La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Ca rend idiot mais c'est pas grave on l'est déjà.

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Nomys_Tempar » 03 Oct 2016, 17:14

Je suis globalement d'accord sinon mais je pense quand même qu'il y a des spécificités au JV parce que c'est vraiment un truc très ancré dans la pop culture et pas mal anglo saxonne en plus et du coup, ça reste quand même super opaque pour les gens qui ne maîtrisent pas. Et puis, il y a l'aspect purement ludique qui donne des à priori à partir d'un certain âge et dans certains cercles. C'est plus problématique socialement de beaucoup jouer quand t'as 40 balais que quand t'en as 15. Alors c'est sûr que c'est plus aussi tranché aujourd'hui que dans les 90's et que c'est un chouia plus admis mais pas tant que ça.


Mais historiquement le cinéma est aussi très ancré dans la pop culture anglo-saxonne : Chaplin, Buster Keaton, même Hitchcock etc... La dimension "jeu" est une différence réel, mais bon techniquement parlant depuis qu'on peut mettre pause et rembobiner un film, le jeu n'est plus très loin. J'avais d'ailleurs écrit un papier qui défendait cette idée : à partir du moment où on peut manipuler le temps de visionnage d'une film on est plus dans du cinéma, mais dans du film interactif...

@Martin : J'ai trouvé que ton article élargissait effectivement le débat.
Avatar de l’utilisateur
Nomys_Tempar
 
Messages: 73
Inscrit le: 12 Sep 2015, 20:22

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Martin » 03 Oct 2016, 17:36

La France produit beaucoup de films (en grande partie grâce à des aides publiques), et les Français consomment aussi pas mal de films locaux. C'est beaucoup moins vrai en JV.

Il y a un vrai patrimoine français cinématographique : les Lumière, Méliès, Renoir, La Nouvelle Vague, Melville, etc. C'est beaucoup moins le cas en JV. D'ailleurs à un moment j'avais essayé de faire une sélection de JV français, et c'était pas forcément folichon.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 13194
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Poppy » 03 Oct 2016, 17:47

J'enfonce peut être une porte ouverte, et ça a sans doute déjà été discuté des milliers de fois, mais la reconnaissance du JV pour autre chose que du divertissement c'est un peu mission impossible tant que ça s'appelle du jeu vidéo, non ? Déjà faut peut être vendre de "l'art vidéo interactif", ou un truc dans le genre. En plus ce ne serait pas faux puisqu'on trouve de plus en plus de titres qui s'éloignent du jeu pour aller vers l'expérience ou je ne sais quoi.
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 5266
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Zure » 03 Oct 2016, 17:58

Nomys_Tempar a écrit:
Mais historiquement le cinéma est aussi très ancré dans la pop culture anglo-saxonne : Chaplin, Buster Keaton, même Hitchcock etc... La dimension "jeu" est une différence réel, mais bon techniquement parlant depuis qu'on peut mettre pause et rembobiner un film, le jeu n'est plus très loin. J'avais d'ailleurs écrit un papier qui défendait cette idée : à partir du moment où on peut manipuler le temps de visionnage d'une film on est plus dans du cinéma, mais dans du film interactif...

@Martin : J'ai trouvé que ton article élargissait effectivement le débat.


Ouais mais bon dans un JV, globalement, tu passes ton temps à maraver tout ce qui bouge. Du coup, c'est pas considéré comme une activité culturelle saine, ni mature.

Et je sais pas Chaplin et les autres parce que c'est pas ma came mais quand j'emploi pop culture je devrais plutôt dire culture geek. Sincèrement, si tu dis "Cynoque aime Choco" à ton pote gamer dans une soirée, bin on est les deux seuls à comprendre ou si tu dis "putain j'ai double kill les carbo" en faisant la voix du mec de Unreal Tournament, y a personne qui va te comprendre non plus ou si tu te lèves le matin en disant Killing Spree avec la même voix pour dire que t'es en forme...

Puis surtout c'est juste pas être sur la même planète. Moi déjà ado quand on me parlait de Balzac ou des autres trucs comme ça j'avais envie de me suicider alors que je pouvais passer des heures à lire Tolkien ou Asimov ou Stephen King et je lisais bien plus que la plupart de mes copains non geek. C'est pareil au ciné, ma mère a essayé plein de fois de m'éduquer au cinéma normal qui parle de la vie mais j'ai toujours trouvé ça méga chiant, pas intéressant et surtout ça répond à aucune de mes questions.

J'ai toujours pensé que j'étais un inadapté culturel et non pas à cause des JV parce que j'ai pas grandi dedans (j'ai eu ma première console en 83 et j'avais déjà 12 ans et je suis devenu vraiment passionné par ça en 87) mais la synthèse entre Star Wars/Tron/Récré A2 avec Goldo, Albator et les JV découvert à peu de temps d'intervalle m'ont fait réaliser qu'il existait une autre "culture" qui était vraiment adaptée à moi parce qu'elle était un mélange uniquement de trucs que j'aimais.

Pour moi, y a vraiment un gros gros fossé à la base qui s'est aplanit avec l'importance qu'à prise l'industrie et le fait que la culture geek a gagné pour le moment en tout cas mais, dans le fond, le "Us vs Them" des 90's, il est pas très loin non plus et des deux côtés de la barrière.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 12217
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar sop » 03 Oct 2016, 18:00

Martin a écrit:Je comprends ta démarche Sop, même si je sais pas si ça se voit bien dans ce que j'ai écrit... Après le titre (peut-être pas de toi) est un peu trompeur, surtout avec cet "intelligent" qui est accolé à une sélection très partielle, et le manque d'un texte d'accroche pour préciser l'idée de la liste fait que c'est difficile de comprendre sans explication extérieure où le papier veut en venir. D'ailleurs l'enchaînement de ces deux phrases dans ton post montre que c'est pas si clair :P

c'était avant tout une réponse aux commentaires sous l'article sur le peu de considération culturelle du jeu vidéo. A aucun moment il n'est question de dire que les jeux présentés sont culturels


Evidemment je reconnais le fait que tu causes des jeux "sales", et même que tu le fais souvent avec brio (je crois que je vais ajouter un lien vers ton papier sur Doom). Mais là on a l'impression que tu sors la liste d'excuses, "ah mais non le jeu vidéo c'est aussi des trucs culturels, ou du moins plus présentables..." Je comprends, quand je cause à mon inspectrice de l'enseignement JV que je veux faire / que j'écris dans le Monde Diplo j'ai plus tendance à évoquer Papers, Please que Doom, mais je me demande -- c'est le sujet de ma réponse -- si c'est vraiment la bonne stratégie.


Ah, tant de trucs à redire ! Il y a un texte d'introduction. Le problème est que celui-ci apparaît ou n'apparaît pas selon le type de device sur lequel tu lis un article du Monde. Oui, je sais. Don't ask. C'est comme ça. En général on anticipe là apparemment on l'a pas fait.

Sur les deux phrases que tu cites, je ne vois pas trop où est le souci :) Je dis deux fois que ce n'est pas un rebond sur le thème "culture", mais sur un commentaire.

Je parle de liste de contre-exemples montrables, toi de liste d'excuses... Bon, j'imagine qu'on est fondamentalement d'accord dans le fond. Je préciserais juste que l'énumération du titre (au singulier) ne signifie pas qu'on cite 10 jeux à la fois intelligents, poétiques et engagés, mais qu'on a un de chaque. C'est une liste avec 1 jeu intelligent (The Witness, dans ma tête). Voilà. Rien de plus :) Ce qui est intéressant dans ton article, c'est que tu évoques le mot "canon", et tout le malentendu est là. Je voyais ce papier comme une boîte à outil pour les dîners en famille, sûrement pas comme un classement (d'ailleurs ils ne sont pas numérotés).

Franchement, il s'agissait juste de dire "écoute mémé, arrête de pérorer, je sais que tu as vu une pub Call of Duty à la télé et que tu penses savoir ce que c'est que le jeu vidéo, mais en fait y a d'autres trucs, regarde, tu savais que ça existait, ça, ça, et ça ?". Mais bon après l'article fait sa vie. Je ne vais pas citer Foucault parce que je ne me souviens plus de la formule exacte, mais nos écrits dès qu'ils sont publiés cessent de nous appartenir :)

(Note pour plus tard : relire Des mots et des choses).
Avatar de l’utilisateur
sop
 
Messages: 2384
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:24

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Nomys_Tempar » 03 Oct 2016, 18:15

Un aspect sur lequel je ne suis pas d'accord c'est que le jeu vidéo ne soit pas reconnus en tant qu'objet "culturel" (je met des guillemets car pour moi clairement on s'en fout que ça soit un objet "culturel"). Car on commence à avoir des musée dédiés, des expos, de la littératures, bref vous voulez quoi de plus ? Pour que ça soit plus reconnus, un festival international de jeux vidéo, genre Cannes ?

Pour moi l'article de Sop (et de Corentin donc), s'adressait clairement à des non-joueurs pas à ce qui fait la reconnaissance culturelle, c'est à dire aux institutions.

@ Martin : Oui c'est sur, mais ça va venir... Après les français qui consomment aujourd'hui en masse (vraiment en masse) du Méliès, du Renoir, de la Nouvelle Vague, si tu as des chiffres là-dessus je veux bien, parce que c'est très loin de mon impression et de mon quotidien.

@ Poppy : Je trouve ça inutile, mais ça s'est fait... J'ai écrit un papier sur Wei Or Die (par là : http://www.brainroster.fr/Wei-or-Die-Le-jeu-qui-voulait-etre-un-film), car justement c'est un film interactif (donc un jeu vidéo) qui, à toutes les étapes, se fait passer pour un film. Dans une optique d'accessibilité et de reconnaissance. Je pense que ça marche assez bien. Maintenant faut voir le contenus hein...

@ Zure : Ce dont tu parles n'est pas exclusif aux jeux vidéo, c'est le lot de toutes les sous-cultures. Par exemple dans les années 80 il y a eut le mouvement gothique en musique, et ben c'est pareil. Des groupes goth' qui sont entrés au panthéon y a quoi ? Les Cure ? Par contre les Siouxies, les BlutEngel, les Das Ich, bah ils sont resté relativement confidentiels...
Je dois avouer que j'ai du mal avec cette propension à se croire foncièrement différent alors que fondamentalement on ne fait que manger au râtelier d'à coté (j'ai l'impression que c'est pas la première fois que je te le dis, on doit tourner en boucle tout les deux :).
Avatar de l’utilisateur
Nomys_Tempar
 
Messages: 73
Inscrit le: 12 Sep 2015, 20:22

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Zure » 03 Oct 2016, 18:28

C'est pas que je me sens différent, je me sens parfaitement normal, c'est juste que j'ai connu les JV quand ils étaient tout jeunes et j'ai grandi avec eux et j'ai aimé cette notion d'appartenir à cette communauté, à ce monde un peu confidentiel. Ce qui fait que je n'ai aucune envie qu'ils deviennent encore plus reconnus que ce qu'ils sont déjà (c'est déjà beaucoup trop selon mon goût). Perso, et ce n'est pas du tout une critique vis à vis de Sop que j'aime beaucoup mais savoir que les JV sont sur Le Monde ça m'emmerde profondément. C'est purement égoïste ou narcissique je suppose mais ça n'est pas motivé par le fait que je me sens différent. Socialement je suis super adapté considérant que je fais un métier qui nécessite que je sois un minimum extraverti mais quand il s'agit de ma passion, j'ai envie de cette confidence. J'ai pas envie de la partager, j'ai pas envie de convaincre ceux qui ne jouent pas de jouer ou de s'intéresser aux JV, j'ai pas besoin de convaincre ma mère ou le Pape que les JV c'est cool pour y jouer, j'ai pas besoin de justifier ce que je fais de mes loisirs.

En gros, je veux rester chez moi et j'ai pas envie qu'on m'emmerde considérant que j'emmerde personne en restant chez moi à jouer. C'est pour ça qu'initialement, avant qu'ils pètent complètement les plombs, j'étais plutôt un sympathisant du GG.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 12217
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Martin » 03 Oct 2016, 18:39

sop a écrit:
Martin a écrit:Je comprends ta démarche Sop, même si je sais pas si ça se voit bien dans ce que j'ai écrit... Après le titre (peut-être pas de toi) est un peu trompeur, surtout avec cet "intelligent" qui est accolé à une sélection très partielle, et le manque d'un texte d'accroche pour préciser l'idée de la liste fait que c'est difficile de comprendre sans explication extérieure où le papier veut en venir. D'ailleurs l'enchaînement de ces deux phrases dans ton post montre que c'est pas si clair :P

c'était avant tout une réponse aux commentaires sous l'article sur le peu de considération culturelle du jeu vidéo. A aucun moment il n'est question de dire que les jeux présentés sont culturels


Evidemment je reconnais le fait que tu causes des jeux "sales", et même que tu le fais souvent avec brio (je crois que je vais ajouter un lien vers ton papier sur Doom). Mais là on a l'impression que tu sors la liste d'excuses, "ah mais non le jeu vidéo c'est aussi des trucs culturels, ou du moins plus présentables..." Je comprends, quand je cause à mon inspectrice de l'enseignement JV que je veux faire / que j'écris dans le Monde Diplo j'ai plus tendance à évoquer Papers, Please que Doom, mais je me demande -- c'est le sujet de ma réponse -- si c'est vraiment la bonne stratégie.


Ah, tant de trucs à redire ! Il y a un texte d'introduction. Le problème est que celui-ci apparaît ou n'apparaît pas selon le type de device sur lequel tu lis un article du Monde. Oui, je sais. Don't ask. C'est comme ça. En général on anticipe là apparemment on l'a pas fait.

Sur les deux phrases que tu cites, je ne vois pas trop où est le souci :) Je dis deux fois que ce n'est pas un rebond sur le thème "culture", mais sur un commentaire.

Je parle de liste de contre-exemples montrables, toi de liste d'excuses... Bon, j'imagine qu'on est fondamentalement d'accord dans le fond. Je préciserais juste que l'énumération du titre (au singulier) ne signifie pas qu'on cite 10 jeux à la fois intelligents, poétiques et engagés, mais qu'on a un de chaque. C'est une liste avec 1 jeu intelligent (The Witness, dans ma tête). Voilà. Rien de plus :) Ce qui est intéressant dans ton article, c'est que tu évoques le mot "canon", et tout le malentendu est là. Je voyais ce papier comme une boîte à outil pour les dîners en famille, sûrement pas comme un classement (d'ailleurs ils ne sont pas numérotés).

Franchement, il s'agissait juste de dire "écoute mémé, arrête de pérorer, je sais que tu as vu une pub Call of Duty à la télé et que tu penses savoir ce que c'est que le jeu vidéo, mais en fait y a d'autres trucs, regarde, tu savais que ça existait, ça, ça, et ça ?". Mais bon après l'article fait sa vie. Je ne vais pas citer Foucault parce que je ne me souviens plus de la formule exacte, mais nos écrits dès qu'ils sont publiés cessent de nous appartenir :)

(Note pour plus tard : relire Des mots et des choses).



Sur Des Mots et des choses, le papier fait un peu inventaire chinois des animaux que Foucault cite au début : a) appartenant à l'empereur, b) embaumés, c) apprivoisés, d) cochons de lait, etc. :P

Sur un PC je trouve juste ça comme accroche :

Une simple distraction, dépourvue de sens et se complaisant dans la violence… c’est, d’après une étude du ministère de la culture, la façon dont la plupart des Français perçoivent le jeu vidéo. Pixels, en dix jeux, tente de faire la preuve du contraire.


J'ai l'impression qu'à part "complaisant dans la violence", et encore, pas mal de jeux "sales" pourraient avoir leur place dans une liste présentée comme ça. A la rigueur Kane & Lynch 2 serait autant à sa place que Firewatch. :D

Et puis ça ne parle pas des commentaires, mais de l'étude... Ca me semble trop rapide et implicite pour vraiment éclairer la démarche, surtout que "faire la preuve du contraire", c'est pas tout à fait la même chose que donner des exemples.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 13194
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Martin » 03 Oct 2016, 18:40

Nomys_Tempar a écrit:@ Martin : Oui c'est sur, mais ça va venir... Après les français qui consomment aujourd'hui en masse (vraiment en masse) du Méliès, du Renoir, de la Nouvelle Vague, si tu as des chiffres là-dessus je veux bien, parce que c'est très loin de mon impression et de mon quotidien.


Je parle en termes de patrimoine culturel reconnu, j'aurais pu en citer d'autres. Après les Français consomment pas mal de cinéma français. Plus que du jeu vidéo Fr en tout cas.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 13194
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar sop » 03 Oct 2016, 18:51

Je vois ce que tu veux dire, Martin. On s'en expliquera autour d'une bière, ça sera plus simple :)

Sinon histoire de faire semblant de rebondir, je trouve dommage qu'au nom de la connaissance intime du caractère ludique du jeu vidéo, on s'interdise de parler des jeux chiants. C'est quand même pas cool, venant d'un média ostracisé, d'ostraciser lui-même une partie de ses représentants. I disapprove, les jeux chiants existent aussi, c'est comme les microbes, y en a, faut vivre avec.
Avatar de l’utilisateur
sop
 
Messages: 2384
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:24

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Nomys_Tempar » 03 Oct 2016, 18:58

@ Martin : Le patrimoine se construit sur la durée, il pop pas miraculeusement tous les 20 ou trente ans...

@ Zure : Dans l'absolu tu peux choisir ce que tu regardes/lis, donc tu aimes clairement te faire du mal. A partir de là, je ne comprend pas ce que tu cherches dans cette discussion.
Avatar de l’utilisateur
Nomys_Tempar
 
Messages: 73
Inscrit le: 12 Sep 2015, 20:22

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar cKei » 03 Oct 2016, 19:00

sop a écrit:Sinon histoire de faire semblant de rebondir, je trouve dommage qu'au nom de la connaissance intime du caractère ludique du jeu vidéo, on s'interdise de parler des jeux chiants. C'est quand même pas cool, venant d'un média ostracisé, d'ostraciser lui-même une partie de ses représentants. I disapprove, les jeux chiants existent aussi, c'est comme les microbes, y en a, faut vivre avec.

"Chiants" tu veux dire soporifiques ou ceux qu'on n'aime pas ?
Parce qu'un jeu qu'on aime pas c'est tout à fait possible d'en parler (j'avais un article en cours d'ailleurs) mais les jeux trop creux pour intéresser c'est compliqué d'en faire un article "analytique" valable. Ou alors faut partir sur un mode "test" et c'est pas vraiment le bon endroit sur MF ;)
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 2047
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Martin » 03 Oct 2016, 19:08

Je sais pas... C'est vaste chiant. Mais c'est des fois intéressant de parler de jeux ratés, la difficulté étant tout de même de les finir sans s'endormir.

Si j'avais eu le temps j'aurais bien aimé parlé plus longtemps (et finir) Thief 4 par exemple, qui est pas totalement nul mais bien cassé de partout. C'est le genre de jeux qu'on devrait montrer en école de game design... Si les créateurs ne jouent qu'à de bons jeux, ils ne peuvent pas comprendre ce qui ne marche pas, et ils risquent de reproduire les erreurs. C'est bien de jouer à Dark Souls, mais je ne sais pas si telle quelle la leçon de game design entre facilement.

Jouer à Thief 4, voir tout ce qui ne va pas, comprendre pourquoi ça ne va pas, ce qui dans le processus créatif a pu merder pour qu'on en arrive là, ça peut être passionnant (et formateur).
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 13194
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Elincia » 03 Oct 2016, 19:10

Poppy a écrit:J'enfonce peut être une porte ouverte, et ça a sans doute déjà été discuté des milliers de fois, mais la reconnaissance du JV pour autre chose que du divertissement c'est un peu mission impossible tant que ça s'appelle du jeu vidéo, non ? Déjà faut peut être vendre de "l'art vidéo interactif", ou un truc dans le genre. En plus ce ne serait pas faux puisqu'on trouve de plus en plus de titres qui s'éloignent du jeu pour aller vers l'expérience ou je ne sais quoi.


Moui non. Je vois où tu veux en venir, mais je pense pas que ça soit la solution, de la même manière qu'on n'a pas vraiment besoin de renommer le rock'n'roll parce que l'appellation appelle à se déhancher et à faire l'amour dans l'argot afro-américain. A force d'infusion dans la culture les appellations ont toujours su dépasser le strict cadre défini par leur étymologie. Même si je trouve que jeu vidéo est sans doute l'appellation la plus correcte pour ce medium.

Sinon d'accord avec Martin, le patrimoine vidéo-ludique français, c'est tendu. On s'est un peu arrêté à Alone in the Dark (qu'on s'est fait chourer par les japs), voire peut-être BG&E, mais c'est tout. A la limite Remember Me, qui a les balls de placer l'action à Paris. Mais les jeux de Cage, d'Arkane ou Life is Strange, tu peux pas appeler ça du patrimoine fr tellement ils sont coupés des problématiques et du champ culturel français.
Avatar de l’utilisateur
Elincia
 
Messages: 1908
Inscrit le: 20 Déc 2013, 22:14
Localisation: Bordeaux

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Martin » 03 Oct 2016, 19:13

J'retenterai bien une liste des jeux français marquants (je dis ça parce que le faire en totale subjectivité ce serait chiant), sur ce modèle : https://www.theguardian.com/technology/ ... ideo-games

Les Brits nous enfoncent, au moins depuis les 2000. :/
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 13194
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Elincia » 03 Oct 2016, 19:17

Facile oui. Mais sinon pourquoi pas une liste oui.
Avatar de l’utilisateur
Elincia
 
Messages: 1908
Inscrit le: 20 Déc 2013, 22:14
Localisation: Bordeaux

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Martin » 03 Oct 2016, 19:30

Je dis pas que ça ferait forcément un papier, hein, juste un exercice de l'esprit.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 13194
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Alexis » 03 Oct 2016, 23:20

C'est trop bien, on dirait comme un top ! Et j'aime les tops !
Avatar de l’utilisateur
Alexis
 
Messages: 2425
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 20:32
Localisation: Parisse

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar tony » 04 Oct 2016, 05:41

Il y a pas mal de bons jeux français mais il faut reconnaître qu'ils datent des années 80 et 90 (Flashback, Dune, Alone in the dark, Moto Racer, Les voyageurs du temps, LBA 2)
tony
 
Messages: 906
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 12:00

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Warner » 04 Oct 2016, 08:55

Ca pourrait être pas mal que les élites (du moins, les élus), au sens de ceux qui ont une influence morale et un pouvoir sur les décisions pécuniaires puissent au moins admettre quelques vertues culturelles, sinon les moindres, à nos amis les jeux vidéo.

En assistant aux Etats Généraux de la Culture en Région Centre(-Val de Loire) il y a quelques années, j'ai rapidement compris que les élus et les services culturels avaient quelques trains de retard en matière de culture. Selon eux, la musique enregistrée peine déjà à être admise comme œuvre culturelle. Oeuvrer pour le désenclavement culturel, c'est seulement permettre aux plus "défavorisés" d'accéder à la "Haute Culture", jamais d'admettre l'existence d'une culture de masse, populaire, qui part de la base, et encore moins d'y trouver quelques qualités. Pour caricaturer, œuvrer pour la culture populaire, ça consiste en diffuser du Chopin depuis un hélico au dessus des quartiers les plus pauvres. Je suis sûr qu'à Béziers, ils y ont pensé, mais avec Wagner.

Axelle Lemaire avait dégoupillé un truc intéressant en mai dernier. Plutôt que de passer par l'aspect "culturel" - sujet çà querelle visiblement -, j'allais passer par l'aspect fraîchement adoubé de l'"e-sport" pour mes petites demandes de subventions. Le doc du cabinet du ministère de la Culture reconnaissait la pratique compétitive du jeu vidéo en tant que sport. C'est un peu tiré par les cheveux mais admettons. Faisant feu de tout bois, je me disais que peu importait le flacon. Hélas, "seules les associations sportives peuvent, dans des conditions encadrées, être soutenus au titre des sports, condition non réunie au cas présent" me répondit la direction (LR) de la Culture de la Région Centre. Violons mal accordés.
Warner
 
Messages: 32
Inscrit le: 22 Aoû 2010, 14:10

PrécédentSuivant

Retour vers Jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités