Zelda, la série 2

Ca rend idiot mais c'est pas grave on l'est déjà.

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Nano » 15 Déc 2011, 13:50

Rudolf a écrit:Pour la Game Boy, sinon, il n'y a qu'à voir les forums rétro: elle est très peu abordée par rapport à d'autres consoles rétro (même sur Grospixels quoi!).


Comment résister à ça ????!!! :D

Image

(J'en suis au boss de l'avant dernier donjon, effectivement assez génial.. c'est fou comme ce jeu est extraordinairement joli sur une DS Lite ou une gameboy Micro)

EDIT : A noter que Zelda Minish Cap sera offert (ou est déjà offert) aux premiers acheteurs de la 3DS dans le cadre de l'offre "ambassadeurs".
Avatar de l’utilisateur
Nano
 
Messages: 2982
Inscrit le: 27 Aoû 2010, 13:52
Localisation: Paris

Re: Zelda, la série 2

Messagepar bleubleubleu » 18 Jan 2012, 14:09

Avatar de l’utilisateur
bleubleubleu
 
Messages: 1235
Inscrit le: 05 Nov 2010, 16:28
Localisation: Verneuil sur Avre

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Poppy » 18 Jan 2012, 14:22

C'est une merde ce Zelda. La liste des trucs qui vont pas du tout est bien trop longue par rapport à ses trop rares qualités (la maniabilité ouais, les chrono cristaux).

Il ne s'est malheureusement pas fait assez défoncé par la critique. J'espère qu'il ne s'est pas bien vendu du tout, parce qu'il faut quelque chose de fort pour que le producteur attitré de la série dégage !
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4920
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Pierre » 18 Jan 2012, 23:08

Celui qui doit dégager, c'est celui qui a dirigé le jeu, et qui avait également codirigé Phantom Hourglass - que je trouve bien meilleur, mais qui annonce les défauts intolérables de Skyward... J'ose espérer qu'il ne dirigera pas l'épisode Wii U, dont j'espère un "retour aux sources".
Avatar de l’utilisateur
Pierre
 
Messages: 3054
Inscrit le: 27 Aoû 2010, 18:41

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Rudolf » 24 Jan 2012, 23:20

Bon, ma foi, je suis très impatient de commencer cette daube de Zelda Skyward Sword. :D

En plus j'ai récupéré une sauvegarde avec le Mode Héroïque, je pense l'essayer directement dans ce mode histoire de voir si ça me convient.

Allez, faut juste que cette dernière semaine d'examens finaux s'achève, et je m'y mets!

Ah, sinon, j'ai aussi reçu il y a peu Zelda Four Swords Adventures, sur Gamecube (complet, avec la boîte en carton, le câble GBA, tout ça). Lui, ça fait un bail que j'ai très envie d'y jouer. En plus, j'aurais peut-être même la possibilité d'y jouer à deux, mais sinon pas grave, j'y jouerai seul.
Avatar de l’utilisateur
Rudolf
 
Messages: 1202
Inscrit le: 10 Avr 2011, 14:16
Localisation: Strasbourg

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Rudolf » 29 Jan 2012, 00:56

Bon voilà, ça y est, j'ai commencé Zelda Skyward Sword, directement en mode Héroïque grâce à une sauvegarde que m'a passée une connaissance, et j'ai fini le premier donjon.

Allons-y étape par étape, en commençant par... le prologue. Eh ben, il est magnifique ce prologue, tout en peintures rupestres (un peu préhistoriques) et une bonne musique, je ne l'avais jamais vu! Bien surpris pour le coup, le meilleur prologue depuis Wind Waker franchement, ça permet de commencer le jeu sur une bonne note prometteuse.

Ensuite, j'ai bien aimé tout le début à Celesbourg. Toujours le même fonctionnement que pour le début de Wind Waker et Twilight Princess: on suit Link dans sa vie paisible quotidienne, avant l'élément perturbateur qui chamboule tout (j'aime bien ce procédé). Dans Skyward Sword, il y a de jolies scènes avec Zelda (souvent vues dans les bandes-annonces), c'est assez charmant. Plonger dans le vide pour siffler l'oiseau qui nous rattrape, c'est jouissif, j'ai bien aimé mes premiers pas à dos d'oiseau. La séquence nocturne à Celesbourg où on suit Fay était très poétique, avec aussi le décalage marrant et surprenant du chat tout mignon qui se retourne et nous montre un visage démoniaque! Et alors que j'ai à peine commencé le jeu, je remarque déjà de tous petits détails bien marrants comme ce vendeur qui devient tout enjoué et excité quand il nous voit venir, qui fait une gueule d'enterrement quand on lui tourne le dos, et qui esquisse l'espace d'un instant un visage grimaçant et menaçant (me rappelant celui du vendeur de masque de Majora's Mask quand il n'est pas content) quand on refuse de lui acheter un objet.

Ce qui me plaît aussi beaucoup pour l'instant, c'est qu'on est à fond dans les légendes anciennes, ce qui donne au jeu et aux lieux qu'on visite une ambiance toute particulière et mystique, à l'image du vallon du sceau gigantesque, majestueux et sacré (je me dis d'ailleurs que ça ferait un bon champ de bataille, à voir par la suite car c'est trop grand pour être honnête). On a bien cette impression d'une terre sous les nuages inviolée depuis très longtemps par les humains. On voit déjà plein de ruines d'une vieilles civilisations. Et pour l'instant, j'aime bien le déroulement narratif du jeu qui nous fait découvrir peu à peu et à petites doses l'univers du jeu et les éléments du scénario, ça promet de belles choses pour la suite.

Par contre, quand je vois partout des références à la Déesse (la Déesse, toujours la Déesse), les statues de la Déesse, ou le fait de devoir prier pour sauvegarder: suis-je le seul à qui ça fait penser à mort à Dragon Quest?

Au niveau gameplay, je savoure la nouveauté du Wii Motion + pour les combats qui tiennent leurs promesses. Et avec le mode Héroïque, il faut vraiment faire gaffe, on meurt rapidement (facile de mourir contre les gobelins ou les plantes carnivores qui nous enlèvent deux coeurs au moindre coup). J'ai beaucoup aimé la forêt et son ambiance bucolique, une très bonne forêt pour un Zelda, et je trouve les Tikwis très réussis et mignons.

J'adore tout ce qu'apporte la jauge d'endurance, avec la possibilité de courir et de monter plus rapidement les lierres, en devant faire gaffe à ne pas vider la jauge: ça rend Link bien plus agile et fun à diriger que par le passé.

Dans le premier donjon, j'ai bêtement galéré pour trouver certains interrupteurs. J'ai aussi perdu plusieurs vies contre les araignées, car j'ai mis du temps à comprendre qu'il y a une vraie différence entre donner un coup d'épée de haut en bas ou de bas en haut pour retourner une araignée. J'ai obtenu le scarabée téléguidable que j'adore (et qui fait un penser à la faculté de diriger les mouettes dans Wind Waker, sauf que là on peut le faire quand on veut et c'est vraiment sollicité dans le jeu).

Enfin, j'ai eu l'occasion d'affronter Guirahim, qui m'a bien plu pour sa première prestation (et il ressemble beaucoup à Vaati d'ailleurs, même si ce n'est pas lui). J'ai perdu pas mal de vies pour le battre, car on meurt s'il nous assène trois coups en mode héroïque (et pas moyen de récupérer des coeurs). J'ai trouvé le combat contre lui excellent car il fallait vraiment réfléchir pour le battre. J'ai fini par comprendre comment le feinter pour l'empêcher d'attraper l'épée: il faut en fait amener l'épée dans une direction, puis amener l'épée dans la direction opposée en passant par le centre du cercle de rotation (surtout pas continuer à suivre le périmètre du cercle) autorisé par le mouvement d'épée (ce qui le trouble) et le frapper. Puis il a fallu que je réfléchisse dans la seconde étape pour le battre quand il a son épée (là aussi j'ai perdu plusieurs vies), connaître le timing pour le battre avant qu'il nous attaque lors de sa charge par exemple. Très bon premier boss.
Bref, je n'ai jamais perdu autant de vies dans un Zelda 3D, et ça fait du bien de devoir réfléchir un peu et faire gaffe pendant les combats. La difficulté me convient très bien pour l'instant (ni trop dur, ni trop facile).

Une fois le boss battu, j'ai savouré la petite séquence de danse de Fay, et aussi la musique calme et mystique de la source.


Bref, pour l'instant, j'adore le début, mes impressions sur ces premières heures de jeu sont très positives et j'ai vraiment hâte de continuer le jeu.
Avatar de l’utilisateur
Rudolf
 
Messages: 1202
Inscrit le: 10 Avr 2011, 14:16
Localisation: Strasbourg

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Poppy » 30 Jan 2012, 13:46

Merci d'avoir réactiver ce fil. Je note avec le recul que c'est sans doute le Zelda de salon qui propose les donjons les plus faibles de la série, ou en tous cas les moins exigeants pour ce qui est de soliciter les neurones. De ce point de vue là, qui à mon avis est essentiel, j'espère que la prochaine itération reviendra avec de meilleures intentions.
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4920
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Poisan » 30 Jan 2012, 13:57

Poppy a écrit:C'est une merde ce Zelda.


:shock: :shock: :shock:
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 2899
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Poppy » 30 Jan 2012, 15:52

J'insiste !

C'est quand même le seul Zelda de salon que j'ai bien du mettre un mois à finir. En vérité, ce n'est pas seulement un mauvais Zelda, c'est aussi par bien des aspects un mauvais jeu. Je ne peux que constater : j'ai fais des dizaines de jeux mieux gaulés en 2011 ! Pour moi c'est une situation totalement inédite.
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4920
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Poisan » 30 Jan 2012, 17:09

J'ai beaucoup de mal à comprendre. Pour l'instant, le jeu me ravit en permanence.
Mais on en reparlera quand je l'aurai fini.

Enfin, dire ce que c'est une merde, ou même un mauvais jeu de 2011, c'est de la provoc' quand même, non ?! J'espère. :)
Il y a 10 fois plus d'inventivité et de dépaysement dans les 15 heures que j'ai jouées jusqu'ici que dans les 30 heures qu'il m'a fallu pour finir à 100% Arkham City, par exemple.
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 2899
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Poppy » 30 Jan 2012, 17:50

Il a des défauts tellement ENORMES ce Zelda, qu'il me semble plus évident d'affirmer que c'est un mauvais jeu que de dire que ça ne l'est pas ! :lol:

Lis la séquence décrite par bleubleubleu en page 1 de ce fil et justifie moi ça (quand tu l'auras faite bien sur) ! Bon courage à toi ! Parce que c'est pas intéressant à jouer et c'est quand même bien long...

Et pis c'est pas la seule ! La forêt innondée, merde quoi ! C'est sensé être du Zelda/Nintendo, pas du Spyro !
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4920
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Martin » 30 Jan 2012, 19:59

Poisan a écrit:Enfin, dire ce que c'est une merde, ou même un mauvais jeu de 2011, c'est de la provoc' quand même, non ?! J'espère. :)
Il y a 10 fois plus d'inventivité et de dépaysement dans les 15 heures que j'ai jouées jusqu'ici que dans les 30 heures qu'il m'a fallu pour finir à 100% Arkham City, par exemple.


Arkham City je l'ai pas fait mais Asylum c'était tout de même le degré zéro de l'inventivité. Jeu de faiseur chiant par excellence...
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12932
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Rudolf » 31 Jan 2012, 01:48

Magnifique la zone volcanique d'Ordinn, visuellement, ça ressemble vraiment à une peinture, et le level-design est impressionnant (très vertical) et très travaillé. J'adore faire de jolis panoramas avec mon scarabée volant (c'est con, mais j'adore!). Et puis ce côté lieu gigantesque et (faussement) ouvert, les petites phases en chute libre et de glisse (le long des pentes glissantes), par moments je me croyais vraiment dans (l'excellent) Kya: Dark Lineage sur PS2 (comme yedo l'a très justement évoqué sur ce topic)! Et puis s'envoler dans le ciel et atterrir sur une île volante sans temps de chargement et en visant bien et utiliser le parachâle pour tomber en douceur, c'est grisant.

Je viens de me farcir le désert de Lanelle (je suis juste arrivé au troisième donjon). Le désert était un gros morceau, j'ai pas mal galéré pour en venir à bout. J'ai beaucoup aimé l'usage qu'on peut faire des carapaces des scorpions électriques. Et évidemment la fameuse idée dont tout le monde parle et dont je ne dirai davantage pour ne pas spoiler ceux qui n'ont pas joué au jeu, ça rend le lieu fascinant et l'exploration originale. Et le scarabée est plus jouissif que jamais à utiliser avec sa dernière évolution (j'adore canarder les scorpions et oiseaux à distance ^^), qui fait un penser à la caméra téléguidable de Perfect Dark ou Floyd de Jet Force Gemini. Il y a aussi une utilisation originale et bien pensée du plan et des balises à poser.

C'est aussi dans le désert que j'ai commencé à me servir pour de bon du bouclier, avec le bouclier de bois (renforcé quand même) qui fait son grand retour après avoir été faussement surpassé par le bouclier de fer (et oui, le fer et l'électricité, ça ne fait pas bon ménage dans ce désert). L'utilisation qui est faite du bouclier avec le Nunchuk à agiter en avant pour étourdir les ennemis ou renvoyer les projectiles est 100 fois mieux faite que dans Twilight Princess. Parce que les ennemis de cette zone sont dangereux (trois coups et je suis mort!).

Ah, et j'ai enfin appris à me servir du filet à papillon. Ce truc est complètement démoniaque, je suis complètement pris par la chasse aux insectes, comme jamais je ne l'ai été dans aucun Zelda! C'est super bien fichu: il faut à la fois bien manier le filet à papillon avec le Motion Plus, et les insectes sont variés et ont des comportements variés, il faut être réactif. Et allez que je me prends à sortir mon filet à papillon dans l'urgence quand je vois un insecte en forme de motte de foin qui s'enfuit, et allez que je me fais attaquer par un scorpion électrique pendant ce temps, et allez que cette libellule est super dure à attraper: génial, démoniaque, y a pas à dire! C'est excellent, et utile, pour améliorer mon équipement. D'ailleurs, je me réjouis d'avoir des rubis qui servent enfin à quelque chose: améliorer son équipement. C'était une nouveauté introduite dans Phantom Hourglass (pour le bateau) et Spirit Tracks (pour le train), ce côté "amélioration", mais ça ne servait à rien dans ces deux jeux. Là au contraire, ça sert de renforcer le bouclier, d'avoir plus de graines, un scarabée plus rapide, pouvoir tirer en rafale avec le lance-pierre...
Et puis la jauge d'endurance quoi: l'usage qui en est fait est génial et apporte énormément à la série! J'espère que ce sera repris dans la série à l'avenir.

N'empêche, le déroulement du jeu me fait complètement penser à celui de Minish Cap. Le fait qu'on galère à progresser sur l'overworld qui s'apparente à un vrai donjon, à résoudre des puzzle, à trouver son chemin, à collecter un certain nombre d'objets dans une exploration assez libre pour ouvrir une porte et accéder au donjon, la ville principale qui évolue au fil du jeu: c'est du Minish Cap tout craché. Ca se voit que le responsable du développement du jeu (Fubayashi je crois) a travaillé sur les Zelda Capcom et Minish Cap en particulier. Pas pour me déplaire, j'avais adoré Minish Cap. Pour l'instant, les développeurs ont tenu leur promesse en ce qui concerne l'exploraiton: il y a beaucoup d'exploration dans Skyward Sword, le jeu nous fait jouer, et ça fait plaisir. Et à côté de ça, l'aspect combat me fait penser à Zelda 2 (le type de coup d'épée qu'il faut donner suivant le type de parade de l'ennemi).

Et j'aime bien pour l'instant la façon dont l'histoire avance par petites touches. L'apparition de Ghirahim et de l'étrange femme en costume noir, la scène bizarre qui se produit à la fin du second donjon était intrigante, ainsi que la fameuse "mission" que doit mener Zelda. Tous ces éléments sont introduits petit à petit pour titiller la curiosité du joueur, donner l'eau à la bouche sur la suite, tandis qu'on continue notre phase de découverte de l'univers du jeu et des environnements qui promettent d'évoluer. C'est bien fait, je trouve.

Bref, là franchement, je suis complètement pris dans le jeu, j'ai vraiment du mal à m'arrêter. C'est visuellement magnifique, les combats bien pensés avec une difficulté qui oblige le joueur à faire gaffe (on peut facilement mourir en trois coups, sans que le jeu soit trop dur), on explore beaucoup, l'histoire m'intrigue beaucoup dans le bon sens et me donne envie d'en savoir plus, c'est un régal.
Avatar de l’utilisateur
Rudolf
 
Messages: 1202
Inscrit le: 10 Avr 2011, 14:16
Localisation: Strasbourg

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Poisan » 31 Jan 2012, 11:19

Martin a écrit:Arkham City je l'ai pas fait mais Asylum c'était tout de même le degré zéro de l'inventivité. Jeu de faiseur chiant par excellence...


Pour faire vite, disons qu'Arkham City c'est la même chose qu'Asylum mais avec plus de moyens.
C'est bien, y a de quoi s'occuper un petit moment, mais comme tu dis c'est quand même un jeu de faiseur chiant (c'est une contrepèterie ?).
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 2899
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Poppy » 03 Fév 2012, 18:07

Alors ils viennent les commentaires de Poisan et du Rudolf sur le passage décrit par bleubleubleu en page 1 ? Je sens bien que vous voulez pas en parler... :lol:
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4920
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Rudolf » 03 Fév 2012, 20:41

Oui, j'ai lu ça, et je ne vois pas où est le problème (surtout qu'en plus certaines de ces étapes constituent de très beaux passages du jeu). En gros, vous reprochez au jeu de vous faire jouer? Houla, ça devient grave là! Dans plein de Zelda il faut faire plein de choses pour passer d'un donjon à un autre.

Moi aussi je peux faire ça à Majora's Mask par exemple pour accéder au premier donjon:

- se rendre au marécage, mais le chemin menant au temple est bloqué par un octorock géant;
- je me rends à l'office de tourisme, mais la sorcière Koume qui s'en occupe n'est pas là;
- je me rends aux bois perdus en suivant un singe jusqu'à tomber sur la sorcière mal en point;
- je dois sortir de la forêt pour aller voir sa soeur qui me donne une potion de soin et je me retape le chemin des bois perdus pour soigner la sorcière;
- la sorcière est revenue à l'office de tourisme, je peux enfin faire une croisière, le bateau qui tue au passage l'octorock géant qui bloquait le passage, mais je ne peux pas encore aller à Bois Cascade pour faire apparaître le temple;
- je vais au Palais Mojo et je vois le singe emprisonné;
- je dois m'infiltrer dans les jardins du palais en évitant les gardes, jusqu'à arriver dans la salle du trône par derrière pour reparler au singe qui va m'apprendre le chant d'éveil;
- je me rends à Bois Cascade et je peux enfin accéder au donjon;

Bouuuuh! C'est nul, c'est tout pourri!

Je peux faire ça aussi pour Twilight Princess ou Minish Cap si vous voulez.

Franchement, c'est pareil quoi, ça ne dérangeait personne dans les autres Zelda qu'on nous fasse jouer longtemps avant d'accéder à un donjon, il y a un problème de cohérence là!

Bon, suite de mes impressions du jeu (je suis tout juste arrivé à la seconde zone du désert, pour ne pas spoiler, même si vous savez tous de quoi il s'agit).

J'en étais au troisième donjon qui m'a beaucoup plu. J'y ai quand même passé du temps, au moins deux heures et demi (en comptant mes game over contre les ennemis). Pour l'instant, je ne trouve pas les donjons si faciles que ça au moins, il faut vraiment bien observer les environnements (les salles sont souvent très grandes), ils ont renforcé le côté énigme. J'ai beaucoup aimé la scène à la fin du donjon dans le temple (les cinématiques sont vraiment chouettes dans cet épisode je trouve), et j'apprécie de voir très régulièrement Ghirahim à l'oeuvre (ça lui donne nettement plus de présence et d'intérêt que d'autres ennemis de la série). Dans l'ensemble, j'ai beaucoup aimé les idées de gameplay du désert, ce qui compense le fait que c'est le moins bel environnement du jeu (la forêt et surtout le volcan sont beaucoup plus beaux), le désert de Twilight Princess était plus beau à coté.

La phase avec l'apparition d'un boss très grand était énorme et épique à souhait dans sa mise en scène (je me croyais vraiment dans Princesse Mononoke en le voyant d'ailleurs), grand moment.

Après une petite escapade plaisante dans le ciel pour apprendre un nouveau chant au cours d'une jolie scène, j'ai été ravi de revenir dans la forêt de Firone qui est pour l'instant mon niveau préféré du jeu (j'adore l'ambiance bucolique, la musique, c'est vraiment la forêt la plus réussie de tous les Zelda 3D et de loin).

J'ai alors découvert les fameuses "psysalis" (ça fait un peu penser au monde spirituel de la série animée Avatar): j'ai adoré franchement! Cette ambiance spectrale, ces couleurs, la variante excellente de la musique de la forêt, les coups de pression et l'ambiance qui se fait plus sombre quand les gardiens se mettent à nous chercher, c'est vraiment super comme idée!
J'ai adoré aussi l'ambiance au sommet de l'arbre géant, où on est à fond dans une peinture impressionniste, et l'ermite tikwi m'a bien fait rire.

J'ai bien aimé le lac et la chute d'eau aussi, en bonne partie pour sa musique douce excellente, jolie ambiance.

En cherchant de l'eau pure, j'ai été surpris de l'endroit où m'a mené la détection, mais l'idée était sympa, en plus les ennemis ont un peu changé en devenant plus dangereux (j'ai à nouveau perdu des vies contre les gobelins archers) et on utilise quelques nouveaux mouvements appris entretemps.

Et puis alors le quatrième donjon, c'est du grand art! Quelle ambiance, j'adore la musique, et surtout le coup de théâtre de la découverte de la seconde partie du donjon très différente:

L'espèce de temple boudhiste dont je parle. J'ai adoré la phase où on se rend au sous-sol dans le "pays des morts" qui tranche radicalement avec l'ambiance lumineuse du temple, et la façon dont on revient à la lumière en escaladant un fil d'araignée en se faisant poursuivre par des zombies qui s'accrochent à Link.


c'est magistral, comme idée!

Le boss aussi était excellent! Il m'a tué plusieurs fois quand même, pas facile, mais excellent!

Dans ce donjon, il y aura eu deux emprunts à Wind Waker:

Le fouet, certes repris de Spirit Tracks, mais qui fait plus penser au grappin griffe de Wind Waker. Et le fait de ramasser l'arme du boss et le frapper avec.


J'adore l'exploration de ce jeu, le level-design est top, les trois environnements tous réussis et j'adore leur côté évolutifs au fil du scénario, où on découvre de nouvelles choses et zones. J'aime beaucoup l'idée des cubes auxquels il faut accéder pour faire un éclat céleste dessus et accéder au coffre associé dans le ciel: souvent, on voit les cubes, on ne sait pas comment y accéder, et on est trop content quand on y arrive. Tout ça franchement, ça renvoie au plaisir et au génie d'exploration des épisodes 2D, vu qu'à partir des épisodes 3D l'overworld est devenu bien moins fichu et moins dense à explorer. Là, c'est de très loin l'épisode 3D qui offre le plus d'exploration.

Les combats sont les plus techniques depuis Zelda 2 comme je l'ai dit, je n'y reviens pas. Aucun reproche à faire à la jouabilité au Wii Motion +, y compris pour les phases de vol d'oiseau et de nage qui ne me posent aucun problème.

Autrement, j'aime bien la façon dont l'histoire est racontée. En fait, ça n'a rien à voir avec le scénario des autres épisodes où la légende ne sert que de toile de fond. c'est bien différent d'un Twilight Princess où on vivait une épopée avec plein de moments épiques. Ici, on a vraiment l'impression d'être dans un conte, une légende même qu'on est en train de construire, que tous les environnements qu'on explore se "réveillent" petit à petit (alors que dans d'autres volets le monde devient plus mort dans la seconde partie), avec plein de divinités (le dragon de l'eau par exemple, ou le monstre démoniaque qu'on affronte, ça fait très asiatique, un petit côté Okami), les épreuves spirituelles pour faire grandir l'âme de Link ainsi que son épée, j'aime bien franchement.

Bref, les développeurs avaient promis un Zelda avec le retour d'une exploration dense de l'époque des épisodes 2D, des combats techniques avec une bonne utilisation du Wii Motion +, et une histoire qui met en place la légende de Zelda: pour l'instant, toutes les promesses sont tenues pour ce que j'ai joué de Skyward Sword.

Je me suis aussi penché sur certaines quêtes annexes. J'ai bien aimé celle du bar citrouille, surtout le début où j'étais mort de rire du chambard que j'ai causé en faisant tomber le lustre! Bien aimé aussi la petite prestation musicale avec la fille qui est devenue, je cite, "ma groupie". ^^
Bien aimé aussi celle de la lettre d'amour, où deux choix incompatibles nous étaient proposés. Finalement, j'ai choisi de donner la lettre à la main fantôme comme PQ (je n'avais pas trop envie d'aider ce con), et j'étais mort de rire en voyant la conclusion de cette quête (qui m'a quand même donné mes cinq cristaux de gratitude syndicaux)! :lol:
J'ai fait aussi celle du hochet à retrouver, pour le père qui ne peut plus dormir à cause du bébé qui pleure. J'aime bien l'animation quand il se retourne pour distraire le bébé qui pleure dans la boutique de potion, souci du détail. Il m'a fallu un peu de temps pour comprendre comment accéder au hochet, avec un petit moment sympa où il fallait maîtriser la chute libre.


Bon voilà, là je suis juste arrivé à la seconde partie du désert après avoir fini la deuxième Psysalis (j'adore ces phases-là franchement!), et franchement je m'éclate sur ce jeu. Il y a quelques petits défauts (genre, le message qui s'affiche en début de session quand on ramasse le premier insecte de son genre, l'absence d'interface jour/nuit temps réel, je n'aurais pas été contre un ou deux villages en plus dans le monde céleste), mais vraiment pas rédhibitoires. C'est une claque pour l'instant
Avatar de l’utilisateur
Rudolf
 
Messages: 1202
Inscrit le: 10 Avr 2011, 14:16
Localisation: Strasbourg

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Poppy » 03 Fév 2012, 21:48

C'est quoi l'intérêt de refaire le premier donjon par exemple ? Ou, autrement dit, en quoi est-il si riche qu'il justifie un second passage ? Et puis tous les actions autour, celles décrites par bleubleubleu, c'est quoi l'intérêt ludique là dedans ? C'est straight forward à mort, il n'y a même pas d'effort à fournir pour partir à la découverte ! Je mets de côté la recherche de psysalis qui en effet me semble avoir un minimum d'intérêt ludique.

Minish Cap je m'en rappelle plus, mais non il n'y a pas de passage aussi inutile dans TP. C'est tellement évident, Skyward, c'est du Zelda low cost avec de la réutilisation à vocation économique (et pas ludique) jusqu'à plus soif !

Maintenant, je respecte tout à fait ton plaisir. Mais honnetement je le comprends pas... ;)
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4920
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Rudolf » 03 Fév 2012, 22:53

Tu n'as pas aimé escalader l'arbre géant? Pourtant, c'est un très joli moment je trouve. Et quasiment tous les Zelda ont une exploration "straightforward", je ne vois pas ce qui te choque plus dans cet épisode.

Idem pour la réutilisation d'environnements: plein de Zelda font ça (et là je suppose que tu ne dois pas non plus aimer réexplorer l'overword pour trouver des quarts de coeur dans les autres Zelda, c'est pareil en soit, tu recycles les niveaux du jeu). Tu réutilises l'overworld de Zelda 1 dans la seconde quête. Tu réutilises l'overworld de Zelda 3 quand tu atteins le Monde des Ténèbres. Tu réutilises le monde d'Hyrule d'Ocarina of Time quand tu arrives sept ans plus tard. Tu réutilises à fond l'océan de Wind Waker et les îles. Tu revisites plein d'endroits dans Twilight Princess (la plaine d'Hyrule surtout pour activer les statues pour aller à Celestia, le domaine Zora, le village Cocorico, les Bois Perdus qu'on explore deux fois, le lac Hylia...). Minish Cap, c'est pareil, plein d'allers-retours, surtout si tu veux trouver tous les objets.

Bref, c'est pareil, je ne vois pas ce qui te choque. Et puis ça donne au jeu une structure à la Metroid (autrement, autant dire que les Metroid c'est naze aussi parce qu'on fait plein d'allers-retours avec des environnements recyclés à fond). Réexplorer un endroit dont on découvre de nouvelles zones et qui évoluent, moi j'y trouve un intérêt certain, ça donne un côté évolutif et vivant à l'univers du jeu.

Pour le premier donjon, bon, je comprends un peu mieux que ça te dérange, mais bon: c'est vite fait et j'ai trouvé ça sympa (pouvoir nager, voir des ennemis plus dangereux et inédits jusqu'à maintenant, affronter trois squelettes à la fois).

Maintenant, je respecte tout à fait ton déplaisir. Mais honnêtement je ne le comprends pas... :)
Avatar de l’utilisateur
Rudolf
 
Messages: 1202
Inscrit le: 10 Avr 2011, 14:16
Localisation: Strasbourg

Re: Zelda, la série 2

Messagepar bleubleubleu » 04 Fév 2012, 13:27

Rudolf a écrit:Franchement, c'est pareil quoi, ça ne dérangeait personne dans les autres Zelda qu'on nous fasse jouer longtemps avant d'accéder à un donjon, il y a un problème de cohérence là!


Les posts de Rudolf sont un enfer à quoter sur Ipad. :shock:
Non mais le problème n'est pas de jouer. Le problème c'est que les phases de jeu sont montées les unes aux autres d'une façon complétement anarchique, sans direction et sans cohérence, précisement parce qu'"il faut faire jouer" entre les donjons et que libérés de la formule traditionelle du Zelda 3D, les développeurs n'ont tout simplement pas su que faire de leurs fameux "mondes plus denses, plus amusants et dans lesquels il faut faire revenir le joueur plusieurs fois pour qu'il s'y attache." Zelda n'est pas Mario, le jeu a besoin d'une structure un peu plus subtile que "la princesse est dans un autre château." Parce qu'en l'état, s'il l'on balance la même formule du, un niveau, une idée, le joueur qui ne sera pas distrait par de l'exploration ou de la narration sera amené à se demander quelle idée est amusante et quelle idée ne l'est pas, beaucoup ne le sont pas et à remarquer les problèmes d'ergonomie dont souffre le jeu.
Avatar de l’utilisateur
bleubleubleu
 
Messages: 1235
Inscrit le: 05 Nov 2010, 16:28
Localisation: Verneuil sur Avre

Re: Zelda, la série 2

Messagepar Rudolf » 04 Fév 2012, 15:05

Bah, c'est toi qui le dis. Moi au contraire je trouve ça pas anarchique et harmonieux. En quoi est-ce plus anarchique que la séquence que j'ai décrite de Majora's Mask?

C'est juste que tu n'étais pas dans le jeu, c'est tout, ça arrive. Tout est question de sensibilité.

Et le fait de revisiter les niveaux, encore une fois on faisait ça tout le temps dans les anciens Zelda, je ne vois vraiment pas de différence par rapport à avant! Le seul truc, c'est l'exploration qui est plus dense et s'éloigne de ce qu'avaient proposé les volets 3D, pour se rapprocher des volets 2D et de la formule Minish Cap en particulier (l'overworld tortueux dans lequel on passe beaucoup de temps à trouver son chemin pour accéder au donjon).

Tu crois que ramasser trois pierres dans Ocarina of Time, c'était plus subtil que "la princesse est dans un autre château"? Moi je ne pense pas, et d'ailleurs j'ai bien aimé la façon de faire de Skyward Sword: le fait qu'on suive les pérégrinations de Zelda, un petit côté "journal de bord de la princesse", elle mène une quête sans être tout le temps prisonnière pour une fois, les cinématiques à la fin des trois premiers temples sont intrigantes, introduisent de nouveaux éléments scénaristiques et donnent très envie d'en savoir plus. Moi je préfère ça à "va trouver trois pierres", ça donne un côté plus évolutif et intéressant au scénario.
Avatar de l’utilisateur
Rudolf
 
Messages: 1202
Inscrit le: 10 Avr 2011, 14:16
Localisation: Strasbourg

PrécédentSuivant

Retour vers Jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités