La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Ca rend idiot mais c'est pas grave on l'est déjà.

La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Messagepar Poisan » 18 Aoû 2016, 18:28

Et voilà...

Bon, je suis un peu remonté là parce que le patch 1.04 de No Man's Sky est sorti et qu'il ne résoud aucun des deux bugs qui m'empêchent d'avancer, alors qu'ils sont désormais connus. A priori, ils sortiront un nouveau patch la semaine prochaine, mais ça commence à faire cher pour un jeu auquel je ne peux pas jouer correctement. Je n'ai pas envie de recommencer ma partie à zéro vu que je suis déjà loin et que j'ai bien optimisé mon build. Mais pour ceux qui ont moins joué, c'est peut-être bien de vous avertir quant à ces bugs (et sur comment les éviter).

- Hyperdrive : En gros, si vous avez un vaisseau précommande avec un hypderdrive installé dessus, que vous débloquez au début du jeu, il ne faut pas sortir du premier système avant d'avoir récupéré la "recette" pour crafter l'hyperdrive. Sinon, quand vous acheterez un nouveau vaisseau, il y a des chances que vous ne puissiez pas lui fabriquer un hyperdrive et vous serez bloqués dans votre système.

- Waypoint : Il est un peu moins connu parce qu'on s'en rend pas forcément compte tout de suite à cause du gameplay opaque de NMS, mais les gens en causent un peu sur Reddit. Or, il est plus grave que le précédent car il peut potentiellement toucher tout le monde. Sur la carte galactique, on peut afficher 3 waypoints optionnels maximum. Le problème, c'est que ceux-ci restent tant qu'on ne les a pas faits. Or, si vous passez par un trou noir, vous ne pourrez plus revenir en arrière pour faire ces waypoints (c'est trop loin) mais ils resteront affichés. Si bien qu'ensuite lorsqu'on vous met des objectifs "histoire" sur la map, vous ne pouvez pas les afficher vu que les 3 anciens sont toujours là. Donc vous ne pouvez pas avancer dans l'histoire. Pour éviter le bug : assurez vous, avant de passer par un trou noir, que vous n'avez pas de waypoints supplémentaires qui traînent sur votre carte.

On peut se demander comment des bugs aussi bêtes ont pu sortir dans la version finale. On peut aussi se demander comment ils ont fait pour ne pas corriger l'hyperdrive dès cette mise à jour (il suffit de le mettre en vente dans toutes les stations et basta). Moi, je me le demande ; vous me direz, j'ai le temps de me le demander vu que je suis coincé dans mon système bien nommé, Gelachias.

Enfin, j'ai passé deux heures à faire des missions pour obtenir des recettes en espérant tomber sur l'hyperdrive mais rien. J'ai juste perdu mon temps, et je commence à être dégoûté du jeu. Visiblement ici, il n'y a pas trop de crashes, mais en allant voir du côté de Reddit et co., le nombre est hallucinant pour certains.

Du coup, je crois que je vais me mettre à Rebel Galaxy, le jeu PS Plus d'août que j'avais essayé il y a quelques jours, qui ressemble à un vrai space opera total qui met tranquille la pâtée à Mass Effect et No Man's Sky réunis. Je vous le conseille, c'est vraiment un jeu au top, je pense mon GOTY 2016 d'ailleurs.
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 2895
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

Re: La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Messagepar Martin » 18 Aoû 2016, 18:58

Tu déconnes pour Rebel Galaxy ? Je l'avais pris à sa sortie parce que c'est un jeu de l'auteur de Torchlight, mais c'est chiant comme la pluie. :/

Désolé pour tes malheurs sur NMS. J'essaye de pas trop y jouer pour ne pas subir le burnout, je trouve ça vraiment très bon, mais par petits bouts (enfin entendons-nous dans la mesure où j'ai du mal à le lâcher quand je m'y mets).
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12910
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Messagepar Zure » 18 Aoû 2016, 19:44

J'ai aucun des problèmes de Poisan, j'ai eu un souci sur l'hyperdrive rapport au vaisseau du DLC que j'ai redeem après avoir commencé le jeu et obtenu les plans de l'hyperdrive pour le premier vaisseau mais j'ai pu m'en procurer chez un marchand sur une planète de ma galaxie de départ. Pas eu le bug du waypoint non plus parce que je vais directement au truc indiqué quand j'en trouve un et que pour l'instant j'ai de toute manière fait qu'un seul saut en hyper espace vu que je passe mon temps à farmer comme un goret le temps d'atteindre 7 millions de crédits pour pouvoir m'acheter un gros vaisseau plein de slots.

J'aime beaucoup le jeu dans l'absolu notamment sur son feeling exploration mais je lui reproche quelques trucs : j'ai un peu de mal avec le rendu SF cartoon, je trouve par exemple que les planètes du premier Mass Effect était beaucoup plus belles, notamment en matière de ciel. Là je trouve que le rendu à l'écran donne pas le feeling aussi SF que les artworks qui faisaient moins cartoon. Après l'ambiance lost in space est super bien rendue malgré tout, c'est juste que je préfère un rendu SF plus réaliste à la Mass Effect/Halo/Destiny. Le combat est un peu mollasse et j'ai toujours des grosses galères sur les combats spatiaux à cause de la FOV de mouche et de la vue FPS. C'est simple j'en ai pas gagné un seul. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11839
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Messagepar Poisan » 19 Aoû 2016, 02:15

Martin a écrit:Tu déconnes pour Rebel Galaxy ? Je l'avais pris à sa sortie parce que c'est un jeu de l'auteur de Torchlight, mais c'est chiant comme la pluie. :/


Oui, c'était effectivement une blague, pardon. Ca m'amusait de tous vous inciter à jouer à ce jeu qui redéfinit à lui seul le mot "drouille". :P

Sinon Zure, tu devrais avancer un peu pour gagner de l'argent plus vite. Le truc, c'est que plus on avance et plus les planètes sont riches en tech et co., avec des minerais plus variés, donc pour le forage c'est bon aussi.

En ce qui concerne les vaisseaux, c'est normal que tu perdes à chaque combat. Moi aussi c'était comme ça : le starship de départ est trop faible. Mais une fois que t'auras acheté un autre vaisseau, et que tu y auras monté quelques armes, tu seras le roi de l'espace. C'est peut-être gonflé mais l'idée n'est pas si mal : on passe plusieurs heures à redouter les pirates de l'espace, et en évoluant on se venge bien à la fin.
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 2895
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

Re: La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Messagepar Zure » 19 Aoû 2016, 11:31

Ouais enfin je crois pas que je vais y jouer assez longtemps. :lol:

Au final, passé les premières heures et son concept prometteur, c'est de la grosse branlette indie ce jeu.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11839
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Messagepar Poisan » 19 Aoû 2016, 11:56

Voilà. He's back. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 2895
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

Re: La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Messagepar Le Yéti » 19 Aoû 2016, 12:02

Que personne ne bouge, tout peut encore changer.
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8635
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Messagepar Zure » 19 Aoû 2016, 13:08

Bah, la semaine pro y a Deus Ex donc le choix est vite fait.

Pour le reste c'est un jeu conceptuellement séduisant, très prometteur sur les premières heures et puis méga chiant.

D'une part, je n'aime pas le design cartoon cheap qui est vraiment en deçà de Mass Effect ou de la mythic SF de Bungie. Et puis ça ne bastonne pas assez et une fois que t'as exploré 15 planètes, foré du minerai, acheté 3 merdes à un alien, appris 30 mots, etc. Tu sais que tu feras que ça pendant la vie des rats.

Et puis les câblages ne sont pas crédibles, quand tu regardes les intérieurs dans Destiny, Halo, ME ou Deus Ex, l'architecture, les câbles, etc. c'est cohérent. Là t'as plein d'appareils qui ne sont pas câblés genre ils fonctionnent par l'opération du Saint Esprit. Je supporte pas le manque d'attention aux détails.

Et puis la zique est à chié et l'audio globalement fait un peu de la peine.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11839
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Messagepar Le Yéti » 19 Aoû 2016, 13:12

Zure a écrit:Je supporte pas le manque d'attention aux détails.

Ça s'appelle la génération procédurale... c'est ça qui me fait le plus peur avec NMS.
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8635
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Messagepar Zure » 19 Aoû 2016, 13:21

Le Yéti a écrit:Ça s'appelle la génération procédurale... c'est ça qui me fait le plus peur avec NMS.


Ouais je sais mais je suis pas convaincu au final, ça fait pas "vrai", c'est moins immersif, comme y a moins d'attention aux détails, le jeu pèche sur des trucs fondamentaux de l'immersion comme le son, les effets atmo, le mood. Tu ressens pas la mélancolie de la Lune dans Destiny par exemple ou l’inquiétude de quand tu faisais les premières missions de la Hive en solo. C'est un jeu cheap, en tant qu'expérimentation c'est intéressant mais au final, c'est de la merde. Et puis ce look cartoon, je comprends pas comment tu passes d'artwork aussi beaux à ça ?
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11839
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Messagepar Elincia » 19 Aoû 2016, 13:34

Zure a écrit:Et puis ce look cartoon, je comprends pas comment tu passes d'artwork aussi beaux à ça ?


Le Yéti a écrit:Ça s'appelle la génération procédurale... c'est ça qui me fait le plus peur avec NMS.
Avatar de l’utilisateur
Elincia
 
Messages: 1796
Inscrit le: 20 Déc 2013, 22:14
Localisation: Bordeaux

Re: La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Messagepar Zure » 19 Aoû 2016, 13:45

Non mais la génération procédurale c'est pas mon problème en tant que consommateur final. Mon problème c'est que leur jeu ressemble à de la merde, le procédural c'est pas avec moi que ça leur servira d'excuse parce que je crois pas à l'excuse. Ils ont fauté et ça s'arrête là, ils ont balancé des super beaux artworks pendant des plombes pour me sortir un jeu qui ressemble à Mimi Mati sous crack donc non, c'est une grosse arnaque. A 20 boules j'aurais rien dit, à 70 no fucking way.

Les mecs si ils sont pas au level pour Rooney Mara, faut qu'ils se cantonnent à Josiane Balasko parce que là c'est indécent.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11839
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Messagepar Elincia » 19 Aoû 2016, 14:05

Heureusement que t'existes Zure. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Elincia
 
Messages: 1796
Inscrit le: 20 Déc 2013, 22:14
Localisation: Bordeaux

Re: La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Messagepar cKei » 19 Aoû 2016, 14:17

Perso j'ai toujours pas compris le but du jeu, et par extension son intérêt.

Par exemple, dans le genre procédural tu as Minecraft. Même en alpha, avant le quintal de fonctions qui sont venues enrichir le gameplay tu pouvais survivre, construire des dizaines d'abris, jouer à l'architecte ou reproduire des œuvres (l'étoile noire etc.)
Tu pouvais te lancer à fond dans l'exploration de mines.

Au final le jeu était un bac à sable assez formidable qui permettait à chacun de trouver sa voie, et chaque partie était différente.

Là NMS je vois pas de "but" général. De ce que j'en sais tu peux acheter des vaisseaux pour traverser l'univers jusqu'à tomber sur des planètes exotiques, mais quel est la finalité ? être surpris par la beauté des paysages ? Trouver une planète minière ? Pour ? ca sert à quoi le minerai à part pouvoir repartir dans de l'exploration ?

Peut-être que dans de futures mises à jour tu auras des objectifs plus précis ou diversifiés mais en l'état pour un jeu procédural ça me semble assez léger en tant que mécaniques de jeu autre que contemplatifs...
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 1884
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Messagepar Martin » 19 Aoû 2016, 14:20

Le but du jeu c'est de se balader et de regarder les paysages. Le gameplay sert à te pousser de l'avant. C'est un peu limité, mais ça fonctionne plutôt pas mal.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12910
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Messagepar Elincia » 19 Aoû 2016, 14:22

Pourquoi faudrait-il un but d'ailleurs ?
Avatar de l’utilisateur
Elincia
 
Messages: 1796
Inscrit le: 20 Déc 2013, 22:14
Localisation: Bordeaux

Re: La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Messagepar Pierre » 19 Aoû 2016, 14:23

Le but du jeu c'est d'atteindre le centre de la galaxie. P'têt que la fin est pourrie (les fins plutôt : y en a 3) mais il y a une destination et une conclusion (je n'ai rien lu sur ce sujet donc je veux rien savoir, spoilez pas hein ^^).
Avatar de l’utilisateur
Pierre
 
Messages: 3054
Inscrit le: 27 Aoû 2010, 18:41

Re: La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Messagepar Martin » 19 Aoû 2016, 14:28

Pierre a écrit:Le but du jeu c'est d'atteindre le centre de la galaxie. P'têt que la fin est pourrie (les fins plutôt : y en a 3) mais il y a une destination et une conclusion (je n'ai rien lu sur ce sujet donc je veux rien savoir, spoilez pas hein ^^).


On va dire que c'est le prétexte. Mais c'est pas vraiment le but au sens strict.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12910
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Messagepar Zure » 19 Aoû 2016, 14:49

C'est pas le manque de but qui me dérange, j'ai passé des heures dans Skyrim a explorer sans but justement, c'est le fait que ce qui est proposé n'est pas cohérent : tu explores une galaxie mais sur chaque planète tu as des avant-poste alien, genre les mecs ont TOUT colonisé. Tu as effectivement un sens de l'exploration mais tu n'as pas un sens immersif passé les premières heures. T'as pas l'impression que les mondes que tu explores ont une histoire hors si ils ont été colonisés, ils devraient. Les bases alien varient en taille mais sont toujours clonées sur le même principe. T'as pas le feeling que tu peux avoir dans Halo en découvrant les ruines Forerunner où même sans narration, ni codex, te donnent le sens d'une histoire et racontent quelque chose.

Je m'attendais à un grand jeu d'exploration spatiale, une sorte de Skyrim de l'espace mais je n'ai trouvé aucun des éléments qui font de Skyrim un monde vivant et cohérent. J'aurais largement préféré un jeu qui te propose 15 planètes hyper immersives que 300 milliards qui ne le sont pas.

D'autre part, techniquement je trouve le rendu grossier, en exagérant un peu, je trouve que c'est quasi de la PS2 HD. Le gunplay même s'il est anecdotique est mauvais, les combats spatiaux le sont tout autant, surtout quand tu compares avec ce que tu peux faire dans Battlefront. Je veux bien que ça soit une question d'armement et de bouclier mais l'obligation d'une vue subjective et la FOV restreinte sont des problèmes réels. Je trouve dommage de pas pouvoir scanner une planète de loin pour déterminer ses ressources ou sa vie et décider si ça vaut le coup ou pas. Je trouve chiant de devoir tout forer avec ton multitool et de pas pouvoir déployer des sondes pour faire le taf... Et le manque de boulot sur l'audio, dans un jeu qui se veut contemplatif pour moi c'est une erreur inexcusable.

Je sais pas, j'avais grave fantasmé sur ce jeu et au final, c'est pas du tout ce que j'attendais.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11839
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: La folle histoire de l'espace (No Man's Sky)

Messagepar Alexis » 22 Aoû 2016, 03:04

En fait j'aime bien la direction artistique du jeu, parce qu'elle est tendrement nostalgique je pense. Elle puise dans cet imaginaire de l'espace qui a abondamment nourri les récits de science-fiction depuis la fin des années 60, avec le premier homme sur la lune. On est sur quelque chose d'assez naïf, où l'espace est surtout un formidable tremplin à l'imaginaire car il est l'endroit où seule l'imagination est une limite. C'est l'espace comme réceptacle de tous les possibles, en particulier ceux des enfants et des adolescents qui projettent alors des mondes fantastiques. C'est le plaisir d'imaginer des paysages impossibles sur terre, d'aborder sans complexe toute la palette des couleurs, de faire exister des créatures légendaires et de devenir enfin un pirate de l'espace, jambe de bois et perroquet cyborg en prime. Ici, l'univers n'est jamais noir où inquiétant, il est toujours baigné dans des lumières douces, du rose, du vert. Et malgré les terribles limitations techniques auquel le jeu doit faire face, je le trouve assez fidèle aux artworks. Bref, No Man's Sky, c'est surtout une vision d'artiste de l'univers, proche d'illustrations de BD.

Et c'est aussi ce qui est fascinant avec la génération procédurale. J'ai un peu de mal à la formuler, mais je trouve qu'il y a quelque chose d'intéressant avec la DA. Plus que des ressources, des bases, des monolithes, des climats, NMS fonctionne très bien pour créer des panoramas. Souvent, c'est raté (et encore, je crois que j'ai de la chance sur ma partie), et parfois, c'est très réussi. A tel point que l'on pourrait croire que cela a été construit à la main par des développeurs. Mais non. Du coup se pose la question de l'intentionnalité. Car le moteur procédural a été conçu pour faire du joli paysage. Soit laisser à la machine une notion aussi délicate que celle d'une direction artistique. La machine peut-elle donc générer du beau ? Comment le sait-elle ? A qui doit-on la paternité des mondes que je traverse ?
Avatar de l’utilisateur
Alexis
 
Messages: 2338
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 20:32
Localisation: Parisse

Suivant

Retour vers Jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités