Les nouvelles de l'industrie

Ca rend idiot mais c'est pas grave on l'est déjà.

Re: Les nouvelles de l'industrie

Messagepar Martin » 19 Avr 2018, 17:36

Zure a écrit:En même temps, et aussi paradoxal que cela puisse paraître puisqu'on parle quand même de EA, c'est le seul gros éditeur qui n'a jamais fait de remaster so far pour aucun de ses jeux.


Burnout Paradise ?

Après EA c'est plus le genre à ne vouloir que de gros hits, pas de la petite monnaie. A quoi bon faire le boulot pour un jeu remastered quand tu peux rajouter une skin à FIFA ?
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12743
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Les nouvelles de l'industrie

Messagepar Zure » 19 Avr 2018, 17:55

Ah oui, tiens. Bon ils ont fait 1 seul remaster et franchement ils n'ont pas choisi le jeu le plus emblématique de leur catalogue même si au moins ça fait plaisir à Yéti. :D

De toute manière, EA je ne comprends pas leur politique éditoriale, vers 2008-2012, ils avaient eu un soubresaut créatif avec Dead Space, Mirror's Edge (même si j'ai pas du tout aimé), ME, Dragon Age. Mais alors depuis ils sont repartis comme à l'ère PS2, à faire du NfS, du FIFA, des trucs du multi merdiques façon BF ou Battlefront. C'est quand même des mecs qui ont été capables de te pondre 2 SW Battlefront dont aucun n'arrive à la cheville de Battlefront 2 qui est sorti en... 2004. A ce niveau, je trouve que ça force le respect.

Le plus beau c'est que Battlefront 2 (le vrai de 2004) sort en Xbox Originals sur One le 26 avril prochain avec les fonctions XBL.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11455
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Les nouvelles de l'industrie

Messagepar Le Yéti » 19 Avr 2018, 18:06

Dead Space, Mirror's Edge (même si j'ai pas du tout aimé), ME, Dragon Age.

Dead Space a été un échec pour eux : les ventes stagnaient (un peu comme le reboot de Tomb Raider, SEULEMENT 5 millions) et les suites ont tout fait (plus action, du coop) pour se vendre davantage, en vain. Pareil pour Army of Two, Boom Blox, etc. ME c'est sans la seule licence de l'époque qui était "intouchable" jusqu'à Andromeda (foirée à cause de EA justement).

Non, y'a pas à dire, EA a eu cinq-six ans de folie où les jeux étaient originaux, innovants, créatifs… Mais ça n'a pas suffit. Comme Konami d'ailleurs : tu gardes 3-4 franchises, le reste c'est trop de soucis.
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8622
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Les nouvelles de l'industrie

Messagepar Zure » 19 Avr 2018, 18:38

ouais mais bon à un moment faut arrêter de vouloir que chaque jeu se vende à 25 millions d'exemplaires.

Il est évident que des jeux "matures" dans le sens intelligents comme ME, Dragon Age ou Dead Space qui demandent quelques références et un minimum de finesse mentale ne vont pas se vendre dans les proportions d'un CoD ou d'un GTA.

Sony, ils pondent des jeux typés, avec des partis-pris, ils travaillent leurs IP sur le long terme et donc UC se vend mieux à chaque opus mais je pense qu'ils sont conscients que UC ne fera jamais 25 millions d'ex par épisode mais ils s'en foutent et c'est pas pour ça qu'ils dénaturent leurs licences. Même des trucs qui n'ont pas marché comme Resistance, ils ont investi 3 opus dedans. Si jamais ils me font un The Order 2 d'ailleurs, j'ai dit à un pote que je me tatouais le logo PlayStation sur le zizi. :lol:

Franchement, 5 millions d'exemplaires, c'est cool comme chiffre. N'importe quel groupe de rock, ils vendent 5 millions d'ex, ils planent. Il suffit de se démerder pour que les coûts de production ne soient pas exorbitants et puis c'est tout. A un moment, la cupidité ça va.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11455
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Les nouvelles de l'industrie

Messagepar Le Yéti » 19 Avr 2018, 23:02

ouais mais bon à un moment faut arrêter de vouloir que chaque jeu se vende à 25 millions d'exemplaires.

Dites donc, c'est pas très capitaliste ça !

Nan mais en vrai le problème ce sont les actionnaires de ces boîtes. Le patron de EA il a dit : créativité, originalité, nouvelles franchises. Les jeux sont sortis, ont été plus ou moins bien reçus et puis aujourd'hui EA — à part une poignée d'indé comme Fe ou Unravel — ils ne sortent que des suites. Enfin y'a A Way Out aussi, mais faut-il encore en parler ?
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8622
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Les nouvelles de l'industrie

Messagepar Martin » 20 Avr 2018, 00:05

EA bosse pour ses actionnaires, qui veulent du ROI, sinon ils vont voir ailleurs. Après il y a peut-être un peu d'hubris dans cette manière de rejeter tous les jeux moyenne gamme, mais quelque part c'est une stratégie cohérente, on blinde les trucs sûrs au lieu de se disperser dans des projets qui peuvent couler la boîte. J'imagine que les dirigeants estiment, peut-être à tort, que ressortir des vieux jeux ce n'est pas très rentable d'un point de vue financier (ou il ne faut pas juste faire du bénéfice, mais où ce qui compte c'est le taux de bénéfice).

Sony, outre que c'est un constructeur, ce n'est pas la même envergure. Le CA est 10 fois plus élevé, perdre du fric sur un jeu c'est une goutte d'eau. Et je pense pas que ce soit la même stratégie... La tradition du capitalisme japonais plus paternaliste résiste par rapport au modèle financiarisé US. L'actionnariat de Sony a l'air plus éclaté, je pense que dans un portefeuille d'actions c'est le genre de valeurs plus ou moins sûres qu'on garde sous le coude pour diversifier ses placements.

Je raconte peut-être n'importe quoi dans le détail, mais je pense en tout cas que la finance explique en grande partie la stratégie des éditeurs...
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12743
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Les nouvelles de l'industrie

Messagepar Le Yéti » 20 Avr 2018, 00:12

Je pense aussi que chaque exclusivité Sony c'est une PS4 vendue en plus. Donc il faut des jeux qui sortent de l'ordinaire, qui attirent le client potentiellement pas convaincu. Heavy Rain c'était ça. The Last Guardian c'était ça. Resistance et Killzone c'était ça. Ils DOIVENT avoir un peu de tout.

Alors que EA… bah ils s'en foutent s'ils ont pas de RPG. OSEF. Ils ne savent pas faire et comme ils ont fermé Westwood……… :'(
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8622
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Les nouvelles de l'industrie

Messagepar Zure » 20 Avr 2018, 08:37

Oui, c'est vrai. Il n'empêche que c'est quand même débile d'avoir acheté des studios super spécifiques comme BioWare ou Westwood pour après soit les empêcher de faire ce qu'ils savent faire, soit carrément les fermer. Avant de l'acheter, il se doutaient bien que BioWare c'était pas Rockstar North non ? Ou que Westwood c'était pas Infinity Ward. Je sais pas hein, ça tombe un peu sous le sens.

Le pire, c'est qu'ils sont super fiers de leurs 2 studios de tâches (DICE et Criterion) qui font que des jeux bland et génériques ou vaguement fun à une époque et ils ferment des trucs comme Visceral. Dans 30 ans on ne se rappellera plus de Burnout alors que personne n'aura oublié OutRun.

Et cette obsession avec leur moteur de merde, là ? Le Frostbite il a un rendu super laid, j'ai jamais trop aimé les jeux qui tournent avec ça. Battlefield je trouve ça atroce, je trouve que visuellement ça n'a aucune personnalité. CoD au moins, on aime ou pas, mais dans le genre ça a une gueule. Tu regardes les modèles de n'importe quelle race dans ME1 (2007) sous Unreal, c'est vachement plus beau que les mêmes races dans Andromeda (2017). C'était difficile d'utiliser Unreal pour Andromeda ?

Enfin bon, je croise les doigts pour Anthem mais j'ai un peu peur.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11455
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Les nouvelles de l'industrie

Messagepar Pierre » 20 Avr 2018, 09:16

Le nouveau CoD sortira donc sans mode solo. Quelle idiotie. S'ils font ça j'imagine qu'ils y ont réfléchi, mais franchement je suis à peu près persuadé qu'ils vont perdre énormément de joueurs qui préféreront jouer aux précédents CoD en multi ou à Fortnite/PUB...

Je ne suis pas inquiet du futur des jeux AAA en solo (les 3 constructeurs continueront à en faire de toute façon), mais si ce CoD fonctionne MIEUX sans solo, ça va encore plus refroidir les éditeurs tiers d'investir dans de jolies campagnes...
Avatar de l’utilisateur
Pierre
 
Messages: 2926
Inscrit le: 27 Aoû 2010, 18:41

Re: Les nouvelles de l'industrie

Messagepar Poppy » 20 Avr 2018, 09:26

Skate 3 d'EA a aussi été retravaillé pour la X.

Certains gros éditeurs avec leurs quelques grosses licences vaches à lait doivent pas mal trembler actuellement. Je pense en particulier à certains de leurs jeux de tir vedettes qui se font défoncés par le phénomène bataille royale. Mon fils n'a pas touché au dernier CoD, il est passé sur PUBG et sur Fortnite. Bon il joue encore de temps en temps à Overwatch et au dernier Rainbow Six.

C'est marrant quand même, parce que les éditeurs sont allés vers le multi en partie par sécurité et ils se retrouvent menacés par le moindre studio qui lance la bonne idée en early access. De son côté Sony est à l'abri avec ses super productions solo parce que les petits studios ne peuvent pas aller sur ce terrain.
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4595
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Les nouvelles de l'industrie

Messagepar Le Yéti » 20 Avr 2018, 09:34

Frostbite c'est pas rien quand même. BF1 ça déchire les yeux, c'est à tomber par terre. Après ce qu'ils en font…

Il n'empêche que c'est quand même débile d'avoir acheté des studios super spécifiques comme BioWare ou Westwood pour après soit les empêcher de faire ce qu'ils savent faire, soit carrément les fermer. Avant de l'acheter, il se doutaient bien que BioWare c'était pas Rockstar North non ? Ou que Westwood c'était pas Infinity Ward. Je sais pas hein, ça tombe un peu sous le sens.

Deuxième remarque anticapitaliste, fais gaffe :D

Bah EA rachète les talents qui vont avec. Westwood en particulier ils ont TOUT fait. On se souvient aujourd'hui de C&C, mais à une époque ils faisaient du jeu éducatif, du RPG, des, portages… c'était une boîte assez dingue. Mais bon, tu marches ou tu crèves ; le jour où ça marchait moins, où c'était trop cher, ils ont été fermé. Pareil pour Visceral. Pareil pour Bioware Montréal. Surtout quand tu as maltraité tes employés hum hum.
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8622
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Les nouvelles de l'industrie

Messagepar Zure » 20 Avr 2018, 11:39

Le Yéti a écrit:Frostbite c'est pas rien quand même. BF1 ça déchire les yeux, c'est à tomber par terre. Après ce qu'ils en font…

Deuxième remarque anticapitaliste, fais gaffe :D

Bah EA rachète les talents qui vont avec. Westwood en particulier ils ont TOUT fait. On se souvient aujourd'hui de C&C, mais à une époque ils faisaient du jeu éducatif, du RPG, des, portages… c'était une boîte assez dingue. Mais bon, tu marches ou tu crèves ; le jour où ça marchait moins, où c'était trop cher, ils ont été fermé. Pareil pour Visceral. Pareil pour Bioware Montréal. Surtout quand tu as maltraité tes employés hum hum.


Sérieux, je trouve l'esthétique des BF supra moche mais vraiment. Je trouve que ça n'a aucune personnalité, c'est générique au possible, j'aime pas le rendu visuel terne. Je trouve CoD WW2 beaucoup plus réussi artistiquement. Mais de toute manière, je n'ai jamais pu encadrer DICE. Je crois que j'ai décidé de les blâmer pour la disparition de Pandemic. :lol:

Westwood, j'ai fait 3 jeux de chez eux, et pas leurs trucs les plus nobles qui sont sortis sur PC, mais j'ai adoré The Lion King sur Genesis, Young Merlin sur SNES et Pirates Legend Of The Black Cat).

Après ouais, je comprends bien sauf que c'est vraiment une vision à court terme et c'est ça EA. La logique veut que tu privilégies les talents parce que même s'ils se plantent parfois, sur le long terme, t'es toujours avantagé d'avoir des studios créatifs que d'avoir des types monomaniaques uniquement capables de faire la même chose. Tu crois que si Sony avait privilégié l'approche Soleil Vert d'EA, ils auraient été capables d'avoir la politique éditoriale qu'ils ont depuis les débuts de la PlayStation ? Même MS qui ont fait beaucoup de conneries surtout après l'ère Moore, depuis Philou ils réalisent qu'ils sont dans la merde sur les exclus. Hé ouais, parce que tout ce qu'ils avaient, ils l'ont foutu en l'air pour poursuivre le rêve Wii pour finalement revenir à une philosophie super orientée gamer comme à l'époque de la Xbox et les premières années de la 360. C'était bien la peine. :lol: Et je pense qu'ils doivent bien regretter d'avoir bazardé certains de leurs studios.

La moralité de cette histoire c'est que les financiers sont des cons et cette vision petite bite de la vie et du monde, c'est pathétique. C'est des gens tristes, c'est tout.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11455
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Les nouvelles de l'industrie

Messagepar Le Yéti » 20 Avr 2018, 11:51

La moralité de cette histoire c'est que les financiers sont des cons et cette vision petite bite de la vie et du monde, c'est pathétique. C'est des gens tristes, c'est tout.

Mélanchon sort de ce corps !!!!

Amen, Zure. Amen.
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8622
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Les nouvelles de l'industrie

Messagepar Zure » 20 Avr 2018, 12:16

Le Yéti a écrit:Mélanchon sort de ce corps !!!!

Amen, Zure. Amen.


:lol:

Mais c'est même pas communiste ce que je dis, c'est du bon sens.

Si par exemple, j'avais un studio, je t'embauche, j'investis dans ton talent mais je sais parce que j'ai pas 12 ans, que c'est un investissement à long terme, qu'il y aura des écueils. Les Beattles ils ont pas commencé avec le White Album. Ma finalité c'est que mon studio marche et que je puisse vivre confortablement mais c'est aussi de sortir des jeux dont je puisse être fier : dire "ouais bin c'est ma team qui a fait ça" et ils ont fait ça parce que j'ai décidé de les laisser faire leur boulot. Ce qui fait que c'est valorisant pour moi aussi. C'est juste du bon sens. C'est comme ça que ça doit se passer. Si t'embauche ou tu achètes des créatifs, c'est justement ça ta matière première, c'est eux. Parce que si c'était facile, tout le monde le ferait.

Je suis pas artiste et déjà à mon ancien boulot, les suits n'arrivent pas percuter que faire une jolie affiche c'est interessant pour la marque, l'image. Tu leur parle de créativité c'est comme si tu leur disais que tu voulais sodomiser leur caniche, ils te regardent avec un air un peu bovin, tu sais quand le mec cligne des yeux mais que derrière c'est vide, comme Steven Seagal quand il apprend que son ami est mort dans Désigné Pour Mourir.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11455
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Les nouvelles de l'industrie

Messagepar Le Yéti » 20 Avr 2018, 14:10

Sauf que pour me payer moi et mes 7 000 potes salariés, tu as besoin d'avoir du cash flow et donc des types qui t'ont donné 10$ y'a six mois et qui en veulent 100$ maintenant.

C'est dommage, hein, mais c'est comme ça.
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8622
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Les nouvelles de l'industrie

Messagepar Zure » 20 Avr 2018, 14:22

Bah tu peux quand même je pense arriver à faire des jeux, tout en essayant un minimum de faire des choses potables. Je dis pas qu'ils sont parfaits, mais Ubi tout en milkant ses IP essaye toujours de faire des jeux qui ont une certaine valeur même les trucs ratés ou mineurs comme Unity, tu peux en retirer quelque chose : le Paris de la Révolution, quelques missions vraiment sympas. Il te reste quoi d'un énième Battlefield, c'est la guerre boom boom boom ? ou d'un énième NfS ? C'est comme manger un McDo.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11455
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Les nouvelles de l'industrie

Messagepar Oscar » 23 Avr 2018, 15:54

Zure a écrit:De toute manière, EA je ne comprends pas leur politique éditoriale, vers 2008-2012, ils avaient eu un soubresaut créatif avec Dead Space, Mirror's Edge (même si j'ai pas du tout aimé), ME, Dragon Age. Mais alors depuis [...]

(on n'a pas déjà eu cette discussion ?)
Résultats d'EA :
2008-2012 : pas loin de 2 milliards $ de pertes nettes
2013-2017 : plus de 4 milliards $ de bénéfice net

Zure a écrit:Franchement, 5 millions d'exemplaires, c'est cool comme chiffre. N'importe quel groupe de rock, ils vendent 5 millions d'ex, ils planent. Il suffit de se démerder pour que les coûts de production ne soient pas exorbitants et puis c'est tout. A un moment, la cupidité ça va.

Tout est relatif.
Extrait de la discussion entre Amy Hennig (Uncharted, le Star Wars annulé chez Visceral) et Sean Vanaman (The Walking Dead S1, Firewatch) :

Sean Vanaman: We sold a couple million copies of Firewatch, so I’m sort of like, “Whatever.” But at the same time, you can sell a couple million copies of a Tomb Raider, and people are like, “Oh, OK,” internally.
Amy Hennig: Oh, no. That would be considered a failure.
Sean Vanaman: Yeah, and they’re like, “Well, should we really keep making games like this?”
[...]
Amy Hennig: Right. And look, faith is a big aspect of game design. Not only faith in yourself, which is hard to sustain sometimes, but mutual faith, extended among the team. Now you make that team how many people, 100? 200? 300? And you’re spending $100 million or more.
[...]
Sean Vanaman: It’s the two-million-copies failure that is the worst thing, right?
Amy Hennig: In my experience, we’ve got to sell at least five right out the door, and then eight or nine down the line. And that would still be modest.
Sean Vanaman: That’s madness. Wow, that’s so cool. Sorry, that’s just so many copies.
Amy Hennig: Otherwise the cost of development makes zero sense. You can’t let it distract you, but with every single game, you’re kind of all-in — if this doesn’t fly, if people don’t want this, if this doesn’t end up being fun, we’re done. Now, granted I think a studio like Naughty Dog has enough of a reputation at this point that Sony would continue to support them, regardless. But it always felt like every single one of those bets could sink the studio.

Et ouais, Sony est un cas particulier, ils gagnent de l'argent essentiellement avec les royalties (qui ne font qu'augmenter alors que le démat se démocratise) et les abos. C'est à dire de l'argent qui rentre automatiquement tant qu'ils vendent des consoles. Ils peuvent se permettre de sortir des jeux peu ou pas rentables tant qu'ils permettent de renforcer l'image de marque des PlayStation et donc de vendre des consoles. Ils peuvent se dire, ok, on balance le gros budget pour un jeu qui aura du mal à dépasser les 5 millions (c'est le cas de God of War par exemple) et ne pas mettre de microtransactions, parce que ça sert indirectement leur business model. Ce n'est pas le cas pour un éditeur tiers qui ne gagne de l'argent que... bah avec ses jeux.

Après tout ça n'enlève rien au fait qu'EA a certainement fait de la mauvaise gestion dans plein de cas différents. Mais ça dépend. Mass Effect Andromeda, son problème principal c'est le manque de moyens, mais c'était justifié par les ventes "moyennes" de ses prédécesseurs. D'un point de vue capitaliste, l'erreur est plutôt d'avoir greenlighté le projet à la base, je pense qu'Activision ne l'aurait jamais fait, par exemple.

Sinon, pour rebondir sur le sujet précédent aussi :
Le Yéti a écrit:Je pige pas non plus. Je crois que c'est une obligation pour pouvoir investir, mais le risque que tu prends à chaque — cf. TOUT PERDRE CE QUE TU AS CRÉÉ — me laisse dubitatif. D'ailleurs c'est ce qui est arrivé au patron de FOCUS hein :/

Bah c'est logique que ça implique un risque. Le tout est de bien le calculer. Mais grossir c'est quelque chose de difficile et l'entrée en bourse est la méthode la plus efficace pour ça. Et pas forcément la plus dangereuse. J'ai l'impression que vous mettez de côté un truc important : les créatifs sont rarement ceux qui ont l'argent. Le patron de Focus c'est pas du tout ce qui lui est arrivé. Bon déjà on connaît pas trop (pour l'instant ?) les raisons réelles de son départ, faut pas oublier que ça a été très mal accueilli par la bourse, mais que surtout il n'a jamais été propriétaire de Focus. Avant l'entrée en bourse, le proprio c'était pas lui mais un investisseur. Je connais pas la situation de Dontnod mais le coup de l'investisseur bulgare me dit aussi quelque chose. De toute façon y a pas de secret : un studio qui se lance directement dans le AAA avec un gros staff, faut forcément un millionnaire pour permettre au projet d'exister et les dirigeants n'ont jamais eu le contrôle total de leur entreprise, bourse ou pas. Regardez Nadeo, jamais rentré en bourse, mais qui a été vendu à Ubisoft contre leur volonté parce que l'investisseur propriétaire voulait du fric. D'une certaine manière l'entrée en bourse permet de conserver une certaine indépendance : les dirigeants troquent la menace d'être viré par leur proprio contre la menace d'être viré par des centaines/milliers de proprios (actionnaires) qui devront se mettre d'accord sur cette éventuelle décision. Et c'est évidemment mieux pour gérer son activité comme on l'entend, ce qui n'aurait plus été le cas si l'investisseur avait préféré vendre à, par exemple, Ubisoft. J'ajoute qu'on en fait des caisses sur les histoires d'OPA, mais dans l'absolu c'est plus compliqué de racheter une boîte côté en bourse que de la racheter à un unique propriétaire. Sauf si le propriétaire est fermement attaché à défendre l'indépendance de la boîte / qu'il est le dirigeant, mais encore une fois, ce cas de figure est très rare. Ou alors on parle de petites équipes de 4/5 personnes.
Oscar
 
Messages: 72
Inscrit le: 27 Avr 2015, 19:14

Re: Les nouvelles de l'industrie

Messagepar Zure » 23 Avr 2018, 16:13

@Oscar

Mass Effect Andromeda son problème surtout ça a été d'utiliser un moteur complètement nouveau, pas adapté, que la team ne savait pas utiliser alors qu'il suffisait d'utiliser Unreal qui avait déjà servi aux précédents. Y a un super papier sur Kotaku je crois là dessus. Rien que s'ils avaiet fait ça, ils auraient économisé du temps, de l'argent et n'auraient pas eu les problèmes techniques qu'ils ont eu au lancement.

Tu peux choisir d'autres options aussi. Ubi est dans la même situation qu'EA, pas un fabricant et ils essayent d'avoir une politique éditoriale un peu plus intéressante et d'être un peu moins ouvertement greedy. Idem pour d'autres éditeurs. Ce n'est pas juste milker des IP, ça me choque pas en soi, quand tu essayes des choses, même des choses malheureuses comme Ubi avec AC Unity. Mais milker des IP qui n'ont absolument aucun intérêt intrinsèque et ditcher absolument tout le reste ou presque, c'est débile.

Acheter des talents spécifiques comme BioWare, Westwood, Pandemic etc. C'est pas comme acheter Criterion ou DICE. Tu prends des gens qui ont des savoir-faire précis et spécialisés et après tu les fermes ou tu les mets au placard parce qu'ils n'ont pas vendu 25 millions d'exemplaires d'un jeu dont TU SAIS qu'il ne se serait de toute manière jamais vendu autant parce qu'il est ciblé sur un public spécifique, c'est de la débilité mentale. Ils ont pensé à un moment que ME, DA, Mercenaries ou Dead Space ça allait crever le plafond et dépasser les 5 millions d'exemplaires ?

C'est comme si je décidais de prendre sous contrat les Chromatics en exigeant d'eux qu'ils vendent autant que Beyoncé. Je sais très bien que ça ne sera jamais le cas, il n'y a aucune version de l'histoire où j'aboutirais à ce résultat donc du coup si mon unique but c'est de vendre comme Beyonce bin je me mets en chasse de quelqu'un de similaire, que je market de la même façon. EA si leur but c'est de sortir des jeux de merde annuellement, ils n'ont pas besoin de talents, ils ont juste besoin de techniciens compétents.

Et puis bon, les frais marketing hein. Le fric qu'ils lâchent sur la promotion de titres qui n'en ont pas besoin. A l'échelle d'un distri français, je te dis pas les budgets qu'on avait de la part d'Acti ou EA sur des titres comme CoD ou FIFA (puisque les négos font que l'éditeur participe en partie à la campagne de mise en avant de l'enseigne). Alors que le lancement d'un CoD surtout à la grande époque, il aurait suffit que le vendeur de chaque mag marque sur une feuille blanche, "nouveau CoD dispo" et ça suffit, c'est des titres qui se vendent sans rien ça. Il y a beau gâchis financier qui pourrait justement servir à soutenir d'autres IP.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11455
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Les nouvelles de l'industrie

Messagepar Zure » 23 Avr 2018, 16:51

Et aussi, l'autre problème c'est la cible.

Dans le jeu vidéo, je pense sincèrement qu'hormis Sony et peut-être 2 ou 3 autres, les gens n'ont aucune conception de savoir à quelle personne s'adresse leurs jeux. Ils naviguent à vue les mecs, ils ont l'impression que les joueurs c'est un grand ensemble de gens clonés et qu'ils sont tous pareils. Donc on te vend tous les jeux de la même manière. Mais le jeu vidéo c'est pareil que n'importe quel secteur : tu vends pas Cool Water comme Eau Jeune. Tu vends pas Chromatics comme Beyonce.

Si tu regardes les pubs Andromeda, tu peux légitimement penser que c'est pareil que la cible de Battlefront ou CoD ou whatever. Alors que non. Pour du AAA, Mass Effect, c'est un produit élitiste, comme n'importe quel RPG en fait. C'est comme le champagne Veuve Clicquot ça se trouve en supermarché mais ça vaut quand même 40€ la bouteille.

Donc une fois que tu as déterminé ta cible et que tu regardes tes ventes potentielles, tu arrives au point de te dire "bon sur ce jeu, je ferais pas plus de 3 millions" et donc à partir de là tu te démerdes pour que les coûts de développement puissent se rembourser avec ces ventes là. Mais si le jeu nécessite 10 millions de ventes, c'est que t'as rien compris à ta cible et que t'as géré ça comme un berger albanais.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11455
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Les nouvelles de l'industrie

Messagepar Oscar » 23 Avr 2018, 17:03

Bon alors déjà, je vais éviter de rentrer dans un débat sur des critères subjectifs concernant ta flagrante haine envers Burnout, mais note que Criterion, bien qu'existant encore officiellement, fait partie des studios tués par EA : ils ont viré l'essentiel du staff, y avait plus que quelques dizaines d'employés y a quelques années, puis ils ont progressivement recommencé à recruter pour en faire un studio de soutien pour d'autres équipes (comme travailler sur les Battlefront). Mais le Criterion époque Burnout, il n'existe plus.

Ensuite, je cherche pas non plus à défendre toute la stratégie d'EA, y a clairement un paquet de décisions aberrantes dans leur histoires, je tiens juste à nuancer. Et je me base aussi sur l'article de Kotaku pour mon interprétation du cas MEA : d'une part tu peux pas réduire le problème de ce jeu à son moteur, mais surtout le fait que le studio a été contraint d'utiliser Frosbite ça rejoint le problème principal de "vous n'avez pas droit à un budget trop gros parce que la licence est pas assez forte", à savoir que ça coûte moins cher d'utiliser un moteur maison plutôt que filer des royalties à Epic.

Perso, l'offre d'EA ne me plait pas, de même que l'offre d'Activision, parce qu'on ne prend pas de risque, on se conforme aux attentes et exigences du marché sans chercher à luter. Le fait est qu'en jugeant de manière capitaliste, la gestion d'EA (ou d'Activision) est une réussite totale et Ubi est un guignol à côté. (ils ont plus d'employés et font 6 fois moins de bénéfices, ces losers)

Et je te rejoins sur le fait que la période 2008-2012 chez EA était intéressante. Mais là encore, d'un point de vue capitaliste, c'est la pire période de leur histoire, ils ont fait n'importe quoi.
Oscar
 
Messages: 72
Inscrit le: 27 Avr 2015, 19:14

PrécédentSuivant

Retour vers Jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Donnie Jeep et 3 invités