Page 5 sur 7

Re: DragonNieR : du sang, des larmes et du méta

MessagePublié: 03 Avr 2017, 10:01
par Le Yéti
Bah je vais le finir, c'est sûr... Reste à savoir quand est-ce que je dors.

Re: DragonNieR : du sang, des larmes et du méta

MessagePublié: 03 Avr 2017, 10:16
par ippo
Tout est question de priorités :lol:

Re: DragonNieR : du sang, des larmes et du méta

MessagePublié: 04 Avr 2017, 00:06
par Le Yéti
Terminé le second run.

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher

Re: DragonNieR : du sang, des larmes et du méta

MessagePublié: 04 Avr 2017, 00:12
par Elincia
Bientôt la lumière.

Re: DragonNieR : du sang, des larmes et du méta

MessagePublié: 04 Avr 2017, 09:40
par Le Yéti
Le début du troisième run est tellement épique <3
Oh la la.
OH LA LA.

Re: DragonNieR : du sang, des larmes et du méta

MessagePublié: 04 Avr 2017, 10:34
par ippo
Il est tellement fou ce 3ème run :shock:
2 jours que j'ai terminé et je me sens tellement vidé que je ne peux pas jouer à un autre jeu. Diète forcée.
J'écoute la B.O. en bossant. Bref, j'y suis toujours.

J'envie tes futures découvertes...

Re: DragonNieR : du sang, des larmes et du méta

MessagePublié: 04 Avr 2017, 10:36
par Le Yéti
ippo a écrit:Il est tellement fou ce 3ème run :shock:
2 jours que j'ai terminé et je me sens tellement vidé que je ne peux pas jouer à un autre jeu. Diète forcée.
J'écoute la B.O. en bossant. Bref, j'y suis toujours.

J'envie tes futures découvertes...

Dieu sait que j'avais trouvé Nier très gonflant sur la longueur, mais là je sais pas, le propos est quand même surpuissant, allié au gameplay, un "vrai" jeu vidéo ou un vrai "jeu vidéo" je ne sais pas bien, c'est magnifique.

La claque qu'ils nous mettent les Japonais là ; des idées, des idées, et encore des idées.

Re: DragonNieR : du sang, des larmes et du méta

MessagePublié: 04 Avr 2017, 10:38
par Poisan
Ah ça oui. Le 3e run a une ouverture de dingue et, malgré quelques longueurs sur la fin, il fait bien hérisser le poil.

Re: DragonNieR : du sang, des larmes et du méta

MessagePublié: 04 Avr 2017, 10:40
par Le Yéti
Quand les ennemis Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher
là, j'ai hurlé (terreur ? joie ? amour ? impossible à dire).

Re: DragonNieR : du sang, des larmes et du méta

MessagePublié: 04 Avr 2017, 11:01
par cKei
Gros coup d'aspirateur à fun hier soir.

Ca a commencé par une quête dans la foret où une machine me dit d'aller atomiser des méchants dans la caverne que j'avais déjà exploré, donc j'y vais, je défonce la gueule au groupe et là t'as une gros lvl 50 qui apparait (j'étais lvl 25ish). Autant le combat était très simple car ennemi très lent, autant ça a duré des plombes parce qu'ils lui ont donné des HP astronomiques et une énorme défense. Bien évidemment j'aurais pu me barrer et revenir plus tard mais les quêtes n'ont pas de niveau affiché non plus, y'a pas trop de raison que des ennemis de niveau "normal" laissent leur place à un tel gouffre. J'ai mis bien 1/2h à le tomber.

Juste après je continue la quête principale en me rendant sur les docks, et là rebelotte je tombe sur le même type de robot géant mais lvl25, sauf que ça n'allait pas beaucoup plus vite pour réduire ses HP. Et à ses côtés une petite crotte de 2cm avec encore plus d'HP que lui. C'était Benny Hill, j'ai tourné 20 minutes sur le terrain de combat en répétant les mêmes actions (triple marteau, pod laser + attaques à charge etc.) pour avoir les deux. A un moment le mob s'est bloqué sur un muret, j'ai bloqué mon bouton R1 et j'ai regardé une émission de la TNT en attendant que l'autre ne crève. :?

Et là 10m plus loin grosse évolution scénaristique avec plusieurs boss, du shmup en pagaille, plus très bien fait sauf que ça dure des plombes, une phase gradius, une phase danmaku puis un boss et rebelotte, tout ça 4 fois de suite avec juste l'inclinaison à mprimer au stick qui change. C'est lent, c'est chiant, y'a pas de tension (sauf de savoir si une crampe va se déclencher) parce que j'ai un chip qui me remet 40% d'hp à chaque fois que je descends un ennemi.

Jusqu'ici les débats étaient plutôt équilibrés, là j'ai juste l'impression qu'ils se sont plantés dans le dosage.

J'espère que l'histoire va un peu décoller avec l'entrée en scène de A2, jusqu'ici ce premier run est un peu vide de sens.

Re: DragonNieR : du sang, des larmes et du méta

MessagePublié: 04 Avr 2017, 11:08
par Le Yéti
Tu parles de ennemis en or ?

Re: DragonNieR : du sang, des larmes et du méta

MessagePublié: 04 Avr 2017, 11:27
par cKei
Je crois pas qu'ils soient d'une couleur différente des autres (mais je suis daltonien alors bon :mrgreen: ), ils ont juste du dialogue et ils lâchent des noyaux qui se revendent à bon prix.

Re: DragonNieR : du sang, des larmes et du méta

MessagePublié: 04 Avr 2017, 12:07
par Le Yéti
Oui ce sont eux. Ils sont rares et leur loot S est nécessaire pour une mission secondaire il me semble :)

(et ils sont juste relous)

Re: DragonNieR : du sang, des larmes et du méta

MessagePublié: 04 Avr 2017, 16:34
par Elincia
En fait les ennemis dorés, les gros, tu peux utiliser un skill spécial sur eux en appuyant sur la touche d'action quand ils sont déstabilisés, ça les tue bcp plus vite. Les petites crottes sont chiantes cela dit. Quant aux ennemis de quête lvl 50, pas besoin de se précipiter, si t'as 25 niveaux d'écart, ça sert à rien de mettre 2h à les tuer maintenant, tu pourras les faire plus tard. C'est un peu comme si t'essayais d'aller buter Ganon direct.

Re: DragonNieR : du sang, des larmes et du méta

MessagePublié: 04 Avr 2017, 18:31
par Alexis
Le piratage de 9S - si tu joues avec lui - permet de zigouiller les ennemis en or en moins de temps qu'il faut pour le dire.

Re: DragonNieR : du sang, des larmes et du méta

MessagePublié: 04 Avr 2017, 19:28
par Elincia
Oui, aussi. x)

Re: DragonNieR : du sang, des larmes et du méta

MessagePublié: 04 Avr 2017, 21:18
par Le Yéti
Enfin pour ça il faut être bon, ce que je ne suis pas du tout :/

Re: DragonNieR : du sang, des larmes et du méta

MessagePublié: 04 Avr 2017, 23:26
par cKei
De toutes façons j'y ai pas accès.

Bon, fin A obtenue.

Assez mitigé sur ce premier run, le gameplay est top mais question histoire y'a trop de zones d'ombre (genre la trame A2 totalement droppée du script) qui laissent le scénario au raz du sol. Je sais, ça va s'améliorer dans les prochaines parties. N'empêche que le jeu est ainsi fait que contrairement au premier NieR j'ai eu l'impression que ça passait super vite (18h environ mais probablement 2x moins sans les quêtes) et que l'histoire n'évoluait jamais. Il doit y avoir genre 3 scènes importantes dans le jeu avant l'enchainement final.
Surtout, j'ai eu aucune intensité dramatique dans la scène finale (ni sur le reste pour le moment). Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher
Par contre j'ai bien aimé la mise en scène de cette fin et des combats finaux, très puissante et totalement dans l'esprit grand guignolesque de Taro.

En tout cas j'attends beaucoup des prochains runs qui, si j'ai bien lu les pages précédentes, devrait rehausser le tout. Mais n'en déplaise à Mr l'amateur d'FFVIII je vais d'abord faire Persona 5, là (ou peut-être que je ferai les deux en alternance pour décompresser de l'un et de l'autre).

Re: DragonNieR : du sang, des larmes et du méta

MessagePublié: 07 Avr 2017, 23:09
par cKei
En plein dans la seconde partie, ça change pas mal de la première au début et en terme de compétences au combat. L'impression d'être plus fragile et plus gauche, mais de pouvoir faire sauter les robots facilement. J'ai rencontré les fameux ennemis dorés d'ailleurs, ce ne sont pas d'eux dont je parlais (ils n'apparaissent qu'à la seconde partie) mais de leurs homologues bronzés (bon en gros c'est la même chose en palette swap).

C'est un peu dommage par contre de se retaper les mêmes quêtes, autant le début a une forme complètement différente (on sort de l'action-RPG pour se concentrer sur le shmup et le piratage), autant dès qu'on arrive en ville ça redevient identique à la première.
Et j'ai la désagréable impression que comme le premier, ça ne sont pas mes actions qui influenceront la fin (sorti des joke endings) mais le nombre de boucles. Par exemple Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher
. Alors à moins que j'ai fait un truc que j'aurais pas dû ou qu'il y ait une étape supplémentaire, je suppose que je devrai attendre la troisième ou quatrième boucle pour en avoir le coeur net...

Re: DragonNieR : du sang, des larmes et du méta

MessagePublié: 08 Avr 2017, 01:54
par Elincia
Ca reste un RPG jap, donc dirigiste :). Le rerun est imbriqué dans la narration. Comme pour le premier Nier. Et le jeu ne te laisse jamais penser que tu peux à quelque moment que ce soit influencer l'issue. Sinon tu as certaines quêtes exclusives à certains personnages, même si beaucoup sont en commun.