Shane Fenton's Media Research Center

Ca rend idiot mais c'est pas grave on l'est déjà.

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Alexis » 26 Sep 2018, 12:50

Eh bah.
Avatar de l’utilisateur
Alexis
 
Messages: 2338
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 20:32
Localisation: Parisse


Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Zure » 26 Sep 2018, 15:18

tapif a écrit:Ben t'es tombé sur un mec relou, mais ça il y en a de tous les bords, je ne sais pas pourquoi tu veux faire une généralisation.


J'ai un mec qui vient me rabattre les oreilles tous les jours sur l'islamisation de la France. Il me forwarde tous les jours des articles soit faux, soit hyper déformés dont il ne lit que les titres (pour un thésard en physique ou tout ce que tu publies doit être prouvé, je trouve ça assez grave). Bon ben voila, c'est un mec relou de droite, des fois je veux le baffer, il pourrait lui aussi profiter de la vie, au lieu de raler sur les immigrés qui ne voit pas ou des impots trop lourds qu'il paye alors qu'il profite d'un abattement de 30% de ses taxes en tant qu'expatrié qualifié.

Des gens qui font la leçon ou qui ont la haine, il y en a de tous les bords, et dans toutes les générations.


Ah mais c'est pas pareil, un mec qui te parle du grand remplacement ou autre théorie du même genre, c'est pareil qu'un mec que j'avais dans mon ancien taf et qui à l'époque du mariage gay me cassait les couilles avec le fait qu'il n'avait rien contre les homos mais que le mariage c'est la famille et les enfants et autres conneries. Au début, tu te dis bon, je vais lui expliquer, je vais être pédagogue mais quand tu vois qu'en fait son blocage ce n'est pas tant l'homosexualité mais le fait que lui même pour affirmer son hétérosexualité à besoin de désigner les homos comme étant tolérables mais à la condition qu'ils ne se marient pas, j'ai compris que le mec était niqué et qu'il était dans un système de pensée débile.
Dans ces cas-là, tu ne peux évidemment pas les baffer au sens littéral mais tu peux te permettre d'être cassant ou provocant. Au bout de la 2 ou 3ème fois qu'il me balance la discussion, je lui ai sorti "tu sais, si tu continues, je vais te rouler une pelle parce que je te trouve excitant quand tu t'enflammes comme ça". Le mec ça l'a refroidit direct. :lol:

Le problème de l'autre type dont je parlais, c'est que fondamentalement, c'est un gentil gars donc je le vannais mais pas méchamment et je ne voulais pas être cassant, Lénine c'était affectueux. Donc il est gentil, il est pas con au sens de l'homophobe, mais il est prisonnier d'un système de pensée et relou parce qu'il prêche et c'est gavant, je lui ai dit mais achète-toi un cerveau, c'est pas parce que tu arrêtes de manger de la viande que demain tu vas résoudre le réchauffement climatique quand t'as X millions de gens dans le monde qui jettent leurs merdes n'importe où ou X milliers d'usines qui polluent comme des cons. A part générer une culpabilité incessante qui t'empêche de vivre ta vie, tout ton truc c'est pointless. Tu vis ta life, si t'as envie de te faire un steak frite, tu le fais, tu t'en fous, ça change rien, toi et moi on est insignifiants à l'échelle cosmique, who cares, profite.


MrDekoninck a écrit:Le CDSFMF (Comité de Défense de Sarkeesian sur les Forums de MerlanFrit) s'insurge contre le fait que le nom d'Anita Sarkeesian devienne synonyme de "raconter de la merde sans rien y connaitre". Ça fait longtemps que j'ai pas regardé/écouté ce qu'elle faisait, mais à un moment ses vidéos m'ont aidé à concevoir mon rapport au médias différemment, et à jeter un coup d'oeil dans mes angles morts. C'était loin d'être parfait, y'avait des raccourcis et des imprécisions, peut-être même un peu de démagogie je le reconnais, mais c'était quand même un boulot sérieux qu'elle faisait sur sa chaine. Peut-être qu'il faut arrêter de croire que son discours s'adresse à tout le monde, en fait il est conçu pour s'adresser à tout ceux que le rapport politique/JV intéressent.

Pas surprenant que ça me plaise, hein, vu l'agenda gauchiste que j'essaie de pousser dans le JV. Je veux dire, les mecs de Polygon c'est des bisounours à côté de moi. Je m'arrêterai le jour où les city-builders seront devenus des ZAD-builders, assassin's creed permettra d'incarner un juif trans, les jeux de bastons seront non-violents et où cook serve delicious proposera que des plats Vegan.

Mais ce que j'ai pas bien compris c'est : j'ai commencé à jouer dans les années 90, donc est-ce que je suis légitime pour postuler au titre de vrai gamer, ou j'ai raté le coche ? :)


Sarkeesian est une prêcheuse. Sa manière d'opérer est caractéristique du fait qu'elle recherchait avant tout la célébrité au sein de son groupe. Elle a attaqué head on une communauté en la sermonnant alors que personne n'avait jamais entendu parler d'elle. En matière de communication, elle a fait exactement ce qu'il fallait faire quand ton but c'est de faire parler de toi. C'est visible quand tu connais les ficelles et ses motivations n'ont jamais été l'avancement de la cause féministe, ça c'était juste un bonus, son but c'est avant tout elle-même.

Ce que tu ne comprends pas c'est qu'un jeu c'est un produit. C'est comme une paire de Nike. Il y a un emballage marketing, une esthétique destinée à provoquer des fantasmes, etc. J'ai pas le temps là de t'expliquer tout le truc mais disons que tout est calculé. Le look des Assassin, c'est un truc complètement étudié pour créer une pulsion chez toi, etc. Et surtout c'est ciblé.

Je vais te faire un parallèle. J'ai bossé sur une campagne pour un produit de luxe. Mettons que c'est du champagne. Pub presse uniquement. Contrainte : produit très cher donc très ciblé. Long story short. Le visuel final c'était un noir & blanc, très contrasté, une femme sublime, blonde, diaphane, en robe de soirée très classe, pas du tout décolletée, juste les épaules nues, on ne voyait pas la naissance des seins. Regard distant qui semble planer au-dessus de tout. La femme parfaite, inaccessible, belle à tomber. En vrai, la mannequin quand je l'ai vu, j'ai entendu Stayin' Alive des Bee Gees dans ma tête, direct. Sur la photo, elle était absolument divine. Le rouge à lèvre en N&B paraissait être du noir, l'eyeliner faisait ressortir les yeux clairs. Tu matais la photo, t'étais scotché par la meuf et pourtant tout respirait le glamour, absolument rien de vulgaire. Pas de nudité, une vague suggestion via les épaules. Pas d'accroches, juste en verrouillage en bas à droite, le visuel du produit.

Néanmoins l'intention était une pub ciblée sur les hommes qui étaient les acheteurs majoritaires du produit en question. L'image faisait que tu partais du visage et que tu descendais jusqu'au verrouillage et la robe de soirée recouvrait y compris ses pieds. Ce n'était qu'un mystère inaccessible. Le message induit était d'associer le produit à cette femme et en d'autres termes de dire "si tu veux cette femme, il te faut ce produit", c'est à dire de créer une pulsion.

Un jeu c'est pareil.

Juifs trans, non violence, c'est juste des concepts. Tu ne vends pas des jeux qui coûtent 150 millions de dollars à fabriquer avec des concepts, tu as une cible que tu élargis (ou pas) au fur et à mesure de la vie de ta licence et en fonction de qui constitue tes cibles primaires, secondaires, etc. C'est un produit pur et simple. Et ça ne lui enlève rien.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11838
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Shane_Fenton » 27 Sep 2018, 11:25

Bon, j'ai un peu de temps pour exprimer mes idées sur "le JV est-il un art ou pas ?" et sur l'article que j'ai linké :

1/ Il y a indéniablement quelques points sur lesquels je suis d'accord avec l'article, même si je le trouve globalement biaisé et inutilement fielleux. Je suis obligé de reconnaître que l'auteur a une certaine connaissance du CRPG que je pratique, et que j'ai des goûts en commun avec lui. Moi aussi je révère le premier Gothic (et le deuxième dans une certaine mesure), Morrowind, et les deux premiers Fallout. Moi aussi, je trouve que chacune de ces franchises a régressé, que ce soit avec Gothic 3, Oblivion et Fallout 3. A chaque fois, il y a une amélioration graphique, mais c'est au détriment d'un gameplay moins complexe (qu'on peut éventuellement qualifier "d'abâtardissement" ou de "casualisation"), et à cause de ça le nouvel épisode perd une bonne partie de ce qui faisait le charme de ses prédécesseurs. On peut mettre ça sur le dos d'une volonté de rendre ces franchises accessibles au grand public. On peut éventuellement déplorer que cette ouverture au grand public se fasse au détriment de la fanbase, qui peut se sentir délaissée, voire trahie...

2/ ... MAIS ça ne veut absolument pas dire que ces nouveaux épisodes sont à chier. Je me suis engouffré à fond dans Gothic 3, que j'ai apprécié pour ce qu'il était (c'est-à-dire un bon petit RPG, mais pas un Gothic). J'ai grandement apprécié Oblivion (même si j'ai peu de souvenirs de ce que j'y ai fait, mais bon, Skyrim était encore plus simplifié et j'en garde un excellent souvenir). On peut regretter les changements tout en acceptant leur inéluctabilité. Et de toute manière, quand un reboot s'éloigne trop de l'esprit de la franchise, ça fait un gros backlash puis un flop (cf. Dungeon Keeper ou le FPS Syndicate).

3/ ET SURTOUT, je ne vois vraiment pas en quoi l'évolution de la presse vidéoludique est responsable de cet état de fait. Et d'une manière générale, je trouve que cette volonté de chercher à tout prix des boucs émissaires est franchement malsaine. Pour prendre l'exemple d'une autre franchise, on peut détester Dragon Age 2 (ce qui n'est pas mon cas), et ne pas vouloir à tout prix chercher un unique responsable (Jennifer Hepler) pour lui pourrir la vie. Même chose pour la fin de Mass Effect 3 et Casey Hudson. Et pour en revenir à la presse vidéoludique, je répète, je ne vois pas en quoi elle peut être tenue pour responsable de l'ouverture des CRPG au grand public au détriment de leur gameplay, donc de leur intérêt profond. Je veux dire, quand il y a eu toute cette vague de CRPG indés kickstartés (Divinity Original Sin, Pillars of Eternity, etc.), elle a été la première à l'applaudir. C'est l'une des chose qui me fait dire que l'auteur de l'article est aigri et fielleux.
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4185
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59
Localisation: Cergy

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Shane_Fenton » 27 Sep 2018, 11:26

4/ A aucun moment, l'auteur n'avance de raison convaincante pour justifier sa thèse principale, à savoir que le jeu vidéo n'est pas un art, et que cette volonté d'en faire un art est néfaste pour le hobby. On peut penser encore une fois que l'évolution "grand public" de licences CRPG est une régression, donc est néfaste pour les CRPG en particulier, voire le jeu vidéo en général, mais je ne vois pas en quoi c'est de la faute de l'art. Pour moi, le premier Gothic, Morrowind et les deux premiers Fallout SONT des oeuvres d'art. Ce sont de beaux jeux, et je ne parle pas seulement de beauté graphique qui est propre à l'époque. Ils modélisent un univers qu'ils font vivre par un tas de petits détails, ce que je trouve, en soi, beau. Ils racontent tout un tas de choses, non seulement dans l'intrigue principale, mais aussi dans la façon dont ils modélisent l'univers, les différents milieux sociaux, les petits détails... Et en ce qui concerne Morrowind en particulier, la possibilité de modder le jeu (et les suivants) rentre DE PLEIN DROIT dans ma définition de l'art. A savoir : une création de contenu qui permet de rajouter du sens, un supplément d'âme, à mon expérience de jeu. Pour moi, c'est une démarche fondamentalement artistique et culturelle qui m'émeut autant que les peintures rupestres, l'écriture cunéiforme ou les fragments de poterie mésopotamienne qu'on peut admirer dans les musées.
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4185
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59
Localisation: Cergy

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Shane_Fenton » 27 Sep 2018, 11:26

5/ De même, je ne suis évidemment pas d'accord avec la vision de l'auteur de l'évolution de la presse vidéoludique vers plus de sérieux qui l'aurait, inévitablement, éloignée des "vrais gamers". D'abord parce que des articles critiques, j'en ai lu dans mes vieux Joystick dès le début des années 90 (cf. leurs critiques des niveaux cachés de Doom 2, Kingpin et Soldier of Fortune). Et pourtant, c'étaient les premiers à défendre l'idée d'un jeu vidéo qui serait un "joyeux foutoir aux mains des utilisateurs", selon leurs propres termes. Mais ils ajoutaient aussi que l'excès de provocation pouvait nuir au loisir tout entier, et que le loisir tout entier pouvait être compromis par les excès de l'un d'entre eux. Peut-être qu'il y a eu un surcroît d'intellectualisme quand Jack Thompson a ramené sa fraise. Peut-être que ce surcroît d'intellectualisme a émergé en réaction contre les attaques de Jack Thompson (je ne suis pas d'accord, mais admettons). Mais poussons le raisonnement jusqu'au bout : Jack Thompson, il est vaiment arrivé de nule part ? Bien sûr que non !

Jack Thompson (comme Dave Grossman dont il reprend la thèse sur les "simulateurs de meurtres") a fait son beurre sur 3 choses : a) l'épidémie de tueries scolaires, b) la surenchère de provocation chez certains éditeurs de jeux (exemple : la pub pour les joystick à retour de force dont le slogan était : "les spécialistes disent qu'il est important de ressentir quelque chose quand on tue"), et c) l'accessibilité aux mineurs des jeux soit-disant "pour adultes", accessibilité favorisée par certains éditeurs, un fait avéré par les premières enquêtes de la Federal Trade Commission. On combine les 3 trucs, et on obtient des caisses entières de munitions pour tous les croisés anti-JV. Il fallait bien qu'en face, on ait des gens capables de s'exprimer avec plus de 100 mots de vocabulaire, et capables de comprendre que les réponses de type "osef yorarien lol mdr" sont suicidaires pour l'ensemble de la communauté. Il n'y a qu'à voir où en est le Blabla 18-25. Avec toutes les casseroles qu'ils se traînent, peu importe qu'ils disent blanc ou noir, peu importe que les messages les plus litigieux soient signalés tout de suite, peu importe que la partie problématique de la communauté ait migré sur d'autres forums comme 2Sucres et Avenoel (au contenu parfois bien dégueu), leur réputation est définitivement entâchée.

6/ J'irai plus loin : c'est parce que la presse spé a évolué que le JV a pu se défendre efficacement et être entendu par le monde extérieur. Comme c'est le cas pour tous les autres médias. La bande dessinée a progressivement cessé d'être méprisée en France en partie grâce au travail des militants du CELEG et de la SOCERLID. Le jeu de rôle a progressivement cessé d'être attaqué, que ce soit dans les médias ou au tribunal, en partie grâce au travail des militants du CAR-RPGa et de Michael Stackpole qui a mené une enquête de fond qui a discrédité les anti-JDR. Et de même, Jack Thompson a fini par être discrédité grâce au travail de sites comme GamePolitics. Peut-être que la quête de respectabilité a rendu le média moins "subversif". Mais pour en être convaincu, j'ai besoin d'une démonstration, d'arguments... pas de boucs émissaires.
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4185
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59
Localisation: Cergy

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Shane_Fenton » 27 Sep 2018, 11:27

7/ Il y a d'autres arguments en faveur de la reconnaissance artistique, qui sont beaucoup plus ambigus et qui auraient pu être attaqués par l'auteur. Le premier, c'est l'idée que si le JV est reconnu comme culturel, il va pouvoir toucher des subventions. Le deuxième, c'est l'idée que si le JV est reconnu comme artistique, il va être définitivement à l'abri d'une législation contraignante puisqu'on ne s'attaque pas à l'art, c'est la liberté suprême. C'est un raisonnement qui me déplaît fortement. Mais c'est un discours que j'ai entendu plusieurs fois dans la presse spé. Et ça aurait mérité qu'on en parle et qu'on le critique. Ce que l'article ne fait pas.

Ouf ! J'ai terminé. Désolé pour la longueur, mais je voulais évacuer tout ça pour passer à autre chose.
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4185
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59
Localisation: Cergy

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar MrDekoninck » 27 Sep 2018, 12:04

Pfiou, heureusement que t'es pas sur twitter !
Je suis très globalement d'accord... Merci pour ce retour très complet, et assez passionnant. Tu veux pas en faire un article ? ;)

Ce que tu ne comprends pas c'est qu'un jeu c'est un produit. C'est comme une paire de Nike. Il y a un emballage marketing, une esthétique destinée à provoquer des fantasmes, etc. J'ai pas le temps là de t'expliquer tout le truc mais disons que tout est calculé. Le look des Assassin, c'est un truc complètement étudié pour créer une pulsion chez toi, etc. Et surtout c'est ciblé.


Zure, je sais pas pourquoi, mais quand je t'entends parfois ça me fait penser à un sketch génial de Bill Hicks https://www.youtube.com/watch?v=RbAAVLcMzr4 :)
J'Je comprends ce que tu dis, mais ce qui me semble important, c'est que le JV est pas juste un produit. Il y a autre chose, que des types viennent moi viennent chercher justement, c'est pour ça qu'on trouve pas de point d'accord. Le JV, comme le cinéma ou la musique peut être un produit ET autre chose (je vais pas utiliser le mot art, c'est trop con et réducteur). Un peu comme la lumière avec la dualité onde/corpuscule quoi... Donc j'entends ton argumentaire, il est pertinent, mais réduire le JV à juste sa part commerciale et marketing... ben c'est lui enlever toute une part de sa complexité.
Avatar de l’utilisateur
MrDekoninck
 
Messages: 405
Inscrit le: 21 Sep 2015, 23:04

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Shane_Fenton » 27 Sep 2018, 12:25

MrDekoninck a écrit:Pfiou, heureusement que t'es pas sur twitter !
Je suis très globalement d'accord... Merci pour ce retour très complet, et assez passionnant. Tu veux pas en faire un article ? ;)


Merci ! En fait, la longueur est suffisante pour en faire un article, mais me connaissant, je repasserais derrière chaque tournure de phrase pour être sûr et certain d'avoir tout justifié et rien négligé. Du coup l'article deviendrait 4 fois plus long, 4 fois plus indigeste, et je passerais 4 fois plus de temps à en venir à bout... déjà que j'ai passé 2 heures à réfléchir à mes posts et 1 heure à les écrire :lol:

Plus sérieusement, j'aimerais bien donner mon avis sur la valeur artistique du JV mais pas en tant que réplique à cet article., qui ne me paraît pas une bonne base pour discuter. Je suis juste tombé dessus et je me suis dit : "tiens, ça plaira à Zure", et je l'ai linké ici, histoire qu'on ne pense pas que je ne fais que balancer des articles estampillés SJW. Mais en soi, cet article est pauvrement argumenté, incohérent, et juste un prétexte pour cracher son venin sur la presse spé.

Quant à Twitter... oui, heureusement que je n'y suis pas :lol: :lol: :lol:
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4185
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59
Localisation: Cergy

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar MrDekoninck » 27 Sep 2018, 12:34

Shane_Fenton a écrit:
Plus sérieusement, j'aimerais bien donner mon avis sur la valeur artistique du JV mais pas en tant que réplique à cet article., qui ne me paraît pas une bonne base pour discuter. Je suis juste tombé dessus et je me suis dit : "tiens, ça plaira à Zure", et je l'ai linké ici, histoire qu'on ne pense pas que je ne fais que balancer des articles estampillés SJW. Mais en soi, cet article est pauvrement argumenté, incohérent, et juste un prétexte pour cracher son venin sur la presse spé.


Oui, je suis d'accord, je pense qu'un point de départ un poil plus intéressant pourrait être cette pauvre polémique autour de Nyssen. Et encore. Mais si un jour l'occasion se présente, je trouve que ce que tu développe est en tout cas bien assez riche.
Avatar de l’utilisateur
MrDekoninck
 
Messages: 405
Inscrit le: 21 Sep 2015, 23:04

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Pierre » 27 Sep 2018, 12:37

Ce que tu ne comprends pas c'est qu'un jeu c'est un produit. C'est comme une paire de Nike. Il y a un emballage marketing, une esthétique destinée à provoquer des fantasmes, etc. J'ai pas le temps là de t'expliquer tout le truc mais disons que tout est calculé. Le look des Assassin, c'est un truc complètement étudié pour créer une pulsion chez toi, etc. Et surtout c'est ciblé.


Ben non, tout n'est pas calculé dans tous les jeux vidéo. Il y a aussi des auteures et auteurs qui, à l'intérieur de l'industrie ou en dehors, font des jeux pour exprimer leur vision du monde. "Le cinéma est, avant tout, une industrie culturelle. Par ailleurs, et parfois, il est aussi un art" (Youssef Ishagpour) Ben le jv, c'est pareil. Je dis des banalités hein, mais c'est vrai.
Avatar de l’utilisateur
Pierre
 
Messages: 3054
Inscrit le: 27 Aoû 2010, 18:41

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Shane_Fenton » 27 Sep 2018, 13:03

Pierre a écrit:"Le cinéma est, avant tout, une industrie culturelle. Par ailleurs, et parfois, il est aussi un art" (Youssef Ishagpour) Ben le jv, c'est pareil. Je dis des banalités hein, mais c'est vrai.


Et c'est le cas depuis le début (cf. le jeu de Muriel Tramis sur l'esclavage qui date des années 80).
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4185
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59
Localisation: Cergy

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Pierre » 27 Sep 2018, 13:18

Oui, et plein de jeux des années 80, dont les auteurs étaient étonnamment libres (Sierra et LucasArts par ex). Et des tonnes d'autres jeux depuis... J'veux dire, même Super Mario Bros. est une sorte d'autobiographie :lol:
Avatar de l’utilisateur
Pierre
 
Messages: 3054
Inscrit le: 27 Aoû 2010, 18:41

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Zure » 27 Sep 2018, 15:54

Shane_Fenton a écrit:3/ ET SURTOUT, je ne vois vraiment pas en quoi l'évolution de la presse vidéoludique est responsable de cet état de fait. Et d'une manière générale, je trouve que cette volonté de chercher à tout prix des boucs émissaires est franchement malsaine. Pour prendre l'exemple d'une autre franchise, on peut détester Dragon Age 2 (ce qui n'est pas mon cas), et ne pas vouloir à tout prix chercher un unique responsable (Jennifer Hepler) pour lui pourrir la vie. Même chose pour la fin de Mass Effect 3 et Casey Hudson. Et pour en revenir à la presse vidéoludique, je répète, je ne vois pas en quoi elle peut être tenue pour responsable de l'ouverture des CRPG au grand public au détriment de leur gameplay, donc de leur intérêt profond. Je veux dire, quand il y a eu toute cette vague de CRPG indés kickstartés (Divinity Original Sin, Pillars of Eternity, etc.), elle a été la première à l'applaudir. C'est l'une des chose qui me fait dire que l'auteur de l'article est aigri et fielleux.


Oui et non. Une certaine presse cherche à imposer ou, en tout cas, à influencer une vision spécifique du JV que j'appelle l'agenda SJW. Quand tu as systématiquement des articles politiquement anglés sur les minorités dans The Witcher ou Kingdom Come ou le colonialisme dans TR, et que ça concerne quasiment tous les gros AAA qui sortent, etc. Tu vas bien au-delà d'une critique et tu créés une division dans ton lectorat.

Tu fais quoi des gens qui n'en ont rien à foutre qu'il y ait ou pas du colonialisme dans TR ? Ou qui n'ont aucune opinion sur le sujet parce qu'ils ne vivent pas au 19ème siècle à l'époque où l'Occident avait plein de colonies ou qui s'en foutent complètement que les minorités ne soient pas représentées dans un jeu qui se déroule en Pologne au Moyen-Age et non pas à NY en 2018 ? Si c'est un article en passant, une fois tous les 36 du mois, tu laisses pisser mais quand des sites que tu suis comme Eurogamer écrivent des papiers où ils ne jugent le jeu que sous un certain angle (comme c'est le cas de Kingdom Come), bin ça commence à te faire chier. Et je te dis ça, je m'en fous de Kingdom Come, je ne l'ai pas acheté, je n'y jouerais jamais parce que le setting médiéval réaliste ne m'intéresse pas mais, en revanche, je ne vois pas de quel droit ont fait un procés au jeu ? T'as des coins de France où en 2018, il n'y a pas de minorités, donc en Pologne au Moyen Age, who cares ?

Quand tu additionnes cette tendance sur X sites, c'est difficile de ne pas y voir un pattern. Donc tu vas chercher d'autres sites qui eux tiennent un discours opposé et donc la division est consommée. Tu ne peux plus aller surfer comme tu le faisais avant sur tel ou tel site. Je sais aujourd'hui que si je vais sur Eurogamer ou Polygon, j'ai plus de chance d'être énervé que si je vais sur Game Informer. Et donc, il y a genre 10 ans, je passais (pas avec la même régularité bien sûr) un peu partout, maintenant j'ai réduit mon surf JV à quasi exclusivement Game Informer. Et quand je vais sur Polygon, je le fais pour voir un peu où ils en sont, tout en sachant très bien que je vais péter un câble. Et, c'est la seule preuve dont j'ai besoin à la limite pour prouver qu'une partie des journalistes poussent une idéologie spécifique dans le JV.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11838
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Zure » 27 Sep 2018, 16:23

Shane_Fenton a écrit: soient signalés tout de suite, peu importe que la partie problématique de la communauté ait migré sur d'autres forums comme 2Sucres et Avenoel (au contenu parfois bien dégueu), leur réputation est définitivement entâchée.

6/ J'irai plus loin : c'est parce que la presse spé a évolué que le JV a pu se défendre efficacement et être entendu par le monde extérieur. Comme c'est le cas pour tous les autres médias. La bande dessinée a progressivement cessé d'être méprisée en France en partie grâce au travail des militants du CELEG et de la SOCERLID. Le jeu de rôle a progressivement cessé d'être attaqué, que ce soit dans les médias ou au tribunal, en partie grâce au travail des militants du CAR-RPGa et de Michael Stackpole qui a mené une enquête de fond qui a discrédité les anti-JDR. Et de même, Jack Thompson a fini par être discrédité grâce au travail de sites comme GamePolitics. Peut-être que la quête de respectabilité a rendu le média moins "subversif". Mais pour en être convaincu, j'ai besoin d'une démonstration, d'arguments... pas de boucs émissaires.


En quoi, c'était gênant que le JV soit attaqué par l'extérieur ? C'est une industrie suffisamment solide pour résister à ce type d'assaut, c'est un peu comme le Big Tobacco. La probabilité pour que le JV s'effondre à cause de ces attaques est nulle. Dans la seconde moitié des 80's et 90's quand il était justement régulièrement attaqué de l'extérieur, l'industrie n'a cessé de grossir pour devenir ce qu'elle est devenue, c'était un problème complètement marginal.

Et sur nous, joueurs, ça n'avait aucune conséquence et, à la limite, c'était un facteur d'unité.

En revanche, on ne se remettra pas de la fracture actuelle. Elle restera là sous une forme ou une autre.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11838
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Shane_Fenton » 27 Sep 2018, 16:47

Zure a écrit:En revanche, on ne se remettra pas de la fracture actuelle. Elle restera là sous une forme ou une autre.


Voilà bien un point sur lequel on est d'accord, malheureusement :(
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4185
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59
Localisation: Cergy

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Martin » 27 Sep 2018, 17:48

En fait la vraie question c’est de savoir si l’art engagé est de l’art... et je dirais pas forcément.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12910
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Elincia » 27 Sep 2018, 20:28

Tout est potentiellement de l'art depuis Marcel Duchamp non ? Je vois même pas pk on se fait chier avec cette notion. Ca sert que pour les politiques publiques.
Avatar de l’utilisateur
Elincia
 
Messages: 1796
Inscrit le: 20 Déc 2013, 22:14
Localisation: Bordeaux

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Martin » 27 Sep 2018, 21:17

Elincia a écrit:Tout est potentiellement de l'art depuis Marcel Duchamp non ? Je vois même pas pk on se fait chier avec cette notion. Ca sert que pour les politiques publiques.


Si l'intention est artistique, oui (en gros ce que dit Fontaine, c'est qu'exposée comme oeuvre d'art, une pissotière est une oeuvre d'art). Mais des fois je me demande si certains artistes engagés ont vraiment cette intention, ou s'ils n'agissent pas plus comme des communicants. Enfin la question me semble dans son ensemble assez spécieuse, et là on est d'accord. C'est juste qu'à mon sens Zure confond la question de l'art et la question du message politique... Qui ne se recoupent pas tout à fait. Moi aussi j'ai du mal avec les jeux préchi-précha, surtout s'ils ont des ambitions artistiques, parce que justement l'art permet d'explorer des zones sombres, de se confronter à des expériences parfois mauvaises. Sade était un sale type et un pervers. Mais un plus grand artiste que 99% des développeurs "woke" célébrés par Polygon & co.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12910
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Shane Fenton's Media Research Center

Messagepar Poisan » 27 Sep 2018, 23:20

C'est clair.
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 2895
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

PrécédentSuivant

Retour vers Jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : tapif et 2 invités