Page 8 sur 8

Re: Les aventuriers du clic perdu

MessagePublié: 30 Avr 2014, 15:20
par Rouille
Je lâche l'affaire avec Sanitarium.

La version GOG est percluse de bogues divers et variés, et au plus on avance dans le jeu, au pire c'est. Je me suis arrêté au village aztèque, et c'est quasiment à chaque nouvel élément que j'active (dialogue, objet, etc...) que le jeu plante.

Mais au-delà de ça je trouve que le jeu perd en intérêt au fur et à mesure. Ça démarre très fort avec les scènes à l'asile, le passage du village des enfants, du cirque, du manoir, puis ça part dans le n'importe quoi avec les aztèques, les cyclopes, etc... D'ailleurs au plus ça part en couille, au plus le jeu en lui-même devient pénible : j'en reviens à cliquer n'importe où, pour finir par consulter une FAQ et me rendre compte que la marche à suivre est complètement débile... En même temps je suis vraiment pas fan de point'n'click, donc je juge peut-être mal, mais dans les premières sections du jeu tu as un objectif clair, et les actions à faire pour y parvenir ne sont pas incohérentes. Par la suite, tu es vraiment laissé à la merci des développeurs et d'un déroulement complètement aléatoire. Point'n'click quoi...

Dommage car l'ambiance du début prend vraiment au corps. Ambiance que j'ai d'ailleurs trouvé plus déprimante que vraiment malsaine (cette musique, fouyaya : https://www.youtube.com/watch?v=E1WAA1lQ6vQ). Mais ça ne tient vraiment pas la route sur la longueur, pas assez en tout cas pour que je perde du temps à chercher une solution aux crashs. Je regarderai la fin sur youtube et ça me suffira.

Re: Les aventuriers du clic perdu

MessagePublié: 01 Mai 2014, 17:52
par Sachka
Mais c'est n'importe quoi cette fin du dernier Blackwell :|

Re: Les aventuriers du clic perdu

MessagePublié: 01 Mai 2014, 18:06
par roger
Rouille a écrit:Je lâche l'affaire avec Sanitarium.

La version GOG est percluse de bogues divers et variés, et au plus on avance dans le jeu, au pire c'est. Je me suis arrêté au village aztèque, et c'est quasiment à chaque nouvel élément que j'active (dialogue, objet, etc...) que le jeu plante.

Mais au-delà de ça je trouve que le jeu perd en intérêt au fur et à mesure. Ça démarre très fort avec les scènes à l'asile, le passage du village des enfants, du cirque, du manoir, puis ça part dans le n'importe quoi avec les aztèques, les cyclopes, etc... D'ailleurs au plus ça part en couille, au plus le jeu en lui-même devient pénible : j'en reviens à cliquer n'importe où, pour finir par consulter une FAQ et me rendre compte que la marche à suivre est complètement débile... En même temps je suis vraiment pas fan de point'n'click, donc je juge peut-être mal, mais dans les premières sections du jeu tu as un objectif clair, et les actions à faire pour y parvenir ne sont pas incohérentes. Par la suite, tu es vraiment laissé à la merci des développeurs et d'un déroulement complètement aléatoire. Point'n'click quoi...

Dommage car l'ambiance du début prend vraiment au corps. Ambiance que j'ai d'ailleurs trouvé plus déprimante que vraiment malsaine (cette musique, fouyaya : https://www.youtube.com/watch?v=E1WAA1lQ6vQ). Mais ça ne tient vraiment pas la route sur la longueur, pas assez en tout cas pour que je perde du temps à chercher une solution aux crashs. Je regarderai la fin sur youtube et ça me suffira.


C'est ce que je trouve bizarre avec ces jeux, c'est qu'en fait l'aspect ludique est quasiment sans intérêt pour des gens comme moi (et comme toi visiblement), mais c'est tellement beau à voir, au moins en partie (effectivement j'ai aussi décroché avec le truc des aztèques c'est chiant. J'aime pas les aztèques, ils auraient mieux fait de mettre des nazis), que ça vaut la peine d'essayer et on peut prendre du plaisir. On prend du plaisir dans un jeu mais pas en jouant, c'est assez bizarre, ce serait un peu comme apprécier un film mais sans les images.

Re: Les aventuriers du clic perdu

MessagePublié: 01 Mai 2014, 19:21
par Rouille
roger a écrit:C'est ce que je trouve bizarre avec ces jeux, c'est qu'en fait l'aspect ludique est quasiment sans intérêt pour des gens comme moi (et comme toi visiblement), mais c'est tellement beau à voir, au moins en partie (effectivement j'ai aussi décroché avec le truc des aztèques c'est chiant. J'aime pas les aztèques, ils auraient mieux fait de mettre des nazis), que ça vaut la peine d'essayer et on peut prendre du plaisir. On prend du plaisir dans un jeu mais pas en jouant, c'est assez bizarre, ce serait un peu comme apprécier un film mais sans les images.


Oui c'est tout à fait ce que j'ai ressenti. Une fois que j'ai commencé à me lasser, je me suis dit "Bof j'irai voir la fin sur le net, de toute façon c'est pas comme si c'était très intéressant à jouer". Fin que j'ai d'ailleurs trouvée pas terrible.

En fait le seul plaisir ludique que je peux en retirer tient bêtement au classique mécanisme "mettre de l'ordre dans le chaos", pas si loin de celui qui sous-tend Tetris et de plein d'autres genres. Seulement lorsque ce mécanisme devient heurté et perd de sa fluidité, pas à cause du skill du joueur, mais d'un décalage entre les intentions des devs et les moyens de déduction du joueur, ça se grippe. Pareil, voire pire, lorsque la situation d'ordre à atteindre n'est plus clairement établie.

Quel plaisir éprouver alors, autre que celui du déroulement de l'histoire, particulièrement distinct de l'aspect ludique dans ce genre précis ? Difficile de voir en quoi se servir d'un tuyau pour attraper une clé qui ouvre un coffre dans lequel se trouve une poupée que l'on doit découper avec une paire de ciseaux pour trouver une bague, etc, etc, peut s'intégrer à une narration de façon satisfaisante.

Enfin bref j'aime pas les point'n'click.

Re: Les aventuriers du clic perdu

MessagePublié: 02 Mai 2014, 09:39
par Zali L. Falcam
Bah justement, c'est ça que j'aime bien dans les Blackwell. A part quelques maladresses, les énigmes sont globalement bien intégrées dans le scénar. T'es jamais en train d'essayer de faire des trucs improbables sans rapport avec la trame, plutôt en train de dire la bonnes phrase au bon moment ou de chercher le bon nom dans ton téléphone.

Re: Les aventuriers du clic perdu

MessagePublié: 02 Mai 2014, 09:41
par Martin
Un papier tout frais d'Adrian Chmielarz sur le sujet : http://www.theastronauts.com/2014/04/se ... ure-games/

Re: Les aventuriers du clic perdu

MessagePublié: 02 Mai 2014, 10:09
par Le Yéti
D'ailleurs je me suis fait The Shivah récemment (qui est sur Mac aussi, LUI) et c'était franchement excellent.

Bon après j'ai déprimé comme un cheval blessé pendant toute la nuit mais c'était vraiment bien.

Re: Les aventuriers du clic perdu

MessagePublié: 06 Sep 2014, 11:46
par Rouille
Je me suis enchaîné les 3 premiers Blackwell et effectivement c'est vraiment bien. C'est un jeu fait pour les frustrés du point'n'click comme moi. A deux-trois exceptions près, il n'y a pas de cheminement débiles à suivre, et surtout pas d'inventaire absurde. Les jeux sont courts sans l'être ; disons qu'ils sont denses.

Ce qui me permet de me concentrer sur les superbes scénars et dialogues, et de tomber amoureux de Rosangela. Bah ouais.

Et parfois c'est drôle, très drôle (j'aime bien taper des conneries dans le moteur de recherche de l'ordi de Rosa, des fois ça sort des trucs impayables)

Re: Les aventuriers du clic perdu

MessagePublié: 06 Sep 2014, 15:15
par Zali L. Falcam
Rouille a écrit:Je me suis enchaîné les 3 premiers Blackwell et effectivement c'est vraiment bien. C'est un jeu fait pour les frustrés du point'n'click comme moi. A deux-trois exceptions près, il n'y a pas de cheminement débiles à suivre, et surtout pas d'inventaire absurde. Les jeux sont courts sans l'être ; disons qu'ils sont denses.

Ce qui me permet de me concentrer sur les superbes scénars et dialogues, et de tomber amoureux de Rosangela. Bah ouais.

Et parfois c'est drôle, très drôle (j'aime bien taper des conneries dans le moteur de recherche de l'ordi de Rosa, des fois ça sort des trucs impayables)


J'aime bien une scène dans le 4 ou si tu trouves trop vite une réponse à une énigme (ça m'est arrivé en 2è run), elle te balance un truc du style "mais bien sûr, il n'y a logiquement aucune raison pour que je sois au courant de ça, je ne vais donc pas le taper, d'accord ?'

Re: Les aventuriers du clic perdu

MessagePublié: 06 Sep 2014, 15:40
par Rouille
Zali L. Falcam a écrit:
Rouille a écrit:Je me suis enchaîné les 3 premiers Blackwell et effectivement c'est vraiment bien. C'est un jeu fait pour les frustrés du point'n'click comme moi. A deux-trois exceptions près, il n'y a pas de cheminement débiles à suivre, et surtout pas d'inventaire absurde. Les jeux sont courts sans l'être ; disons qu'ils sont denses.

Ce qui me permet de me concentrer sur les superbes scénars et dialogues, et de tomber amoureux de Rosangela. Bah ouais.

Et parfois c'est drôle, très drôle (j'aime bien taper des conneries dans le moteur de recherche de l'ordi de Rosa, des fois ça sort des trucs impayables)


J'aime bien une scène dans le 4 ou si tu trouves trop vite une réponse à une énigme (ça m'est arrivé en 2è run), elle te balance un truc du style "mais bien sûr, il n'y a logiquement aucune raison pour que je sois au courant de ça, je ne vais donc pas le taper, d'accord ?'


Oui sur le 3 aussi quand tu rentres un mot de passe que tu n'es pas sensé avoir trouvé (mais j'avoue j'avais triché).

En tout cas c'est soulageant d'avoir un jeu du genre qui récompense la réflexion et le bon sens, et pas le clic frénétique et l'essai des 72 objets de ton inventaire sur les 46 PNJ des 16 zones du jeu réparties dans 4 mondes (sans oublier les combinaisons d'objets - quelle horreur).

Re: Les aventuriers du clic perdu

MessagePublié: 06 Sep 2014, 16:04
par Zali L. Falcam
C'est clair, c'est un des jeux d'aventure les plus fluide que je connaisse. Et ils sont courts mais tellement denses, comme tu dis, y'a jamais une ligne en trop, jamais de remplissage, c'est une vraie merveille.