La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Ca rend idiot mais c'est pas grave on l'est déjà.

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar cKei » 30 Sep 2016, 12:55

Poppy a écrit:Donc faudrait que j'aille moi aussi consulter, c'est ça ? :lol:

Je sais pas. On peut avoir une conversation normale ? Si oui alors c'est pas la peine.
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 1923
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Shane_Fenton » 30 Sep 2016, 13:29

Pour en revenir au sujet, Will et Corentin Lamy ont écrit un nouvel article pour essayer de faire changer d'avis ceux qui réduisent le jeu vidéo aux clichés habituels (violent, mercantile, etc.) : http://www.lemonde.fr/pixels/article/20 ... 08996.html

La démarche est salutaire, et les titres choisis sont effectivement de bons contre-exemples... à condition, bien entendu, que ceux à qui l'article s'adressent soient de bonne foi, et soient réellement prêts à changer d'opinion si on leur démontre par A+B qu'ils sont dans l'erreur. Tout cela, bien évidemment, dans le cadre d'une discussion raisonnable et cordiale, basée sur l'écoute et le respect mutuel. Autrement dit, qui vous voulez, sauf les deux imbéciles ("Alexia" et "bonbah") qui s'étaient lâchés dans les commentaires du précédent papier de Corentin, et qui, j'imagine, constituent la vraie "cible" de l'actuel article, puisqu'ils l'ont motivé.

Je ne dis pas qu'il a été écrit en vain. Au contraire, je pense qu'il est intéressant, et même nécessaire. En tout cas, si je me penche sur la question, je pourrai en faire une référence. Mais je suis convaincu que ceux à qui les auteurs s'adressent vraiment ne voudront rien entendre. Parce que dans leur cas, il ne s'agit pas seulement de préjugés : il s'agit de bêtise à front de taureau. De mépris autosatisfait. De mauvaise foi, contre laquelle la bonne ne peut rien. Ils ont décrété d'avance que le jeu vidéo serait ceci ou cela, rien ne leur fera changer d'avis parce que dès le départ ils ne voulaient pas en changer. Il n'y a qu'à relire leurs commentaires, et les termes qu'ils emploient : "chiens de garde des jeux vidéo", par exemple. Leur mauvaise foi confite transpire à chaque phrase. Je ne suis même pas sûr qu'ils aient lu le précédent article. Alors, je me dis qu'ils verront celui-là, non comme une incitation à changer d'avis, mais plutôt comme une tentative de leur faire acheter des jeux, donc (dans leur esprit) d'engraisser une industrie multimillardaire.

Cela dit, je peux me tromper, auquel cas j'en serais ravi. Mais j'ai déjà vu des signes de cette fermeture d'esprit et de cette mauvaise foi ailleurs, dans d'autres circonstances. Il s'agit d'une cécité et d'une surdité volontaires, qui ne relèvent donc pas du domaine médical. Et à cause de ça, je suis pessimiste quant aux objectifs que cet article s'est fixés.
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4251
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59
Localisation: Cergy

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar cKei » 30 Sep 2016, 14:26

Je sais pas, je comprends l'envie d'écrire pour prouver aux autres leur erreur, mais j'ai un peu l'impression que ce genre d'article est un symptôme plus qu'un remède.

Pour prouver que le jeu vidéo est "autre chose", on va chercher des titres poétiques, politiques ou arti. Généralement toujours les mêmes (bon dans le présent texte y'en avait un que je ne connaissais pas, c'est toujours ça). Journey, SotC, Stanley Parable, Papers please etc. Une majorité d'indés, aussi qui ne sont qu'une facette de la production. Et des jeux dont l'aspect "divertissant" s'efface devant le message. On pourrait donc leur rétorquer que ce sont les exceptions qui confirment la règle.

Je pense qu'il faut arrêter de vouloir minimiser l'importance du divertissement dans le Jeu Vidéo et au contraire assumer ce loisir comme ce qu'il est. Derrière, expliquer que malgré ça on peut en tirer autre chose au même titre que la lecture, le cinéma, les randos en foret.

Je te l'accorde, c'est probablement tout aussi vain vu qu'encore une fois les gens qui viennent commenter ces articles ne sont pas là dans une optique de discussion et d'apprentissage, mais juste pour éclabousser leur mépris.
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 1923
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Poppy » 30 Sep 2016, 14:49

Je suis plutôt d'accord avec cKei.

Après sur les commentaires, là il s'agit de deux gus, seulement, dont un qui me donne l'impression de jouer à l'empêcheur de tourner en rond. Je ne vois pas ce qu'on en dire, à la limite c'est juste du bruit.
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4940
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Zure » 30 Sep 2016, 15:00

L'article est bien mais je comprends toujours pas pourquoi il faut faire changer d'avis ceux qui ont des à priori sur le JV ? L'industrie n'a rien à prouver et je vois difficilement l'intérêt de convaincre des cons et de les faire accepter ou concevoir l'intérêt du JV. En plus, ça me pose un problème que ça soit à travers des jeux arty à la con comme si c'était pas possible d'être normal et d'aimer Destiny.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11856
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Poppy » 30 Sep 2016, 17:10

Je comprends qu'il y ait pour certains un besoin de reconnaissance sociale. C'est bien naturel.

Il y a peut être une histoire de sous aussi. Avec le label culturel on a le droit à plus de perfusions d'argent public, non ?
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4940
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Oscar » 30 Sep 2016, 19:45

Économiquement, je trouve que c'est un truc très important pour pouvoir remédier à au problème majeur de l'industrie qu'est l'explosion des coûts de développement. Les budgets sont de plus en plus comparables à ceux des gros blockbusters hollywoodiens et on a un cas comme GTAV qui pulvérise les records avec 65 millions d'exemplaires écoulés dans le monde, mais en l'état ça touche bien moins de monde que le premier film Marvel venu. Alors évidemment ça rapporte plus d'argent à l'unité, mais ça montre qu'il y a une marge de progression assez énorme quand on n'est pas un F2P à succès sur mobile où seulement 2 % des utilisateurs filent des sous. Et tant que les coûts explosent mais que le public ne suit pas, ça encourage une prise de risque minime dans la production de triples A.
Oscar
 
Messages: 93
Inscrit le: 27 Avr 2015, 19:14

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Martin » 30 Sep 2016, 19:51

Zure a écrit:L'article est bien mais je comprends toujours pas pourquoi il faut faire changer d'avis ceux qui ont des à priori sur le JV ? L'industrie n'a rien à prouver et je vois difficilement l'intérêt de convaincre des cons et de les faire accepter ou concevoir l'intérêt du JV. En plus, ça me pose un problème que ça soit à travers des jeux arty à la con comme si c'était pas possible d'être normal et d'aimer Destiny.


On peut être normal et aimer Destiny. Seulement sur PS4 avec les copaings cela dit. :sifflote:

Sinon j'ai sauvagement taggé Will et Corentin sur Twitter. Je comprends bien le but de l'article, la démarche pédagogique, et j'ai sans doute pu écrire ce genre de papiers. Mais le problème c'est que pour moi le JV est culturel de toutes parts. Certes il y a des jeux qui sont tout nazes, mais les bons jeux, ceux qui enrichissent notre culture vidéoludique, ce ne sont pas seulement les jeux "arty" (pour aller vite). Il y a aussi un grand raffinement culturel dans des jeux plus mécaniques, des jeux apparemment idiots sont en fait très intéressants à décortiquer, et portent parfois un discours nuancé (les Saints Row par exemple).

Le risque c'est qu'à force de s'arc-bouter sur les jeux évidemment culturels, on sorte un corpus caricatural, qui ne rend pas compte de la diversité du jeu vidéo. C'est certain que c'est plus difficile de faire avaler que Just Cause 2 est un jeu plein de sens... Mais quelque part c'est le métier de la critique... Comme les gars des Cahiers qui défendaient bec et ongles Howard Hawks alors que tout le monde pensait qu'il faisait de simples films de genre.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12955
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Zure » 30 Sep 2016, 20:39

Martin a écrit:
On peut être normal et aimer Destiny. Seulement sur PS4 avec les copaings cela dit. :sifflote:

Sinon j'ai sauvagement taggé Will et Corentin sur Twitter. Je comprends bien le but de l'article, la démarche pédagogique, et j'ai sans doute pu écrire ce genre de papiers. Mais le problème c'est que pour moi le JV est culturel de toutes parts. Certes il y a des jeux qui sont tout nazes, mais les bons jeux, ceux qui enrichissent notre culture vidéoludique, ce ne sont pas seulement les jeux "arty" (pour aller vite). Il y a aussi un grand raffinement culturel dans des jeux plus mécaniques, des jeux apparemment idiots sont en fait très intéressants à décortiquer, et portent parfois un discours nuancé (les Saints Row par exemple).

Le risque c'est qu'à force de s'arc-bouter sur les jeux évidemment culturels, on sorte un corpus caricatural, qui ne rend pas compte de la diversité du jeu vidéo. C'est certain que c'est plus difficile de faire avaler que Just Cause 2 est un jeu plein de sens... Mais quelque part c'est le métier de la critique... Comme les gars des Cahiers qui défendaient bec et ongles Howard Hawks alors que tout le monde pensait qu'il faisait de simples films de genre.


Complètement d'accord.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11856
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Alexis » 30 Sep 2016, 22:27

C'est vrai que ce genre de classement est à double tranchant. En effet, il se concentre sur un type de jeu mineur, élitiste, qui éclipse une grande part de la production des jeux vidéo. Ce genre de jeu, comme Ico en son temps, permet non seulement de légitimer le jeu vidéo, mais parvient également à nier la part majoritaire du jeu vidéo. Et c'est là où le bât blesse : cela voudrait-il dire qu'une grande majorité de jeux vidéo sont abrutissants, sauvés in extremis par des jeux vidéo indé/arty/avec-une-conscience-sociale ?

Non, le jeu vidéo doit être pris dans son ensemble. Il ne faut pas avoir honte. Ce papier est pour moi l'expression d'un complexe d'infériorité. Du coup on peut jouer au jeu de la playlist que l'on ferait pour faire découvrir le jeu vidéo à des béotiens (et ce n'est pas évident).

Après, j'ai le même problème au boulot. On peut parler de tout d'un point de vue culturel, mais le jeu vidéo n'est pas de cette sphère. Quand on en parle, c'est à sa surface (son économie, ses phénomènes, sa technologie). Point. Pour moi c'est moins un problème de ce qu'est le jeu vidéo en tant que tel qu'un problème social. Le jeu vidéo a un ancrage trop populaire, il est très joué dans les milieux populaires, ses thématiques sont intimement liées à la culture pop. C'est quand même la preuve qu'il ne peut pas élever la population ! ;)
Avatar de l’utilisateur
Alexis
 
Messages: 2343
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 20:32
Localisation: Parisse

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Poisan » 01 Oct 2016, 02:04

J'avais écrit un post hier mais il a buggué et je l'ai perdu. Mais bref, je suis vraiment pas d'accord avec l'article en question pour les mêmes raisons que vous. C'est caricatural et ça semble dresser une liste, déjà bien éculée, des jeux qui seraient "culturellement acceptables" et souvent voulus comme tels par leurs auteurs à tel point que ça devient leur seul argument. Ce n'est pas mon idée de la critique jv. Et effectivement, Destiny, Bayonetta ou Street me semblent faire du jeu vidéo plus intelligemment que bien des titres cités ici. Martin, il faut que tu répondes par un article. :)
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 2900
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Zure » 01 Oct 2016, 13:15

Non mais surtout qu'est-ce qu'on en a à foutre que les JV soient mal perçus ou que la pop culture le soit tout autant chez les mêmes gens ? On dirait une quête désespérée de justification genre "non mais les JV c'est très intelligent, la preuve" mais en citant des jeux qui eux-mêmes sont issus de complexes identiques et qui ne sont pas du tout représentatifs de la culture JV.

Moi, les gens qui aiment pas les JV je leur fais caca sur la tête et je cherche pas à les convaincre parce que je les veux pas dans ma paroisse, ils ont qu'à retourner lire Corneille et jouer aux mikados.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11856
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Martin » 01 Oct 2016, 14:05

Eh je kiffe Corneille et les mikados (dans cet ordre).

Le débat sur la culture a tout de même des enjeux financiers : subventions, budgets pour les bibliothèques et les musées, financement de recherches, etc.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12955
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar tony » 03 Oct 2016, 12:01

Sinon j'ai sauvagement taggé Will et Corentin sur Twitter. Je comprends bien le but de l'article, la démarche pédagogique, et j'ai sans doute pu écrire ce genre de papiers. Mais le problème c'est que pour moi le JV est culturel de toutes parts. Certes il y a des jeux qui sont tout nazes, mais les bons jeux, ceux qui enrichissent notre culture vidéoludique, ce ne sont pas seulement les jeux "arty" (pour aller vite). Il y a aussi un grand raffinement culturel dans des jeux plus mécaniques, des jeux apparemment idiots sont en fait très intéressants à décortiquer, et portent parfois un discours nuancé (les Saints Row par exemple).

Le risque c'est qu'à force de s'arc-bouter sur les jeux évidemment culturels, on sorte un corpus caricatural, qui ne rend pas compte de la diversité du jeu vidéo. C'est certain que c'est plus difficile de faire avaler que Just Cause 2 est un jeu plein de sens... Mais quelque part c'est le métier de la critique... Comme les gars des Cahiers qui défendaient bec et ongles Howard Hawks alors que tout le monde pensait qu'il faisait de simples films de genre.


Je suis totalement d'accord avec ça. D'ailleurs, c'est pas parce qu'ils se veulent politiques ou culturels que des jeux comme Paper's please sont intéressants, c'est parce qu'ils s'inscrivent pleinement dans la culture du jeu et détournent, ébranlent, questionnent ses conventions anciennes.
tony
 
Messages: 906
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 12:00

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar tony » 03 Oct 2016, 12:01

Sinon j'ai sauvagement taggé Will et Corentin sur Twitter. Je comprends bien le but de l'article, la démarche pédagogique, et j'ai sans doute pu écrire ce genre de papiers. Mais le problème c'est que pour moi le JV est culturel de toutes parts. Certes il y a des jeux qui sont tout nazes, mais les bons jeux, ceux qui enrichissent notre culture vidéoludique, ce ne sont pas seulement les jeux "arty" (pour aller vite). Il y a aussi un grand raffinement culturel dans des jeux plus mécaniques, des jeux apparemment idiots sont en fait très intéressants à décortiquer, et portent parfois un discours nuancé (les Saints Row par exemple).

Le risque c'est qu'à force de s'arc-bouter sur les jeux évidemment culturels, on sorte un corpus caricatural, qui ne rend pas compte de la diversité du jeu vidéo. C'est certain que c'est plus difficile de faire avaler que Just Cause 2 est un jeu plein de sens... Mais quelque part c'est le métier de la critique... Comme les gars des Cahiers qui défendaient bec et ongles Howard Hawks alors que tout le monde pensait qu'il faisait de simples films de genre.


Je suis totalement d'accord avec ça. D'ailleurs, c'est pas parce qu'ils se veulent politiques ou culturels que des jeux comme Papers please sont intéressants, c'est parce qu'ils s'inscrivent pleinement dans la culture du jeu et détournent, ébranlent, questionnent ses conventions anciennes.
tony
 
Messages: 906
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 12:00

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar sop » 03 Oct 2016, 14:15

Je réponds avec un poilou de retard. C'est un article très frustrant, car il a été mal compris (ce qui veut dire qu'il a été mal titré et mal présenté, en premier lieu). Beaucoup - y compris Corentin je crois - y ont vu une tentative de répondre à l'étude en montrant quels jeux étaient culturels. Ce qui relevait effectivement d'une démarche de légitimation très pontifiante, et élitiste au vu de la sélection choisie. En vrai, et Shane est malheureusement l'un des rares à l'avoir saisi (ou deviné), c'était avant tout une réponse aux commentaires sous l'article sur le peu de considération culturelle du jeu vidéo. A aucun moment il n'est question de dire que les jeux présentés sont culturels ; mais d'opposer des contre-exemples à quiconque aurait du jeu vidéo une vision étroite et arrêtée. Ce sont deux approches qui se rejoignent ça et là, mais ne sont pas exactement identiques. C'est pour ça par exemple que je voulais mettre That Dragon Cancer et pas GTA (Corentin était sur la ligne inverse, finalement on n'a mis ni l'un ni l'autre) : clairement j'étais dans la logique de monstration. "Tiens, regarde, tu ne le sais même pas, mais ça existe, et ça contredit tout ce que tu crois savoir". Ca ne devait ni être un top 10 des meilleurs jeux ni un guide conso, juste un prêt-à-énumérer pour les débats contre des détracteurs peu renseignés. Bref, ce papier devait avoir une utilité extrêmement précise, mais ce n'est évidemment pas ce pour quoi il a été pris. D'où les critiques en élitisme qui m'ont d'autant plus énervé que Corentin les avait vues venir et que j'étais sur la ligne "non mais arrête, on passe notre temps à faire l'éloge de Doom, c'est bon quoi". C'est super frustrant les commentaires qui reprochent à ce papier de dévaloriser les jeux commerciaux (alors qu'en fait il n'en parle même pas), ou de prendre haut les jeux "sales" (mais là non plus, il n'en est pas question). D'une manière générale, ça illustre je crois une des spécificités du jeu vidéo : la difficulté, voire l'impossibilité de parler en même temps au très grand public, aux joueurs occasionnels, et aux connaisseurs. Je ne vois sincèrement pas d'autre média où la barrière à l'entrée, le clivage générationnel et l'ignorance imposée par la difficulté de pénétrer dans l'expérience sont aussi élevées et segmentants. Mais c'est aussi ce qui le rend intéressant.

Bref. Chat perché.
Avatar de l’utilisateur
sop
 
Messages: 2379
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:24

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Zure » 03 Oct 2016, 16:12

C'est parce que c'est un produit bizarre le JV au fond et rattaché à des trucs sociaux aussi. Tu peux dire ce que tu veux mais "jouer" quand t'es adulte c'est ultra mal perçu socialement globalement. Moi pendant les premières années de ma carrière pro quand je disais que je jouais au taf, etc. on me prenait pas au sérieux. Dans ma famille on me disait que je bossais pas mais que j'allais à la garderie. :lol: Sans parler de la vie de couple, enquête sur combien de conjoint(e) acceptent que tu passes un dimanche entier en jogging et hoodie à jouer au lieu d'aller te promener ou aller voir des conneries dans des musées. Tu vas vite comprendre. :lol:

Jouer, en fait, c'est hyper rock'n'roll à partir de 25/30 ans.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11856
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Nomys_Tempar » 03 Oct 2016, 16:39

Je rejoins sop, perso j'ai pas compris les critiques envoyés a cet article (je n'avait pas vraiment tenu compte de l'étude culturelle machin-truc). Notamment celles lui reprochant de faire de l'élitisme, je n'y ai vu aucune leçon de morale ou conseil, juste un constat qu'il y a d'autres sortes de jv possibles avec quelques exemples donné.

Par rapport au différence avec les autres médiums honnêtement j'ai l'impression qu'il n'y en a pas du tout (c'est mon impression perso).
Pourquoi ? car les publiques du cinéma (au hasard) sont beaucoup beaucoup plus fragmenté que celui du jeu vidéo. Je connais des gens qui n'ont jamais vu de films qu'ils considèrent comme chiant jusqu'au bout. C'est à dire que la réflexion par rapport au cinéma d'auteur, si c'est chiant = je regarde pas. Point. Donc ils regardent les films hollywoodiens (parmi lesquels on trouve quelques chef d'oeuvres), quelques comédie françaises et basta. Les différents publics du cinéma ne se rencontre quasiment jamais et ont de moins en moins de raison de sortir de leur zone de confort. En grossissant le trait, on pourrait dire qu'un amateur de nanar ne va pas considéré que Pasolini n'est pas du cinéma, mais il va juste l'ignorer complètement car ça ne l'intéresse pas et il le sait, car il sait ce qu'il attend du cinéma. La musique c'est pareil.
Le jeu vidéo, lui, est encore assez jeune pour qu'on puisse s'amuser à faire des top 20 des meilleurs jeux de tous les temps en y mettant doom et non moderne warfare 2 (qui pourtant est un chef d'oeuvre, même s'il n'a pas la porté de doom). Et bien sur que le public râle, vu que lui voudrait pouvoir compartimenter son expérience et faire comme avec le cinéma, c'est à dire que les jeux auxquels il ne veut pas jouer : il ne veut en fait même pas en entendre parler.
Ne vous inquiétez pas on va y arriver un jour, simple question de temps...

Quand au discours d'analyse du péquin moyen sur le cinéma, ma propre impression est qu'en dehors du coté technique (c'est beau ?), jeu d'acteur et scénar, il n'y a pas grand monde qui aille plus loin (moi inclut). La musique n'en parlons même pas, le nombre de gens qui n'écoute que le chant dans un morceau et qui ont l'impression que tout le reste forme une nappe un peu aléatoire, c'est effarant. Alors que les gamers (en tant que masse) analysent les jeux auxquels ils jouent, et bien on y est pas encore...
Avatar de l’utilisateur
Nomys_Tempar
 
Messages: 73
Inscrit le: 12 Sep 2015, 20:22

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Zure » 03 Oct 2016, 16:53

Nomys_Tempar a écrit:Je connais des gens qui n'ont jamais vu de films qu'ils considèrent comme chiant jusqu'au bout. C'est à dire que la réflexion par rapport au cinéma d'auteur, si c'est chiant = je regarde pas. Point. Donc ils regardent les films hollywoodiens (parmi lesquels on trouve quelques chef d'oeuvres) et basta.


On dirait moi. :lol:

Je suis globalement d'accord sinon mais je pense quand même qu'il y a des spécificités au JV parce que c'est vraiment un truc très ancré dans la pop culture et pas mal anglo saxonne en plus et du coup, ça reste quand même super opaque pour les gens qui ne maîtrisent pas. Et puis, il y a l'aspect purement ludique qui donne des à priori à partir d'un certain âge et dans certains cercles. C'est plus problématique socialement de beaucoup jouer quand t'as 40 balais que quand t'en as 15. Alors c'est sûr que c'est plus aussi tranché aujourd'hui que dans les 90's et que c'est un chouia plus admis mais pas tant que ça.

Et puis c'est aussi très communautaire et en plus une communauté très compartimenté, avec des guerres internes et parfois super violentes comme on a pu le voir avec le GG. C'est pas très ouvert comme milieu. Et puis discuter de JV dans une soirée avec différentes personnes, c'est loin d'être aussi facile que de parler ciné ou musique. Tu peux dire genre ouais j'ai joué à UC4 on dirait un film d'aventure mais si tu commences des vraies discussions de gamer, là tu peux être sûr que personne n'y entravera quoi que ce soit.

Enfin, perso, je suis bien content que les JV ne soient pas "reconnus" même s'ils le sont encore trop à mon goût et malgré le fait que je ne sois pas toujours d'accord avec ma communauté, voire parfois en profond désaccord, je suis bien content d'en faire partie. Je pense que rien de bon ne peut venir d'une reconnaissance "culturelle", j'en suis même convaincu. C'est la dernière chose à faire. Mais la question que je me pose c'est pourquoi certains la désire à ce point ?
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11856
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: La presse papier spécialisée en jeux vidéo

Messagepar Martin » 03 Oct 2016, 16:55

Dans le papier que j'ai écrit, j'ai essayé de pas juste m'attaquer à la liste de Sop,et d'élargir le débat mais je sais pas si j'ai réussi.

Je comprends ta démarche Sop, même si je sais pas si ça se voit bien dans ce que j'ai écrit... Après le titre (peut-être pas de toi) est un peu trompeur, surtout avec cet "intelligent" qui est accolé à une sélection très partielle, et le manque d'un texte d'accroche pour préciser l'idée de la liste fait que c'est difficile de comprendre sans explication extérieure où le papier veut en venir. D'ailleurs l'enchaînement de ces deux phrases dans ton post montre que c'est pas si clair :P

c'était avant tout une réponse aux commentaires sous l'article sur le peu de considération culturelle du jeu vidéo. A aucun moment il n'est question de dire que les jeux présentés sont culturels


Evidemment je reconnais le fait que tu causes des jeux "sales", et même que tu le fais souvent avec brio (je crois que je vais ajouter un lien vers ton papier sur Doom). Mais là on a l'impression que tu sors la liste d'excuses, "ah mais non le jeu vidéo c'est aussi des trucs culturels, ou du moins plus présentables..." Je comprends, quand je cause à mon inspectrice de l'enseignement JV que je veux faire / que j'écris dans le Monde Diplo j'ai plus tendance à évoquer Papers, Please que Doom, mais je me demande -- c'est le sujet de ma réponse -- si c'est vraiment la bonne stratégie.

Des fois j'ai l'impression qu'on se sent obligé de la jouer gamin coupable, comme à l'époque où j'expliquais que je voulais un PC parce qu'on pouvait apprendre des choses avec, alors que je rêvais que de Wing Commander... (cela dit les jeux Origin ont largement aidé mon niveau d'anglais maman si tu me lis).
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12955
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

PrécédentSuivant

Retour vers Jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités