Page 2 sur 2

Re: Qui je joue, qui je suis

MessagePublié: 24 Nov 2011, 03:07
par Alexis
Et si j'aime jouer des femmes, ça en dit sur moi ?

Re: Qui je joue, qui je suis

MessagePublié: 24 Nov 2011, 08:37
par Martin
Que tu préfères regarder des fesses féminines bouger pendant 30 heures de jeu que le gros popotin de Krûelllos le moine-barbare.

Re: Qui je joue, qui je suis

MessagePublié: 24 Nov 2011, 11:06
par Le Yéti
Normalement plus un type est hétérosexuel, plus il aimera jouer avec des personnages féminins.

Re: Qui je joue, qui je suis

MessagePublié: 24 Nov 2011, 11:10
par Martin
J'avais un GM gay à Wow un moment qui ne jouait que de belles elfes magiciennes.

Re: Qui je joue, qui je suis

MessagePublié: 24 Nov 2011, 11:11
par Le Yéti
Je n'ai jamais dit que le contraire fonctionnait :D

Re: Qui je joue, qui je suis

MessagePublié: 24 Nov 2011, 12:24
par Alexis
Je ne sais plus où j'avais vu ça, mais il y avait des statistiques dans WOW pour déterminer dans quelle proportion les hommes jouaient des personnages féminins et les femmes des personnages masculins. De tête, il y avait un pourcentage énorme d'hommes qui jouaient des personnages féminins. En revanche, très peu de femmes jouent des personnages masculins. D'après les conclusions de cette dite enquête que je ne retrouve pas, ce serait lié à une forme de revendication soft des femmes : elles ont envie de s'affirmer en tant que femmes dans ces univers, alors que les hommes ne sont pas du tout concernés par ça, ce qui leur permet de voyager entre les deux genres plus facilement.

Reste que oui, j'apprécie la compagnie des femmes dans mes pérégrinations vidéoludiques, même si, avec FFXII, où tous les personnages sont customisable comme bon nous semble sans souci de classe, je n'ai pas échappé au cliché de la femme magicienne et de l'homme guerrier, ou encore de la guerrière amazone (Fraaaaaaaan <3) qui tire à l'arc de loin.

Sinon, après les femmes, j'aime beaucoup sélectionner des personnages robotiques ou des créatures qui ne s'apparentent pas à l'espèce humaine. Ça en dit sur moi ?

Re: Qui je joue, qui je suis

MessagePublié: 24 Nov 2011, 12:29
par Le Yéti
Alexis a écrit:Reste que oui, j'apprécie la compagnie des femmes dans mes pérégrinations vidéoludiques, même si, avec FFXII, où tous les personnages sont customisable comme bon nous semble sans souci de classe, je n'ai pas échappé au cliché de la femme magicienne et de l'homme guerrier, ou encore de la guerrière amazone (Fraaaaaaaan <3) qui tire à l'arc de loin.

Attention, attention.
Je tiens juste à rappeler que le personnage principal de FFXII est quand même une femme, une guerrière, une princesse et qu'elle a sans doute plus de couilles que tout le reste de l'équipe. Pour le coup, c'est plus FFX qui tombe dans le panneau du femme faible et magiciennes :/

Re: Qui je joue, qui je suis

MessagePublié: 24 Nov 2011, 12:33
par Martin
Etre une nana -- une vraie je veux dire -- dans un MMO ça a quelque chose de spécial je pense. C'est tout de même parfois un peu bourrin le MMO et l'anonymat désinhibe pas mal, et pas que pour le mieux. Je pense que les meufs se font souvent draguer, des fois lourdement. Après ça peut aussi servir à se trouver de preux chevaliers. Quelque part y'a une sorte de retour en arrière social, vers quelque chose comme un cerveau reptilien (ou un truc que le cadre social qui a un peu progressé gomme en partie), où les nanas risquent de se retrouver dans des rôles assez caricaturaux : la fille qui sait pas jouer mais qu'on aide en lui tapotant virtuellement les fesses, l'allumeuse, la maman...

Ca peut être gênant, il doit tout de même y en avoir qui jouent des mecs pour pas qu'on les emmerde, ou des mecs qui se font passer pour des femmes, que ce soit pour tripper ou pour profiter de quelques avantages. Evidemment, avec le chat vocal généralisé ça marche moins bien.

Evidemment dans les guildes adultes, c'est plus compliqué, mais les question sentimentales (qui peuvent évidemment survenir quand on passe beaucoup de temps online) causent pas mal de drama...

Re: Qui je joue, qui je suis

MessagePublié: 24 Nov 2011, 12:35
par Alexis
Le Yéti a écrit:Je tiens juste à rappeler que le personnage principal de FFXII est quand même une femme, une guerrière, une princesse et qu'elle a sans doute plus de couilles que tout le reste de l'équipe. Pour le coup, c'est plus FFX qui tombe dans le panneau du femme faible et magiciennes :/


Ah mais complètement. Ashe est un personnage fort, determiné, courageux, sur lequel, et c'est touchant, on sent le poids de la responsabilité. Mais. Au niveau du système de combat, je n'en ai pas fait une Berserk. Enfin, si, vers la fin. Mais au début, inconsciemment, j'en ai fait une magicienne spécialisée dans la magie blanche (soins) tout comme Yuna. Donc je me blâme pour ça.

Re: Qui je joue, qui je suis

MessagePublié: 24 Nov 2011, 12:37
par Martin
Tu voulais pas dire XIII Le Yéti ?

Bon le héros du XII c'est ce twinkos éberlué de Vaan, qui s'efface certes devant Ashe, mais les autres mecs ont "des couilles" (Balthier, le tank dont le nom m'échappe...)

Re: Qui je joue, qui je suis

MessagePublié: 24 Nov 2011, 12:50
par Le Yéti
Le héros des quinze premières heures du XII c'est Vaan — je l'appelle aussi Dieu Twink, mais chut — mais ensuite c'est Asche. Quant à Basch ou Balthier, ils font réellement de la figuration, ils ne sont pas aussi impliqués dans l'intrigue que Asche.

Re: Qui je joue, qui je suis

MessagePublié: 24 Nov 2011, 12:57
par Martin
En même temps y'aurait pas eu d'intrigue dans FF XII ça aurait presque été mieux en ce qui me concerne.