Page 6 sur 10

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

MessagePublié: 05 Juil 2011, 10:08
par Thufir
Ce qui m'a défrisé, c'est le bouclier énergétique de Marston qui se recharge au bout de dix secondes de cover. Ok, dans GTA, pour se soigner d'une rafale d'Uzi, fallait bouffer un hot dog. Mais au moins pendant la scène d'action, t'étais supposé pas manger trop de bastos. Dans RDR, tu peux doubler ton poids en plomb sans que ça soit inquiétant tant que tu as le temps de refaire tes lacets entre deux shoots.

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

MessagePublié: 05 Juil 2011, 10:13
par Martin
Sachka a écrit:Perso j'avais trouvé aucun plaisir dans les missions de shoot/cover : le personnage hyper rigide et gauche, la visée aléatoire... Alors que par exemple dans Uncharted c'était toujours des phases fun. Là j'avais juste hâte que ça finisse, que je puisse passer à autre chose, me balader, chercher des trésors. Mais le reste est assez pauvre de ce que j'ai vu alors ça m'a vite déçue.


Ouais enfin Uncharted c'est pas un open world. Et perso ça me fait un peu chier UC, à part les évidentes prod values j'aime pas du tout cette vision du TPS.

@Thufir : bienvenue dans le jeu vidéo post Gears of War. Même Duke Nukem (ou du moins le fantôme de son clone maléfique) a la vie qui régénère de nos jours... :cry:

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

MessagePublié: 05 Juil 2011, 10:19
par Sachka
Aucun rapport avec l'open world, grâce à l'animation blending, Uncharted a une fluidité, une réactivité dans les mouvements du personnage qui est merveilleuse, tu peux lui faire faire ce que tu veux quel que soit le décor auquel tu es confronté. C'est super agréable.
RDR, t'as l'impression de jouer avec un cow-boy empaillé (le seul intérêt c'est que ça rappelle vaguement la démarche coincée de John Wayne).

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

MessagePublié: 05 Juil 2011, 10:27
par Pierre
Le problème de RDR c'est vraiment le mission design, qui est souvent honteux. La mission d'arrivée au Mexique, non mais AU SECOURS. C'est interminable, mal fichu et ça ne fait aucun sens - on butte 100 fois la population totale des villages qu'on explore ensuite :lol:

Après, le jeu a un tel scope que je l'apprécie énormément, mais le jour où Rockstar arrivera à imaginer des missions à la hauteur des mondes qu'ils créent, on tiendra un vrai putain de chef-d'oeuvre atomique (L.A. Noire et, dans une moindre mesure, GTAIV ne sont pas si loin de cet objectif).

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

MessagePublié: 05 Juil 2011, 10:35
par Martin
Sachka a écrit:Aucun rapport avec l'open world, grâce à l'animation blending, Uncharted a une fluidité, une réactivité dans les mouvements du personnage qui est merveilleuse, tu peux lui faire faire ce que tu veux quel que soit le décor auquel tu es confronté. C'est super agréable.
RDR, t'as l'impression de jouer avec un cow-boy empaillé (le seul intérêt c'est que ça rappelle vaguement la démarche coincée de John Wayne).


Je dis pas le contraire, mais en général tu attends moins de perfection d'un jeu généraliste et ouvert que d'un jeu d'action pur et dur qui se concentre sur le combat. UC tu enlèves le gunplay, il reste queud' comme gameplay.

Après je sais pas pourquoi j'aime pas trop UC, et que j'ai pas fini le 2... Sans doute parce que le level design est pas si génial que ça, et que le jeu te balance ennemis sur ennemis pour compenser. C'est con parce que s'ils pouvaient mêler plateforme et tir ça le ferait grave, mais les deux phases sont souvent dissociées, et les phases de tir c'est souvent assez statique derrière les doudous de béton.

Limite je préfère Dog Days dans le genre, même s'il a surtout le mérite d'être suffisamment court pour pas trop s'essouffler.

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

MessagePublié: 05 Juil 2011, 11:11
par Zure
Martin a écrit:Limite je préfère Dog Days dans le genre, même s'il a surtout le mérite d'être suffisamment court pour pas trop s'essouffler.


Ah ouais quand même. :lol:

Dog Days qui a inventé le concept de TPS nauséeux. :lol:

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

MessagePublié: 05 Juil 2011, 11:14
par Martin
Ben c'est cool comme concept, et quelque part plus cohérent que le gentil aventurier criminel de guerre.

Après c'est loin d'être parfait, hein.

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

MessagePublié: 05 Juil 2011, 11:18
par Sachka
Non mais je parlais uniquement de la fluidité des séquences de shoot, y a d'autres choses critiquables dans UC mais c'est pas le débat. Pour moi ça manque cruellement dans un jeu "western". Y avait deux trucs qu'il fallait pas louper : les canassons et les gun fights. Les deux sont ratés je trouve. :|

Après il aurait peut-être fallu penser à de la mise en scène (je pense à Wet par exemple) mais j'admets que là pour le coup c'est pas simple en open world.

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

MessagePublié: 05 Juil 2011, 11:20
par Zure
Je parle pas en termes de cohérence déjà parce que ça me préoccupe absolument pas surtout dans un JV, mais simplement parce que je trouve Dog Days super mou (sans parler qu'il est vomitif mais ça c'est personnel) et lourd. Gears est vachement plus smooth alors que les mecs sont en armures. :lol:

Mais après ouais le design est chouette. Par contre trouver le level design d'Uncharted pas terrible mais aimer celui de Dog Days ça me paraît concept comme théorie. :lol:

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

MessagePublié: 05 Juil 2011, 11:26
par Martin
Sachka a écrit:Non mais je parlais uniquement de la fluidité des séquences de shoot, y a d'autres choses critiquables dans UC mais c'est pas le débat. Pour moi ça manque cruellement dans un jeu "western". Y avait deux trucs qu'il fallait pas louper : les canassons et les gun fights. Les deux sont ratés je trouve. :|


Oausi les gunfights sont pas tops mais ça passe. J'aime bien les canassons. Je veux dire je sais pas, j'ai pas des masses de points de comparaison... Enfin si, mais je vois pas vraiment de jeu où c'est franchement mieux, pas SoTC, Mount & Blade peut-être mais c'est pas le même impératif...

Je parle pas en termes de cohérence déjà parce que ça me préoccupe absolument pas surtout dans un JV, mais simplement parce que je trouve Dog Days super mou (sans parler qu'il est vomitif mais ça c'est personnel) et lourd. Gears est vachement plus smooth alors que les mecs sont en armures. :lol:


Ah mais moi j'aime bien ce côté un peu mou, ou plutôt cette maladresse des persos. Mais bon tu sais je suis un fan de Capcom, j'aime bien quand les persos ont des limites.

Mais après ouais le design est chouette. Par contre trouver le level design d'Uncharted pas terrible mais aimer celui de Dog Days ça me paraît concept comme théorie. :lol:


Dog Days a le mérite d'être en gros 2-3 fois moins long qu'un UC. :)

A part les moments où ils t'en mettent plein la tête à coup de $$$$$$$ comme la scène de l'hélico dans le 2, je vois pas bien où le level design des UC est brillant. Bam une arène avec des doudous de béton, et des ennemis qui poppent. C'est tout de même assez classique comme dispositif dans l'ensemble. Très joli, mais en termes de jeu, ben bof, je trouve que le potentiel est pas exploité à fond.

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

MessagePublié: 05 Juil 2011, 11:30
par Le Yéti
Les canassons sont foirés, c'est une évidence : le cheval au far-west c'était pas une caisse, c'était pas une trotinette. C'était ton putain de meilleur ami, ta seule chance de t'en sortir, c'était le fire quoi. Dans RDR ils sont jetables les chevaux. Jetables et stupides, grâce aux bugs. Un bonheur.

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

MessagePublié: 05 Juil 2011, 11:41
par Zure
Martin a écrit:A part les moments où ils t'en mettent plein la tête à coup de $$$$$$$ comme la scène de l'hélico dans le 2, je vois pas bien où le level design des UC est brillant. Bam une arène avec des doudous de béton, et des ennemis qui poppent. C'est tout de même assez classique comme dispositif dans l'ensemble. Très joli, mais en termes de jeu, ben bof, je trouve que le potentiel est pas exploité à fond.


On a pas dû avoir les mêmes versions de Uncharted. :lol: mais c'est pas grave, je vais pas commencer à détailler sinon on y est jusqu'à demain. :D

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

MessagePublié: 05 Juil 2011, 14:53
par Martin
En fait je commence un peu à m'ennuyer, en partie de ma faute parce que j'erre -- sans pourtant trop m'éloigner du point de départ -- alors que le jeu voudrait que je suive le scénar. Ouais mais la structure en missions à la GTA ça marche plus trop sur moi.

D'un côté je me demande si ce que je voudrais pas c'est pas plus un Oblivion dans ce moteur de jeu et cet univers. Mais Rockstar a tout de même une philosophie assez particulière dans la construction de ces jeux (et c'est là qu'on voit que LA Noire est pas un jeu Rockstar au coeur de l'expérience).

D'abord il y a l'idée de tout embrasser, de faire un parcours dans toutes les strates du lieu : ça explique le parcours de Niko qui traverse Liberty City et toutes les classes sociales de la métropole. Marston j'imagine bien qu'il va tout faire dans le genre western, du cowboy au chasseur de prime, en passant par le trappeur. C'est très bien mais du coup ça oblige à déplacer le personnage de manière pas toujours vraisemblable, au lieu de creuser ça éparpille.

Ensuite, et même si dans RDR il y a un aspect RPG light les jeux Rockstar sont très arcade dans le principe, et on dirait vraiment que les dév veulent que tu passes les missions comme ils l'ont décidé, que tu arrives dans les conditions X, et pas Y ou X+1. Mais du coup tu n'as pas de développement ludique du personnage, ni de choix réels sauf à la marge, ce qui est pas mal en contradiction imho avec le principe de l'open world et tend à donner un côté creux au monde.

Je sais pas moi, tu fous toutes ces ressources, c'est pour mettre un système de crafting, non ? Il y a un ranch, pourquoi tu peux pas le développer ? Etc. Moi je serais ravi d'aller chercher des bêtes rares, de monter un élevage de chevaux, de me faire un chapeau de Davy Crockett +3 en endurance... Ok, c'est du RPG à la con, mais ça aurait permis de m'accrocher je pense...

Leur monde s'étale au lieu d'être profond, c'est un peu chiant.

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

MessagePublié: 05 Juil 2011, 14:57
par Le Yéti
Tu sens qu'ils se sont approchés de cette idée et qu'ils ont fait un gros pied en arrière. Les magasins sont vides, ne vendent rien et le craft ne sert qu'à engranger de l'argent... qui ne sert à rien (ou presque). J'avoue, faudrait que Rockstar et Bethesda fassent un jeu ensemble <3

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

MessagePublié: 05 Juil 2011, 14:58
par Zure
Tu débloques les défis de chasse à un moment, si je me rappelle bien suffit que tu shootes un animal quelconque pour les activer, et ça te permet de te faire de belles sessions de chasse dans la nature. Et suivant le même principe t'as le défis des herbes sauvages... J'ai beaucoup aimé ça moi.

Après oui, c'est sûr que s'ils avaient gonflé la partie RPG je m'en serais pas plains, comme dans GTA IV ils auraient pu faire un système façon Le Parrain (qu'ils avaient un peu fait avec Vice City Stories) mais bon je pense que Rockstar ils sont pas à l'aise sur le RPG, je suis pas sûr qu'ils sachent faire vraiment. Du coup, je préfère je crois qu'ils continuent à faire du Rockstar c'est à dire à créer des mondes qui ont du scope même si toi t'as pas autant de pouvoir que dans un Oblivion dedans. Le plaisir est différent aussi. Parce qu'en tant que monde sans parler de ce que tu y fais RDR ou GTA ça atomise Oblivion hein.

Et puis Rockstar à un certain niveau c'est aussi des jeux très contemplatifs.

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

MessagePublié: 05 Juil 2011, 15:06
par Martin
En relisant le début du topic c'est marrant comme je retrouve les mêmes critiques que Le Yéti et Sachka, enfin surtout sur la collecte. Copaaains !

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

MessagePublié: 05 Juil 2011, 15:14
par ippo
Zure a écrit:Je préfère je crois qu'ils continuent à faire du Rockstar c'est à dire à créer des mondes qui ont du scope même si toi t'as pas autant de pouvoir que dans un Oblivion dedans.[...] C'est aussi des jeux très contemplatifs.

Aller. Je fais pêter mon maxi combo de quotes de Zure dans une même journée ...

Je pense la même chose.
J'aurais personnellement détesté passer du temps à m'occuper de mon ranch, le faire grandir et se développer (ce qui, pour moi, ne constitue pas un objectif intéressant en soi).
Ce que j'ai adoré dans RDR, c'est me balader.
Découvrir à chaque instant de nouveaux endroits, de nouveaux paysages, une nouvelle lumière, d'autres atmosphères.
Partout, et tout le temps.

Et en filigrane, la quête personnelle de John Marston, j'y tenais. Je voulais savoir où cela le mènerait, lui, comme moi derrière la manette.
Et pour ça, les dernières heures m'ont donné entière satisfaction.

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

MessagePublié: 05 Juil 2011, 15:26
par Zure
Bah moi, comme je suis fan de RPG, ça m'aurait pas dérangé qu'ils foutent des trucs RPG dedans dans l'absolu. Mais après c'est vrai que dans les jeux Rockstar moi j'aime la balade. Genre les 200 pigeons de GTA ça m'a ravi personnellement. :lol: J'adorais explorer la ville pour les débusquer. Comme dans RDR j'ai passé des plombes à chercher mes plantes. Mais c'est juste parce que j'aime l'ambiance des overworld Rockstar, les lumières, les paysages. Bon dans GTA IV le cruising en bagnole avec la zique, etc.

Dans l'absolu ça me va très bien que ça soit pas du RPG.

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

MessagePublié: 05 Juil 2011, 16:32
par Sachka
Martin a écrit:En relisant le début du topic c'est marrant comme je retrouve les mêmes critiques que Le Yéti et Sachka, enfin surtout sur la collecte. Copaaains !


Ben ouais, moi je me voyais déjà panser mes blessures avec un tison et des herbes médicinales dont j'aurais découvert quelques touffes près d'une rivière... Mais queud. :)

Re: RDR: le merlan frit de l'Ouest

MessagePublié: 05 Juil 2011, 22:46
par Alexis
En même temps vous pointez des détails auxquels vous prêtez une attention assez grande. De l'autre côté, les RPG vous propose des tueurs d'élite sauveurs de la nation qui commencent niveau 1.
Et puis je sais pas, le RPG c'est une montée en puissance, ça colle pas avec la vraie vie comme vous semblez le faire. Une balle reste une balle, qu'elle soit tirée par un môme ou un bandit.