Les pathologies liées à la pratique du jeu vidéo

Ca rend idiot mais c'est pas grave on l'est déjà.

Les pathologies liées à la pratique du jeu vidéo

Messagepar Poppy » 03 Sep 2012, 12:45

Il y a un an je me suis fait un mal de chien au pouce droit à force d'appuyer comme un dératé sur le bouton de tir avec le Starfox 3DS. Maintenant, c'est la grosse articulation de mon index gauche qui me fait souffrir parce la gachette LB est trop solicitée dans Darksiders 2. En fait depuis que j'ai 40 ans, j'accumule les douleurs aux articulations en raison de ma pratique (trop importante) du jeu vidéo. Et je sens que ça ne va pas s'arranger avec le temps.

j'ai trouvé assez peu d'écrits en français sur les pathologies physiques dues à la pratique intensive du jeu vidéo. J'ai peu cherché il est vrai mais c'est évident que ça n'a rien à voir avec la quantité de textes qu'on peut trouver sur les conséquences psychiques. L'age des joueurs y est sans doute pour quelque chose pour expliquer ce manque d'intérêt. J'ai 42 ans, je suis un vieux joueur et je dois faire partie des rares concernés par l'usure physique conséquente à la pratique du JV. Mais dans 20 ans ? Le sujet ne risque t'il pas de devenir beaucoup plus d'actualité ? Perso, je commence à avoir peur que mes douleurs se transforment en handicap avec le temps qui passe.

Le remède je le connais et il est simple : l'abstinence. Dur quand même...

En tous cas, vous qui êtes plus jeunes, faites gaffe à vos doigts !
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4923
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Les pathologies liées à la pratique du jeu vidéo

Messagepar Laurent » 03 Sep 2012, 13:33

Tiens, c'est marrant que tu parles de ça car perso ça fait plusieurs semaines que j'ai ce genre de douleur au pouce gauche. Après, est-ce que c'est vraiment lié à la pratique du JV, difficile à dire. Je travaille sur clavier, donc est-ce que ça ne peut pas être lié à ça ? Et puis j'ai des problèmes de dos depuis plusieurs années, il y a peut-être un lien (microkinésie, tout ça...)

Mais c'est vrai que c'est un sujet largement sous-traité. Dans un autre genre, il y a les problèmes visuels. Quand j'ai commencé à jouer en HD, j'avais des maux de tête pas possible le soir. Encore aujourd'hui, je sais que si je joue trop la journée, c'est migraine obligatoire le lendemain. Ça et les yeux rouges :lol:
Comme je trouve la plupart des jeux trop sombres, je force vachement la luminosité, ce qui ne doit pas aider (en plus je suis myope à la base...)
Avatar de l’utilisateur
Laurent
 
Messages: 946
Inscrit le: 30 Aoû 2010, 09:09
Localisation: 74

Re: Les pathologies liées à la pratique du jeu vidéo

Messagepar Guy Vault » 03 Sep 2012, 13:52

Perso, en plus de jouer à du JV, je suis graphiste. Je cumule donc des heures et des heures devant clavier / écran / souris a devoir exécuter toujours les mêmes gestes, et le plus rapidement possibles... Du coup, j'ai développé une sorte de syndrome du canal carpien, mais en moins grave. Pour l'instant, j'ai l’auriculaire et la tranche de la main gauche en permanence parcouru par des fourmis, des douleurs dans le bras lorsque je suis en position assise (au ciné ou en transport), mais pas devant le bureau (le bras repose sur la table). Avec cette main, je ne peux pas choper des objets trop lourds, sous peine d'avoir la main qui se crispe. Je suis un danger ambulant avec une casserole trop grosse / pleine^^

Un an après l'apparition de ce trouble, mon médecin de travail m'avait signalé que c'était monnaie courante chez les "informaticiens". Mais je balise un peu depuis 5 ans (que ça dure) car si c'est ma main droite qui est touchée, ça va pas le faire. Je suis pas d'accord, oh !

Pour l'anecdote, lorsque le symptôme est apparu, j'étais paumé dans un trou perdu. Et après quelques semaines de mal dans la main, je suis allé voir un médecin - apparemment pas très malin. Sans même avoir fait des examens poussés (juste des injections de trucs dans le coude et quelques manipulations pour repérer des douleurs), m'avait indiqué qu'il s'agirait peut-être d'une sclérose en plaque. Bravo monsieur. Au revoir. A jamais.
Avatar de l’utilisateur
Guy Vault
 
Messages: 995
Inscrit le: 23 Nov 2011, 13:53

Re: Les pathologies liées à la pratique du jeu vidéo

Messagepar JiPé » 03 Sep 2012, 14:33

Comme Guy, je suis graphiste et je passe mes journées devant l'ordi et le soir devant la console.
J'ai eu un symptôme assez spectaculaire à l'oeil : le moindre mouvement de tête brusque ou un regard de côté provoquait un flash dans l'oeil comme si on me prenait en photo.
Ayant déjà une poussée de SEP* j'ai cru que c'était encore le cas mais l'ophtalmo m'a expliqué que c'est juste le nerf optique qui est trop sollicité.
J'ai une hypermétropie de naissance (jamais diagnostiquée auparavant alors que des ophtalmo passaient faire des examens en primaire -_-) qui m'obligeait à faire le point en permanence... à 28 ans (soit 23 ans d'écran) mon oeil a dit "stop !"
Je peux difficilement jouer ou bosser de manière prolongée ou confortable sans lunettes et je vais irrémédiablement en devenir dépendant à continuer comme ça avec les écrans. A terme, c'était de toute façon inévitable mais le coup des flash (ça a duré un an et demi) j'aurai pu éviter.

*
m'avait indiqué qu'il s'agirait peut-être d'une sclérose en plaque.

Si t'avais entre 20 et 30 ans à ce moment là, c'est pas idiot car c'est une maladie qui frappe dans ces âges là.
D'autant plus qu'un neurologue m'a expliqué que le terme SEP est officiellement utilisé pour des poussées chroniques (sinon on parle plus de de "dérèglement immunitaire") et qu'il est fréquent que des gens aient ce type de désagrément (fourmillement, fatigue, perte passagère de sensibilité...) sans s'inquiéter du fait que ce sont leurs anticorps rongent leurs nerfs et pas le résultat d'un "coup de froid" ou de fatigue (ce que je croyais dans mon cas).
Avatar de l’utilisateur
JiPé
 
Messages: 558
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 17:01
Localisation: Valence

Re: Les pathologies liées à la pratique du jeu vidéo

Messagepar Shane_Fenton » 03 Sep 2012, 15:14

Pour ma part, ma vue a considérablement baissé. Avant, j'y voyais bien mieux de l’œil droit que de l’œil gauche (surtout après qu'une balle de tennis ait percuté ce dernier dans ma jeunesse). A présent, c'est l'inverse. Mais à mon avis, c'est davantage lié aux écrans tout court qu'aux jeux, qui ne représentent qu'une petite partie du temps passé devant ces écrans.
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4217
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59
Localisation: Cergy

Re: Les pathologies liées à la pratique du jeu vidéo

Messagepar Alexis » 03 Sep 2012, 16:19

Wouh vous avez plein de trucs graves ! :o

En ce qui me concerne, ce n'est pas les jeux vidéo qui me tuent, mais le PC (études). J'ai des douleurs musculo-squelettiques à cause de mon bras posé sur la souris. J'ai aussi mes lombaires qui me font mal à force d'être assis (l'impression d'un tassement). Du coup, je fais beaucoup de sport et j'ai remarqué que cela limite considérablement les douleurs, parfois les soigne, non sans craquements et autres joyeusetés. Comme si faire du sport, ça "remettait tout à sa place".
Avatar de l’utilisateur
Alexis
 
Messages: 2341
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 20:32
Localisation: Parisse

Re: Les pathologies liées à la pratique du jeu vidéo

Messagepar NaviLink » 03 Sep 2012, 17:00

C'est plus la combinaison du JV et de l'informatique pour moi, donc je cumule un max :
- Ma myopie est sans aucun doute due en grande partie à ma pratique du JV et aux écrans en général. Poches sous les yeux sont monnaie courante, et depuis quelques temps mes yeux sèchent, ce qui provoque au réveil un décollement de la rétine avec la paupière et une crise oculaire si je n'y fais pas attention (et ça fait un putain de mal de chien, à en hurler de douleur). J'achète des gouttes pour remédier au problème. Certains jeux qui poussent à rentrer dans la zone font que l'on ne cligne plus des yeux et accélèrent ce dessèchement. Au pif Pac Man CE DX, Geometry Wars, Guitar Hero.
- Je reste assis la majeure partie du temps = pas bon du tout de manière générale. Douleurs à la nuque, aux lombaires et à la colonne, les jambes prennent également vu qu'elles sont inactives. Pas propre auv JV, mais très souvent le cas.
- Utilisation excessive du clavier, de la souris et des manettes = douleurs aux doigts, mains et le trio poignet/coude/épaule. Certainement un problème de canal carpien sur mon avant-bras droit. Pouce et index droits qui souffrent après une session de jeu ou de surf trop longue. Certains jeux poussent ça plus loin : mauvaise maniabilité (Metroid Hunters, enculé) et bien sûr Guitar Hero (le slogan de ScoreHero.com est "graciously documenting our arthritis :lol:)
Dernière édition par NaviLink le 04 Sep 2012, 00:41, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
NaviLink
 
Messages: 756
Inscrit le: 22 Sep 2010, 22:33

Re: Les pathologies liées à la pratique du jeu vidéo

Messagepar JiPé » 03 Sep 2012, 18:29

Ah ouais, une fois j'ai chopé une sciatique à cause d'une mauvaise position sur une chaise droite pour jouer au stick à Street4.
J'en avais jamais fait avant et ben je veux plus jamais en refaire :lol:
La galère que c'est pour s'endormir :|

les jambes prennent également vu qu'elles sont inactives. Pas propre auv JV, mais très souvent le cas.

Moi je trépigne tout le temps... dans les soirées canapé, je fais chier tout le monde :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
JiPé
 
Messages: 558
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 17:01
Localisation: Valence

Re: Les pathologies liées à la pratique du jeu vidéo

Messagepar Poppy » 03 Sep 2012, 19:26

NaviLink a écrit:Certains jeux poussent ça plus loin : mauvaise maniabilité (Metroid Hunters, enculé)


Le must du must c'est Kid Icarus Uprising. Mon index gauche a pris méchamment, et très rapidement (beaucoup plus qu'avec Darksiders 2 an tous cas). C'est un jeu diablement efficace. Je me demande d'ailleurs si Nintendo n'a pas livré le support en plastique avec simplement pour éviter les procès et les actions de classes...
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4923
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Les pathologies liées à la pratique du jeu vidéo

Messagepar roger » 03 Sep 2012, 20:54

Il faut passer aux jeux de gestion ou de stratégie au tour ! Un clic toutes les cinq secondes en moyenne, qu'on peut réaliser sans forcer et sans s'énerver. Et un écran quasiment fixe qui n''agresse pas les yeux. A éviter toutefois : les jeux de gestion de foot qui sont mauvais pour le coeur. Mauvais pour le coeur aussi les FPS angoissants (enfin je crois être le seul concerné vu que personne n'a voulu partager ma détresse à ce sujet). Au niveau articulations GTA m'a fait souffrir car j'avais opté pour une mauvaise position pour la conduite, ma main gauche était trop crispée et j'avais des douleurs au poignet. En fait c'était pas naturel de conduire de la main gauche, c'est pour ça aussi, mais comme je préférais avoir toujours la main droite sur la souris au cas où j'avais fait ce compromis. Pour les séquences exclusivement de conduite je préférais conduire de la main droite (avec la sensation super agréable d'être délesté d'un sacré handicap).
Avatar de l’utilisateur
roger
 
Messages: 2104
Inscrit le: 07 Mai 2011, 21:43

Re: Les pathologies liées à la pratique du jeu vidéo

Messagepar K2R2 » 03 Sep 2012, 22:54

Ah ben je vois que je ne suis pas le seul. Depuis quelques années je cumulais les petits soucis, apparemment bénins mais qui me pourrissaient un peu la vie : lombalgies de plus en plus violentes et régulières, tendinites calcifiantes des deux épaules (et même du poignet droit). Bref, des TMS comme disait mon médecins, qui ne pouvait pas faire grand chose pour me soulager, mis à part me gaver d'anti-inflammatoires. Son conseil : arrêter de passer autant de temps devant mon PC (mais bon, pour le boulot je peux pas trop faire autrement) et cesser de jouer de la guitare (que je pratique une à deux heures par jour), autant dire que je ne l'ai jamais suivi. Pour autant, il y a un peu plus d'un an j'ai décidé de me prendre en main, un peu comme Alexis je me suis remis à faire du sport, je veux dire sérieusement en régulièrement, à mon sens le vélo et la natation sont ce qu'il y a de meilleur car ils ne traumatisent pas les articulations comme le footing ou les sports qui nécessitent de gros appuis. Et puis tous les matins (sans exception), c'est au moins 15 à 20 minutes d'exercices physiques combinés (pompes, abdos, rameur, petites haltères). Et les jours de congé, j'essaie de bricoler dans la baraque ou de jardiner une bonne partie de la journée. Ben mine de rien ça va nettement mieux, plus de lombalgies, mes tendinites se sont calmées (même si elles n'ont pas totalement disparu) et je suis en meilleure forme.

Et finalement je prends encore plus de plaisir à jouer, même si mon temps de jeu a très nettement diminué.
Avatar de l’utilisateur
K2R2
 
Messages: 1124
Inscrit le: 26 Aoû 2010, 15:48

Re: Les pathologies liées à la pratique du jeu vidéo

Messagepar Guy Vault » 04 Sep 2012, 01:27

Quelle bande de bras cassés on fait, quand même.
De vrais vétérans.
Avatar de l’utilisateur
Guy Vault
 
Messages: 995
Inscrit le: 23 Nov 2011, 13:53

Re: Les pathologies liées à la pratique du jeu vidéo

Messagepar Poppy » 04 Sep 2012, 09:59

Ouais c'est impressionnant (et un peu rassurant quand même :D ), je m'attendais un peu à être le seul dans ce cas avec peut être Zure, l'autre grand père ici.

Pour le sport, je fais du tennis et du footing. Là aussi pas bon pour les articulations.
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4923
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Les pathologies liées à la pratique du jeu vidéo

Messagepar Zure » 04 Sep 2012, 14:28

Comme j'ai des petites mains, le seul cas ou j'ai des douleurs musculaires (dans le bas de la paume, sous le pouce gauche) c'est quand je joue beaucoup à la 360 parce que le pad est trop gros et trop lourd pour mes mains. J'ai jamais eu le moindre problème avec la dual shock et pourtant je fais des sessions assez longues (minimum 2h, maximum 4h).

Après, ça peut m'arriver d'avoir mal à la tête/yeux si je joue en étant fatigué. Pour éviter le mal aux yeux et les poches, je joue dans le noir et j'utilise le mode eco énergie sur "low" et le capteur de luminosité sur "on" et le backlight de l'écran réglé à 5 (sur 10). ça a pour conséquence d'offrir une image très "douce", dimmed down, impératif d'être dans le noir total pour apprécier par contre, ce qui oblige à fermer les volets en plein jour (mais bon moi j'ai toujours joué dans le noir total). Mais l'avantage c'est que ça fait pas mal aux yeux du tout, même si on passe 3 ou 4h sur l'écran.

D'autre part, pour ceux qui jouent beaucoup et longtemps, il faut un big screen même si ça fait bourgeois de dire ça (après les prix ont vachement baissé), ça diminue considérablement la fatigue oculaire, surtout quand on est client de jeux impliquant du temps dans les menus ou de la lecture. En passant d'un 40 à un 55 et en restant à distance égale (2,2 mètres), le gain en confort oculaire est énorme. Faut éviter la 3D parce que ça flingue les yeux et ça sert de toute manière à rien. Faut un canapé confortable ou un fauteuil genre relax, faut se lever régulièrement pour aller pisser ou juste bouger un peu, faut boire régulièrement pour pas se déshydrater parce que ça facilite le mal de tête et aux yeux mais aussi la contraction musculaire. Moi sur ma session du samedi aprè-midi ou dimanche soit mes 2 sessions de 4h hebdomadaire, je me siffle 1 litre d'Evian. Faut pas s'exciter comme un gros puceau en jouant parce que ça sert à rien et ça tend les muscles inutilement. Et bien sûr, faut avoir une alimentation équilibrée parce que les migraines/les contractions musculaires et les yeux sont plus à même de déconner si on a des carences à telle ou telle vitamine.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11840
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14


Retour vers Jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité