Le jeu vidéo français

Ca rend idiot mais c'est pas grave on l'est déjà.

Le jeu vidéo français

Messagepar Martin » 19 Mai 2013, 17:47

Ou les raisons d'une crise.

Donc, le JV français va mal. En lisant cet entretien avec Thierry Platon, via Chloé Woitier et Laurent Jardin, je me disais que si je partage le constat, je ne suis pas certain qu'on ait trouvé les raisons...

Soyons cashs, le JV français va mal pour tout un tas de raisons, mais il faut tout de même admettre que l'absence de qualité est tout de même assez criant. Oui, il y a Rayman, Dishonored, les jeux Eugen (R.U.S.E., Wargame...), à la rigueur Cyanide et puis pas grand chose grand chose à se mettre sous la dent... Je ne compte pas les studios qui marchent mais qui font des trucs bof, genre Ankama...

En fait le problème ce n'est pas que des studios ferment : c'est le cas un peu partout, c'est le danger de la création. Le problème, c'est qu'il y en a si peu qui trouvent le succès...

Dans les années 80-90 évidemment, la France était un pays important pour le jeu vidéo, grâce à des grands studios mais aussi aux bedroom coders. Pierrec nous dirait sans doute qu'il y a des petits indés français passionnants, je le crois sincèrement, mais ils ne sont pas très visibles... Je ne pense pas qu'on soit devenus nuls sans raison apparente, et les charges sociales ne sont sans doute pas la seule explication...

Alors quelles raisons peut-on imaginer à cette déprime du jeu vidéo français ? Je ne pense pas qu'une seule explication soit suffisante.

- Ubisoft ?

Contrairement à d'autres pays européens, la France a la (mal)chance d'avoir un éditeur de rang mondial (deux si on voulait compter Activision, ce que nous ne ferons pas), et même d'en avoir eu un qui a failli l'être (Atari). Ubisoft a clairement drainé des talents français vers le Québec, et de manière générale on ne peut pas dire que l'éditeur ait fait beaucoup de bien au jeu vidéo français.

- L'impasse de la french touch ?

Une bonne partie de la production française de la grande époque anticipait pas mal le jeu vidéo contemporain en fait : des jeux très cinématiques, etc. Après le problème c'est que pour ça il faut de gros budgets, et donc lutter avec les big boys américains... Ce qui est fort difficile pour le coup. En plus la qualité de ces prods était assez discutable, avec un côté très style over substance comme ils disent, qu'on retrouve chez notre David Cage national.

La France avait aussi d'autres traditions, mais j'ai l'impression qu'elles se sont perdues... Sur le jeu de stratégie on s'en tire pas mal du tout, parce que justement on peut lutter sans dépenser des millions et des millions.

- La concurrence du cinéma ?

C'est bête à dire, mais la France est un pays de taille moyenne avec une industrie du ciné très active bien que sous perfusion. Je me demande dans quelle mesure ça ne draine pas une bonne partie des talents qui vont avoir tendance à faire du cinoche où ils vont être correctement payés, plutôt que d'aller tenter leur chance dans le JV, où les débouchés sont bien moindres. Même chose avec la télé, l'édition, qui sont relativement dynamiques dans le pays. On ne peut pas être bons partout.

- Do you speak english ?

Je pense que ça concerne surtout les petits studios pour le coup... Mais les français étant notoirement pas très bon en anglais, comparé à des pays à l'ère culturelle plus réduite où les gens sont obligés de pratiquer l'anglais (en Scandinavie par exemple), ça n'aide pas à faire de la PR, à lire des forums, à participer aux jams anglophones, à entrer dans la culture JV. C'est con, mais si tu lis Gamasutra plutôt que Gameblog, quelque chose me dit que tu as plus de chances de t'améliorer en tant que designer...

Quelques pistes qui me viennent comme ça... Il faudrait sans doute aussi voir du côté de la formation... pas forcément dans les écoles qui apparemment sont pas mal, mais en amont, dans la manière dont on considére le JV et dont on enseigne (ou pas) la programmation et les pratiques artistiques dans le secondaire.

Il me semble que j'en avais trouvé d'autres, ça me reviendra ptête.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12986
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Le jeu vidéo français

Messagepar Shane_Fenton » 19 Mai 2013, 18:06

Je ne sais pas dans quelle mesure "l'affaire Ubifree" a influencé le drainage vers le Québec, mais je pense que c'est une piste à creuser.
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4278
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59
Localisation: Cergy

Re: Le jeu vidéo français

Messagepar Martin » 19 Mai 2013, 18:15

Là pour le coup si quelqu'un arrivait à faire témoigner des gens de cette période, ce serait super intéressant, ça pourrait faire un merveilleux papier.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12986
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Le jeu vidéo français

Messagepar Shane_Fenton » 19 Mai 2013, 18:26

Pourquoi pas "Monsieur Ubifree" en personne, j'ai nommé Jérémie Lefebvre ? http://chezjeremie.free.fr/

(ce qui me frappe à chaque fois que je vais sur son site, c'est à quel point sa vie "d'après" est totalement déconnectée de sa période Ubisoft. Un peu comme s'il n'y avait jamais mis les pieds, ni "créé" Ubifree, ni publié La Société de Consolation)
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4278
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59
Localisation: Cergy

Re: Le jeu vidéo français

Messagepar upselo » 19 Mai 2013, 18:55

Martin a écrit: C'est con, mais si tu lis Gamasutra plutôt que Gameblog, quelque chose me dit que tu as plus de chances de t'améliorer en tant que designer...

:roll:
Avatar de l’utilisateur
upselo
 
Messages: 1104
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:52

Re: Le jeu vidéo français

Messagepar Martin » 19 Mai 2013, 19:32

upselo a écrit::roll:


Tu ne crois pas que la confrontation d'idées permet aux designers de s'améliorer ? :)
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12986
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Le jeu vidéo français

Messagepar upselo » 19 Mai 2013, 20:02

Martin a écrit:
upselo a écrit::roll:


Tu ne crois pas que la confrontation d'idées permet aux designers de s'améliorer ? :)

Si, bien sûr, mais ta comparaison est tout de même malhonnête. Comme si Gameblog était responsable d'un quelconque manque de talent de l'industrie française.
Avatar de l’utilisateur
upselo
 
Messages: 1104
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:52

Re: Le jeu vidéo français

Messagepar Martin » 19 Mai 2013, 20:09

upselo a écrit:Si, bien sûr, mais ta comparaison est tout de même malhonnête. Comme si Gameblog était responsable d'un quelconque manque de talent de l'industrie française.


Disons le niveau de débat, oublions le GB bashing. Pour participer au débat, pour se faire connaître, l'anglais ça aide... Il suffit de voir les grands noms qui sont passés par un site comme TIGsource avant d'être connus : Notch, Cactus, etc.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12986
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Le jeu vidéo français

Messagepar flodec » 19 Mai 2013, 20:14

C'est intéressant comme interview. La question que je me pose, c'est où se positionner en tant que créateur : rester en France en attendant d'éventuelles améliorations, ou partir là où c'est plus facile/moins coûteux de créer et d'entreprendre ? Ce qui compte à mes yeux, c'est qu'il y ait quand même un endroit pour faire fleurir nos projets, et que les créateurs puissent s'exprimer.

Ah par contre :
Si des petits boites demandent 20 000 euros pour faire un jeu, moi je donne pas de sous. On fait pas un jeu avec 20 000, même quand on est un étudiant.


Là je trouve ça un peu limite. Peut-être qu'il a du mal avec la conversion euro, mais si, c'est faisable. Un jeu indé fait par une équipe qui fait son jeu pour faire son jeu, ça dépend la techno qu'ils utilisent mais 20 000 boules y a très souvent moyen. Si les mecs s'amusent pas à se créer un salaire et que les sous sont dédiés au projet, y a moyen. Par exemple si les types font un jeu en 2D, ils vont acheter leur licence game maker ou construct 2 ou MMF2, ça va leur coûter de 100 à 500$. Pour le développement, bah ce sont eux qui font le graphisme, le dev, l'écriture. S'ils paient un gars pour leur faire des artworks, si c'est également un étudiant en art ou un truc comme ça, ils peuvent lui filer 1000/2000eu, enfin selon le produit quoi. Pour la musique, c'est pareil : on se débrouille entre connaissances et contacts, plutôt que d'aller sur jamendo acheter des musiques à 9000€ l'unité. Et l'échange de services, ça marche très bien... Pour le marketing et la comm', en général les types qui savent faire du graphisme 2D savent aussi faire du print ou du design, et pour le print, on peut tranquillement intégrer les coûts d'impression dans les 20 000. Si le jeu est en 3D, ça va prendre plus de temps. Unity ou l'UDK ou truc équivalent va coûter 1000 ou 2000 environ, et peut-être qu'on va acheter quelques textures et quelques modèles 3D sur des banques libres de droit. Pour le site, c'est tranquille aussi. Finalement, le Steam greenlight, c'est 50 ou 100$. La publication sur l'app store, c'est 100$.

Donc en gros avec 20 000€, les mecs peuvent en fait se payer le loyer en plus. Sur ça, il réfléchit avec sa vision d'entrepreneur, avec tous les coûts et les charges qu'une entreprise engendre. Mais en vrai, une équipe de passionnée ça coûte pas autant... C'est surtout beaucoup, beaucoup de temps.
Avatar de l’utilisateur
flodec
 
Messages: 145
Inscrit le: 29 Avr 2013, 14:49

Re: Le jeu vidéo français

Messagepar upselo » 19 Mai 2013, 20:17

Martin a écrit:[Disons le niveau de débat, oublions le GB bashing. Pour participer au débat, pour se faire connaître, l'anglais ça aide... Il suffit de voir les grands noms qui sont passés par un site comme TIGsource avant d'être connus : Notch, Cactus, etc.

Je suis d'accord que l'absence d'une "sphere" web francophone équivalente à Gamasutra & co peut être dommageable hein. Après, j'avoue que je serai curieux de savoir si le milieu du jeu vidéo français est pas meilleur en anglais que la moyenne française (études longues, jeux historiquement moins traduit en français que les films/séries/livres, industrie "jeune" et "geek" etc).
Avatar de l’utilisateur
upselo
 
Messages: 1104
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:52

Re: Le jeu vidéo français

Messagepar Poppy » 19 Mai 2013, 21:06

Une question : quand Ubi utilise des français au Canada, c'est du jeu vidéo français ou pas ? Et ici on parle de jeu vidéo français ou de jeu vidéo en France ? Et puis encore une : c'est quoi la part des professionnels français dans l'industrie, en faisant abstraction des pays d'origine des studios ? Importante ? Moyenne ? Faible ? Stable ? En déclin ? etc.
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4981
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Le jeu vidéo français

Messagepar boulapomme » 19 Mai 2013, 23:44

Martin a écrit:
- Ubisoft ?

Contrairement à d'autres pays européens, la France a la (mal)chance d'avoir un éditeur de rang mondial (deux si on voulait compter Activision, ce que nous ne ferons pas), et même d'en avoir eu un qui a failli l'être (Atari). Ubisoft a clairement drainé des talents français vers le Québec, et de manière générale on ne peut pas dire que l'éditeur ait fait beaucoup de bien au jeu vidéo français.


Je ne sais pas quelle gueule aurait le jeu vidéo français sans un Ubi aussi fort aujourd'hui, mais tu peux être certain que les talents auraient quand même probablement foutu le camp en leur absence, vu l'attrait du Nouveau Monde. Et si je n'apprécie pas tous leurs jeux, ils ont quand même installé de belles séries et tenté pas mal de choses ces vingt dernières années.

Martin a écrit:- La concurrence du cinéma ?

C'est bête à dire, mais la France est un pays de taille moyenne avec une industrie du ciné très active bien que sous perfusion. Je me demande dans quelle mesure ça ne draine pas une bonne partie des talents qui vont avoir tendance à faire du cinoche où ils vont être correctement payés, plutôt que d'aller tenter leur chance dans le JV, où les débouchés sont bien moindres. Même chose avec la télé, l'édition, qui sont relativement dynamiques dans le pays. On ne peut pas être bons partout.


Au-delà du fait que les métiers restent distincts sur plusieurs plans, la paie n'est pas forcément meilleure dans le ciné, la télé ou l'édition pour les simples exécutants, à mon avis. Et le JV est aussi largement sous perfusion en France, même si le Canada se défend aussi très bien de ce côté.

Martin a écrit:- Do you speak english ?

Je pense que ça concerne surtout les petits studios pour le coup... Mais les français étant notoirement pas très bon en anglais, comparé à des pays à l'ère culturelle plus réduite où les gens sont obligés de pratiquer l'anglais (en Scandinavie par exemple), ça n'aide pas à faire de la PR, à lire des forums, à participer aux jams anglophones, à entrer dans la culture JV. C'est con, mais si tu lis Gamasutra plutôt que Gameblog, quelque chose me dit que tu as plus de chances de t'améliorer en tant que designer...


90% des étudiants/jeunes développeurs que je connais lisent couramment l'anglais, à défaut de bien le parler. De toute façon, aucun site pro ne fait le boulot d'un Gamasutra de manière aussi régulière et détaillée. Je pense même que c'est impossible de faire tenir un truc équivalent en français, ça touchera trop peu de monde à cause de la langue et donc pas assez de revenus pour payer des mecs suffisamment calés pour savoir de quoi parler avec les devs.

My 2 cents sur une des raisons du "déclin" français, en mettant de côté les indés : une partie des développeurs veut faire des jeux d'auteur à gros budget (par rapport aux ressources disponibles dans l'Hexagone) pendant qu'une autre recycle des concepts éprouvés avec trois bouts de ficelle. Dans les deux cas, ça donne rarement quelque chose de bien et/ou d'intéressant. Ca laisse une petite fenêtre pour les trucs comme Rayman ou Dishonored qui n'ont pas peur de regarder les recettes gagnantes en collant leur patte et un budget suffisant dessus, mais je doute que cette catégorie fleurisse beaucoup dans l'Hexagone à l'échelle industrielle. Si on peut compenser ça par encore plus de petites/moyennes réussites indés, ça me conviendra tout à fait, hein. La richesse des productions d'un pays n'est heureusement pas uniquement dans son industrie.
Dernière édition par boulapomme le 20 Mai 2013, 09:33, édité 1 fois au total.
世界中に存する善きものすべてに感謝したい気持ちと共に、筆をおくことにしよう。じゃ、お先に。
Avatar de l’utilisateur
boulapomme
 
Messages: 230
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:08
Localisation: Over the Hills and Far Away

Re: Le jeu vidéo français

Messagepar Zure » 20 Mai 2013, 00:58

Comme Boulap, le JV français aujourd'hui sans Ubi bonjour le constat et de toute manière, les gens seraient partis bosser aux USA/Canada même sans eux. Au niveau du cinéma, y a beaucoup de français(es) (je parle pas juste de réalisateurs) qui sont partis bosser aux US notamment dans les boîtes d'effets spéciaux. Tu peux pas empêcher des gens doués d'avoir envie d'aller bosser là où on leur donne les moyens de travailler sur des prod d'envergure.

Perso, j'étais pas mal fan de la french touch, notamment de Delphine, Raynal, etc. mais ma théorie, c'est que les français abordent le JV comme n'importe quelle autre forme d'expression artistique, en essayant de dégager l'exception française, quelque chose d'un peu arty/précieux ou alors quelque chose de différent juste pour le principe qu'on est français. Parfois ça passe très bien, mais en général c'est trop typé ou trop particulier pour plaire de manière globale.

Après y a la façon de bosser des français, je ne sais pas comment ça se passe dans la création de JV en France mais je ne vois pas pourquoi ça serait différent, mais dans la distri de JV, c'est de la hiérarchie pyramidale, sans aucune forme de responsabilisation, avec chaque petit chef qui cherche à défendre sa zone d'influence ce qui fait qu'il bosse simplement pour être bien vu par son supérieur qui lui veut simplement un exécutant, etc. Du coup, le vrai travail d'équipe, l'organisation, la réactivité en prend un coup et la créativité aussi. Et donc très rapidement t'as plus envie de bosser dans le sens de t'arracher le cul, tu fais juste ce qu'il y a de stipulé dans ton contrat, ni plus, ni moins. C'est pas la bonne manière pour tirer le meilleur de tes équipes.

Les anglos-saxons ne bossent pas comme ça, eux c'est généralement de l'horizontal, c'est beaucoup plus dynamique et plus motivant.

Au-delà des moyens, parce que je pense que des jeux à budget modeste peuvent fonctionner commercialement s'ils sont bien ciblés, je crois que les français ils ont un problème complexe avec la notion de succès et avec l'organisation du travail qui les empêchent de vraiment briller, mais je pense que les talents sont là, c'est juste qu'on leur fait pas confiance. Et que c'est un tel bordel, une telle inertie de faire bouger les choses en France. Quand tu veux partager une idée dans ton taf et que t'es pas directeur de quelque chose, c'est le parcours du combattant. La plupart laisse tomber et les meilleurs se cassent.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11880
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Le jeu vidéo français

Messagepar Sachka » 20 Mai 2013, 11:46

Martin a écrit:
Donc, le JV français va mal. En lisant cet entretien avec Thierry Platon,


Oh tiens le type qui nous a pas payé le game design freelance effectué en janvier...
Avatar de l’utilisateur
Sachka
 
Messages: 4366
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 23:19
Localisation: Lyon

Re: Le jeu vidéo français

Messagepar Poppy » 20 Mai 2013, 12:05

Par curiosité (et pour mieux comprendre les pratiques du milieu), il y avait un contrat de signé ?
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4981
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Le jeu vidéo français

Messagepar Martin » 20 Mai 2013, 12:25

Sachka a écrit:
Martin a écrit:
Donc, le JV français va mal. En lisant cet entretien avec Thierry Platon,


Oh tiens le type qui nous a pas payé le game design freelance effectué en janvier...


Le même gars qui critique la presse payant au lance-pierres ses pigistes ? :lol:

Il dit beaucoup de conneries hein, c'est juste que ça m'a fait penser que débattre sur le sujet serait pas une mauvaise idée.


Pour ce qui est de la concurrence du cinéma par exemple, je pense qu'il faut voir ça bien en amont, au niveau des choix de formations des jeunes prometteurs... Ca vaut ce que ça vaut, mais parmi mes lycéens il y en a pas mal d'assez brillants qui veulent faire du ciné, de la vidéo, de la mode... Par contre tous ceux qui veulent faire du JV sont un rien cabossés...

Je ne dis pas qu'il n'y a pas de talents dans le JV français, mais quelque part je me demande si ce n'est pas vu comme une voie très difficile.

Sur Ubi je me dis juste qu'ils ont facilité la fuite, et et qu'ils l'ont organisée... Peut-être que sans eux les gens de talent en France, au lieu de fuir de suite, auraient monté des studios moyens qui auraient pu sortir des choses intéressantes, comme c'est le cas en Allemagne ou en Scandinavie par exemple. Evidemment c'est purement hypothétique, j'en suis conscient. :)
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12986
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Le jeu vidéo français

Messagepar Zure » 20 Mai 2013, 12:34

C'est pas super simple de monter quelque chose en France, faut avoir une motivation extraordinaire et des garanties. Et y a beaucoup de gens qui ont pas forcément envie que leur vie soit un sacerdoce, ils préfèrent aller bosser et être bien payés à l'étranger.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11880
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Le jeu vidéo français

Messagepar Sachka » 20 Mai 2013, 12:39

Y avait un contrat ouais, qu'il nous a fait modifier 42 fois. Je suppose qu'il finira par payer. J'espère.
Avatar de l’utilisateur
Sachka
 
Messages: 4366
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 23:19
Localisation: Lyon

Re: Le jeu vidéo français

Messagepar Martin » 20 Mai 2013, 12:44

Etre bien payé dans le jeu vidéo ça n'a pas l'air évident, hein... Ptête chez Ubi Montréal, je sais pas, mais il y a des tas de sweatshops aussi à l'étranger.

Et tu n'as pas besoin de monter une boîte pour lancer un jeu indé en solo qui cartonne sur Steam... Bon j'ai une vision très par le bas, peut-être parce que c'est ce que je trouve innovant et intéressant, et évidemment ce genre de démarches ne fait pas vivre toute une industrie. Mais ils sont où les bedroom coders français qui se font connaître au niveau mondial ? Il y en avait avant, dans la France socialiste de Mitterand ;) , pourquoi plus aujourd'hui ?
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12986
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Le jeu vidéo français

Messagepar Guy Vault » 20 Mai 2013, 13:19

Un tour sur le site de l'agence française pour le jeu vidéo, section emploi, ça permet d'avoir un visu d'ensemble sur ce que propose le milieu. Et ça donne pas super envie... Stage powa en guise de perspective d'avenir, comme dans plein d'autres secteurs :cry:
Avatar de l’utilisateur
Guy Vault
 
Messages: 995
Inscrit le: 23 Nov 2011, 13:53

Suivant

Retour vers Jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités