Shane Fenton's Media Research Center

Ca rend idiot mais c'est pas grave on l'est déjà.

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Martin » 03 Oct 2018, 11:58

Fortnite c'est le carton au collège. Et je trouve ça un peu triste. Le jeu est ce qu'il est (et n'a pas besoin de boob physics), mais ce que je trouve triste c'est qu'on a tellement enfermé nos gosses en ayant peur de les laisser sortir qu'ils n'ont plus comme terrain de jeu que le virtuel. A mon sens le succès de Minecraft s'explique aussi comme ça (il me semble que j'avais lu un papier allant dans ce sens, il faudrait que je le retrouve).
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12955
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar cKei » 03 Oct 2018, 12:20

Perso Fortnite, au delà du fait que c'est pas du tout mon style de jeu et que ça me parait chiant et moche comme un F2P au rabais, ce qui m’interpelle c'est pas tellement que les enfants ne sortiraient plus (soyons sérieux, on me disait la même chose y'a 25 ans) mais surtout qu'on dirait que tout le monde y joue. Comme s'il n'y avait plus de diversité dans les achats alors que paradoxalement on n'a jamais eu autant de choix (même sans compter le "retrogaming").

Je veux dire, quand j'étais en primaire/collège, t'aurais demandé aux gosses à quoi ils jouent en ce moment et tu aurais eu du Roi Lion, Pokémon, FFVIII, Mortal Kombat, du GTA1 et plein d'autres trucs, parce qu'à l'époque on achetait (ou se faisait offrir) les jeux en fonction de la jaquette repérée en magasin ou dans un magasine de jouets, que c'était une licence plus ou moins connue, éventuellement parce qu'on avait pu toucher au jeu chez un copain, plus rarement parce qu'on lisait un test dans la presse spé (ça c'est venu un peu plus tard). Les gamins picoraient malgré le prix assez lourd des jeux en cartouche, on jouait à un peu de tout. Aujourd'hui j'ai l'impression (voyons les choses en face, je ne connais personne qui y joue) que c'est la hype (par exemple un afflux brutal de joueurs sur un early access) qui crée une mode qui emporte tout sur son passage, et qu'ensuite les gosses n'ont plus envie de rien d'autre. Est-ce que c'est une sorte de pression sociale, le modèle économique (pourtant des jeux pas cher c'est pas ce qui manque), des moyens d'accès qui passent d'une recherche active en magasin à des bibliothèques qui font remonter l'info prémachée avec le jeu le plus téléchargé en premier, ou le manque d'ouverture sur le reste ? Je sais pas mais je trouve ça préoccupant.
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 1923
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Martin » 03 Oct 2018, 12:34

Ben c'est un réseau social, comme pas mal de jeux en ligne. Tout le monde y joue parce que si tu veux retrouver tes potes c'est là qu'ils sont. Parce que tu ne sors plus des masses et que tu n'as pas d'autre lieu de rencontre. C'est pire aujourd'hui je pense, peut-être parce que nous avons plus de craintes, mais peut-être aussi parce que la ville est devenue un poil plus violente. Je dis pas juste ça pour mon fiston que j'essaye d'autonomiser, mais plein de ses potes ne sortent quasi jamais seuls...
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12955
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Poppy » 03 Oct 2018, 14:03

T'inquiète, il y aura toujours les beuveries et les partouzes pour faire sortir les jeunes. :lol:

Pour Fortnite qui me donne l'impression de ne pas s'adresser à moi du tout (et ce n'est pas un problème), j'ai l'impression que c'est dans la lignée des phénomènes Pokémon, CoD, FIFA, les Sims, etc., sauf que l'effet est démultiplié puisque c'est encore plus accessible (free to play sur tous les matériels) et probablement conçu de manière encore plus vicelarde pour garder les joueurs captifs. Forcément le succès de Fortnite va avoir un impact sur bon nombre de futurs gros jeux des gros éditeurs, ce qui ne m'enchante pas des masses (enfin ça fait quelques temps que je me suis fait une raison...), mais globalement je suis sur qu'il y aura toujours des nouveaux jeux pour moi. Et en trop grande quantité en plus... :lol:
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4940
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar tapif » 03 Oct 2018, 15:11

cKei a écrit:Perso Fortnite, au delà du fait que c'est pas du tout mon style de jeu et que ça me parait chiant et moche comme un F2P au rabais, ce qui m’interpelle c'est pas tellement que les enfants ne sortiraient plus (soyons sérieux, on me disait la même chose y'a 25 ans) mais surtout qu'on dirait que tout le monde y joue. Comme s'il n'y avait plus de diversité dans les achats alors que paradoxalement on n'a jamais eu autant de choix (même sans compter le "retrogaming").

Je veux dire, quand j'étais en primaire/collège, t'aurais demandé aux gosses à quoi ils jouent en ce moment et tu aurais eu du Roi Lion, Pokémon, FFVIII, Mortal Kombat, du GTA1 et plein d'autres trucs, parce qu'à l'époque on achetait (ou se faisait offrir) les jeux en fonction de la jaquette repérée en magasin ou dans un magasine de jouets, que c'était une licence plus ou moins connue, éventuellement parce qu'on avait pu toucher au jeu chez un copain, plus rarement parce qu'on lisait un test dans la presse spé (ça c'est venu un peu plus tard). Les gamins picoraient malgré le prix assez lourd des jeux en cartouche, on jouait à un peu de tout. Aujourd'hui j'ai l'impression (voyons les choses en face, je ne connais personne qui y joue) que c'est la hype (par exemple un afflux brutal de joueurs sur un early access) qui crée une mode qui emporte tout sur son passage, et qu'ensuite les gosses n'ont plus envie de rien d'autre. Est-ce que c'est une sorte de pression sociale, le modèle économique (pourtant des jeux pas cher c'est pas ce qui manque), des moyens d'accès qui passent d'une recherche active en magasin à des bibliothèques qui font remonter l'info prémachée avec le jeu le plus téléchargé en premier, ou le manque d'ouverture sur le reste ? Je sais pas mais je trouve ça préoccupant.



Moui, au lycée tout le monde jouait à counter strike et ça n'a pas empéché les gens de voguer vers d'autres horizons ou d'essayer d'autre styles de jeux.
ça ne me semble pas vraiment fondé comme "préoccupation", ce n'est pas parce que l'immense majorité des gamins en cours de recré jouent au football qu'il n'y en a pas d'autre qui se tournent vers d'autres sports, non?
Avatar de l’utilisateur
tapif
 
Messages: 793
Inscrit le: 03 Sep 2013, 15:43

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Le Yéti » 03 Oct 2018, 15:16

Martin a écrit:Ben c'est un réseau social, comme pas mal de jeux en ligne. Tout le monde y joue parce que si tu veux retrouver tes potes c'est là qu'ils sont. Parce que tu ne sors plus des masses et que tu n'as pas d'autre lieu de rencontre. C'est pire aujourd'hui je pense, peut-être parce que nous avons plus de craintes, mais peut-être aussi parce que la ville est devenue un poil plus violente. Je dis pas juste ça pour mon fiston que j'essaye d'autonomiser, mais plein de ses potes ne sortent quasi jamais seuls...

Histoire amusante : mon père l'autre jour a engueulé une de mes sœurs de 11 ans parce qu'elle voulait sortir de la voiture et aller dire bonjour à une amie qui était… sur le même trottoir, 50 mètres devant nous. "Enfin ! Les enfants ne se baladent pas seuls dans la rue !"

Flash-back, quand j'avais 8 ans, je marchais tous les matins pour aller à l'école qui se trouvait à… 25 minutes à pied de chez moi. Ça n'a jamais dérangé personne, moi le premier.

Alors oui, je vivais à la Réunion, mais là je vous parle pas de Paris, mais d'Amboise, une ville minuscule et sans histoire.

BREF.
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8690
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux


Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Thufir » 04 Oct 2018, 07:39

Martin a écrit:mais peut-être aussi parce que la ville est devenue un poil plus violente. Je dis pas juste ça pour mon fiston que j'essaye d'autonomiser, mais plein de ses potes ne sortent quasi jamais seuls...

Je vois pas en quoi la ville est devenue plus violente. Je veux dire, elle l'était déjà beaucoup avant. A Lille, je me suis fait emmerder un paquet de fois et même une fois bien tabasser. Toi tu t'es fait braquer sur le canal, de mémoire.
Et puis la violence de la ville... (re)lisez la guerre des boutons. Ca se passe dans la France rurale et côté violence ça envoie du pâté. :)
Avatar de l’utilisateur
Thufir
 
Messages: 2549
Inscrit le: 23 Sep 2010, 11:10

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar laurentb » 04 Oct 2018, 08:52

+1 : ce n'est pas la ville, mais l'image de la ville qui est plus violente. Et puis la pression sur la responsabilisation des parents : si ton gosse se fait écraser dans la rue ça sera ta faute. Ce qui était je pense moins le cas avant.

</vieuconisme>BREF.
Avatar de l’utilisateur
laurentb
 
Messages: 2244
Inscrit le: 29 Mar 2012, 13:11

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Oscar » 04 Oct 2018, 10:08

Le Yéti a écrit:
Martin a écrit:Ben c'est un réseau social, comme pas mal de jeux en ligne. Tout le monde y joue parce que si tu veux retrouver tes potes c'est là qu'ils sont. Parce que tu ne sors plus des masses et que tu n'as pas d'autre lieu de rencontre. C'est pire aujourd'hui je pense, peut-être parce que nous avons plus de craintes, mais peut-être aussi parce que la ville est devenue un poil plus violente. Je dis pas juste ça pour mon fiston que j'essaye d'autonomiser, mais plein de ses potes ne sortent quasi jamais seuls...

Histoire amusante : mon père l'autre jour a engueulé une de mes sœurs de 11 ans parce qu'elle voulait sortir de la voiture et aller dire bonjour à une amie qui était… sur le même trottoir, 50 mètres devant nous. "Enfin ! Les enfants ne se baladent pas seuls dans la rue !"

Flash-back, quand j'avais 8 ans, je marchais tous les matins pour aller à l'école qui se trouvait à… 25 minutes à pied de chez moi. Ça n'a jamais dérangé personne, moi le premier.

Alors oui, je vivais à la Réunion, mais là je vous parle pas de Paris, mais d'Amboise, une ville minuscule et sans histoire.

BREF.

Ouais alors perso, pareil, je crois qu'à partir du milieu du CP (donc 6 ans), ma mère a commencé à m'envoyer aller seul à l'école, pour environ 30 mn de marche, matin et soir. Et pour le coup j'habitais en ville, en banlieue de Paris. Alors bon, c'était la banlieue riche ou en entend pas trop parler de criminalité (Saint Cloud), mais je devais longer et traverser une grande rue en ligne droite où pas grand monde devait respecter la limitation à 50, surtout à l'époque où y avait pas de radars automatiques.
J'avais lu un article y a quelques années sur ce phénomène paradoxal où les parents laissent de moins en moins d'autonomie à leurs enfants par une peur accrue, alors que statistiquement on vie dans un monde bien plus sécurisé que quand on était gosse, ou pire que quand nos parents étaient gosses. Du coup, bon y avait pas d'étude à ce sujet, mais je pense que c'est un sentiment qui se vérifie facilement, l'âge moyen d'à partir duquel l'enfant à le droit de sortir de la maison seul est de plus en plus repoussé.

Enfin bref, je pense que tout ceci n'a rien à voir avec les jeux vidéo. C'est plus une question d'éducation et de stress des parents qui ont peur de donner trop de liberté à leurs enfants pour leur sécurité.

Shane_Fenton a écrit:D'abord, je suis étonné de voir à quel point ce jeu est devenu aussi populaire en si peu de temps auprès du jeune public. Ensuite, je constate qu'à chaque fois que je demande son avis à un joueur adulte de ma génération (30-40 piges) et de mon entourage, il déteste, ou il méprise, ou il ne comprend pas, ce n'est vraiment pas son truc. Je n'ai sondé qu'une petite poignée de personnes, mais ce serait intéressant d'essayer de le généraliser pour voir s'il y a une divergence entre les générations de joueurs.

Alors perso j'y ai jamais joué, principalement parce que les jeux multi en ligne c'est pas vraiment ma came, même si ça fait un moment que je me dis qu'il faudrait que je prenne un peu de temps pour expérimenter juste pour la culture, mais ouais, j'ai l'impression que y a clairement ce comportement de vieux con qui est assez répandu, qui n'est pas spécifique à Fortnite (ni même au jeu vidéo). On a déjà vu ça plein de fois : un gros phénomène commercial qu'on ne voit pas vraiment venir, une popularité qui explose avant même qu'on ai eu l'opportunité de s'intéresser au truc, et du coup on se renferme avec l'impression que les autres sont des demeurés, peut-être par peur de ne plus être dans le coup : on s'auto-persuade que les autres sont dans l'erreur pour se rassurer sur le fait qu'on a initialement zappé ce truc. Dans mes recherches sur la vieille presse JV j'ai vu plein de messages dans les courriers des lecteurs en 98/99 de gens qui disaient que Pokémon c'était vraiment de la merde et que les gamins d'aujourd'hui connaissaient pas les vraies bonnes choses. Souvent c'était avant même la sortie du jeu. On a vu ça aussi avec Minecraft. Y a un an, sur Twitter j'ai balancé un graphique comparant les ventes de PUBG avec celle de Minecraft pour montrer comment le succès de PUBG était bien plus rapide. J'ai eu plein de réactions de gens qui disaient "sauf que PUBG c'est de la merde, alors que Minecraft c'était génial". Aujourd'hui on en trouve plein pour te dire que Fortnite c'est de la merde alors que PUBG c'est le truc des vrais gamers. Bref.

cKei a écrit:Perso Fortnite, au delà du fait que c'est pas du tout mon style de jeu et que ça me parait chiant et moche comme un F2P au rabais, ce qui m’interpelle c'est pas tellement que les enfants ne sortiraient plus (soyons sérieux, on me disait la même chose y'a 25 ans) mais surtout qu'on dirait que tout le monde y joue. Comme s'il n'y avait plus de diversité dans les achats alors que paradoxalement on n'a jamais eu autant de choix (même sans compter le "retrogaming").

Je veux dire, quand j'étais en primaire/collège, t'aurais demandé aux gosses à quoi ils jouent en ce moment et tu aurais eu du Roi Lion, Pokémon, FFVIII, Mortal Kombat, du GTA1 et plein d'autres trucs, parce qu'à l'époque on achetait (ou se faisait offrir) les jeux en fonction de la jaquette repérée en magasin ou dans un magasine de jouets, que c'était une licence plus ou moins connue, éventuellement parce qu'on avait pu toucher au jeu chez un copain, plus rarement parce qu'on lisait un test dans la presse spé (ça c'est venu un peu plus tard). Les gamins picoraient malgré le prix assez lourd des jeux en cartouche, on jouait à un peu de tout. Aujourd'hui j'ai l'impression (voyons les choses en face, je ne connais personne qui y joue) que c'est la hype (par exemple un afflux brutal de joueurs sur un early access) qui crée une mode qui emporte tout sur son passage, et qu'ensuite les gosses n'ont plus envie de rien d'autre. Est-ce que c'est une sorte de pression sociale, le modèle économique (pourtant des jeux pas cher c'est pas ce qui manque), des moyens d'accès qui passent d'une recherche active en magasin à des bibliothèques qui font remonter l'info prémachée avec le jeu le plus téléchargé en premier, ou le manque d'ouverture sur le reste ? Je sais pas mais je trouve ça préoccupant.


Alors ça malgré tout je suis relativement d'accord. Je pense que Fortnite repousse vraiment les limites du phénomène commercial. Je pense que le seul truc qui a eu un succès aussi large et général c'était Pokémon Go, qui était sans doute plus fou encore, mais dont la démesure n'a duré qu'un mois ou deux. J'ai vraiment l'impression que Counter-Strike, c'était de la niche en comparaison. Et la grande spécificité de Fortnite, qui n'est pas tellement propre au jeu mais propre à de plus en plus de succès de notre époque, c'est la notion de jeu-service, qui fait que tu vas potentiellement passer des centaines, voire des milliers d'heures dessus, et que tu n'as plus besoin de jouer à autre chose. Tu dis qu'à l'époque les gamins picoraient, qu'on jouait à un peu de tout, mais tout simplement parce que même si un Pokémon ou un FFVIII pouvait t'occuper un long moment, y a bien un moment où tu termine le jeu, ou que tu t'en lasse, et tu passe à autre chose. Si tu ne pouvais avoir qu'un seul jeu par an t'étais frustré. C'est plus trop le cas aujourd'hui. Je pense que le problème se situe plus là-dessus que sur une question de hype.

Et je pense que c'est pas uniquement propre aux enfants ou aux joueurs de Fortnite, soit dit-en passant. Y a quelques temps j'ai vu passer sur Twitter un message d'un mec de Polygon qui montrait son compteur de temps sur Steam à jouer à Dota 2, et c'était un truc qui se situait entre 2000 et 3000 heures de jeu. Je trouvais ça fou venant d'un journaliste. Je veux dire, j'ai l'impression qu'on est le plus touché par le problème du manque de temps pour jouer, parce que le statut de journaliste - en tout cas, ce qui concernait ce type, quand on test des jeux - impose d'avoir un horizon le plus large possible et donc de jouer à maximum possible de trucs différents. Et consacrer autant de temps à un seul jeu quand on est en plein dans cette quête impossible d'avoir une culture complète de l'offre si massive et diversifiée qu'il y a actuellement, je trouve ça dingue.
Oscar
 
Messages: 93
Inscrit le: 27 Avr 2015, 19:14

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Poppy » 04 Oct 2018, 11:01

Oscar a écrit:Alors perso j'y ai jamais joué, principalement parce que les jeux multi en ligne c'est pas vraiment ma came, même si ça fait un moment que je me dis qu'il faudrait que je prenne un peu de temps pour expérimenter juste pour la culture, mais ouais, j'ai l'impression que y a clairement ce comportement de vieux con qui est assez répandu, qui n'est pas spécifique à Fortnite (ni même au jeu vidéo). On a déjà vu ça plein de fois : un gros phénomène commercial qu'on ne voit pas vraiment venir, une popularité qui explose avant même qu'on ai eu l'opportunité de s'intéresser au truc, et du coup on se renferme avec l'impression que les autres sont des demeurés, peut-être par peur de ne plus être dans le coup : on s'auto-persuade que les autres sont dans l'erreur pour se rassurer sur le fait qu'on a initialement zappé ce truc. Dans mes recherches sur la vieille presse JV j'ai vu plein de messages dans les courriers des lecteurs en 98/99 de gens qui disaient que Pokémon c'était vraiment de la merde et que les gamins d'aujourd'hui connaissaient pas les vraies bonnes choses. Souvent c'était avant même la sortie du jeu. On a vu ça aussi avec Minecraft. Y a un an, sur Twitter j'ai balancé un graphique comparant les ventes de PUBG avec celle de Minecraft pour montrer comment le succès de PUBG était bien plus rapide. J'ai eu plein de réactions de gens qui disaient "sauf que PUBG c'est de la merde, alors que Minecraft c'était génial". Aujourd'hui on en trouve plein pour te dire que Fortnite c'est de la merde alors que PUBG c'est le truc des vrais gamers. Bref.


A l'opposé, il y a aussi ce comportement de vieux con qui consiste à ne pas critiquer parce que c'est nouveau, c'est jeune, etc.

Tiens et puis je suis curieux de relire ce que les gens postaient ici il y a quelques années à propos de CoD. Je sens bien que la compréhension envers les pratiques des jeunes est à géométrie variable... :lol:
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4940
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar MrDekoninck » 04 Oct 2018, 11:12

Oscar a écrit: Tu dis qu'à l'époque les gamins picoraient, qu'on jouait à un peu de tout, mais tout simplement parce que même si un Pokémon ou un FFVIII pouvait t'occuper un long moment, y a bien un moment où tu termine le jeu, ou que tu t'en lasse, et tu passe à autre chose. Si tu ne pouvais avoir qu'un seul jeu par an t'étais frustré. C'est plus trop le cas aujourd'hui. Je pense que le problème se situe plus là-dessus que sur une question de hype.


Mouais, je sais pas, j'ai passé deux ans uniquement sur Warcraft 3 à sa sortie - certes c'est plus récent que les jeux dont vous parliez précédemment - donc la monomaniaquerie, ça a toujours existé. Peut-être pas au même niveau , mais c'était quand même là
Avatar de l’utilisateur
MrDekoninck
 
Messages: 473
Inscrit le: 21 Sep 2015, 23:04

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Zure » 04 Oct 2018, 17:27

Poppy a écrit:
A l'opposé, il y a aussi ce comportement de vieux con qui consiste à ne pas critiquer parce que c'est nouveau, c'est jeune, etc.

Tiens et puis je suis curieux de relire ce que les gens postaient ici il y a quelques années à propos de CoD. Je sens bien que la compréhension envers les pratiques des jeunes est à géométrie variable... :lol:


Enfin, CoD avant que ça devienne ce que c'est devenu, il y a eu quelques excellents épisodes, spécifiquement MW 1 & 2. Et je parle du solo, parce que j'ai vraiment peu joué en multi, mais c'est deux jeux en FPS solo orientés cinematic action, ils se posent là, aujourd'hui encore. Ils sont truffés de missions cultes. Je pense que tout le monde se rappelle encore de Tchernobyl ou de la Favela.

Fortnite ou PUBG mon réflexe c'est effectivement de dire que c'est de la merde, essentiellement parce que je trouve ça absolument atroce d'un point de vue esthétique mais alors vraiment. Minecraft ça ne m'intéresse pas plus mais je trouve que au moins visuellement, il y a quelque chose. Là, c'est le degré zéro.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11856
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Poppy » 04 Oct 2018, 18:58

Ah il y a un petit côté russe que j'aime bien dans PUBG. C'est sensé se passer en Russie mais le jeu donne l'impression d'avoir été fait par des russes aussi.

Fortnite c'est du cartoon passe partout.
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4940
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar laurentb » 04 Oct 2018, 19:58

Poppy a écrit:Ah il y a un petit côté russe que j'aime bien dans PUBG. C'est sensé se passer en Russie mais le jeu donne l'impression d'avoir été fait par des russes aussi.


Alors : PlayerUnknown il est Irlandais je crois. Mais par contre PUBG c'est la suite de son mod pour Arma 2, qui lui est fait par des Tchèques (et se passe effectivement dans la zone d'influence russe). Donc c'est indirect mais pas invraisemblable comme parenté.
Avatar de l’utilisateur
laurentb
 
Messages: 2244
Inscrit le: 29 Mar 2012, 13:11

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Martin » 04 Oct 2018, 21:01

Thufir a écrit:
Martin a écrit:mais peut-être aussi parce que la ville est devenue un poil plus violente. Je dis pas juste ça pour mon fiston que j'essaye d'autonomiser, mais plein de ses potes ne sortent quasi jamais seuls...

Je vois pas en quoi la ville est devenue plus violente. Je veux dire, elle l'était déjà beaucoup avant. A Lille, je me suis fait emmerder un paquet de fois et même une fois bien tabasser. Toi tu t'es fait braquer sur le canal, de mémoire.
Et puis la violence de la ville... (re)lisez la guerre des boutons. Ca se passe dans la France rurale et côté violence ça envoie du pâté. :)


Me suis fait braquer avec un gun (vrai, faux, dans le doute et l'ombre j'ai pas cherché) boulevard Vauban. Mais c'était pas étant gosse.

Bon après mon quartier actuel est un peu spé aussi, c'est vraiment la cour des miracles des fois.


Oscar a écrit:Enfin bref, je pense que tout ceci n'a rien à voir avec les jeux vidéo. C'est plus une question d'éducation et de stress des parents qui ont peur de donner trop de liberté à leurs enfants pour leur sécurité.


Ca a à voir avec les jeux vidéo parce que ceux-ci sont des symptômes, pas des causes.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12955
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Shane_Fenton » 08 Oct 2018, 12:52

Je viens de lire un article sur Acrimed qui n'est pas directement lié au JV, mais qui va forcément intéresser certaines personnes (coucou Tony !) puisqu'il parle d'Hollywood comme industrie de propagande. Plus précisément, c'est l'avant-propos du livre Hollywood Propaganda de l'américain Matthew Alford (en VO : Reel Power : Hollywood Cinema and American Supremacy de l'américain Matthew Alford), qui traite entièrement de cette question, et dont l'objectif est de démontrer que contrairement à la thèse "de droite" selon laquelle Hollywood est à la solde d'une clique de "libéraux" de gauche, cette industrie sert plutôt les intérêts les plus réactionnaires. L'avant-propos est écrit par un autre politologue américain, Michael Parenti, et c'est sa traduction qu'Acrimed nous propose : https://www.acrimed.org/Lire-Hollywood- ... hew-Alford

La raison pour laquelle je le partage ici, c'est qu'on pourrait transférer toute cette discussion, et tous les arguments avancés (quand bien même ce serait pour les réfuter), à l'industrie du jeu vidéo. Avec la sortie récente d'Assassin's Creed Odyssey, ce serait plus qu'approprié. Mais par contre, je vous conseille vivement de passer outre les 2-3 premiers paragraphes, d'une condescendance imbuvable, qui donnent vraiment l'impression que l'auteur prend ses lecteurs pour des cons :

Chaque année lors de la cérémonie de remise des Oscars, Hollywood invite le monde entier à venir partager l’illusion qu’une noble industrie œuvre pour le bien de l’humanité en lui offrant des divertissements magnifiques, émouvants, qui vont susciter chez lui joie, tendresse, chagrin, des films riches à la fois en scènes d’action époustouflantes et en promesses réconfortantes. Devant cette autocélébration festive, on a tendance à oublier que « le monde du cinéma » est une industrie motivée par le profit — comme toutes les grandes industries —, qu’elle est assez fermement centralisée et qu’elle se préoccupe bien plus de nous faire les poches que de créer un art qui viendra nourrir nos rêves.

On néglige tout autant le fait qu’Hollywood fonctionne selon des paramètres idéologiques bien arrêtés. Si l’industrie du cinéma recherche en permanence gloire et dollars, elle n’en est pas moins une industrie culturelle. Les produits qu’elle commercialise sont constitués de personnages, d’images, d’histoires, d’expériences et, à leur manière, d’idées, des éléments qui affectent directement la conscience du public. Et si le premier objectif des grands studios est de faire de copieux profits, ils en ont un autre — que celui-ci soit explicitement assumé ou non : le contrôle idéologique. Ils ne l’exercent en ne s’aventurant jamais au-delà du cadre du système de croyances dominant, tout en le présentant comme une représentation naturelle et authentique de la vie. Il serait peut-être donc plus approprié de décrire l’industrie du cinéma comme engagée, non seulement dans le contrôle idéologique, mais aussi dans le self-control idéologique.


Quand je lis ça, je suis devant un dilemme. D'un côté, devant les "on a tendance à oublier que" et "on néglige le fait que", je me sens effectivement pris pour un con, et mon premier réflexe, épidermique, est de hurler : "Attends, tu crois qu'on n'est pas au courant, pauvre connard ? Et le feu ça brûle, et l'eau ça mouille, tu crois qu'on t'a attendu pour le savoir ? (pauvre connard bis)". De l'autre côté, quand je lis certains commentaires à des articles un minimum critiques (sur un jeu comme AC : Odyssey, sur ses prédécesseurs comme AC : Unity, sur des films divers...), je suis frappé par leur mauvaise foi et leur volonté à ne pas discuter de ces choses-là, ou pire, leur volonté d'empêcher toute discussion sur ces choses-là. Je parle des commentaires du genre : "si vous voulez des leçons d'histoire, reprenez vos manuels scolaires ou allez sur Wikipedia et basta". Donc je suis obligé de concéder qu'il y a, à défaut d'une "volonté d'être con", au moins une volonté de rester ignorant de certaines choses. D'où le dilemme, qui provient de la difficulté de naviguer entre ces deux extrêmes : comment ne pas mépriser ses lecteurs, sans pour autant se laisser faire quand certains d'entre eux deviennent méprisants.
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4251
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59
Localisation: Cergy

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Zure » 08 Oct 2018, 17:21

C'est quoi le rapport avec Odyssey ?
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11856
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Shane_Fenton » 08 Oct 2018, 17:48

Aucun rapport direct avec l'article et le bouquin, comme je l'ai dit. Mais la sortie d'AC : Odyssey m'a rappelé la complainte de Mélenchon sur AC : Unity, qui avait été l'occasion de discuter de la représentation de la Révolution Française et de certains de ses acteurs (Robespierre). Et puis pour Odyssey, Sop avait écrit un article dans Le Monde pour expliquer (en substance) que ce jeu est une magnifique carte postale, pas un cours d'histoire (ce qui n'en fait pas un mauvais jeu, ni un jeu dangereux, on n'en est pas du tout au stade du jugement moral, heureusement). Et il s'est pris un commentaire complètement con que j'ai cité plus haut.

J'ai également cité Odyssey parce que parmi les jeux qui se rapprochent le plus du cinéma à grand spectacle, la saga Assassin's Creed s'impose. Du coup, tous les sujets abordés par le bouquin sur Hollywood peuvent s'appliquer à cette saga, ainsi qu'à d'autres jeux à grand spectacle.
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4251
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59
Localisation: Cergy

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Shane_Fenton » 17 Oct 2018, 11:16

C'est Télé Star, donc ce n'est pas important, mais je trouve assez croquignolet le procédé qui consiste à titrer sur un film pour ne rien en dire dans l'article lui-même : https://www.telestar.fr/societe/faits-d ... wow-383048

Quant au contenu... "Drogués de WoW", "no life", comparaison avec l'addiction à la cocaïne, l'histoire des 14 "grades", la manipulation de données sur les 20% d'addicts, etc... ça reste classique. Du moins, pour un article qui aurait été écrit 15 ans plus tôt.
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4251
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59
Localisation: Cergy

PrécédentSuivant

Retour vers Jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités