Open space et gameplay

Ca rend idiot mais c'est pas grave on l'est déjà.

Open space et gameplay

Messagepar Martin » 13 Déc 2010, 21:16

Les remarques sur le dernier AssCreed me donnent envie de causer du rapport entre les jeux ouverts façon GTA et le gameplay. Souvent j'ai l'impression que les dév' cherchent surtout, façon Rockstar, à structurer par la narration, mais qu'on a pas encore tout à fait trouver de gameplay propre à l'open space...

J'ai l'impression que certains studios occidentaux devraient plus s'inspirer des jeux japonais, qui s'ils ne sont pas très bons sur l'ouverture (à part Dead Rising peut-être) proposent souvent un gameplay plus construit... Je suis sans doute pas très clair, mais en gros les jeux ouverts qui ont une structure ludique vraiment intéressante ont quelque chose de japonais.

Crackdown est pas mal inspiré de Sunshine dans sa manière d'appréhender la plateforme comme exploration libre mais progressive d'un espace en 3D. C'est un jeu qui s'appuie sur un level design très réfléchi en tant qu'espace ludique.

Dans Infamous, le côté japonais, outre l'appui de Sony et la maîtrise du genre plateforme, vient plutôt de l'attention porté à la maniabilité du héros... Et puis l'espace est rendu intéressant par le biais de l'électricité comme ressource unique et polyvalente. Ce qui est fascinant c'est que selon la quantité d'électricité dont on dispose, on doit adapter sa façon de jouer, du très prudent dans les zones d'ombre au demi-dieu bourrin près des lignes à haute tension.

Les jeux Ubi (AC, Farcry 2) et Rockstar me paraissent plus embarrassés avec la jouabilité...
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12955
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Open space et gameplay

Messagepar Shane_Fenton » 13 Déc 2010, 22:26

Pour moi, Two Worlds, en tout cas le premier, est l'archétype du jeu Open Space dépourvu de scénario. Le monde est réellement immense, et à mon avis beaucoup plus crédible que dans Oblivion, dont il est contemporain. Mais alors, que les quêtes sont fades ! Surtout comparées à celles d'Oblivion, bien mieux scénarisé de ce côté-là... ce qui n'est pas forcément une référence.
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4251
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59
Localisation: Cergy

Re: Open space et gameplay

Messagepar Le Yéti » 14 Déc 2010, 02:00

En fait, je vois le problème... mais ça ne me dérange pas.

Je veux dire par là que c'est très rare dans un jeu que je me dise "ah mais en fait je suis pas vraiment libre de faire ce que je veux" et qu'importe le genre de jeu, qu'importe l'époque, le lieu, la console, etc. Par contre ce qui est fort c'est quand tu n'essayes même pas de briser les règles qui te sont présentées. Typiquement un jeu de gestion comme Sim City ou Civilization, tu peux, si tu veux, construire les villes les unes à côté des autres mais tu ne le fais pas — c'est stupide.
Quand j'ai joué à GTA IV, quand je faisais les missions, je jouais le plus respectueusement possible aux codes implicites ou explicites dictés par les développeurs. Typiquement je vais pas rouler sur le trottoir, ni tuer des gens comme ça. Je roleplay finalement.
Dans Assassin's Creed, GTA ou n'import quel autre sandbox, les problèmes surviennent quand de nouvelles règles sont instaurées. Genre dans une mission tu ne peux pas utiliser ton épée ou alors sortir ton lance-roquettes, sinon tu pourrais buter l'ennemi plus facilement. Installer de nouvelles règles — comme Inception le fait si bien — c'est foutre en l'air la confiance qu'il y a entre le joueur et le game designer. Forcément ça vient empièter sur l'immersion. Mais typiquement je sais qu'installer de nouvelles règles moi ça me fout en rogne. Le boss de fin de RE4 par exemple où tu ne peux le battre que avec le lance-roquettes à un moment précis ou alors le boss de AC2 où tu dois te battre à mains nues. Rien ne t'empêche à la fin de GTA 4 de buter le méchant avec ton énorme lance-missiles. Mais tu le fais pas. Ou alors tu es un grand malade.
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8690
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Open space et gameplay

Messagepar Zure » 14 Déc 2010, 12:34

J'aurais tendance à rejoindre Yéti là-dessus. Pour moi, un jeu open world, c'est un peu un jeu-voyage et je ne recherche pas de proposition ludique au sens je fais n'importe quoi, sauf si ça colle avec le contexte du jeu. Et encore même dans Infamous, malgré son trip super héros, je fais pas n'importe quoi dedans, même si je me permets plus de choses que dans GTA. Je roleplay aussi beaucoup et je me sers pas de la ville pour rouler sur les trottoirs en écrasant les piétons ou en tirant au bazooka sur les passants.

Pour moi l'intérêt d'un open world, c'est d'avoir un univers cohérent et vivant, pas de faire le con. C'est pour ça que je déteste un jeu comme Crackdown, en plus d'avoir un univers que je trouve super laid, je trouve le concept de jouer à Super Mario dans une ville complètement con.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11856
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Open space et gameplay

Messagepar Poppy » 14 Déc 2010, 16:47

J'ai jamais trop compris pourquoi la plupart des jeux open words ne proposent pas des mécaniques de jeu fignolées, dignes des softs plus linéaires. Il y a peut être des difficultés techniques particulières à l'intégration de phases jouables dans le contexte de l'open world. Dans Shenmue par exemple, les phases de baston fonctionnent très bien mais, si mes souvenirs sont bons, elles sont en dehors de l'open world, jouables dans leur propre contexte. Est-ce que le résultat aurait été le même si elles avaient été totalement intégrées à l'open world ? Je sais pas, il y a peut être des développeurs qui se sont déja exprimés sur le sujet.

Peut être aussi que le succès de GTA a marqué durablement la manière de fabriquer des jeux open world, en se souciant moins de la finition des mécaniques de jeu élémentaires (le tir par exemple pour les GTA) que des outils mis à la disposition du joueur pour le tenir occuper et pour qu'il puisse explorer. Après tout, si les joueurs s'en foutent, pourquoi s'emmerder ?

Enfin, je dis ça mais il y a quelques exemples récents qui montrent certains progrès en la matière : Infamous justement, PoP 2008 (même s'il s'agit d'un open world très canalisé) et même Read Dead Redemption qui, Ô surprise de la part du papa de GTA (les séquences TPS de GTA IV sont nulles), propose des séquences de shoot assez satisfaisantes.
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4940
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Open space et gameplay

Messagepar Zure » 14 Déc 2010, 17:14

Heu si les phases de baston sont intégrées à l'open world puisqu'elles se déroulent durant l'aventure. Genre tu te balades dans la rue, tu croises des loubards qui t'emmerdent et boom tu te bastonnes.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11856
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Open space et gameplay

Messagepar Poppy » 14 Déc 2010, 17:28

Tu peux te sauver en pleine baston pour reprendre l'exploration, aller discuter avec quelqu'un ailleurs, ce genre de trucs ? Il me semblait que l'utilisation des touches était totalement différente dans le contexte baston.
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4940
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Open space et gameplay

Messagepar Martin » 14 Déc 2010, 17:30

Pas fait Shenmue (à quand une version démat' ?) mais il me semble que ce que veut dire Poppy c'est que c'est façon Yakuza ou JRPG des combats "en arène" avec écran de chargement non ? Donc discontinuité.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12955
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Open space et gameplay

Messagepar Zure » 14 Déc 2010, 17:31

Ah non ça tu te sauves pas puisque Shenmue c'est plutôt de l'open world scripté. En fait c'est même plus sur la mode J-RPG, en gros t'as la phase de balade/exploration (quand tu trainasses, que tu vas pas au point de mission) et la phase donjon (quand tu enclenches la mission). C'est pas vraiment de l'open world au final, plus un ersatz.

Enfin du reste, je trouve que cette méthode est la plus cool au final. Bon après Shenmue c'est un peu mon jeu préféré aussi faut dire.

Quand à la version démat, je sais pas mais SEGA parle de plus en plus d'une Dreamcast collection en version retail et donc là, si ils mettent pas ces deux jeux MYTHIQUES de la DC, ça va très mal se passer pour eux.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11856
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Open space et gameplay

Messagepar Poppy » 14 Déc 2010, 17:50

C'est bien ce qui me semblait.

Et ça montre peut être le problème : comment proposer des mécaniques de jeu abouties dans le cadre du level design de l'open world, à priori adapté à l'ensemble des activités proposées, et donc sans passer par un level design contextuel ? C'est peut être très dur à faire.

Enfin, je ne suis pas sur que ça excuse la jouabilité TPS toute pourrie de GTA IV...
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4940
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Open space et gameplay

Messagepar Martin » 14 Déc 2010, 17:55

INfamous m'éclate plus que pas mal de TPS pur jus... Peut-être parce que les mouvements du personnage sont très pensés...

Y'aurait pas aussi des trucs bien dans les Mercenaries / Saints Row que j'ai pas faits...
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12955
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Open space et gameplay

Messagepar Zure » 14 Déc 2010, 18:06

Moi ça m'a pas stressé le TPS de GTAIV c'est tellement amélioré par rapport aux GTA PS2 que je vais pas faire le difficile.

Mercenaries c'est super marrant, c'est Commando (le film 80's avec Arnold) mais en jeu vidéo. Mais après l'univers et tout ça, c'est pas de l'immersif à la GTA. Et Saint's Row, c'est du sous-GTA de mauvais goût, y a quelques bon trucs dedans mais ça fait vraiment gros plagiat.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11856
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14


Retour vers Jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités