
Messages: 2588
Inscrit le: 23 Sep 2010, 11:10

Re: Ma vie, ma non-oeuvre

Messagepar Thufir » 30 Juin 2011, 16:10

Après de toute manière, à partir du moment où ça plait à soi, y a des chances que ça plaise à quelques autres. Moi sur mon blog, j'ai un fan et c'est même pas un gars de MF, j'ai jamais compris comment il est arrivé chez moi ? :lol:


Avec mes potes on avait un blog sur nos concours de bouffe. Ben pareil, on avait des gens qui venaient et laissaient des commentaires. C'était marrant.
Avatar de l’utilisateur
Thufir
 
Messages: 2588
Inscrit le: 23 Sep 2010, 11:10

Re: Ma vie, ma non-oeuvre

Messagepar Shane_Fenton » 30 Juin 2011, 17:27

Après avoir fini ma thèse en informatique, j'avais dans l'idée de rempiler, mais cette fois en sciences sociales, afin d'avoir le temps (et très accessoirement le financement) pour écrire le bouquin de mes rêves. Et finalement, j'y ai renoncé, parce qu'il était temps quand même de rentrer dans la vie active.

Ce qui est con, c'est que la plupart des idées sont déjà dans ma tête depuis des années ! Il suffit juste que je me bouge le cul pour me mettre à écrire sérieusement. Or, j'ai des difficultés à lancer la machine, même pour une simple entrée de blog. D'ailleurs, j'ai le même problème avec mon projet de jeu vidéo que je traîne depuis 15 ans maintenant.

Thufir a écrit:C'est marrant. Je joue pratiquement plus aux jv et par contre ça continue à m'intéresser comme média et j'ai toujours besoin de me tenir informé de ce qui se fait.


Les années les plus merveilleuses pour moi d'un point de vue vidéoludique, ce sont celles où je ne jouais pas ou plus. C'était en 1994-1995, je m'étais définitivement lassé de la Megadrive (et mon frère, mon principal partenaire de jeu, était parti à l'autre bout de la France). Je me faisais des films incroyables sur le jour où j'aurais un PC, et en attendant je lisais les critiques dans Joystick, et je m'émerveillais de voir la quantité et la qualité des jeux qui sortaient.
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4395
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59
Localisation: Cergy

Re: Ma vie, ma non-oeuvre

Messagepar NiKoaLa » 30 Juin 2011, 18:33

Et je ne pense pas que l'université soit le cadre le plus épanouissant pour se lancer dans l'écriture d'un livre de passage, un truc qui te donne l'impression d'avoir fait le point à un moment donné sur un sujet et d'avoir dit ce qu'il était possible de dire.

Il faut, c'est mon sentiment, que tu trouves un cadre qui te pousse à sortir de ta comfort zone, qui soit moins amical que ce forum et plus critique sur tes textes, plus exigeant, et qui fasses passer tes propres exigences pour de la complaisances de gros chat. Je ne vois pas vraiment dans quel cadre tu pourrais le trouver, des gens qui connaissent les jeux vidéo, des gens qui travaillent dans un cadre théorique assez pointu, etc.

Lors de mon oral à l'ENJMIN on m'a parlé de la OMNSH: http://www.omnsh.org/
Mais quelque part, my guess, j'imagine que le Centre de sociologie de l'innovation pourrait convenir à quelqu'un comme toi : http://www.csi.ensmp.fr/

J'ai fini ma thèse assez tôt, à 25 ans en 2004, et je l'ai publié en 2009. J'avoue que ça m'a libéré de la musique (mon domaine de recherche)... ça m'a permis de passer à autre chose, au jeu vidéo justement, de revenir vers ce qui me fonde et d'avoir un regard vraiment pacifié avec la recherche, la théorie et mes envies. J'ai 32 ans, 2 gosses, et si j'ai un poil de chance je vais rentrer en octobre en M1 à l'ENJMIN, avec des gars et des filles de 21-22 ans pour les plus jeune (bac+3)...Je vais déménager, j'ai déjà vendu ma maison, et je vais quitter mon boulot...fin voilà, c'est stressant mais motivant, ça met une énergie positive dans mon couple...et si je suis bien stressé je suis aussi content de me dire que je vais pas finir chez Airbus.

Sinon aujourd'hui on a fait un repas avec les membres du projet dans lequel je bosse depuis plus e 3 ans, le chef de projet m'a appris qu'il va aussi se reconvertir.... comme humoriste, il fait un one man show, il s'est lancé comme ça, ça fait un moment qu'il écrit des sketchs, mais jamais il n'a rien montré, sa première apparition il l'a fait devant 500 personnes (!), c'était sa première fois, et ça a bien marché...il va y aller doucement mais il va y aller ! il a 40 ans, c'est plutôt un timide, mais justement c'est son mode d'expression ! je sais pas pourquoi mais ça m'a foutu vraiment la pêche son coming out.
Avatar de l’utilisateur
NiKoaLa
 
Messages: 452
Inscrit le: 22 Oct 2010, 20:59
Localisation: Toulouse

Re: Ma vie, ma non-oeuvre

Messagepar Martin » 30 Juin 2011, 18:57

NiKoaLa a écrit:Il faut, c'est mon sentiment, que tu trouves un cadre qui te pousse à sortir de ta comfort zone, qui soit moins amical que ce forum et plus critique sur tes textes, plus exigeant, et qui fasses passer tes propres exigences pour de la complaisances de gros chat. Je ne vois pas vraiment dans quel cadre tu pourrais le trouver, des gens qui connaissent les jeux vidéo, des gens qui travaillent dans un cadre théorique assez pointu, etc.


Je pense pas que la complaisance soit mon problème pour ce qui est de l'écriture d'un truc long. J'aurais plutôt tendance à être trop critique, et de ce point de vue un peu plus d'auto-complaisance (dont je ne manque pas par ailleurs) serait assez libératrice. Un peu plus d'émulation me ferait pas de mal par contre, c'est certain. Le cadre théorique, je sais pas. Je me défie un peu de la théorie et des écoles pour avoir un peu vu ce que ça pouvait donner, et je crois que le problème est avant tout entre moi et moi-même. :lol:

Après j'ai pas forcément envie de changer fondamentalement de profession. J'aime bien enseigner, c'est assez confortable pour moi. Donc je cherche pas un vrai reboot de ma vie pro. :)

Tu faisais quoi comme taf Niko ?
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 13088
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Ma vie, ma non-oeuvre

Messagepar NiKoaLa » 30 Juin 2011, 19:21

Je voulais surtout pas dire que tes textes manquaient d’exigence, mais peut-être qu'on peut te montrer d'autres critères d'exigences... :)

J'ai travaillé comme anthropologue pendant quelques missions, puis je suis rentré par opportunisme (enfin l'opportunité fait l'opportuniste) et par raz-le-bol total pour l'amateurisme universitaire dans une boîte d'ergonomie cognitive qui bosse principalement dans l'industrie...une toute petite boîte, j'étais le 4ème, maintenant on est 12. Ils sont supers, ils sont à fond avec moi pour ma reconversion...c'est trop mignon.

En gros je travaille pour Airbus, je suis sous-traitant in situ, pour le département Facteurs humains (l'ergonomie appliquée aux cockpits) et plus particulièrement je travaille sur un langage contrôlé cockpit (l'écriture des messages que lisent les pilotes) et je développe des process et je spécifie les outils pour aider à la mise en œuvre de ces process. J'ai vécu bienvenue à Gattaca, mais ça m'a beaucoup décomplexé.
Avatar de l’utilisateur
NiKoaLa
 
Messages: 452
Inscrit le: 22 Oct 2010, 20:59
Localisation: Toulouse

Suivant

Retour vers Le bistro

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : KotL, Martin et 2 invités