RDR: le merlan frit de l'Ouest

Ca rend idiot mais c'est pas grave on l'est déjà.

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

Messagepar Le Chevalier Masqué » 20 Juil 2011, 10:32

Avez-vous des exemples concrets qui, selon vous, dénotent clairement un vieux fond de racisme ordinaire?

Pour répondre à la question de Martin, j'ai adoré RDR parce-que j'y ai retrouvé tout ce qui me fait triper dans le western. Les grandes et superbes étendues sauvages, les pionniers qui rêvent d'une vie meilleure, les contrastes culturels entre colons et locaux, les gunfights, les chevauchées épiques et j'en passe.

Je l'ai pris comme une sorte de pot pourri du genre, mélant des élèments du western spagethi, des classiques américains des années 50 et 60 ainsi que divers trucs piochés dans la littérature et les séries télé inspirées de cette époques. Et puis, il y a ce superbe final tiré de La Fureur de Vaincre qui émoustille le fan de Bruce Lee que je suis. ^^

Mais au-delà de tout ça, il y a John Marston. Un analphabète, moche comme un poux, voyou repenti, dinosaure issu d'une autre époque, incapable de s'adapter aux boulversements de ce début de 20ème siècle. Mais ce mec, sous ses airs de vieux cheval bourru, a du coeur et de la morale. Il est aussi gavé de contrastes, parfois de contradictions, mais dans un monde vidéoludique sclérosé par le découpage gentils VS méchants, un peu de gris fait toujours plaisir à voir.

Concernant la représentation du Mexique, elle ne m'a pas choqué le moins du monde. Peut-être que je ne connais pas suffisament bien ce pays, son histoire ou sa culture mais, d'après les cartes que j'ai en main, RDR est fidèle à la vision que j'en ai. Au pire, je n'y perçois que de simples clichés. Mais à ce jeu là, pas un pays au monde ne peut y échapper, c'est dans la nature culturelle des choses.
Vous pouvez même vous amuser en faisant un test tout bête: la prochaine fois que vous sympathisez avec un étranger, donnez-lui une feuille, un crayon et demandez-lui de dessiner un français. Immanquablement, il vous sortira un moustachu équipé d'un béret, foulard rouge et maillot marin en option. Ce qui est marrant, c'est que votre type reconnaîtra volontier n'avoir jamais croisé de français qui ressemble à ça. Mais voilà, c'est la vieille image culturelle du français qui ressort, avec son lot de pédanterie, d'odeur d'ail, de cuisses de grenouilles, de baguette et de "Han han han! Sacrebleu!".

Ce constat couplé au jeu vidéo qui exacerbe volontier les clichés ( japonais = ninjas, yakuza ou geisha ), ( américain = gros bourrin mou du bulbe, soldat qui dispense la démocratie à coups de chevrotine, pupute à gros nibards ), RDR ne fait finalement que surfer là-dessus. C'est pas forcément super malin venant de la part d'une boîte comme Rockstar, mais ça ne me choque pas pour autant. Et puis, historiquement, ça colle bien au western, habile mélange entre une conquête de l'Ouest sauvage fantasmée et du clichés à la pelle.
Z
Avatar de l’utilisateur
Le Chevalier Masqué
 
Messages: 67
Inscrit le: 27 Nov 2010, 17:23
Localisation: Paris

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

Messagepar Poppy » 20 Juil 2011, 10:50

Le Chevalier Masqué a écrit:Mais au-delà de tout ça, il y a John Marston. Un analphabète, moche comme un poux, voyou repenti, dinosaure issu d'une autre époque, incapable de s'adapter aux boulversements de ce début de 20ème siècle. Mais ce mec, sous ses airs de vieux cheval bourru, a du coeur et de la morale. Il est aussi gavé de contrastes, parfois de contradictions, mais dans un monde vidéoludique sclérosé par le découpage gentils VS méchants, un peu de gris fait toujours plaisir à voir.


J'ai aussi trouvé que c'était un très bon personnage de JV. C'est d'ailleurs abusé de le résumer à ses incohérences (en grande partie dues aux actions qu'on lui fait faire), parce qu'il y a une vraie personnalité qui s'en dégage ; celle d'un mec dépassé par le changement, à la morale d'un autre âge, simple et primitive.

Le Chevalier Masqué a écrit:Concernant la représentation du Mexique, elle ne m'a pas choqué le moins du monde. Peut-être que je ne connais pas suffisament bien ce pays, son histoire ou sa culture mais, d'après les cartes que j'ai en main, RDR est fidèle à la vision que j'en ai. Au pire, je n'y perçois que de simples clichés. Mais à ce jeu là, pas un pays au monde ne peut y échapper, c'est dans la nature culturelle des choses.
Vous pouvez même vous amuser en faisant un test tout bête: la prochaine fois que vous sympathisez avec un étranger, donnez-lui une feuille, un crayon et demandez-lui de dessiner un français. Immanquablement, il vous sortira un moustachu équipé d'un béret, foulard rouge et maillot marin en option. Ce qui est marrant, c'est que votre type reconnaîtra volontier n'avoir jamais croisé de français qui ressemble à ça. Mais voilà, c'est la vieille image culturelle du français qui ressort, avec son lot de pédanterie, d'odeur d'ail, de cuisses de grenouilles, de baguette et de "Han han han! Sacrebleu!".


Au passage, je crois me souvenir que Martin a beaucoup aimé Sly 2 et pourtant on y voit un Paris caricatural, avec des méchants portant le béret, foulard rouge et maillot marin (ça s'invente pas), un boss vaniteux avec la clope au bec, un magasin qui porte le nom de "Stinky Cheese", etc...
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4939
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

Messagepar Zure » 20 Juil 2011, 11:25

Poppy a écrit:Au passage, je crois me souvenir que Martin a beaucoup aimé Sly 2 et pourtant on y voit un Paris caricatural, avec des méchants portant le béret, foulard rouge et maillot marin (ça s'invente pas), un boss vaniteux avec la clope au bec, un magasin qui porte le nom de "Stinky Cheese", etc...


Ouais mais le racisme ça marche que dans un sens, un français aime pas les étrangers c'est un raciste, mais un étranger qui aime pas un français c'est normal. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11852
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

Messagepar Martin » 20 Juil 2011, 16:00

La relation entre USA et Mexique est tout de même un peu spéciale, limite comparable à celle entre la France et ses anciennes colonies... Bon les Houser sont anglais, mais là ça me gêne un peu plus que la représentation cartoon du Français dans Sly Cooper (d'autant que de souvenir Paris est plutôt sympathique comme lieu)...

La présentation du Mexique comme un pays bordélique sans réelle qualité pour contrebalancer (le seul type vraiment sympa là-bas est Américain, Luisa est pas méchante mais conne de se laisser entraîner par son salaud de révolutionnaire), le renvoi dos à dos de manière très cynique, genre apolitique de droite, des révolutionnaires et des forces gouvernementales, je trouve ça pas très malin malin...

Quant à Marston, il me plait pas, trop falot parce que porte-parole d'un jeu qui en voulant tout montrer du Far-West ne montre rien justement. J'aime de moins en moins cette idée de compilation, de collage culturel qui découpe des scènes d'ici ou de là en faisant un parc à thème. Je préfère qu'un jeu s'engage, veuille dire quelque chose, prenne des risques. Ou alors ils auraient pu faire un sandbox, je sais pas, et te laisser choisir ta propre ambiance, définir ton personnage...

Bref RDR pas du tout du tout ma came.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12954
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

Messagepar Poppy » 20 Juil 2011, 16:14

Martin a écrit:Quant à Marston, il me plait pas, trop falot parce que porte-parole d'un jeu qui en voulant tout montrer du Far-West ne montre rien justement. J'aime de moins en moins cette idée de compilation, de collage culturel qui découpe des scènes d'ici ou de là en faisant un parc à thème. Je préfère qu'un jeu s'engage, veuille dire quelque chose, prenne des risques. Ou alors ils auraient pu faire un sandbox, je sais pas, et te laisser choisir ta propre ambiance, définir ton personnage...


RDR montre surtout un monde brutal et primitif, avec des règles simples et des hommes faisant partie de la nature, un monde qui est en train de basculer dans la modernité. Et peut être pas pour le meilleur...

Ce jeu n'est pas qu'une compile de clichés sur le far west. Il raconte quelque chose (qu'on peut juger très conservateur).
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4939
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

Messagepar Martin » 20 Juil 2011, 16:26

Cela dit je veux bien croire que la fin rachète un peu le reste... C'est juste que là j'ai juste aucune envie de m'y remettre.

En soi un discours réac me choque pas forcément en tant que joueur. Genre Yakuza, c'est ultra conservateur comme série, mais c'est tout de même bien raconté et cohérent.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12954
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

Messagepar Zure » 20 Juil 2011, 21:44

Je suis d'accord avec Poppy, le monde RDR est brutal et même les personnages américains sont pas spécialement sympathiques, hormis Bonny et son père. Sinon t'as le psycho, l'alcolo, le shérif à une conception particulière de la loi, des gangsters de tout poil, les mecs du FBI de l'époque c'est des raclures encore pire que les différents gangsters que te présente le jeu. Donc déjà, je vois pas très bien en quoi, le côté américain est montré de manière plus évoluée que le Mexique. C'est simplement que le pays est plus riche et que tu commences à voir des traces de civilisation moderne côté US alors qu'au Mexique tu vois l'Ouest Sauvage tel qu'il était côté américain 30 ans avant le jeu. Mais derrière ce vernis de civilisation les mecs c'est tous des pourris ou presque.

De mon point de vue les américains sont pas particulièrement plus évolués que les mexicains si tu décortiques le jeu.

Après moi le personnage de Marston je le trouve génial, c'est un mec qui se fout absolument de tout et qui n'est focalisé que sur son but final, le reste ça ne l'affecte pas, à un certain niveau le type est totalement déconnecté, c'est un fantôme. Je trouve que c'est un des personnages les plus forts que j'ai pu voir dans un JV.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11852
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: A quoi jouez-vous en ce moment ?

Messagepar Laaris » 24 Sep 2012, 12:05

Je viens de terminer la campagne de Red Dead Redemption. Il m'a fallu 8 mois pour en venir à bout tellement ça ne m'a pas passionné.

Maintenant je vais pouvoir visiter la carte, chercher les trésors, traquer "le légendaire jackalope" et devenir trappeur. Et ça, ça m'amuse beaucoup plus.
J'aurais pu faire tout ça avant, mais la présence insidieuse des points de départs de mission sur la carte me rappelait sans cesse que même si je passais 3 mois à chasser le dahut, les PNJ seraient toujours là à m'attendre et que je finirais inéluctablement par aller au rendez-vous, donc autant y aller tout de suite ou quitter le jeu et laisser ça pour la prochaine fois ...

ça me rappelle que je n'ai toujours pas fini GTA 4, depuis 2 ans, pour à peu près les mêmes raisons.
Avatar de l’utilisateur
Laaris
 
Messages: 74
Inscrit le: 26 Juin 2012, 18:03
Localisation: Nantes

Re: A quoi jouez-vous en ce moment ?

Messagepar Pierre » 24 Sep 2012, 12:29

Typiquement Rockstar : ils créent un monde incroyable, mais ce qu'on y fait est à mourir d'ennui et contredit le scénario. J'espère qu'ils ont embauché de bons mission designers et level designers pour GTAV... Ca ne m'a pas empêché de finir (et, au fond, d'adorer) GTAIV et Red Dead, mais bon sang, qu'ils fassent un effort, c'est plus possible !
Avatar de l’utilisateur
Pierre
 
Messages: 3055
Inscrit le: 27 Aoû 2010, 18:41

Re: A quoi jouez-vous en ce moment ?

Messagepar Le Yéti » 24 Sep 2012, 12:44

Ce n'est que comme ça que les jeux Rockstar doivent être joués : d'abord le scénario, ensuite le reste.

Toutefois RDR ne donne pas envie. Son scénar est franchement gonflant et, encore une fois, trop long.
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8690
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: A quoi jouez-vous en ce moment ?

Messagepar Zure » 24 Sep 2012, 13:32

C'est marrant que ça vous stresse autant le scénario dans un jeu Rockstar. Moi je m'en fous complètement, ça n'a aucun intérêt, c'est juste là pour donner un prétexte et faire une petite pause de temps en temps en regardant une cinématique. Ce qui est chouette dans Red Dead c'est de jouer le cowboy, pas de suivre le scénar. C'est pas un jeu d'aventure, c'est pas MGS non plus.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11852
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: A quoi jouez-vous en ce moment ?

Messagepar Poisan » 24 Sep 2012, 13:40

Le Yéti a écrit:Ce n'est que comme ça que les jeux Rockstar doivent être joués : d'abord le scénario, ensuite le reste.


Comme Max Payne : d'abord le scénario, ensuite le générique de fin (qui doit faire 25-30 bonnes minutes). :lol:

Non mais sinon vous êtres un peu durs avec RDR. J'avais justement apprécié le côte extrêmement lent du jeu, les grands espaces, les troupeaux de vaches, l'exploration du paysage et les coups de feu qu'on entend résonner au loin.

Je suis d'accord que depuis plusieurs jeux, les missions principales dans les jeux Rockstar sont toujours décevantes. Le dernier avec des missions intéressantes, c'était San Andreas, et il y a eu la parenthèse Gay Tony aussi. Mais dans RDR, la trame principale est presque secondaire. Ce que j'ai le plus aimé, c'est le côté sauvage vs. industrialisation. La chasse en forêt, les animaux que tu dépèces, les bisons que tu butes jusqu'à l'extinction.

Et puis il y a justement dans RDR, à la fin du scénario, l'un des concepts narratifs les plus intéressants que j'ai vus dans un jeu vidéo. Donc la narration est grandiose, mais c'est véritablement dans l'environnement et l'open-world qu'elle se déploie.
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 2900
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

Re: A quoi jouez-vous en ce moment ?

Messagepar Pierre » 24 Sep 2012, 14:11

Et puis il y a justement dans RDR, à la fin du scénario, l'un des concepts narratifs les plus intéressants que j'ai vus dans un jeu vidéo. Donc la narration est grandiose, mais c'est véritablement dans l'environnement et l'open-world qu'elle se déploie.


C'est intéressant en théorie, mais en pratique, c'est trop short, trop "léger" (qu'il s'agisse de la "fin" ou du "post-générique"). Ils ne laissent pas aux idées le temps d'exister et de se développer, et l'exécution est assez maladroite (la "fin" aurait dû être un "last stand" à la Halo Reach, pas un truc à peine interactif). C'est con, y avait moyen d'en faire un truc à la Dragon Quest V (que je n'ai pas fait, mais on m'en a dit beaucoup de bien).
Avatar de l’utilisateur
Pierre
 
Messages: 3055
Inscrit le: 27 Aoû 2010, 18:41

Re: A quoi jouez-vous en ce moment ?

Messagepar Poisan » 24 Sep 2012, 14:41

Je parle plutôt du fait que RDR est organisé de telle sorte à ce que tu nies par le jeu toute possibilité de rédemption.

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 2900
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

Re: A quoi jouez-vous en ce moment ?

Messagepar Le Yéti » 24 Sep 2012, 14:45

Je pense que tu surinterprètes Victor :/
Enfin je sais pas, le jeu t'attire sur un point et te pousse à commettre un acte qui va contre la morale du joueur et celle de Marston sur la fin du jeu — qui cherche à éviter le conflit et à rouvrir de vieilles plaies. Du coup, tu te retrouves dans la peau d'un personnage qui n'existe pas, obsédé par une mission qui n'a strictement aucun enjeu autre que narratif et quelque part obligé de le faire. Pas de choix. Super.

Après j'aime ton idée de tutorial inversé. J'aurais aimé que ça soit sympa à jouer parce que les trois dernières heures de RDR sont d'une chiantise absolue. Cette espèce de coda campagnarde n'a fait qu'aggraver le cas du jeu qui ne sait pas s'arrêter.

Et j'ai aussi détesté le traitement du cheval et du côté cow-boy du titre, c'est foiré.
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8690
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: A quoi jouez-vous en ce moment ?

Messagepar Laaris » 24 Sep 2012, 15:08

J'aime beaucoup l'idée du joueur qui se tient à carreau et joue les gentils parce qu'il est cadré et "surveillé" par le scénario et qui dès l'histoire terminée devient un criminel, contribuant ainsi, dans une sorte de paradoxe, à poursuivre l'histoire.
Je ne sais pas si c'est "fait exprès" et ça ne retire rien au fait que j'ai dû me forcer pour suivre la campagne, mais je comprends le point de vue de Victor qui dit avoir été bluffé.

Dans mon cas c'est un peu ça, même si rien de concret ne me l'imposait je me sentais obligé de faire les missions et jouer les héros alors que ça m'ennuyait.
Par contre, maintenant que je suis "libre" je ne passe pas mon temps à attacher les gens sur les rails du train (on peut vraiment?), je veux juste vivre dans mon coin mon trip Davy Crockett sans me préoccuper d'être bon ou mauvais.
Dernière édition par Laaris le 24 Sep 2012, 15:26, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Laaris
 
Messages: 74
Inscrit le: 26 Juin 2012, 18:03
Localisation: Nantes

Re: A quoi jouez-vous en ce moment ?

Messagepar Poisan » 24 Sep 2012, 15:25

Je surinterprète sans doute mais le fait est, comme Laaris le dit, que le cheminement est souvent le même pour les joueurs de RDR.
Rockstar a su s'appuyer sur cet écueil des jeux open world pour lui donner un sens narratif très pertinent, imho.

Après, c'est une manipulation totale des auteurs du jeu, mais ce qui est malin est que ça passe par un accord tacite avec le joueur et à travers les actes de ce dernier. Oui, il n'y a pas de choix. So what? Narration ne veut pas forcément dire choix, fort heureusement.
Mais j'aime bien l'idée que la narration se situe au-delà du strict scénario et que c'est le paysage, l'open-world, l'interaction du joueur désœuvré dans son bac à sable qui racontent véritablement l'histoire.

Par contre, Yéti, sur ce que tu dis, je crois qu'en fait j'ai adoré tout ce que tu as détesté (coda, chevaux, etc.). C'est quand même vachement contemplatif comme jeu, je conçois que ça puisse être emmerdant mais, pour ma part, j'adore.
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 2900
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

Re: A quoi jouez-vous en ce moment ?

Messagepar Le Yéti » 24 Sep 2012, 15:43

Justement, toute la gestion du cheval et de la survie n'est pas du tout contraignante et c'est là le problème pour moi. Que tu changes de voitures toutes les 5 secondes dans GTA, ça me semble normal et ça participe au message du jeu sur la réussite, sur l'Amérique, la société de consommation, etc. Mais là c'est tout l'inverse, le cheval qui était un allié précieux est totalement sous-utilisé.

Après, c'est une manipulation totale des auteurs du jeu, mais ce qui est malin est que ça passe par un accord tacite avec le joueur et à travers les actes de ce dernier. Oui, il n'y a pas de choix. So what? Narration ne veut pas forcément dire choix, fort heureusement.

Totalement d'accord. Mais j'ai le droit de détester tout de même cette séquence. Je ne suis pas du tout revanchard à la base et je n'avais absolument pas envie de faire ce que j'ai fait. Le jeu se plante surtout sur son scénario je trouve : entre les PNJ merdiques et totalement frapadingues, les plans foireux et des parties totalement déséquilibrées (le Mexique deux fois trop long, la ville sous-exploitée), je crois que le pire vient encore d'un enjeu scénaristique central (récupérer sa famille) totalement foiré. On ne voit jamais cette famille, elle n'est pas dépeinte avant un bon tiers de jeu et en plus, une fois que tu les récupères, ce sont des boulets finis. Merci quoi.
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8690
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: A quoi jouez-vous en ce moment ?

Messagepar Zure » 24 Sep 2012, 15:53

Le Yéti a écrit:Je pense que tu surinterprètes Victor :/
Enfin je sais pas, le jeu t'attire sur un point et te pousse à commettre un acte qui va contre la morale du joueur et celle de Marston sur la fin du jeu — qui cherche à éviter le conflit et à rouvrir de vieilles plaies. Du coup, tu te retrouves dans la peau d'un personnage qui n'existe pas, obsédé par une mission qui n'a strictement aucun enjeu autre que narratif et quelque part obligé de le faire. Pas de choix. Super.

Après j'aime ton idée de tutorial inversé. J'aurais aimé que ça soit sympa à jouer parce que les trois dernières heures de RDR sont d'une chiantise absolue. Cette espèce de coda campagnarde n'a fait qu'aggraver le cas du jeu qui ne sait pas s'arrêter.

Et j'ai aussi détesté le traitement du cheval et du côté cow-boy du titre, c'est foiré.


C'est quoi qui va contre la morale du joueur dans la fin de RDR ? Le fait de venger son père ? C'est juste parfaitement normal, surtout dans le contexte du jeu qui se passe à la fin de l'ouest sauvage. Et contre la morale de Marston ? Marston c'est un tueur, le fait qu'il veuille se racheter et toutes ces conneries, c'est juste du bullshit, c'est un peu comme Eastwood dans Unforgiven, le mec peut se la jouer fermier et père de famille, en réalité c'est un tueur parce que c'est à ça qu'il est bon. Et pour Marston, c'est la même chose. Un mec qui a passé sa vie à jouer du flingue, à tuer des gens et à vivre la vie d'outlaw, il devient pas gentil du jour au lendemain genre "oh je regrette tout le mal que j'ai fait, je suis méchant". Donc la fin, c'est un bain de sang parce que c'est dans la logique de la vie du mec. Après je suis d'accord avec Pierre, ça aurait dû être un last stand spectaculaire à la Halo Reach.

Ensuite, à moins d'être totalement réfractaire au western, je vois pas comment on peut ne pas aimer l'aspect purement voyage et aventure de RDR au-delà de son scénar, partir dans la montagne, à cheval, c'est assez incroyable et à part les Bethesda je vois pas beaucoup de jeux qui offrent cette dimension de partir tout seul à l'aventure.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11852
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: A quoi jouez-vous en ce moment ?

Messagepar Le Yéti » 24 Sep 2012, 16:27

Tu peux quand même me laisser apprécier ou pas le fait que se venger est une connerie, non ? Je pense personnellement que la vengeance est une des choses les plus débiles qui puissent exister sur cette planète ; que ce soit Marston ou la vraie vie. Personnellement je regrette d'avoir suivi le point sur la mini-map et je regrette d'avoir tiré.

Après, que ce soit le voyage du personnage c'est autre chose. Marston est un personnage que je trouve à la base intéressant mais à la différence de Niko il ne craque jamais, il ne passe jamais de l'autre côté. Il s'empêche toujours de dire ce qu'il pense ou de faire ce que son ADN de tueur lui ordonne de faire parce qu'il a sa famille emprisonnée. Je le trouve chiant comme la pluie. Jamais il ne se réveille, jamais il ne s'énerve.

À part massacrer des bus de Mexicains.
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8690
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

PrécédentSuivant

Retour vers Jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : MrDekoninck et 1 invité