Page 1 sur 93

#1reasonwhy : sexisme et JV

MessagePublié: 18 Mar 2013, 15:00
par roger
Mar_Lard frappe encore :

http://cafaitgenre.org/2013/03/16/sexis ... -remedier/

En fait je comprends qu'elle soit énervée, faut voir le nombre de cons qu'elle cite. Moi je me sens pas vraiment concerné, c'est pas ma "communauté". D'ailleurs le problème est bien plus vaste. Si beaucoup de geeks sont perçus comme sexistes c'est aussi parcequ'ils s'expriment sans retenue. Le pire c'est tous ceux qui ne disent pas grand chose mais n'en pensent pas moins. La partie immergée de l'iceberg autrement dit.

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

MessagePublié: 18 Mar 2013, 15:56
par Zali L. Falcam
Il y a des trucs qui me gênent dans son analyse. Je suis en train d'écrire un gros article là-dessus j'vous ferez tourner et vous m'direz.

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

MessagePublié: 18 Mar 2013, 15:58
par Poppy
J'ai toujours pas compris où ce trouvait le racisme dans la communauté geek. J'imagine que c'est largement inventé pour dresser un portrait encore moins flateur du geek type.

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

MessagePublié: 18 Mar 2013, 17:13
par roger
Ah je dis pas qu'il n'y a pas deux trois détails sur lesquels on peut pas avoir de réserves... Mais bon le constat global me semble à la fois justifié et aterrant. Et pas étonnant en fin de compte, parcequ'une atmosphère dénuée de féminité, avec en plus une bonne part d'immaturité, bin ça aboutit assez fatalement à ça. S'ils n'ont pas un minimum de qualité intellectuelle et morale les hommes sombrent vite dans le néant quand ils sont laissés à eux-mêmes.

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

MessagePublié: 18 Mar 2013, 18:26
par Poppy
La communauté geek, c'est pas une secte hein. Un geek, ça travaille, ça va à l'école, ça vit en famille, ça a des relations sociales en dehors de son univers de geek, ça croise des femmes.

Et puis je suis persuadé qu'au fond les gens ont besoin de se retrouver de temps en temps dans des communautés qui sont à leur image : les mecs qui se retrouvent dans leur club de foot le week end, de faire du vélo ensemble, d'aller chasser, etc., ont besoin de ça pour ne pas devenir marteau. Qu'ils sombrent dans le néant dans ces communautés, qu'est ce que ça peut bien faire ?

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

MessagePublié: 18 Mar 2013, 18:45
par Shane_Fenton
Personnellement, je kiffe son article, et je m'incline.

J'avais prévu depuis longtemps de revenir sur tous les cas de backlash de l'année 2012, et je l'avais d'ailleurs fait dans un entretien que m'a donné Platon21 pour son livre. Mais là, elle m'a complètement bluffé. Elle a fait un effort titanesque dans la documentation, devant lequel je ne peux que m'incliner. Après, je peux ne pas être d'accord avec un ou deux de ses arguments, mais pour le travail de documentation et d'analyse, respect to-tal.

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

MessagePublié: 18 Mar 2013, 19:48
par Martin
Titanesque ou indigeste. :/

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

MessagePublié: 18 Mar 2013, 19:52
par Shane_Fenton
C'est pas moi qui peut lui reprocher sa longueur. ;) Ça passerait peut-être mieux sous forme papier, dans un dossier de presse ou dans un petit opuscule. Mais même lu en diagonale, je suis impressionné par l'ampleur de sa recherche et de sa documentation. Rien que pour ça, respect.

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

MessagePublié: 18 Mar 2013, 20:01
par Martin
Shane_Fenton a écrit:C'est pas moi qui peut lui reprocher sa longueur. ;) Ça passerait peut-être mieux sous forme papier, dans un dossier de presse ou dans un petit opuscule. Mais même lu en diagonale, je suis impressionné par l'ampleur de sa recherche et de sa documentation. Rien que pour ça, respect.


DES TITRES. :$

Mais je suis pas très objectif sur Mar_lard, quelle que soit par ailleurs la pertinence de son combat elle m'irrite profondément. :o

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

MessagePublié: 18 Mar 2013, 20:11
par Shane_Fenton
Je sais que tu t'es frité avec elle sur Twitter, hein ;) Mais bon, on a chacun nos têtes à claques (moi, ma bête noire, c'est Jacques Brodeur, et ça me pose des problèmes, parce qu'il est pote avec pas mal de mes correspondants). Moi, je l'admire, et son style rentre-dedans me plaît. Et je précise que c'était le cas avant qu'elle tombe sur un de mes articles et qu'elle le retweete à tout va.

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

MessagePublié: 18 Mar 2013, 21:01
par Zali L. Falcam

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

MessagePublié: 18 Mar 2013, 21:37
par Martin
C'est pas mal même si je ne suis pas d'accord avec tout tout. :)

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

MessagePublié: 18 Mar 2013, 22:21
par roger
Jolie réponse et sweat shirt du meilleur goût ;) .

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

MessagePublié: 18 Mar 2013, 22:43
par Zali L. Falcam
Je l'ai oublié dans le train en revenant de Reading. J'étais colère.

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

MessagePublié: 18 Mar 2013, 22:58
par NaviLink
Assez surpris de la longueur mais surtout de la qualité du papier. Good job. Il faudrait juste un coup de polish pour virer les coquilles, si je peux me permettre.

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

MessagePublié: 18 Mar 2013, 23:14
par Zali L. Falcam
La dessus je suis bien d'accord, j'ai écrit ça d'une traite et pas relu. Je fais honte au bescherelle.

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

MessagePublié: 19 Mar 2013, 11:42
par Vinz
Mar_Lard est souvent excessive et du coup son article (que j'ai lu dans son intégralité, mais bon, c'est fastoche, y a plein d'images) part dans tous les sens. Le fond du problème c'est que le terme "geek" ne veut plus dire grand chose, mais je lui reconnais l'effort de vouloir aborder toutes les sous-catégories qui y sont associées.

J'ai parfois un peu de mal avec son style très policé : 37 000 occurrences du mot "patriarcat" + des termes comme "mâle blanc cis-hétéro" (comme s'il était nécessaire de le préciser, m'enfin bon, passons...). Mais je crois qu'elle met le doigt sur quelque chose d'assez juste.

Evidemment on peut lui répondre, comme le fait le texte de Zali (que j'ai lu dans son intégralité aussi, ça a du bon d'être malade et alité, mais c'est moins fastoche parce qu'il y a moins de photos et plus de fautes d'orthographe) qu' "il y a des connards sur Internet, dans TOUS LES SUJETS, PARTOUT, TOUT LE TEMPS" ou que le sexisme ne s'arrête pas aux milieux "geeks" composés en grande partie d'ados "slash" jeunes adultes un peu concons.

Mais bon je ne suis tout de même pas sûr que l'analogie avec les gens qui ont fui le nazisme ou le mccarthysme soit très heureuse :mrgreen:

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

MessagePublié: 19 Mar 2013, 13:57
par BigBossFF
Le problème, c'est que si le sexisme est présent partout dans la société, il est encore plus présent dans le milieu du jeu vidéo, dans une proportion incroyablement plus élevée. Si bien que les femmes, au lieu de se battre ou de subir comme elles le feraient dans d'autres milieux, ont tendance à quitter, ou bien à ne pas intégrer le milieu du jeu vidéo. Au final, il y a encore beaucoup moins de femmes dans le milieu du jeu vidéo qu'a l'Assemblée Nationale, si je devais prendre un exemple un poil trollesque.

On peut bien sur critiquer la forme du papier de Mar_lard. Ou bien sa vision très moraliste de son combat, alors que seules les réponses rationnelles seraient efficaces pour régler le problème. On peut même critiquer sa personnalité, très borderline par moment (elle m'a bloquée sur Twitter alors que je prenais globalement sa défense... mais visiblement, pas encore assez). Mais en définitive, ça change quoi ? Le constat deviendrait-il moins juste, à cause des failles de ceux qui s'en font les porte-paroles ? La grande subjectivité du discours de Mar_lard n'enlève rien à l'objectivité de la situation... et les exemples choisis dans l'article, forts nombreux (trop selon certains), malheureusement navrants, et parfaitement indéniables, n'en restent pas moins objectifs.

Et au delà de ces exemples, caricaturaux, mais bien réels, le sexisme ordinaire règne dans le milieu du JV.

Mar_Lard est parfois illisible (pour certains, mais pas pour moi, j'ai beaucoup aimé son article), mais je crois qu'on aurait tort de nier le problème. Nous, "geeks" (je n'en suis pas un, mais en tant que joueur, je me sens quelque part inclus dans cette culture), nous avons un problème avec les femmes. Pas en tant qu'hommes, hein. Nous sommes des hommes comme les autres, ni plus, ni moins sexistes que la moyenne. Mais quand nous prenons place dans ce troupeau qu'on appelle "geeks", quand nous intervenons sur les forums, on a tendance à obéir à des effets de nombre/de masse, induits par une atmosphère pas forcément très tolérante envers les femmes.

Reste à savoir pourquoi. Mais c'est un très loooooooooooooooong débat...

EDIT : un long débat que Mar_Lard n'aborde jamais d'ailleurs. Elle a beaucoup plus tendance à dénoncer les conséquences, qu'a mettre en évidence les causes. C'est la principale critique que je pourrais lui faire.

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

MessagePublié: 19 Mar 2013, 14:30
par Zali L. Falcam
C'est celle que lui adresse également. Et c'est ce qui m'est (aussi) reproché. J'ai eu pas mal de messages de type "même si tu as raison, tu n'as pas le droit de critiquer". J'ai pas trop envie de répondre aux trucs de type "tu fais du Mansplaning" parce que le côté "t'as rien à dire, t'es pas de mon crew", c'est une attitude violente et hostile qui me déplaît.

Sinon ;
Mais bon je ne suis tout de même pas sûr que l'analogie avec les gens qui ont fui le nazisme ou le mccarthysme soit très heureuse


C'était une blague, bien sûr :)

Je me suis permis d'écrire une petite suite : http://zalifalcam.wordpress.com/2013/03/19/rosa-parks-et-lautobus-enchante-suite/

Re: Observatoire de la presse vidéoludique

MessagePublié: 19 Mar 2013, 14:51
par Martin
Zali L. Falcam a écrit:"tu fais du Mansplaning" parce que le côté "t'as rien à dire, t'es pas de mon crew", c'est une attitude violente et hostile qui me déplaît.


Le mansplaining chez Mar-Lard c'est un peu l'argument ultime, c'est digne de Bush et de son tu es avec nous ou contre nous... Et oui, elle a un comportement borderline sur les réseaux sociaux, que sa jeunesse explique en partie, mais je pense qu'elle est clairement mal dans sa peau et pas très fut-fut', mais qu'elle a une personnalité qui l'invite à l'excès pour se mettre au centre de l'attention. Histrionisme ? En même temps il faut reconnaître que ça fonctionne, puisque ça fait débat (enfin le débat a aussi lieu aux USA, avec des meneuses qui me paraissent plus équilibrées). Il semble que sa personnalité soit charismatique pour pas mal de gens, après tout pourquoi pas.

Une des conséquences du féminisme c'est que si on prend les femmes au sérieux, on doit bien reconnaître que certaines d'entre elles, même féministes, écrivent des choses bêtes, autant que les hommes en fait. :)