Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Ca rend idiot mais c'est pas grave on l'est déjà.

Re: Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Messagepar Poisan » 11 Avr 2017, 09:52

bleubleubleu a écrit:J'ai bien aimé Madarame. Ryuji a une aoe physique qui est bien utile quand il faut faire sauter toute la partie haute du boss en même temps.
J'ai juste hurlé quand il m'a weak ET critique trois fois de suite en seul turn mais c'est passé quand même :lol:
Et effectivement la bande son est démente.


Mais oui, le combat est tellement fabuleux quand l'ennemi te met sur le cul sans répit et que tu t'en sors un extremis ! Meilleur tour par tour imho.
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 2900
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

Re: Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Messagepar bleubleubleu » 11 Avr 2017, 14:30

Le jeu s'épaissit pas mal après Madarame et c'est une bonne chose.
Par contre l'artiste dont l'âme est entachée par le souci vulgaire de son quotidien et qui ne peut retrouver la beauté parfaite et pure dans son travail...

Image
Avatar de l’utilisateur
bleubleubleu
 
Messages: 1238
Inscrit le: 05 Nov 2010, 16:28
Localisation: Verneuil sur Avre

Re: Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Messagepar Poisan » 11 Avr 2017, 15:51

C'est le principe de la série. Les personnages sont à fond. C'est des lycéens de manga hein.

Par ailleurs les "artistes" au Japon sont très souvent comme ça. Le second degré n'existe pas, c'est le sérieux et la pureté qui priment dans toute posture artistique.
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 2900
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

Re: Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Messagepar Martin » 11 Avr 2017, 18:50

Bon j'ai fini le premier donjon, et je reste toujours partagé. Il y a d'excellentes choses, le donjon justement qui est très bien fichu, à part quelques problèmes de caméra qui m'ont coûté des attaques surprises, et puis un côté un peu grindy mais c'est de ma faute j'ai trop voulu optimiser (je suis tout de même passé en normal, la difficulté est bien comme ça). Par contre il y a pas mal de petits soucis... Pour le moment c'est tout de même hyper rigide, bon c'était sans doute déjà comme ça au début de P4, mais j'aurais aimé qu'ils relâchent un peu plus vite la structure, surtout que je commence à avoir de l'expérience avec la formule.

Je vais pas faire plaisir à Poisan, mais on sent tout de même que la base a dix ans. Et depuis le jeu narratif a pas mal évolué (en s'inspirant de Persona), si bien que certaines conventions qui passaient crème dans P3-4 me paraissent plus lourdingues aujourd'hui. Le scénario est pas d'une grande finesse non plus. Ok, c'est le Japon, ok il y a de la caricature manga, mais l'histoire du prof n'est pas traitée avec des masses de subtilité.

Pour le moment j'accroche moyen au cast, il y a pas de perso immédiatement sympa comme Chie, le ton un peu plus pesant me plaît moins.

Cela dit je suis tout de même un peu absorbé. Mais j'ai l'impression de jouer à Dark Souls III : peut-être le meilleur de la série, mais l'impression de déjà-vu est forte.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12955
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Messagepar cKei » 11 Avr 2017, 22:58

Cette fois c'est la bonne :D

Quelques remarques sur le tout début :

- Je sens que je vais avoir du mal avec l'UI surchargée et les couleurs, en 1h30 j'ai déjà mal au crane. C'est beau, y'a un gros taf dessus c'est indéniable, mais je galère à lire les textes. Le début dans la station où tu dois te repérer par exemple, c'était bien vu de mettre des panneaux lisibles mais toutes les 3 secondes t'as une bulle de dialogue qui apparait dans ton champ de vision,. c'est hyper relou.

- J'aime beaucoup ces prémices du gars qui a voulu bien agir et qui se retrouve mis au ban par la société pourrie. Et tout ce qui va avec, les adultes qui agissent égoïstement et obligent à suivre leurs règles sans en dévier d'un iota. Les élèves qui prennent une simple rumeur et l'amplifient sans se poser de question sur l'humain derrière. Ça me parait très japonais dans la manière de faire, à un niveau bien plus haut que l'image occidentale de cette problématique. D'ailleurs ça me fait beaucoup penser à GTO et autres histoires du genre, où l'on retrouve exactement ce type d'archétypes de parents, profs et élèves.

Bon j'y retourne.
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 1923
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Messagepar Martin » 13 Avr 2017, 19:33

Purée il y a de l'enjeu : est-ce que la pauvre Ann va devoir poser nue ? :/

Il y a des moments ça frôle tout de même l'anime de bas étage...
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12955
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Messagepar cKei » 13 Avr 2017, 23:18

Environ 13h de jeu, je viens de nommer les phantom thieves (j'ai opté pour "Grey Moralis" qui colle bien avec les agissements du groupe).

J'ai bien aimé ce début de jeu et les motivations des héros jusque là. On a là un type qui abuse de sa position, des adultes (ou plutôt la société entière) qui préfèrent fermer les yeux et abandonner les vilains petits canards plutôt que de se remettre en question, et au final des ados qui doivent se forger leur propre idée de la justice même si ça suppose d'aller à rebours de celle des autres. Et du coup, plus encore que d'habitude j'oblige mon personnage à utiliser ses "masques" devant chaque personne plutôt que de me tenir à une seule personnalité homogène habituellement laid back et cynique.

Le premier donjon était très long, et à cause de ça j'ai décidé de prendre le jeu de façon plus cool que les précédents. je mettrai pas un point d'honneur à faire le donjon d'un seul coup (je l'ai fait en 2 séances en arrêtant la première à mi-chemin et à cours de SP). A part ça c'était pas mal, je préfère d'ailleurs ça à la construction procédurale. Y'a quelques bonnes idées pour coller au thème. Par contre j'ai quelques soucis avec le "moteur" du jeu : en plus de l'environnement graphique chargé, cette fonction de couverture a tendance à mettre des batons dans les roues. Tu veux foncer sur un ennemi mais tu te mets sous couverture du mauvais côté du mur et te fais donc surprendre, ou alors comme dans beaucoup de jeux ton personnage qui court est retenu par un polygone du décors (rebord d'escalier, coin de mur), c'est super lourd de voir ta tactique bien huilée se faire réduire à néant pour une connerie. Surtout qu'ici avec ce système d'alarme ça peut vite tourner mal. Sans parler des shadows qui parfois peuvent agir à de multiples reprises et évitent les coups juste quand il faut pas. Entre la loi de murpy et une mécanique de tours d'action assez étrange, ça n'aide pas. Enfin bref je m'y ferai.

N'empêche que Martin a raison, c'est toujours très rigide dans les choix d'activités qui te sont proposés (ou pas) et qui t'empêchent de faire ce que tu veux de ton emploi du temps. Et même sur les fusions hein, j'ai pas compris qu'au début du jeu on m'oblige à fusionner des trucs de mon propre roster pendant le tutoriel. :x La seule fusion que je pouvais faire à mon niveau, pour donner une persona que j'avais pas déjà, c'était de fusionner Arsène avec Pyro Jack (il me semble) alors que j'aurais voulu le garder, et ce pour créer une Persona (Agation) que j'aurais juste pu chopper juste après. Pas le choix de faire autre chose ni de juste sortir, au point que je me demande comme ça se passe pour ceux qui n'ont rien choppé au préalable, ils doivent restart ? :/

Pas de gros problème avec le casting par contre, faut dire que j'étais pas hyper amoureux de la plupart des persos de P3&4. Là ils sont tout aussi clichés mais sympas quand même. Bon bien sûr c'est que le début, j'attends encore de trouver des social links qui me plaisent vraiment et voir comment vont évoluer ceux-là.

J'ai par contre un problème avec leur reason to fight depuis quelques minutes. Dans P3 et P4 (et dans ceux d'avant) c'est assez limpide, ça les touche directement donc ils se rebiffent et mènent l’enquête. Ici le début est très semblable sur les motivations et la structure. Question ambiance on est entre les deux, c'est pas des meurtres sauvages comme dans P4 mais on touche tout de même à des âmes viles et des desseins assez crus, c'est toujours plaisant de voir ça traité dans le JV. Et j'ai aucun vrai problème avec le côté "manga" un peu évident, je pense que l'acceptation de ça est un prérequis à adhérer à la narration de la série (et ne te leurre pas, c'était exactement pareil dans les précédents. En revanche là sur la formation du groupe désolé mais ça ne prend pas. On passe de "je vais combattre une injustice profonde" à "je forme une compagnie de super héros justiciers" en 2 jours in-game, c'est ridicule. Je vois bien le message politique du jeu, combattez l'Establishment nocif de la société jap, rebellez-vous (dans un sens moral), brisez vos chaines etc. pour caricaturer, sauf qu'à côté de ça les héros se décident surtout parce que c'est cool et que ça peut rendre leurs alter egos populaires, d'où cette jauge d'adhésion. ^

D'un côté ça a un vrai sens et une motivation pure, de l'autre c'est traité comme un simple jeu voire un facteur d'enrichissement personnel dans ce passage, j'espère que ça va s'améliorer à l'usage :?
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 1923
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Messagepar Poisan » 14 Avr 2017, 00:07

Bah c'est des lycéens hein. Vous auriez fait quoi au lycée vous, si vous aviez eu ce super pouvoir ? Moi j'aurais eu envie de l'utiliser à tort et à travers, et être populaire aussi. J'aurais fait plein de conneries.

Le rythme est très chargé au début, je me souviens aussi avoir été frustré par le dirigisme du truc. Ça s'arrange ensuite mais c'est vrai que c'est aussi un visual novel-like.

Sinon Martin, je pense juste que t'es pas dans le mood là. Reprends le jeu quand tu en auras vraiment envie. La scène d'Ann dans la maison de Medarame, elle est hilarante mais il faut accepter l'humour debile (en même temps tu as adoré P4 alors tu es peut-être un peu de mauvaise foi). Perso, jai aucun problème avec la débilité, l'étant moi-même à moitié.
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 2900
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

Re: Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Messagepar Poisan » 14 Avr 2017, 09:30

Bon, comme Martin me cueille au réveil avec ses âneries, j'ai le temps de cogiter toute la journée et aujourdhui j'ai compris pourquoi j'aime tant le ton un peu bébête des lycéens de Persona (qui était du reste le même dans le 4). J'ai grandi avec les comics Archie, que je lisais quand j'allais à l'école américaine. C'est l'histoire d'une bande de lycéens au cœur pur qui passent leur temps à dragouiller, s'envoyer des vannes et manger des sundaes. Et je retrouve cet esprit d'optimisme dans Persona, bien que transposé dans un moule complètement japonais.
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 2900
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

Re: Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Messagepar Zure » 14 Avr 2017, 09:39

J'ai pas encore joué au 5, mais perso le 3 & 4 sont tout à fait raccord avec la réalité via le prisme du Japon of course, quand j'étais lycéen je ne pensais qu'à draguer, jouer aux jeux vidéo, traîner chez le disquaire, bouffer au McDo comme si c'était un 5 étoiles... Du coup, j'ai du mal à comprendre les reproches de Martin sur ce point.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11856
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Messagepar Martin » 14 Avr 2017, 09:48

Ben le problème c'est pas les ados en eux-même, ce sont plutôt les situations abracadantesques dans lesquelles le jeu les met.

En effet je ne pense pas que ce soit fondamentalement différent de P4. Sauf que je sais pas trop pourquoi, mais pour moi P5 n'a pas pour le moment le même charme. Peut-être à cause de la DA, ou de la HD qui modifie un peu le rapport au monde fictif (avec la SD on s'attend à moins de réel ?), peut-être parce que Tokyo me parle beaucoup moins qu'Inaba, peut-être parce que malgré tout l'implication des personnages est moins évidente que dans le 4...

Enfin bref, j'ai un peu l'impression qu'Atlus est cramé pour moi. Ils étaient au top sur PS2 et depuis ils sont devenus conservateurs de leurs formules, avec plus ou moins de succès. P5 est plus soigné, sans doute plus réussi que pas mal de leurs jeux. Mais ça reste un jeu hyper formaté, contrairement à je sais pas, FF XV qui est plus pété de partout mais qui ose remettre en cause les principes de jeu.

Atlus, ils ont su évoluer sur la forme extérieure, c'est très stylé, tout ça, mais pas sur le fond. J'ai un peu l'impression d'écouter un nouvel album d'un de mes groupes favoris 10 ans après leur grande période. Ca sonne pareil, mais le chanteur a plus autant de voix, le guitariste a arrêté de boire et le batteur a été viré à cause de sa consommation d'héro, et en fait c'est pas pareil.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12955
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Messagepar Barbo » 14 Avr 2017, 10:04

Martin a écrit:et le batteur a été viré à cause de sa consommation d'héro


Les Smashing Pumpkins sont parmi tes groupes préférés ? Tu baisses dans mon estime. :(
Small minds discuss people, average minds discuss events, and great minds discuss ideas. Which one are you ?
Avatar de l’utilisateur
Barbo
 
Messages: 1414
Inscrit le: 04 Oct 2010, 14:17
Localisation: Brest

Re: Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Messagepar Martin » 14 Avr 2017, 10:09

Ahah non. Il n'y a pas que les Smashing qui virent des gens pour la drogue. Bon ok, chez Ministry ils sont plutôt du genre à virer ceux qui arrêtent l'héro. ;)
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12955
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Messagepar Poisan » 14 Avr 2017, 10:36

Perso, quand je joue à Persona 5 je me sens un peu comme Billy Corgan dans le clip de Today... :)
J'avais tellement envie de partager ça. Du coup je suis un peu triste pour Martin. :(
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 2900
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

Re: Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Messagepar cKei » 14 Avr 2017, 15:58

Bon j'avoue le levier narratif "j'oblige la blonde à poser à poil pour... ben pour le fun" c'était quand même assez ridicule. Y'a rien qui la force à faire ça, suivant une logique irl, c'est juste un mec qui les menacent sans avoir grand chose à opposer derrière. Surtout qu'ils avaient largement assez de raisons d'agir sans ça ; en gros c'est juste là pour donner une limite de temps factice aux investigations. :| Puis tout ce passage (qui je pense est ce qui a démotivé Martin) qui dure carrément 15 jours ou plus entre les exams et toutes les post et pré-donjons + tutos est bien trop long et cadenassé. Bon c'est pas nouveau mais c'est toujours quelques chose que je déteste, surtout l'arbitraire de ne pas permettre de profiter des soirées (par exemple) à sa guise juste parce que "on a un truc a faire demain" ; genre le reste du temps ça le retient ?

Pour me changer les idées j'ai fait une grosse séance de mementos, c'était très sympa. Je suis maintenant blindé de thunes, j'ai choppé plein de bons objets (de défense notamment) et j'ai l'impression d'être overleveled tellement je roule sur le second donjon (enfin sur sa première partie, là je continue à épuiser mes sp avant de sortir). :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 1923
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Messagepar Pierre » 14 Avr 2017, 16:24

J'étais super enthousiaste à l'idée de commencer le jeu, d'autant que c'est mon premier Persona (pas taper), mais là vous m'avez pété mon groove :lol: Victor, réinjecte de la passion dans ce topic !
Avatar de l’utilisateur
Pierre
 
Messages: 3055
Inscrit le: 27 Aoû 2010, 18:41

Re: Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Messagepar cKei » 14 Avr 2017, 16:42

Pierre a écrit:J'étais super enthousiaste à l'idée de commencer le jeu, d'autant que c'est mon premier Persona (pas taper), mais là vous m'avez pété mon groove :lol: Victor, réinjecte de la passion dans ce topic !

Hey c'est absolument pas pour tailler le jeu hein. ;) Ca reste un excellent RPG, avec en plus plein de clin d'oeils à la série des Megaten dans son ensemble (certains dialogues, les flingues, la discussion avec les shadows etc.) qui ont une saveur particulière quand tu connais un peu. Et même si tu ne connais pas c'est le moment révé de commencer. Je pense que si t'es un peu ouvert d'esprit sur le côté gestion du temps et que tu n'as rien contre ce style d'écriture, y'a aucune raison que tu n'aimes pas.

Après moi j'ai tendance à m’épancher quand je joue et que je trouve un truc qui me gonfle, avant de repartir dans le jeu le coeur plus léger. Ca ne veut pas sire qu'il n'y a pas de moments plus serins. :)
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 1923
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Messagepar Poisan » 14 Avr 2017, 16:48

Que veux-tu que je te dise, Pierre ? Je crois qu'il y a un gros malentendu, l'esprit bédé du jeu est incompris ici. C'est peut-être la conséquence de n'avoir que des jeux très serieux sur le marché. Visiblement ils voulaient Persona, Neil Druckman edition... :mrgreen:

Je te conseille d'y jouer sans arrière-pensée et en prenant tout au premier degré, comme si tu avais 16 ans et que tu pouvais changer le monde. Aussi bien, dans quelques semaines, ce forum criera au génie.
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 2900
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

Re: Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Messagepar Zure » 14 Avr 2017, 17:14

Pierre a écrit:J'étais super enthousiaste à l'idée de commencer le jeu, d'autant que c'est mon premier Persona (pas taper), mais là vous m'avez pété mon groove :lol: Victor, réinjecte de la passion dans ce topic !


Je sais pas trop si Persona est pour toi, enfin en me basant sur le 3 & 4, je sais pas dans quelle mesure le 5 est différent mais j'ai un peu l'impression que c'est différent de ce que tu aimes dans les JV.

Mais pour y jouer, c'est pas compliqué, déjà tu cherches pas à couper les cheveux en 4 en te posant des questions existentielles sur le sens intrinsèque de la vie. Si tu aimes des mangas ou des anime teenage au ton léger comme dans mon cas Love Hina, Video Girl ou Love & Collage et même si dans l'absolu ils n'ont pas vraiment de rapport avec Persona, je parle plutôt du ton et de l'ambiance, bin jouer à Persona c'est pareil. C'est pas un jeu prise de melon, enfin si un peu au niveau du système de jeu qui nécessite un peu d'adaptation. Après c'est super différent de FF et c'est pas débile comme FFXV avec des mecs qui vont pêcher ou camper à la belle étoile habillés en cuir. C'est pas sérieux non plus, enfin pas comme un WRPG, mais disons que c'est cohérent par rapport à l'univers exposé et c'est visuellement stylisé.

Après j'ai pas une connaissance profonde de la série SMT, avant de faire Persona 3 & 4, j'avais fait que Nocturne mais à l'époque sur PS2 j'avais vraiment kiffé ces trois jeux.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11856
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Wake Up, Get Up, Get Out There (Persona)

Messagepar bleubleubleu » 14 Avr 2017, 18:42

Martin a écrit:P5 est plus soigné, sans doute plus réussi que pas mal de leurs jeux. Mais ça reste un jeu hyper formaté, contrairement à je sais pas, FF XV qui est plus pété de partout mais qui ose remettre en cause les principes de jeu.


Oui. Je suis encore loin de la fin et donc d'une vision d'ensemble mais, sorti de l'intro, à quoi sert tout l'aspect lycée? Le jeu s'en désintéresse complétement. La grosse majorité des confidents sont extérieurs à l'école, le scénario ne cesse de pousser les personnages en dehors de l'école, ils se réunissent en dehors, choississent leurs cibles en dehors, etc... Mais tous les matins le jeu nous ramène en cours pour une nouvelle session de qcm ou une cutscene. Et puis, back to the game! On est enfin libre de passer le reste de la journée... en dehors de l'école. Et tout cet habillage Persona pour faire Persona est là au détriment de ce que le jeu réussi le mieux, la vie citadine. Les trajets en métro (j'imagine qu'on a tous eu la même réaction la première fois qu'il a fallu trouver son chemin dans les stations), les lieux de rencontre, les petits boulots, les rendez-vous avec des personnages déglingués, shibuya de nuit, la lessive des items au lavomatic...
Pourquoi fallait il que les personnages soient des lycéens, qu'est-ce que ça apporte au récit et au jeu? Pourquoi pas simplement des jeunes adultes et pourquoi ne pas construire le jeu autour de leur quotidien tokyoîte puisque manifestement, ils crêvent d'envie de nous montrer leur ville?
Avatar de l’utilisateur
bleubleubleu
 
Messages: 1238
Inscrit le: 05 Nov 2010, 16:28
Localisation: Verneuil sur Avre

PrécédentSuivant

Retour vers Jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités