Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Ca rend idiot mais c'est pas grave on l'est déjà.

Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Martin » 06 Sep 2010, 19:01

Histoire de ne pas poster que dans deux fils, si on se lançait dans des discussions thématiques ? On lance un thème, on parle de jeux qui exploitent ce thème, on se dispute, on est d'accord, on poste des liens... Et qui sait on pourrait en faire des sujets de référence, qui feraient de MF le lieu le plus hype au Nord-Nord-est de la gare de Perpignan.

Image

Premier thème, qui me vient évidemment à cause de la séquence ferroviaire d'Uncharted 2, le train. Soyons précis, et limitons-nous aux trains en tant que tel, c'est déjà un domaine assez riche, si vous voulez parler des métros, ouvrez un nouveau fil. ^^

Quelles sont les séquences ferrovaires les plus mythiques ? Les plus réussies ? Pourquoi ? Comment ?


Image

Difficile d'éviter The Last Express, le jeu d'aventure sur rails le plus légendaire...

Le jeu de Mechner date de 97, et semble dispo en Abandonware, pour ceux qui ont le courage de le faire tourner à nouveau. Quand j'y pense ce jeu irait très bien en remake sur l'Appstore. En attendant le créateur a mis en ligne une vidéo qui montre le déroulement de toute l'aventure, qui se trouve ici. Tu peux aller lire le papier que Tony lui consacrait sur PJ, aussi.

Alors, pourquoi un grand jeu ferroviaire ?

Déjà, en situant le jeu dans l'Orient Express en 1914, juste avant que n'éclate la guerre, Mechner mêle le voyage et le huis-clos : on change de situation, de manière parfois brusque lorsque survient une frontière, tout en gardant un seul lieu et un personnel restreint. Je pense que c'est le seul jeu qui fait ça, et remarquablement bien avec ça, Mechner maîtrise bien le contexte géo-politique.

Ensuite, le train a plein de recoins, des cabines à fouiller, des conversations à écouter. Il y a un jeu de discrétion qui me paraît fort novateur pour l'époque, qu'il s'agisse d'échapper au contrôleur ou de se glisser derrière une jeune femme dont on veut espionner les allers et venues... Le jeu est en temps réel, c'est à dire qu'on peut manquer des conversations, mais le côté renfermé du huis-clos permet de rendre ça gérable. Si mes souvenirs sont bons il y a moyen de rembobiner pour se trouver au bon endroit au bon moment...

Bref faute d'y avoir rejoué depuis sa sortie je peux pas développer plus que ça sérieusement, mais je crois que l'idée c'est vraiment de combiner voyage et permanence, frontière et huis-clos, et d'utiliser les toutes les possibilités du train en temps que lieu limité.

NEXT : Final Fantasy VI, le Train fantôme.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12910
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Vinz » 06 Sep 2010, 19:14

(je sens le bide)
Avatar de l’utilisateur
Vinz
Site Admin
 
Messages: 2159
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:38

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Shane_Fenton » 06 Sep 2010, 19:18

Entre ça et Grim Fandango, le jeu d'aventure avait encore de beaux restes, mais le succès commercial n'a malheureusement pas suivi. :cry:
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4185
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59
Localisation: Cergy

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Martin » 06 Sep 2010, 19:19

Vinz a écrit:(je sens le bide)


Tu nous couverais pas une petite déprime, toi ?

Pour la peine je te charge de modérer ce fil qui sombrera bientôt sous des montagnes de posts.

Ouais bon quoi, c'est pas si grave d'avoir du bide quoi...
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12910
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar sop » 06 Sep 2010, 20:18

C'est une super idée ce genre de thread.

En général, les niveaux en train sont ceux qui m'ennuient le plus dans un jeu vidéo. Déjà, ils sont prévisibles, et se ressemblent un peu tous. Dans Goldeneye déjà, le niveau du train est celui que j'aime le moins. Il est trop frontal, rentre-dedans. Je retrouve ce que disais Yéti, je crois, du cover intensif, une sorte d'automatisation du gameplay et de la progression. Le niveau final de Modern Warfare, ou plutôt le bonus, qui est dans un avion mais pourrait être un train, se pose d'ailleurs un peu comme tel : une scène éculée, des ennemis dont on sait exactement quand et comment ils vont jaillir, et le reste relève du time attack. Et le time attack, c'est un peu le mission design du désespoir.

Dans Uncharted 2, la mission du train est assez récursive dans mon souvenir, mais elle a tout de même un véritable intérêt, pourtant simple, mais très rarement vu : elle fait office de transition entre deux décors. On peut faire la mission sans s'en rendre compte, mais on commence dans un forêt exotique pour finir dans les montagnes (si je me rappelle bien), et la répétitivité de l'action a quelque chose d'assez similaire à la lenteur obsédante du passage sur le périphérique dans le Solaris de Tarkovski : elle fait épaisseur, elle fait temporalité, elle fait voyage.

On montre souvent plein de jeux d'exploration en insistant sur la variété des paysages pour montrer que, wow, ce sont des jeux d'aventure, il va y avoir du dépaysement ! Mais en vrai, d'un décor à l'autre, tout juste a-t-on un cut-scene et un temps de chargement. Il n'y a pas plus de voyage que quand on fait regarde les diapos de vacances de mémé : l'immobilité est totale, seul le décor change. Une manière d'aborder le jeu d'aventure serait de dire : non, il ne s'agit pas avant tout d'une pluralité de lieux, mais d'un filé dans leur articulation, du parcours de l'entre-deux, de cette mobilité où le flux de l'action est tellement tendu que la différence entre deux paysages se fond dans un long et imperceptible dégradé. Ca, Uncharted 2 sait le faire, et le train a cette fonction là, en vrai comme dans un jeu vidéo.

D'un point de vue narratif, dans la manière dont il amène un nouveau paysage sans découper le fil du récit, le train est donc une figure de style intéressante pour un jeu, j'ai l'impression. Le problème, c'est que les possibilités de gameplay et de level design y sont très limitées, c'est là où il y aurait sûrement un beau défi à relever.


Tu me dois une bière, Martin.
Avatar de l’utilisateur
sop
 
Messages: 2379
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:24

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Martin » 06 Sep 2010, 20:34

Image

Pour rendre à Uncharted 2 ce qui... j'aime beaucoup la scène d'escalade du wagon. C'est vrai que c'est un peu exagéré, et que la deuxième fois ça m'a paru moins brillant mais j'aime beaucoup cette idée de transformer un lieu par une rotation à 90°... Le wagon confortable devient une épreuve de plateforme. C'est pas la première fois qu'on trouve ce genre de procédés dans un jeu de plateforme, mais là c'est poussé à son extrême cinématographique, la caméra va partout et il y a même quelque chose d'une sculpture (à parcourir de manière linéaire) dans la manière dont on utilise absolument toute la surface du wagon pour grimper... les designers ont dû bien s'amuser.

Image

Zelda : Spirit Tracks aura-t-il un défenseur ? Je veux bien dire du bien du sifflet qu'on peut actionner, mais le côté jeu d'aiguillages est un peu triste tout de même...
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12910
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Zure » 06 Sep 2010, 21:37

Bon je voulais parler de mission train de Goldeneye mais évidemment j'ai été grillé par Sop, donc je resterais chez 007 et je parlerais de la mission train de Quantum Of Solace. On fait ce qu'on peut. :mrgreen:

Image

J'aime bien cette mission d'abord parce qu'elle est réminiscente de la mission Train de Goldeneye, c'est pour ça d'ailleurs qu'elle est dans le jeu. Et j'aime bien l'idée de remonter un train en marche.

Perso, je love les missions en train ou dans tout autre type d'espace exigu. Parce que ça implique du close contact. Et j'aime bien ça de temps en temps. T'as pas de place pour manoeuvrer et comme t'es dans un espace réduit, tu peux utiliser du gros stopping power comme le shotgun. Ensuite dans un train, tu peux pas faire le malin. T'es obligé de rencontrer l'ennemi head on. Tu peux pas faire la petite pute, t'es facilement accessible, l'ennemi peut rapidement te rejoindre, etc. Le niveau du train de UC2 en hard, pas encore faire en Crushing, ça reste un niveau bien chaud parce que justement t'as moins de facilité de planque que les séquences plus ouvertes ou tu peux rester plus pépére à camper. Là dans le train t'es obligé d'avancer, d'être combattif, tu peux moins faire la fiotte. Dans UC2 le fight contre l'hélico sur le train est plus chaud que le fight sur le toit de l'immeuble.

En plus j'aime bien le fait que ça soit linéaire. Vu qu'apparemment ici, la linéarité on dirait que c'est un grand péché, moi je trouve que c'est très bien quand ponctuellement dans un jeu t'as des missions ride comme le train dans Uncharted 2 ou ici dans Solace ou le fameux Mile High Club de MW mais c'est un avion. Quand tu sais que t'as 2'30 pour remonter un avion entier jusqu'au cockpit, on peut trouver ça éculé, mais t'as un shot d'adrénaline assez important. Parce que la réussite est d'ailleurs pas si évidente. J'ai fini tout le jeu en Vet, mais après une douzaine de tentatives j'ai toujours pas Mile High Club de validé dans ce mode de difficulté.

T'as aussi le niveau du train dans Killzone 2.

Image

C'est un passage de goret parce qu'en plus dans KZ2 les encounters sont justes ultra violent et dans le train c'est saignant. Très saignant. Cela dit, comme c'est un jeu futuriste et que c'est un train de fret, t'as un peu plus d'espace et donc quelques possibilités de cover.

Y a le train de RE0 aussi que je trouve bien stressant surtout que c'est à l'ancienne mode, donc avec une visibilité de merde dans des couloirs exigus, quand t'as les chiens, c'est bien chaud. :mrgreen:

Image

En gros, je trouve que ce genre d'espace, ça apporte une dimension d'oppression bien vue et quand c'est bien exploité, ça donne un petit coup de fouet bienvenu.
Dernière édition par Zure le 06 Sep 2010, 21:40, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11839
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Alexis » 06 Sep 2010, 21:40

Yeah! si je m'ennuie pour l'année à venir, il se pourrait que je me tente The Last Express. Martin m'a donné envie de voir ce que c'est.

Dans son premier post, Martin dit qu'il parlera du train fantôme de Final Fantasy VI pour la prochaine. Pour ma part je vais vous parler de la mission du train dans Final Fantasy VIII. Cette mission du train, qui peut être considérée comme un donjon est vraiment originale.
Ce FF est mon tout premier FF et il est pour moi ce que pour d'autres il est au VII. J'ai des souvenirs d'une force assez incroyables, qui font partie de mes plus grands moments de jeu jamais joués.

La mission du train est disponible en vidéo ici, mis à part le combat final :



Premièrement, tout le plan de la mission est expliqué avant, et c'est une très belle entrée en matière de se dire "qu'on va le faire manette en main". Il y a le côté clandestin de l'opération (se lier avec un groupe de radicaux, sa dimension politique), le côté risqué aussi, sans oublier cette petite ambiance Western : on croirait faire un hold-up (c'est une mission d'assassinat). Et puis cela change des combats et des donjons usuels pour proposer une mission basée sur la réflexion et le stress (puisqu'elle est chronométrée) : deux données qui font généralement mauvais ménage. On ne fait que taper des codes, mais le fait de voir Squall descendre (donc se mettre en danger) tout en lisant ce que disent Zell et Selphie qui font le guet avec Linoa qui est un peu le cerveau de l'opération... wouah!

Tout cela permet de rendre cette opération trépidante, surtout quand on se voit gratifier par des somptueuses cinématiques au fur et à mesure que le plan se met en marche et qu'on voit les mâchoires de notre piège de refermer petit à petit. D'ailleurs, ce FFVIII propose de bouger son personnage en temps réel sur fond de cinématique. Aujourd'hui, on voit des personnages mal intégrés, mais à l'époque, j'avais l'impression d'être au cinéma et de vivre une grande scène d'action/espionnage ou j'étais impliqué. A propos des cinématiques, le mélange temps réel/cinématiques est éblouissant à la fin du CD2. Un spectacle pyrotechnique d'une audace qui me laisse encore coi aujourd'hui.

Le jeu a l'élégance de faire réussir la mission mais de créer un twist qui fera que malgré tout, les personnages seront confrontés à un Boss de fin de donjon.

NEXT : Splinter Cell Pandora Tomorrow : Paris-Nice
Dernière édition par Alexis le 06 Sep 2010, 21:42, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Alexis
 
Messages: 2338
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 20:32
Localisation: Parisse

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar sop » 06 Sep 2010, 21:41

Martin a écrit:Pour rendre à Uncharted 2 ce qui... j'aime beaucoup la scène d'escalade du wagon. C'est vrai que c'est un peu exagéré, et que la deuxième fois ça m'a paru moins brillant mais j'aime beaucoup cette idée de transformer un lieu par une rotation à 90°... Le wagon confortable devient une épreuve de plateforme. C'est pas la première fois qu'on trouve ce genre de procédés dans un jeu de plateforme, mais là c'est poussé à son extrême cinématographique, la caméra va partout et il y a même quelque chose d'une sculpture (à parcourir de manière linéaire) dans la manière dont on utilise absolument toute la surface du wagon pour grimper... les designers ont dû bien s'amuser.


Pas bête. Effectivement, c'est une utilisation originale d'un volume donné. Gunfight à l'horizontale, plateforme à la verticale, c'est très bien trouvé. Dans ma tête je me demandais ce que donnerait une scène de train façon Super Mario Galaxy.

En cinéma, le film Speed faisait très fort, dans mon souvenir, dans l'exploitation de deux véhicules similaires, le bus et le métro, avec des situations assez variées (combat sur un toit, infiltration en glissade sous un bus, etc).

A la limite, ce pourrait être un exercice intéressant d'imaginer dix niveaux-concepts différents autour du thème du train. Et d'en faire un jeu iPhone, soyons fous.
Avatar de l’utilisateur
sop
 
Messages: 2379
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:24

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Zure » 06 Sep 2010, 21:41

ah ouais c'est vrai !!! Il était super ce passage dans FFVIII !
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11839
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Sachka » 06 Sep 2010, 21:57

Je suis assez fan du post de sopalin sur la continuité dans le voyage, j'approuve complètement. :D

J'ai adoré le train dans Uncharted 2, du pur plaisir. J'ai trouvé très bien vu le fait de rejouer une deuxième fois la séquence post-accident (image de Martin ci-dessus), avec des répliques en plus, qui souligne l'usure du personnage à ce moment-là de l'aventure, alors qu'on ne le ressentait pas encore la première fois.

Zelda Spirit Tracks... Non j'ai pas complètement accroché. Plus terre à terre, utilitaire que le bateau, moins aventureux, moins épique. Dans un univers davantage steampunk ça aurait peut-être mieux fonctionné ?

Mon exemple à moi, ce serait Paper Mario : la Porte millénaire, et son train express. J'avais bien aimé ce niveau, où l'on devait rester plusieurs jours dans le train, pour aller effectivement d'un point à un autre. On y retrouvait des clins d'oeil au roman policier façon Agatha Christie, avec un personnage de détective, différentes affaires qui éclataient en route... Il y avait un fantôme qu'on pouvait voir la nuit. On pouvait discuter avec les passagers, les employés. Il y avait une boutique je crois. On avait bien l'impression d'une durée, d'un voyage, d'un lieu clos avec ses occupants et la réunion momentanée de personnes hétéroclites. Ses légendes, ses habitudes... Et il me semble qu'il y avait un passage de combat sur le toit, façon film d'aventure.
Très sympa :)
Image
Avatar de l’utilisateur
Sachka
 
Messages: 4366
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 23:19
Localisation: Lyon

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Le Yéti » 06 Sep 2010, 22:09

Pareil, j'ai tout de suite pensé à Paper Mario. Très beau niveau, bourré d'humour.

Sinon j'allais casser du sucre sur le dos de Red Dead Redemption avec son démarrage dans le train. Le jeu n'introduit rien, plante à peine le décor et se contente d'entendre bavasser des gens. On a une légère caractérisation du personnage m'enfin à ce jeu là, Leone était quand même plus fort.

Et je rejoins les félicitations au sujet du texte de Sopalin :)
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8635
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Martin » 06 Sep 2010, 22:10

J'avais totalement oublié ce passage dans Paper Mario 2, mais il est très bon, comme tout le jeu d'ailleurs...

J'ai aussi un bon souvenir d'une scène de fuite sur le toit d'un train dans Skies of Arcadia, mais c'est loin... Il y a beaucoup de scènes de train dans les RPG, vu que c'est une bonne excuse pour faire un couloir sans trop se poser de questions... Il doit aussi y en avoir une pas mal avec les deux gosses (???) sur le disque 3 ou 4 de Lost Odyssey...

Et j'aime aussi beaucoup le train de Resi 0. Bon y'a peut-être que ça à aimer dans Resi 0. Et c'est un train à deux étages, ils trichent chez Capcom. ^^ Mais ils exploitent bien le côté petit périmètre.

Il doit bien y avoir des trucs en arcade, non ? Y'a pas des niveaux en train dans les Metal Slugs ? Des trains méchants dans les shmups ?
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12910
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar sop » 06 Sep 2010, 22:20



/thread
Avatar de l’utilisateur
sop
 
Messages: 2379
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:24

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Sachka » 06 Sep 2010, 22:20

Un magnifique exemple de train, et surtout de voyage en train c'est bien sûr Sybéria.
Pour le coup on a vraiment un train complètement steampunk, avec un steward automate, et un mécanisme qui doit être remonté régulièrement pour pas rester en rade. Les ambiances étaient superbes, dans cet univers mi-réaliste, mi-fantasmé. Dommage que l'interactivité et le gameplay ne soient pas les points forts de Sokal en revanche.
On partait d'un village français paumé, et on allait toujours plus loin vers le froid, la solitude et le mystère de Sybéria. Les gares complètement désertes et automatisées, les patelins de plus en plus déliquescents, avec cette atmosphère Europe de l'Est en décomposition... On quittait peu à peu la civilisation, avec aussi les coups de fil de l'héroïne qui se faisaient plus rares. Le voyage était un parcours initiatique bien sûr, un choix de vie qui s'effectuait lentement, au fil du trajet.

Image
Dernière édition par Sachka le 06 Sep 2010, 22:26, édité 2 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Sachka
 
Messages: 4366
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 23:19
Localisation: Lyon

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Le Yéti » 06 Sep 2010, 22:23

Martin a écrit:J'avais totalement oublié ce passage dans Paper Mario 2, mais il est très bon, comme tout le jeu d'ailleurs...

J'ai aussi un bon souvenir d'une scène de fuite sur le toit d'un train dans Skies of Arcadia, mais c'est loin... Il y a beaucoup de scènes de train dans les RPG, vu que c'est une bonne excuse pour faire un couloir sans trop se poser de questions... Il doit aussi y en avoir une pas mal avec les deux gosses (???) sur le disque 3 ou 4 de Lost Odyssey...

Et j'aime aussi beaucoup le train de Resi 0. Bon y'a peut-être que ça à aimer dans Resi 0. Et c'est un train à deux étages, ils trichent chez Capcom. ^^ Mais ils exploitent bien le côté petit périmètre.

Il doit bien y avoir des trucs en arcade, non ? Y'a pas des niveaux en train dans les Metal Slugs ? Des trains méchants dans les shmups ?

C'est moi ou quand tu édites tu ne laisses aucune trace ? Je suis quasi sûr de n'avoir pas lu le passage sur Lost Odyssey et les RPG... faut que j 'arrête de boire.

Dans Lost Odyssey : bizarrement c'est pas le meilleur passage du jeu IMO. Le plus beau c'est la reconstitution de l'équipe après l'accident de train. Là c'est classe, triste et beau, avec un Mack tout gelé qui n'arrive pas à avancer. Brrrrr j'en frissonne encore d'émotion ^^

Sinon y'a deux jeux qui commencent par du train : FFVII et FFXIII, un peu la même ambiance fin du monde, mission suicide et avec un bon rythme soutenu. Le genre de démarrage que j'adore dans un RPG et qui est si rare :(
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8635
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Alexis » 06 Sep 2010, 22:33

Pareil que le Yéti, ludiquement parlant, le train de Lost Odyssey n'est pas hyper top. C'est plus la séparation faites par Sarah avec le wagon qui ralentit et "l'abandon" des enfants qui est hyper touchant que de pousser des caisses pour échapper au froid (même si c'est bien, le train n'est pas si indispensable). En revanche, marcher avec les deux gosses le long des rails est émouvant, ainsi que leur retrouvailles.
Il y a aussi une autre scène de bataille avec Sarah et Kaim justement, un peu avant, mais si c'est toujours efficace dans la mise en scène, c'est du déjà vu.
Avatar de l’utilisateur
Alexis
 
Messages: 2338
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 20:32
Localisation: Parisse

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar sop » 06 Sep 2010, 22:46

J'aimerais bien un jeu qui s'appellerait Train Story, qui commencerait par une vue subjective du pilote, en train d'arrêter son train à la densha de go, mais en noir & blanc, et en gare de ciotat, sans musique, avec un rythme d'abord lent et intimiste. Ce serait un jeu choral, à la manière de Heavy Rain, chaque personnage aurait son background, mais aussi son gameplay, très référentiel. Un pilote densha de go, un sherlock holmes agatha christie-steez, un mercenaire bourrin pour la caution gears of war, un aventurier-acrobate à la Uncharted, une Kate Austeen en fuite qui devrait faire du Splinter Cell dans le train. L'histoire réussirait à tous les intégrer dans un plot commun, façon super smash bros brawl, mais dans une ambiance de huis clos, avec des rencontres entre persos, des alliances, éventuellement des combats fratricides. Peu à peu, le scénario partirait en couille, d'abord par des attaques de zombies, et là on ferait du tower defence sur rails, puis carrément un trip poétique, avec le train qui grimpe une colline, passe devant la lune et continue en volant, d'un coup le jeu deviendrait vertical, façon final de BGE ou alien hominid, ambiance space-op steam-punk. Là, ça partirait complètement en couille, on découvrirait qu'en fait le train est un robot, hop, passage transformers dans l'espace, shoot'm up nawak, avec toujours des plans de coupe sur le pilote en vue subjective, mais qui ferait du densha de go interstellaire, tout un coup. On apprendrait que le train-robot se dirige sur la planète d'origine des trains, où ils naissent tous, ça ressemblerait un peu à alien, avec des mini-trains chelous visqueux qui sortiraient d'oeufs métalliques géants, et une reine-mère des trains, gigantesque, rugueuse, stridente, tentaculaire, qui serait confrontée à l'attaque des avions low-costs de l'espace, qui seraient une sorte de colonie d'insectes pervers, mobiles et rapides. Le combat final opposerait la reine-mère des trains à la planète des avions, une sorte de hangar fantasmagorique cradingue dans lequel la reine-mère reprendrait un à un tous les gameplay des passagers que le joueur aurait incarné durant l'aventure. Le jeu se finirait sur un plan glacial du cockpit du seigneur des avions, dans lequel on apercevrait, défaits et inertes, des passagers humains qui évoqueraient d'autre gameplay. Plan final, vue subjective : le pilote se gare à la ciotat. Mais cette fois-ci, en couleur, et un lent travelling arrière permet de voir qu'il ne pilote plus un train, mais la gigantesque reine-mère des trains.
Image
Avatar de l’utilisateur
sop
 
Messages: 2379
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:24

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Martin » 06 Sep 2010, 23:00

Le Yéti a écrit:C'est moi ou quand tu édites tu ne laisses aucune trace ? Je suis quasi sûr de n'avoir pas lu le passage sur Lost Odyssey et les RPG... faut que j 'arrête de boire.


Quand tu édites un post alors que c'est le dernier du fil, il n'y a en effet pas de traces.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12910
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Thématique n° 1 : un train peut en cacher un autre

Messagepar Sachka » 06 Sep 2010, 23:16

:lol: :lol:

Sinon vous avez lu la Compagnie des Glaces ? Absolument non transposable en jeu ou alors juste en écho de l'univers, mais bordel ce que c'était bien.

(pardon pour le hors-sujet)

Image
Avatar de l’utilisateur
Sachka
 
Messages: 4366
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 23:19
Localisation: Lyon

Suivant

Retour vers Jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités