Tout sur le rien

Et sa fameuse odeur de poisson pourri et de discussions avariées.

Re: Tout sur le rien

Messagepar cKei » 01 Aoû 2018, 15:26

Précision : on a rompu depuis 10 mois et les premiers temps ça se passait bien, on continuait à trainer de temps à autres, aller au ciné et ça restait purement platonique (elle m'a bien fait comprendre qu'il n'y aurait rien d'autre). C'est elle qui a rompu mais comme je l'avais dit au début je savais que ça ne tiendrait pas du fait de plein de trucs (différence d'age, d'envies, de façon de penser etc.). Donc je ne me voyais pas lui reprocher des trucs alors que j'aurais très bien pu initier la rupture (et je me vois surtout pas comme ces mecs qui pourrissent leur ex). Ca m'a fait de la peine sur le moment (ou plutôt j'étais déçu que ça n'ait pas marché alors que j'en trouve rarement des comme ça) mais je l'avais bien accepté.

Ensuite moi si je veux pas couper les liens c'est d'une que je trouve que c'est une chouette fille, donc aucune envie qu'elle s'en veuille, et deuxièmement on bosse ensemble donc pas envie de mettre une mauvaise ambiance.

D'après son comportement de te laisser faire le lampadaire pendant 45 minutes sans te prévenir, c'est assez caractéristique de faire passer un message qu'elle est prête à passer à autre chose et/où qu'elle t'en veut d'un truc, même si ça peut être inconscient dans son processus.

Je doute qu'elle m'en veuille (je lui avais demandé quand elle a commencé à s'éloigner. En fait je suis persuadé qu'elle kiffe juste d'être avec son nouveau groupe de potes après des années à rester relativement seule (un peu comme une étudiante qui découvre la liberté et les soirées) et que du coup elle ne pense pas sur le moment que quand elle m'ignore ça peut m'atteindre (même si je lui ai expliqué).
Moi de mon côté je suis surement un peu jaloux de voir qu'elle n'a plus besoin de moi (j'ai partiellement joué le rôle de béquille affective en fait) et qu'elle préfère la compagnie des autres à la mienne.

Et j'ai pas ta capacité à pleurer un bon coup (j'ai essayé, ça veut pas couler :lol: ), encore moins à retrouver quelqu'un en claquant des doigts parce que j'ai besoin d'être avec une femme avec qui je puisse avoir un lien sentimental (pas de coups d'un soir) et lâcher prise, et ça court pas les rues.

Je crois pas qu'il y ait de solution miracle à ça, j'avais juste besoin d'un peu m’épancher au lieu de faire comme depuis 32 ans et de tout garder pour moi ;) Je pense qu'on redeviendra juste de simples collègues jusqu'à la fin de sa thèse, et qu'on finira probablement par se perdre de vue. C'est dommage - vraiment - mais je m'y ferai.
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 1712
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: Tout sur le rien

Messagepar Zure » 01 Aoû 2018, 17:04

Non mais parler c'est genre le truc le plus important hein. Pourrir son ex, c'est quelque chose à ne jamais faire parce que, bien que ça ne soit pas vraiment évident sur le moment quand tu morfles, avoir une ex en fait c'est vraiment cool, c'est le symbole d'une rencontre, d'une connexion, du fait d'avoir aimé et d'avoir souffert. Bref, d'avoir vécu. Donc non, il ne faut pas en vouloir à une ex mais par contre, il faut apprendre les petits trucs pour amortir le mieux possible la phase chiante de la rupture parce qu'il y a aussi une phase euphorique après qui est cool mais tu n'y es pas encore. Donc ouais parle.

Donc 10 mois mais rupture soft (vous vous voyiez souvent et vous bossez ensemble) ce qui fait que tu flottes toujours dans le truc.

Je comprends donc un peu mieux. Je pense que t'as un bon petit coup de blues, en mode sous-marin parce que tu sembles assez noué pour exprimer tes émotions, bon après c'est juste super normal ce qu'il t'arrive et oui tu t'en remettras et à ce stade il n'y a pas grand-chose à faire contre ça. C'est un peu le passage obligé, le côté désagréable des affaires de l'amour.

Cela dit, je pense que ça rajoute une douleur pour toi de maintenir une relation avec elle, autre que la relation de boulot à laquelle tu peux difficilement couper, parce que ça t'empêche de fermer la page et ça te met en face de sentiments difficiles à gérer dans le cadre de fragilité d'une rupture comme la jalousie ou le sentiment d'être un peu useless. T'as pas vraiment besoin de te rajouter ces choses là en ce moment. Il faut aussi que tu penses à te protéger pour l'éventualité où un autre mec arrive dans l'équation et donc pour ça, la distance, c'est vraiment indiqué.

Après si la rupture vient d'elle, je ne suis pas sûr qu'elle s'en veuille hein, même si le fait qu'elle entretienne une relation avec toi indique qu'elle ne t'en veut pas non plus ou du moins pas trop, mais le fait que toi tu puisses avoir peur qu'elle s'en veuille me fait penser qu'il y a un truc encore un peu flou dans ta tête et le fait que tu as vraisemblablement une connexion avec elle qu'à la fois tu ne voudrais pas perdre, tout en sachant que tu vas la perdre parce que c'est la vie, et t'es un peu dans tout le marasme mélancolique assez caractéristique de la rupture.

Quand je parlais de summer romance, je ne parlais pas du coup d'un soir glauque hein parce que je ne fais pas ça non plus, j'ai besoin d'avoir une attirance un peu spirituelle avec ma partenaire, mais d'une histoire fun, plutôt physique pour le coup forcément mais sympa, une histoire de vacances quoi.

Après, il ne faut pas sous évaluer les rencontres spontanées parce qu'il se passe des choses souvent magnifiques. La dernière fois que j'ai dragué une meuf comme ça, spontanément, bin on est encore ensemble 20 ans après, donc bon, tu ne sais jamais sur quoi ça débouche et ça qui est génial, mes plus belles histoires ont toujours démarrée sur un coup de foudre spontané avec une nana que je ne connaissais pas du tout 5 minutes avant. Si tu as 32 ans et que tu es célibataire, franchement, tu passe à côté du meilleur de la vie, vraiment.

Et le truc de j'ai besoin d'un lien sentimental, c'est plutôt lié à une appréhension hein. Si tu veux rencontrer quelqu'un, il faut que tu sortes de ta zone de confort parce que la probabilité pour que tu rencontre the one, en restant dans ta zone de confort (boulot, etc.) elle est limitée. Plus tu vas multiplier les opportunités, plus tu vas rencontrer des meufs, plus tu vas te découvrir toi-même et savoir ce que tu cherches, te connaître à la fois mentalement et physiquement. Il y a le fantasme de ta relation parfaite et la réalité des relations et ce n'est pas du tout la même chose.

On a tous besoin de construire notre confiance dans le domaine amoureux, ce n'est pas du tout inné. Je peux te sembler supra confiant et je le suis dans ce domaine mais ça n'est pas venu tout seul. J'ai toujours eu une connexion avec les femmes donc ça m'a aidé forcément mais je peux te dire que les premières fois que j'ai dragué sans filet, bin j'ai pris super cher hein, j'ai appris l'humilité et ça a été très douloureux mais aussi très formateur dans l'acceptation de l'autre en tant qu'entité. Le respect que j'ai des femmes, je l'ai acquis grâce à celles qui m'ont rejeté, ça peut te semble bizarre mais c'est vrai. Et c'est elles qui m'ont appris à être meilleur, plus à l'écoute, à sortir de moi-même, à m'ouvrir et à parler. Mais pour autant je me suis retrouvé souvent en monologue devant mon miroir en me disant "mais t'es trop une merde, tu ressembles à rien, ça marchera jamais" et j'en ai passé des dimanches enfermé chez moi avec l'envie de me jeter par la fenêtre en écoutant Disintegration.

Mais le jour où j'ai compris que le rejet d'une meuf que je ne connais pas n'est pas un rejet personnel, mais juste qu'elle n'est pas intéressée parce qu'elle a sa vie et que c'est comme ça. Genre tu dragues une femme mariée, tu le sais pas toi vu que tu ne la connais mais elle te dit non, c'est pas contre toi, elle a juste sa life. Contrairement à un rejet d'une meuf qui est une copine avant, que tu connais avant, et que tu veux séduire. Dans ce cas-là, le rejet est forcément personnel parce que c'est toi qu'elle rejette vu qu'elle te connaît. En plus, si tu dragues comme un gentleman, le rejet est toujours sympa alors qu'une copine peut te briser le cœur sans le vouloir ou rendre la relation awkward. Moi c'est parce qu'une copine m'a brisé le cœur, involontairement hein mais bon ça a quand même été le résultat, que j'ai décidé, en octobre 1990, de ne plus JAMAIS draguer une femme que je connais et je m'y suis tenu mordicus, ce qui m'a aidé à passer les mauvais moments parce que c'était où comme ça, ou je devenais prêtre (mais j'avais pas envie de devenir prêtre).

Quand j'ai compris ça donc, le rejet d'une inconnue n'est pas personnel, j'ai eu le déclic et ça été terminé. A partir de là, j'ai pu m'ouvrir comme un coquelicot et j'ai vécu des trucs miraculeux. Si tu arrives à accepter l'idée que tu vas te ramasser mais que aussi tu vas faire des rencontres incroyables et que l'un ne marche pas sans l'autre, tu vas te construire, découvrir des choses insoupçonnées sur toi, comme moi quand j'ai découvert que j'adorais les footjob, c'est grâce à une meuf que je ne connaissais pas et que j'ai rencontré par hasard.

Bref, vis ta vie, ne passe pas à côté, tu n'auras plus jamais 32 ans et célibataire.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11458
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Tout sur le rien

Messagepar cKei » 01 Aoû 2018, 17:34

:lol:
Sérieux je soutiens MrDekoninck faut que t'écrives un livre.

Bon après je sais parfaitement que ma façon d'être n'est pas le moyen le plus sûr moyen de faire des rencontres, et c'est pas nouveau. je me suis déjà pas mal amélioré par rapport à la vingtaine. Mais j'ai de la marge. ;)

Si tu veux rencontrer quelqu'un, il faut que tu sortes de ta zone de confort parce que la probabilité pour que tu rencontre the one, en restant dans ta zone de confort (boulot, etc.) elle est limitée.

C'est bien pour ça que j'ai fait 700km la semaine dernière pour enfin rencontrer mon crush, alors que je hais les voyages et les randonnées et que je suis un grand timide :mrgreen: Un premier pas quoi. Mais bon je suis pas prêt à draguer à la fnac (et leurs rayons mangas n'ont pas spécialement le public qui m’intéresse :-°)

Après si la rupture vient d'elle, je ne suis pas sûr qu'elle s'en veuille

En fait je voulais dire qu'elle s'en veut de voir que ça me déprime. Quand elle m'a largué elle était en larme, elle pensait probablement que j'allais chialer, crier etc. (mauvaise expérience avec ses ex) alors que je l'ai juste rassuré calmement. Elle est un peu comme moi je pense, elle n'aime pas faire mal aux gens. sauf qu'elle au lieu d'intellectualiser son empathie pour rien montrer aux gens elle se grime en femme de poigne (cheveux rouges, tatouages etc.) pour repousser ceux qui pourraient être blessés par sa façon d'être.

En tout cas merci ça fait du bien d'avoir une oreille.
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 1712
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: Tout sur le rien

Messagepar Zure » 01 Aoû 2018, 19:17

cKei a écrit::lol:
C'est bien pour ça que j'ai fait 700km la semaine dernière pour enfin rencontrer mon crush, alors que je hais les voyages et les randonnées et que je suis un grand timide :mrgreen: Un premier pas quoi. Mais bon je suis pas prêt à draguer à la fnac (et leurs rayons mangas n'ont pas spécialement le public qui m’intéresse :-°)


Ah ouais je viens de relire dans ton premier post, j'avais pas fait attention. Bin c'est super déjà d'avoir fait ça et apparemment ça s'est bien passé, non ? C'est sûr que la distance, 700 km, ce n'est pas le choix le plus facile mais si c'est un crush un peu spirituel, c'est super de tenter l'aventure et tu verras bien comment ça se passe.

cKei a écrit:
En fait je voulais dire qu'elle s'en veut de voir que ça me déprime. Quand elle m'a largué elle était en larme, elle pensait probablement que j'allais chialer, crier etc. (mauvaise expérience avec ses ex) alors que je l'ai juste rassuré calmement. Elle est un peu comme moi je pense, elle n'aime pas faire mal aux gens. sauf qu'elle au lieu d'intellectualiser son empathie pour rien montrer aux gens elle se grime en femme de poigne (cheveux rouges, tatouages etc.) pour repousser ceux qui pourraient être blessés par sa façon d'être.

En tout cas merci ça fait du bien d'avoir une oreille.


Si c'est pas indiscret (et puis tu peux me répondre par MP), c'était quoi le souci entre vous ? Parce que comme tu m'en parles, j'ai l'impression qu'il y avait quelque chose d'assez fort entre vous, non ?

Après voilà, une rupture, même quand les deux parties savent qu'au fond ça ne marche pas, c'est toujours triste de toute manière et ça l'est déjà quand tu inities la rupture mais quand ce n'est pas toi, ça l'est encore plus parce que tu te retrouves en face de sentiments complexes comme le rejet, l'abandon, etc.

Après, c'est sympa qu'elle soit cool, mais faut surtout voir comment toi tu te sens avec elle. Si tu te sens de gérer le fait de la voir en copine sans que ça te déprime, c'est parfait, mais si tu sens que quelque part y a un truc qui te chagrine, tu peux lui en parler puisqu'elle a l'air assez dispo, mais si ça t'atteint trop, mets un peu la distance. Et puis du coup, investis-toi dans ton crush.

Puis si t'as besoin de parler, il n'y a aucun problème.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11458
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Tout sur le rien

Messagepar cKei » 01 Aoû 2018, 21:42

Si c'est pas indiscret (et puis tu peux me répondre par MP), c'était quoi le souci entre vous ? Parce que comme tu m'en parles, j'ai l'impression qu'il y avait quelque chose d'assez fort entre vous, non ?

Justement y'a pas vraiment eu de souci.
Je l'ai compris plus tard et je sais pas comment elle l'a vécu elle, mais je pense qu'elle avait besoin d'une aventure sympa après sa rupture avec son copain de longue date qui s'est mal passée, et que quand elle a vu que j'étais pas chiant comme gars elle s'est dit que ça pouvait coller. On s'est rapidement (trop à mon avis, mais je me voyais mal la rembarrer alors que j'aimais sa compagnie) mis ensemble mais on formait plus un ensemble good friends with benefits qu'un vrai couple au sens où je l'entends. C'est pour ça que je parlais de béquille, et personnellement ça m'allait très bien de lui remonter le moral même si je savais que ça ne durerait surement pas.
Sauf qu'après 3 mois elle a dû aussi se rendre compte qu'on ne voulait pas les mêmes choses sur le long terme et qu'on avait peu de vraies affinités, qu'elle n'était pas amoureuse et ne se projetait donc pas avec moi. Je voyais qu'elle n'était pas bien, donc la rupture ne m'a pas vraiment surpris et après elle paraissait soulagée.
Bref même si ça fait parfois mal je regrette absolument pas de m'être lancé la dedans quand je vois comment elle est maintenant par rapport à la fille triste que je croisais tous les jours sans un mot l'année dernière :)
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 1712
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: Tout sur le rien

Messagepar cKei » 04 Aoû 2018, 19:13

Bon parlons peu parlons bien, je suis toujours d'attaque pour un déjeuner parisien vendredi 10 et ça s'approche.

Si je récapitule, ceux qui devraient être dispo :

- Yeti
- Elincia
- Martin éventuellement, à confirmer.

On peut dire vers 12:00 (un peu plus ou un peu moins, je suis pas aux pièces), la question étant où ?

J'arrive Gare de l'est et je repars gare du nord dans l'aprem donc si on peut éviter de partir dans les extrèmes ce sera plus pratique pour moi (je connais pas du tout la ville) mais l'année dernière avec Victor et Pierre je m'étais déplacé un peu quand même, ça n'empêche pas. ;)
J'attends vos suggestions :)
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 1712
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: Tout sur le rien

Messagepar Zure » 08 Aoû 2018, 20:25

P'tain, j'ai retrouvé une photo de moi avec les cheveux longs (voir avatar) et depuis l'armée j'ai les cheveux courts parce que j'arrive pas à passer le cap Jackson 5 au moment ou ils repoussent mais avant qu'ils soient longs et donc je me retrouve toujours à les recouper courts mais là, j'étais tellement le fire à cette époque que c'est plus possible, il faut que je retrouve mon poil soyeux et sexy que j'avais. Quelqu'un connaît des produits naturels qui font pousser les cheveux vite ? Là je me fais une cure de levure de bière mais il y a autre chose ? Là je suis à genre 1,5 cm et à l'époque je les avais autour de 15-20. C'est chaud.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11458
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Tout sur le rien

Messagepar Le Yéti » 09 Aoû 2018, 16:10

cKei a écrit:On peut dire vers 12:00 (un peu plus ou un peu moins, je suis pas aux pièces), la question étant où ?

Alors plusieurs propositions :

Le Tricycle et Jah Jah, deux restaurants végétariens entre 12 et 18€, super bons. Le premier est plus varié, le second un peu plus à la bonne franquette. On y mange très très bien. Au Tricycle ils ont des hot-dogs végétariens à se damner. Les deux sont entre Poissonnière et Château d'eau, donc juste à côté de tes deux gares.

Un restaurant africain appelé Osè African qui est a priori super bon. C'est au sud de Château d'eau, mais pas très loin non plus.

On peut aussi se retrouver près des quais : y'a un resto de Fish & Chips bien noté (The Sunken Chip), Le Petit Cambogde pour un bobun un peu cher mais bon quand même, ou un couscous à L'Amalgame (un peu loin ça… genre 15min à pied depuis Gare de l'Est).
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8622
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Tout sur le rien

Messagepar cKei » 09 Aoû 2018, 16:29

Alors le végétarien je connais pas et sur le principe c'est pas spécialement mon kif mais si tu me dis que c'est bon pourquoi pas.
Le resto africain n'a pas l'air mauvais mais peut-être un peu "fast-food" (je connais des Ramens qui ont le même concept).

J'avoue le cambodgien me botte bien, j'ai zieutté la carte et ça m'a pas l'air si cher que ça (j'ai vu pire). :)
A voir si ça va à Nicolas aussi.
Vais aussi envoyer un message à Martin via FB, voir s'il vient finalement.

A la limite on peut se retrouver quelque part près de gare de L'est ou sur les quais (où ?) et décider ensemble ? Si tu as un point de rendez-vous favori :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 1712
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: Tout sur le rien

Messagepar Le Yéti » 09 Aoû 2018, 16:45

Alors moi je suis de l'autre côté du Petit Cambodge. On peut s'y retrouver directement à 12h00 ou 12h15 dépendant de l'heure à laquelle tu arrives.

(et en vrai le Tricycle et Jah Jah ça déchire)
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8622
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Tout sur le rien

Messagepar cKei » 09 Aoû 2018, 19:20

Ca me va. De toute façon je serai pas loin, je prends le petit dej vers la gare avec la famiglia. ;) Je te mettrai un message pour confirmer l'heure (au pire j'attendrai, parait qu'il fait plus frais vers chez vous)
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 1712
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: Tout sur le rien

Messagepar cKei » 13 Aoû 2018, 10:40

Bon bah dommage que Martin n'ait pu venir mais au moins j'aurai vu le Yeti :)
Et la dédicace d'Elincia aussi, haters gonna hate.
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 1712
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: Tout sur le rien

Messagepar Shane_Fenton » 15 Aoû 2018, 18:29

Je viens de rentrer de près de 2 semaines d'un séjour quasi-totalement déconnecté en Bretagne, qui m'a fait un bien fou !
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 3936
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59
Localisation: Cergy

Précédent

Retour vers Le bistro

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité