Snake, Snake ? Snaaaaake ? (Metal Gear, la série)

Ca rend idiot mais c'est pas grave on l'est déjà.

Re: Snake, Snake ? Snaaaaake ? (Metal Gear, la série)

Messagepar Pierre » 17 Jan 2017, 14:19

Mais j'ai peur que ça soit très die & retry avec en plus des contrôles relous. Parce que Dishonored au moins tu as des tonnes d'outils rigolos pour varier les plaisirs même si y'a aussi du quick load à fond les ballons.


Les contrôles sont pas relous du tout, tu peux presque toujours te sortir des pires situations en improvisant et y a des dizaines d'armes et outils (même s'ils sont pas surnaturels comme dans Dishonored).

Et après j'ai une dent contre The Witcher ! :lol: Chacun sa dent hein.


C'est exactement ce que je voulais dire à Zure et j'me suis retenu ^^

Pour faire quoi ? Voir un mongolien enlever des gens avec un ballon pour les faire travailler sur une plateforme pétrolière ? Vraiment ? Même Steven Seagal a des scénarios plus réalistes dans ses films.


Nan mais Zure, Zure, Zure, DEPUIS QUAND MGS EST REALISTE ? Pars en Inde et va chercher au plus profond de toi-même les raisons de cette détestation :D (j'dis ça mais mon MGSV à moi c'est Star Fox Adventures) (mais j'ai pas revendu tous mes Star Fox ou mes jeux Rare pour autant)
Avatar de l’utilisateur
Pierre
 
Messages: 3064
Inscrit le: 27 Aoû 2010, 18:41

Re: Snake, Snake ? Snaaaaake ? (Metal Gear, la série)

Messagepar Zure » 17 Jan 2017, 15:09

Où ai-je dit que MGS était réaliste ?

MGS c'est un cinematic action game avec des phases d'infiltration débiles et light où tu poses des revues de cul sur le sol, entrecoupés de cinématiques très fréquentes et au milieu des jeux t'as ZE cinematique ultra longue (40 minutes dans MGS 2, autant dans MGS3, dans MGS4 t'as tellement de cinématiques longues que tu les comptes plus et même dans le 1, même dans sa configuration PS1, t'avais déjà tout ça moins les cinématiques de 40 minutes mais elles étaient néanmoins nombreuses et assez longues). Des boss mythiques (Psycho Mantis, The End, Sniper Wolf...), un scénar puissant digne d'un anime, des personnages haut en couleurs...

Voilà ce que c'est MGS. Et c'est sur cette base que je suis tombé amoureux de la série et désolé mais y a strictement rien de tout ça dans MGSV. J'ai joué 45h au jeu avant de le lâcher, j'ai rien vu de tout ça, en 45h si j'ai vu 15 minutes de cinématiques c'est le bout du monde. J'ai pas vu un seul boss qui mérite le détour.

Donc maintenant tu peux essayer de me prouver que c'est le plus grand des MGS mais moi, j'estime avoir une connaissance suffisamment poussée de la série pour affirmer énergiquement que ce n'est pas un MGS.

Et si j'achète un jeu estampillé MGS, JE VEUX MGS. C'est aussi simple que ça.

Et donc quand un connard de créateur est pas capable de fournir pour le dernier épisode d'une saga mythique un truc aussi simple que ça, bin je le conchie jusqu'à la 150ème génération.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11881
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Snake, Snake ? Snaaaaake ? (Metal Gear, la série)

Messagepar upselo » 17 Jan 2017, 18:36

Zure a écrit:Où ai-je dit que MGS était réaliste ?

MGS c'est un cinematic action game avec des phases d'infiltration débiles et light où tu poses des revues de cul sur le sol, entrecoupés de cinématiques très fréquentes et au milieu des jeux t'as ZE cinematique ultra longue (40 minutes dans MGS 2, autant dans MGS3, dans MGS4 t'as tellement de cinématiques longues que tu les comptes plus et même dans le 1, même dans sa configuration PS1, t'avais déjà tout ça moins les cinématiques de 40 minutes mais elles étaient néanmoins nombreuses et assez longues). Des boss mythiques (Psycho Mantis, The End, Sniper Wolf...), un scénar puissant digne d'un anime, des personnages haut en couleurs...

MGS c'est aussi un jeu d'infiltration avec des systèmes et des détails poussés : tu laisses des empreintes de pas mouillées en rentrant dans le tanker, si tu restes trop longtemps dehors tu prends froid et tu éternues, tu fais trop de roulades, tu vomis, tu peux mettre en garde les ennemis, leur soutirer des infos, tirer dans leurs membres (la main et ils peuvent plus tirer, la jambe et ils boitent), tirer dans leur radio et ils peuvent plus contacter leur équipe.

MGS V est dans cette continuité là, avec des ennemis qui s'équipent en fonction des stratégies que tu emploies (trop de headshots, ils mettent des casques), et tu peux influencer ça (envoyer tes recrues en mission pour diminuer les stocks de casques), tu peux t'extraire en mettant un ballon fulton sur un véhicule ou sur un container, tu peux jouer des cassettes pour faire croire que tu es aux toilettes ou pour ordonner la fin d'une alerte, tu peux assommer un ennemi avec une caisse de livraison.

Je joue à tous les jeux d'infiltration que tu cites, et y'a rien d'équivalent à MGS V. Disho c'est fun et y'a plein de pouvoirs, y'a beaucoup plus de narratif et d'univers, mais l'IA est pas du tout la même. Y'a pas de mécanique de propagation de l'alerte ni de renforts en plus des gens déjà sur place. c'est pas du tout le même équilibre de gameplay parce que dans Dishonored tu peux arrêter le temps et te téléporter, donc c'est pas les mêmes enjeux.
Dans MGS V, on te pousse aussi à te mouiller au plus près des ennemis pour interroger et récupérer des intels ou fultoner, alors que dans Dishonored, ce que tu fais des ennemis dépend juste de l'alignement que tu choisis.
Avatar de l’utilisateur
upselo
 
Messages: 1104
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:52

Re: Snake, Snake ? Snaaaaake ? (Metal Gear, la série)

Messagepar Zure » 17 Jan 2017, 18:52

upselo a écrit:MGS c'est aussi un jeu d'infiltration avec des systèmes et des détails poussés : tu laisses des empreintes de pas mouillées en rentrant dans le tanker, si tu restes trop longtemps dehors tu prends froid et tu éternues, tu fais trop de roulades, tu vomis, tu peux mettre en garde les ennemis, leur soutirer des infos, tirer dans leurs membres (la main et ils peuvent plus tirer, la jambe et ils boitent), tirer dans leur radio et ils peuvent plus contacter leur équipe.

MGS V est dans cette continuité là, avec des ennemis qui s'équipent en fonction des stratégies que tu emploies (trop de headshots, ils mettent des casques), et tu peux influencer ça (envoyer tes recrues en mission pour diminuer les stocks de casques), tu peux t'extraire en mettant un ballon fulton sur un véhicule ou sur un container, tu peux jouer des cassettes pour faire croire que tu es aux toilettes ou pour ordonner la fin d'une alerte, tu peux assommer un ennemi avec une caisse de livraison.

Je joue à tous les jeux d'infiltration que tu cites, et y'a rien d'équivalent à MGS V. Disho c'est fun et y'a plein de pouvoirs, y'a beaucoup plus de narratif et d'univers, mais l'IA est pas du tout la même. Y'a pas de mécanique de propagation de l'alerte ni de renforts en plus des gens déjà sur place. c'est pas du tout le même équilibre de gameplay parce que dans Dishonored tu peux arrêter le temps et te téléporter, donc c'est pas les mêmes enjeux.
Dans MGS V, on te pousse aussi à te mouiller au plus près des ennemis pour interroger et récupérer des intels ou fultoner, alors que dans Dishonored, ce que tu fais des ennemis dépend juste de l'alignement que tu choisis.


Le truc c'est que dans les MGS, je me suis jamais emmerdé à faire tout ce que tu dis. Moi dans le 2, j'endormais les gardes, après je les jetais par dessus bord ou en intérieur je les tuais en les étranglant ou à coup de couteau pendant qu'ils étaient endormis par le tranquilizer gun. Je les mettais dans un placard et je continuais mon chemin. :lol:

Dans MGSV je me suis jamais fait chié à faire quoi que ce soit de compliqué, j'ai fait un peu d'infiltration de temps à autre, la plupart du temps, je l'ai fait façon Rambo 3.

Ce n'est pas l'infiltration qui m'intéresse dans MGS, je n'ai jamais pris cet aspect au sérieux alors que je le prends très au sérieux dans Disho ou Deus Ex par exemple. Dans ces jeux, je joue avec l'idée de ne jamais me faire repérer (après ça marche rarement à l'échelle du jeu entier parce qu'il y a toujours un moment où je vais faire une mauvaise appréciation, etc.) alors que dans MGS j'ai envie de suivre l'histoire, de mater les cinématiques, de combattre des boss... J'y joue comme un jeu d'action avec une larme d'infiltration. Donc ouais OK, y a plein de possibilités d'infiltration, très bien mais ça me fait une belle jambe : mes cinématiques, mes boss, mon groove MGS lui par contre où est-il ?
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11881
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Snake, Snake ? Snaaaaake ? (Metal Gear, la série)

Messagepar ippo » 15 Mai 2017, 08:33

Dans le topic de Persona 5, je me demandais :
ippo a écrit:'Tain.
Nier Automata m'avait aidé à me sevrer de Zelda BOTW.
Persona 5 m'a aidé à me consoler de Nier Automata.

Et quelle autre aventure pourra m'aider à recomposer les pièces éparpillées de mon cœur après le vide laissé par Persona 5 ?


Réponse : j'ai démarré une nouvelle partie de MGS V !
Et presque deux ans après, je me sens comme à la maison. Le gameplay est tellement bien huilé et réactif (même le cheval se déplace au doigt et à l'oeil), la mise en scène Kojimesque en caméra à l'épaule fait mouche (même si je vais forcément y jouer différemment maintenant que je connais le dénouement).
Toujours un pur jeu qui n'a pas pris une ride. C'est reparti pour 80h+ 8-)
Avatar de l’utilisateur
ippo
 
Messages: 376
Inscrit le: 08 Fév 2011, 10:08

Précédent

Retour vers Jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités