The real Dark Souls starts here

Ca rend idiot mais c'est pas grave on l'est déjà.

Re: The real Dark Souls starts here

Messagepar Martin » 15 Avr 2016, 17:50

Poisan a écrit:Ahahahahahah ! Zure is back ! :lol:

Martin a écrit:Si quelqu'un a des tips pour le fichu guerrier de glace à la fin du village, je suis preneur, il me déchire, et avec ma pauvre masse de cleric j'ai du mal à garder ma distance. :/ D'autant qu'évidemment j'ai pas encore trouvé l'éclair magique... Pourquoi tant de haine contre les clerics From ?


Pour lui, j'ai rushé vers la porte pour l'ouvrir et je suis entré dans la zone suivante. Il ne franchit pas le palier, tu peux le cheese facile.
Dark Souls, j'ai toujours joué en lâche total. C'est pour ça que j'adore le jeu. Sur celui-ci, l'arc m'a énormément servi par exemple.

Sinon, tu devrais avancer dans le jeu plutôt que de le commenter minute après minute sur Twitter. ;)


Hmm je commente pas en jouant pour les Souls, mais après, ça m'aide à voir plus clair. Et de toutes façons je vais pas avoir trop le temps de jouer dans la semaine qui vient. :/
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12935
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: The real Dark Souls starts here

Messagepar cKei » 15 Avr 2016, 18:07

Zure, Jean Zeid est apparemment sur le même plan psychique que toi https://soundcloud.com/nogame/dark-souls-iii-le-call-of-des-hardcore-gamers, il ne supporte pas ces jeux. ;)

bleubleubleu a écrit:
cKei a écrit:Après honnètement tes réactions, même pueriles; sont marrantes et moi aussi j'aime bien critiquer ces jeux quand je vois des incohérences, mais je ne leur reprocherai jamais de ne pas reprendre des éléments d'autres licences quand ça ne fait juste pas parti du même délire.


*tousse* Xenoblade *tousse*

Je savais qu'on allait me le sortir :mrgreen:
Je l'ai cherché mais pour moi c'est assez différent, je reprochais à un second épisode d'une licence d'avoir renié ce qui faisait le sel du premier.

Edit: le truc étrange, je crois que c'est la première fois que j'ai plus envie de recommencer le jeu avec un autre build que de le terminer. Je sais déjà quoi prendre, probablement du dual wield avec en point de mire les lames de la danseuse de la vallée boréale :D
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 1912
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: The real Dark Souls starts here

Messagepar Martin » 15 Avr 2016, 20:17

Par certains côtés je suis d'accord avec Manu, mais presque pour des raisons opposées : j'ai pas forcément envie que From fasse un jeu stéréotypé, mais je trouve qu'ils se reposent un peu trop sur des trucs de level design, qui ressortis pour la cinquième fois paraissent un peu répétitifs. Le côté petit muret qui te bloque et village au bord d'un précipice, ça commence à être un peu facile pour eux. J'avais déjà parlé des problèmes de caméra et de lock, et je trouve vraiment que ce serait cool que les choses évoluent de ce point de vue.

Donc de la plateforme à la Tomb Raider, après tout pourquoi pas, ce serait cool que le gameplay bouge, quitte à garder les fondamentaux, sinon on va avoir l'effet série à rallonge comme les Castlevania période Iga (même si j'ai envie de jouer à son prochain jeu parce que bon ça fait un bail), j'aime bien que les choses bougent.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12935
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: The real Dark Souls starts here

Messagepar Zure » 15 Avr 2016, 21:04

Perso ce qui me gave dans ces jeux (que ça soit BB, Demon's Souls ou Dark Souls 3) (pas essayé DS 1 ni 2) c'est le fait qu'on te rabâche que c'est des jeux "pas pour tout le monde" (sous entendu si t'aimes pas, t'es pas un gamer) (considérant que je suis le plus vieux de ce forum ça me fait gentiment rigoler parce que bon je jouais déjà quand un certain nombre n'étaient pas nés) d'un air entendu. Donc déjà, ça me saoule et ça me donne un grudge contre le jeu (qui n'est pas responsable de ça).

Ensuite, t'as cette espèce de choeur grégorien qui se pâme sur le level design et patin couffin alors que bon, ouais par rapport à des expériences comme AC, on est d'accord, mais j'ai jamais entendu de telles louanges sur les TR de Core qui pourtant en terme d'architecture de niveau n'ont carrément pas à rougir de la comparaison. On a l'impression que les jeux From c'est les SEULS jeux qui ont un bon level design, etc. Alors que bon, faut redescendre sur terre, t'as des map de CoD qui sont tout aussi brillantes, t'as des level de Halo qui sont à se taper le cul par terre et j'en passe. Donc là aussi, ça me fait chier cette mémoire sélective.

Y a aussi que c'est une série vachement appréciée des hipster du JV et que les hipster du JV me cassent gravement les couilles donc ça non plus ça aide pas le jeu en ce qui me concerne.

Y a enfin que c'est une série qui est prisonnière de cette école japonaise de jeux chiants (aussi bien les vieux RE, que les vieux MGS, que les Silent Hill et une tétrachiée d'autres trucs) : c'est à dire qu'on te box le jeu de contraintes arbitraires, qu'on t'oblige à supporter une maniabilité vraiment chiante (au final c'est comme le Fenwick style des RE) que rien ne justifie. Tout ça pour te donner le sentiment (faux) que le jeu est dur. Sauf que non, il est pas dur, il est juste chiant. On te fait un monde esthétiquement immersif dans lequel tu ne peux pas t'immerger parce que tu fais essentiellement du die & retry et que, du coup, au bout de 20 fois à voir le même bout de niveau, t'en as plein le cul. Sans compter que pour ce genre d'exercice vaut mieux avoir des graphismes simples et dépouillés comme dans les vieux shoot.

Et sinon dur, c'est Truth & Reconcialition dans Halo en Legendary solo ou Gravemind dans Halo 2 en Legendary solo parce que tu te bats contre une IA quasi humaine mais tu te bats pas contre les contrôles et je pense que Pierre pourra confirmer. Les contrôles sont au contraire ultra smooth mais ça n'empêche que c'est ultra dur. T'as plein de jeux qui ont des contrôles super précis et qui peuvent avoir une grande difficulté intrinsèque, Halo c'est juste un exemple. Mais pour moi, les jeux From c'est du poor design qui te ramène a la seconde moitié des 90's. Sauf qu'à l'époque ça avait un sens parce que tout le monde expérimentait la 3D et les contraintes techniques étaient réelles.

Aujourd'hui, c'est une posture et c'est justement ça les jeux From, c'est de la posture. En fait, si t'enlève le design qui déchire, y a rien derrière. L'histoire est cryptique et tu captes rien, tu sais pas pourquoi tu démarres toujours avec un mec mort, tu comprends rien aux objets, tu comprends que dalle à que dalle mais on t'explique que c'est ça le jeu vidéo old school, sans assistance. Really ?

Le problème, c'est que peut-être un mec de 18 balais va le gober mais moi j'ai joué aux jeux vidéo old school quand c'était considéré comme des nouveautés et désolé mais dans Phantasy Star sur Master System par exemple, l'histoire je la comprenais et le système de progression aussi. C'était pas cryptique du tout. Y a des tonnes de JV de l'ère 8 et 16-bit qui étaient parfaitement compréhensibles et parfaitement smooth à jouer tout en étant difficiles et exigeants (genre Super Metroid).
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11840
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: The real Dark Souls starts here

Messagepar cKei » 15 Avr 2016, 21:48

Zure a écrit:Perso ce qui me gave dans ces jeux (que ça soit BB, Demon's Souls ou Dark Souls 3) (pas essayé DS 1 ni 2) c'est le fait qu'on te rabâche que c'est des jeux "pas pour tout le monde" (sous entendu si t'aimes pas, t'es pas un gamer)


Quand on dit "pas pour tout le monde", et j'en suis moi même persuadé, c'est pas une question d'être un gamer ou pas mais d'être dans les bonnes dispositions pour apprécier le jeu. Je pense que Super meat boy n'est pas un jeu pour tout le monde, et surtout pas pour moi parce que je n'apprécierai pas un gameplay qui demande de réagir comme ça à la milliseconde en apprenant par coeur des niveaux en les refaisant ou boucle. Par contre ça me semble être des jeux très biens pour certaines personnes qui aiment ça, je vais pas chercher à discréditer le jeu ou leur personne pour me sentir mieux dans mon corps de gamer.

Ensuite si quelqu'un te dit que les true gamerz jouent forcément à dark Souls, laisse le braire parce que c'est manifestement un con.

Enfin, c'est évidemment très chiant d'avoir cette hype sur un jeu, qui en plus est reprise en tant qu'objet marketing placardé partout jusqu'à la nausée (particulièrement sur ce DSIII) voire pour des jeux qui n'ont rien d'un Souls (je pense à Natural Doctrine de sinistre mémoire), mais ne tombe pas dans l'excès inverse à dire que ce sont des jeux de merde pour hipster parce que Tomb raiders et Amalur. ca me parait tout aussi bête. C'est un type de jeu particulier parmi d'autres, qui a choisi une orientation radicale qui plait à un certain public. Point.

Pour revenir un peu sur le jeu, j'ai revu mon jugement sur le level-design, passé les niveaux du marais on est assez dans le haut du panier, je crois bien qu'il n'y a eu que du très très bon. Les zones sont encore plus vastes qu'avant pour la plupart, même si moins interconnectées, et c'est du très bon level-design/mob design, avec de belles idées.
.
J'ai par contre un sentiment assez étrange, causé probablement par les soucis de calibration et de progression dont j'ai parlé plus haut : ça fait plusieurs heures que j'ai l'impression étrange d'être au bout du jeu (mes armes sont au max, j'ai terminé les quêtes des npc etc.) alors qu'il me reste apparemment au moins 3-4 zones. C'est très bizarre parce que ça me l'avait jamais fait à ce niveau dans les précédents, peut-être mieux pensés.
Là j'ai recommencé un perso avec des dual blades pour voir, j'ai juste passé Ludex (3-4 try) mais c'est assez décevant la façon dont sont gérées les armes doubles, puisque le coup avec deux armes fait moins mal que celui avec la droite. Et puis en regardant le wiki je pense que ça va être lourd à gérer avant de chopper de meilleures doubles-armes, je me sens pas forcément de tout me retaper pour ça (pour le moment). Peut-être que je vais prendre un uchigatana de feu en attendant.
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 1912
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: The real Dark Souls starts here

Messagepar Zure » 15 Avr 2016, 23:43

Non mais je crois que t'as raison, je pense que je me cabre trop et que j'aborde pas le jeu de manière détendue. ça m'avait fait pareil avec The Witcher 3 que j'ai détesté à ma première tentative et quand je l'ai recommencé 6 mois après, j'ai littéralement adoré et je dois avoir 200h au compteur.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11840
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: The real Dark Souls starts here

Messagepar Poisan » 16 Avr 2016, 01:05

Martin a écrit:
Poisan a écrit:Sinon, tu devrais avancer dans le jeu plutôt que de le commenter minute après minute sur Twitter. ;)


Hmm je commente pas en jouant pour les Souls, mais après, ça m'aide à voir plus clair. Et de toutes façons je vais pas avoir trop le temps de jouer dans la semaine qui vient. :/


Je disais ça parce que tu n'es plus très loin du moment où le jeu commence à "décoller" de mon point de vue. En même temps, si tu attaques la cathédrale des profondeurs en revenant de Rome, ça n'en sera que plus fort !

Tout ce que vous dites sur la lassitude, c'est pas faux, mais il ne faudrait pas que ça occulte le fait que c'est sans doute le Souls le plus abouti d'une certaine manière, conçu comme le barroud d'honneur, et qu'il y a un travail-monstre assez ahurissant derrière. C'aurait été différent si ça n'avait pas été annoncé comme le dernier, mais sachant cela j'ai relâché toute réserve pour juste kiffer l'aventure à fond, profiter du dernier tour en admirant le travail d'orfèvre de From.

A partir du moment où Miyazaki dit qu'ils vont passer à autre chose sur le prochain jeu, le classcisime de DS3 ne me dérange pas. Après, j'ai quelques doutes sur le fait qu'ils ne vont pas nous reproposer un jeu à la Souls dans quelques années (ou qu'il n'y ait pas un Bloodborne 2 en route), d'autant que le studio tourne à trois équipes désormais.

Sinon, c'est dingue à quel point ces jeux sont populaires et clivants à la fois. Déjà, je pense que c'est une énorme connerie de le justifier en divisant les joueurs ("pour les vrai hardcore gamers" pour ceux qui aiment, "pour les hipsters" pour ceux qui n'aiment pas). Mais peut-être qu'il faut se demander pour quelle raison on joue à ces jeux. Pour moi, c'est très clairement pour le LD et l'exploration. J'ai une technicité très pauvre sur les combats : je joue toujours pareil, là j'ai utilisé 3 ou 4 armes seulement sur mon run, j'aggro à mort avec des projectiles et il y a plein d'options de combat que je n'utilise pas. Ensuite, sur la partie RPG, je monte mon build un peu n'importe comment en essayant d'équilibrer, j'utilise très peu d'objets, et je pige pas grand-chose aux sous-quêtes des NPC (même si je les écoute religieusement). Mais l'avancée en crabe, la découverte sans cesse renouvelée de nouveaux environnements et de chemins de traverse, le fait de s'imbiber d'une atmosphère spectrale totalement mystérieuse, ça me transporte comme aucun autre jeu. J'ai presque l'impression d'être un somnambule quand j'y joue, et peu importe le numéro derrière le titre, je trouve que From parvient toujours à reproduire cette sensation initiale qui m'a fait aimer la série au départ.

Sur les combats, je ne cherche pas à jouer proprement. Mon style est honteux. Je passe mon temps à parler au jeu ; même quand je suis seul dans la pièce, j'envoie des vannes en permanence aux ennemis (sans doute pour contrer le stress), il n'y a aucun autre jeu où je parle autant. Et c'est ça que j'aime sur les combats, au fond, le fait que c'est sans cesse un jeu avec l'IA, où je l'abuse, je me moque d'elle, et je cherche à tirer profit de ses failles. Pour moi, c'est indépassable. Mais si je regardais ça avec les yeux que j'ai quand je joue à Uncharted, je trouverais ça scandaleux.

L'idée d'un platformer chez From, ce serait absolument génial sinon.
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 2899
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

Re: The real Dark Souls starts here

Messagepar Zure » 16 Avr 2016, 08:32

Poisan a écrit:Je disais ça parce que tu n'es plus très loin du moment où le jeu commence à "décoller" de mon point de vue. En même temps, si tu attaques la cathédrale des profondeurs en revenant de Rome, ça n'en sera que plus fort !

Tout ce que vous dites sur la lassitude, c'est pas faux, mais il ne faudrait pas que ça occulte le fait que c'est sans doute le Souls le plus abouti d'une certaine manière, conçu comme le barroud d'honneur, et qu'il y a un travail-monstre assez ahurissant derrière. C'aurait été différent si ça n'avait pas été annoncé comme le dernier, mais sachant cela j'ai relâché toute réserve pour juste kiffer l'aventure à fond, profiter du dernier tour en admirant le travail d'orfèvre de From.

A partir du moment où Miyazaki dit qu'ils vont passer à autre chose sur le prochain jeu, le classcisime de DS3 ne me dérange pas. Après, j'ai quelques doutes sur le fait qu'ils ne vont pas nous reproposer un jeu à la Souls dans quelques années (ou qu'il n'y ait pas un Bloodborne 2 en route), d'autant que le studio tourne à trois équipes désormais.

Sinon, c'est dingue à quel point ces jeux sont populaires et clivants à la fois. Déjà, je pense que c'est une énorme connerie de le justifier en divisant les joueurs ("pour les vrai hardcore gamers" pour ceux qui aiment, "pour les hipsters" pour ceux qui n'aiment pas). Mais peut-être qu'il faut se demander pour quelle raison on joue à ces jeux. Pour moi, c'est très clairement pour le LD et l'exploration. J'ai une technicité très pauvre sur les combats : je joue toujours pareil, là j'ai utilisé 3 ou 4 armes seulement sur mon run, j'aggro à mort avec des projectiles et il y a plein d'options de combat que je n'utilise pas. Ensuite, sur la partie RPG, je monte mon build un peu n'importe comment en essayant d'équilibrer, j'utilise très peu d'objets, et je pige pas grand-chose aux sous-quêtes des NPC (même si je les écoute religieusement). Mais l'avancée en crabe, la découverte sans cesse renouvelée de nouveaux environnements et de chemins de traverse, le fait de s'imbiber d'une atmosphère spectrale totalement mystérieuse, ça me transporte comme aucun autre jeu. J'ai presque l'impression d'être un somnambule quand j'y joue, et peu importe le numéro derrière le titre, je trouve que From parvient toujours à reproduire cette sensation initiale qui m'a fait aimer la série au départ.

Sur les combats, je ne cherche pas à jouer proprement. Mon style est honteux. Je passe mon temps à parler au jeu ; même quand je suis seul dans la pièce, j'envoie des vannes en permanence aux ennemis (sans doute pour contrer le stress), il n'y a aucun autre jeu où je parle autant. Et c'est ça que j'aime sur les combats, au fond, le fait que c'est sans cesse un jeu avec l'IA, où je l'abuse, je me moque d'elle, et je cherche à tirer profit de ses failles. Pour moi, c'est indépassable. Mais si je regardais ça avec les yeux que j'ai quand je joue à Uncharted, je trouverais ça scandaleux.

L'idée d'un platformer chez From, ce serait absolument génial sinon.


Perso, le classicisme ne me dérange pas et contrairement à Martin, je n'aime PAS DU TOUT quand les séries changent. Je considère que le propre d'une série JV c'est d'être ce qu'elle est et si ça ne convient pas au joueur, il achète une autre série ou un autre jeu (c'est pas comme si il n'y avait pas le choix). Du coup, justement le classicisme de cette série constitue l'un des éléments qui m'attire beaucoup parce que je valorise vachement ce trait sans doute avec le regret de quand ils ont voulu changer Tom Raider, ils l'ont tué (même si j'aime bien le reboot et Rise Of, je hais Legend/Anniversary/Underworld).

Ce que je reproche au jeu, ce sont les données arbitraires dans le style des vieux RE. Dans RE (6 excepté) il n'y a absolument aucune justification au fait que ton perso se déplace comme un demeuré. Aucune. Ce n'était pas une contrainte technique de la PlayStation à l'époque ou ce n'est pas justifié par le scénario (tes perso viennent d'une unité spéciale de la police quand même), c'est un choix qui est là dans le but unique de te faire chier, de créer une difficulté "structurelle" supplémentaire alors que le jeu peut très bien se contenter de sa difficulté intrinsèque sans frustrer le joueur via les contrôles par-dessus le marché (là encore pense Super Metroid ou même Metroid Prime).

Dans Dark Souls (ou dans BB ou dans DsS), tu as la difficulté due à l'exploration et celle des mob qui frappent comme des malades là où tu as la résistance d'une mouche et là encore il y a a discuter parce que faut m'expliquer comment un Knight en armure complète peut se faire tuer par un zombi en slip et avec une épée cassée. :lol: mais passons, on va dire que "OK, d'accord" mais en revanche tu n'as aucune difficulté sur l'IA qui est absolument débile (pour moi c'est une IA de type old school 2D). Ce qui fait qu'en l'état, si le mec ne t'avait pas foutu des contrôles de merde, une inertie de merde dans le feedback de ton perso, en réalité, le jeu serait très largement plus facile qu'un Uncharted en Crushing justement. Parce qu'avec un contrôle logique (donc par exemple équivalent à UC dont le perso à des déplacements logiques et en accord avec son métier), Dark Souls 3 tu le fumes et c'est bien là le problème. Parce qu'au final, la vraie difficulté est celle générée par les choix de contrôle/inertie arbitraire, pas celle directement liée au jeu en lui-même. Et donc t'es un peu pris pour un con en tant que joueur.

J'accepte très bien des choix de design old school, j'adore le fait de n'avoir aucune info, aucune map, etc. Et j'adore le design. Mais je n'aime pas être pris pour un con et ça qui me fait râler donc après ouais, il faudrait surtout que j'arrête de me prendre la tête et que j'y joue. C'est la clé je pense.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11840
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: The real Dark Souls starts here

Messagepar Martin » 16 Avr 2016, 08:45

Bah les séries qui durent ont tendance à évoluer tout de même : le principe reste le même, mais les règles / l'exécution différent. Je sais pas, les MGS ou les Final Fantasy me semblent avoir un bon rapport entre tradité et modernation par exemple.

Pour Resi la caméra au départ c'est un choix esthétique pour faire comme le cinéma d'horreur. Je dis pas que ça n'a pas mal vieilli. Mais dans le 4 et le 5, je trouve que c'est très intéressant le fait que tu joues une sorte de tank, c'est le genre de contraintes qui crée un gameplay intéressant. C'est pas justifié par la narration, mais ça fonctionne ludiquement, et c'est un peu l'essentiel.

Pour ce qui est de la difficulté des Souls je suis pas trop d'accord Manu. Les contrôles ne sont pas vraiment le problème. Je sais pas, on dirait que tu confonds avec Ninja Gaiden, mais justement t'es pas un ninja, surtout si t'es knight avec ta grosse armure. Le jeu a quelques soucis de caméra, mais après il n'attend pas de toi un haut niveau d'exécution, sauf si tu veux faire du PVP. La difficulté c'est d'apprendre les niveaux, les patterns des ennemis, de ruser avec, de feinter l'IA qui est en effet assez débile....
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12935
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: The real Dark Souls starts here

Messagepar Zure » 16 Avr 2016, 09:28

Martin a écrit:Bah les séries qui durent ont tendance à évoluer tout de même : le principe reste le même, mais les règles / l'exécution différent. Je sais pas, les MGS ou les Final Fantasy me semblent avoir un bon rapport entre tradité et modernation par exemple.

Pour Resi la caméra au départ c'est un choix esthétique pour faire comme le cinéma d'horreur. Je dis pas que ça n'a pas mal vieilli. Mais dans le 4 et le 5, je trouve que c'est très intéressant le fait que tu joues une sorte de tank, c'est le genre de contraintes qui crée un gameplay intéressant. C'est pas justifié par la narration, mais ça fonctionne ludiquement, et c'est un peu l'essentiel.

Pour ce qui est de la difficulté des Souls je suis pas trop d'accord Manu. Les contrôles ne sont pas vraiment le problème. Je sais pas, on dirait que tu confonds avec Ninja Gaiden, mais justement t'es pas un ninja, surtout si t'es knight avec ta grosse armure. Le jeu a quelques soucis de caméra, mais après il n'attend pas de toi un haut niveau d'exécution, sauf si tu veux faire du PVP. La difficulté c'est d'apprendre les niveaux, les patterns des ennemis, de ruser avec, de feinter l'IA qui est en effet assez débile....


MGS, j'aime beaucoup affectivement mais concrètement c'est de la merde à jouer, sauf le 3 Subsi, le 4 & GZ/5 (mais ce dernier à tellement de défauts que bon au final tu t'en fous qu'il soit smooth :lol: ). Les autres sont absolument pourris puisque le premier MGS vraiment jouable et plaisant faut attendre quand même MGS3 Subsistence quoi, soit 2006, pour une série démarrée en 1997. :lol:

J'aime toujours les vieux RE (spécialement le 2) mais RE 4 & 5, je les trouve absolument ridicules rétrospectivement et spécialement RE5 parce qu'après Dead Space, bon, ils sont gentils Capcom mais c'est naze à jouer : provoquer de la tension par des contraintes c'est une manière débile de procéder. Dead Space provoque de la tension avec des contrôles au top du top et un sound design et une ambiance, etc. C'est ça la manière de faire si tu vises l'immersion.

J'avais oublié Ninja Gaiden mais du coup ouais c'est un super exemple d'un jeu difficile mais smooth à jouer, preuve que c'est possible. Dans un genre plus proche de DS, Dragon's Dogma propose une difficulté pas mal et des contrôles plus smooth (même si pas parfait à cause de l'absence de lock). Je sais pas hein, moi j'attends qu'un jeu qui présente tous les traits d'une aventure super immersive (DA, design, audio, etc.) qu'il me propulse dans une aventure, pas qu'il m'oblige régulièrement à recommencer tel ou tel combat en essayant de faire tomber un ennemi dans le vide ou whatever. Je veux pas du die & retry dans un jeu qui me promet une grande aventure immersive. Je veux pouvoir me balader et explorer dans une relative tranquillité et que les combats soient plutôt des formalités, comme dans les vieux TR quoi puisqu'au final, en fait, la raison pour laquelle je suis attiré par les Souls, c'est parce que je retrouve l'ambiance et la solitude des vieux TR.

Et après si un Knight n'est effectivement pas rapide, je doute qu'il puisse se faire tuer par une petite épée émoussée. Et j'ai joué un Assassin au tout début, il était tout aussi gauche que le Knight. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11840
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: The real Dark Souls starts here

Messagepar Martin » 16 Avr 2016, 09:31

Ben forcément si tu veux pas de die & retry, les Souls c'est pas pour toi. Encore que je ne meurs pas forcément toutes les 30 secondes dans DS 3, c'pas non plus Rick Dangerous.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12935
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: The real Dark Souls starts here

Messagepar Zure » 16 Avr 2016, 09:33

Martin a écrit:Ben forcément si tu veux pas de die & retry, les Souls c'est pas pour toi. Encore que je ne meurs pas forcément toutes les 30 secondes dans DS 3, c'pas non plus Rick Dangerous.


bin un peu ça me dérange pas mais me faire éventrer par un mob de base simplement parce qu'il a une hache qui me pète ma garde et qui me bouffe donc toute ma stamina pendant que l'autre arrive à t'enchaîner 3 coups avec une hache qui pèse 200 tonnes alors qu'il a des bras de mouche, je suis désolé mais c'est un peu chiant. Me faire défoncer contre un boss, ça va, c'est dans la logique.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11840
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: The real Dark Souls starts here

Messagepar cKei » 16 Avr 2016, 09:36

Il y a autant de façons de jouer que de joueurs, certains sont là pour l'histoire, d'autres pour le challenge, d'autres pour le gameplay (c'est mon cas).
Mais je pense que personne n'aurait envie de jouer un mec hyper balaise comme tu les décris, Zure. C'est même l'inverse, le jeu est entièrement construit autour d'un personnage fragile, plus que la moyenne, l'antithèse du héros habituel. Parce que des jeux comme tu le souhaite y'en a déjà plein, pourquoi FROM irait juste appliquer une formule surannée ?

Le personnage que tu contrôles, quand on le compare aux boss et même aux autres PNJ ou mobs, n'a rien pour lui, il est frèle, pas très puissant. Son seul avantage : il est immortel. Ce qui fait que peu importe qu'il soit mauvais, il ne peut que s'améliorer. Et ça c'est à l'inverse des autres personnages qui tombent peu à peu en décrépitude, sont mortels et peuvent, eux, sombrer dans la folie. D'ailleurs la plupart des personnages de ces jeux finissent soit par mourir, soit par devenir tarés et t'attaquer à vue.

En fait c'est un personnage typiquement japonais tendance shonen, en ce sens que sa force morale l'emporte sur son physique, qu'il n'abandonne jamais malgré ce qu'il se prend dans la gueule et qu'il finit par triompher malgré ses tares initiales.
(par ailleurs y'aurait peut-être un angle d'attaque pour un article sur Dark Souls là, je verrai si je suis motivé un de ces jours :mrgreen: )

Du coup ce qui m’intéresse à moi c'est de prendre cette rognure du début et de triompher de l'adversité en en faisant un nouveau héros très puissant. De manger plein de morts dans la gueule en me disant qu'ils verront quand j'aurai une arme +10 et les niveaux qui vont bien. C'est aussi pour ça que contrairement à d'autres joueurs qui aiment l'aspect challenge et font le jeu avec le minimum de niveaux ou avec un couteau à beurre, ou à ceux qui cherchent à recoller les morceaux de l'histoire, moi je fais plein de parties depuis le début sans me limiter à autre chose que de choisir une arme (ou une suite d'armes) et d'en tirer le maximum. Peu m'importe que ce ne soit pas le plus badass ou le plus puissant du monde de Dark Souls, puisqu'à la fin c'est le seul qui restera debout.
Dernière édition par cKei le 16 Avr 2016, 10:40, édité 2 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
cKei
 
Messages: 1912
Inscrit le: 04 Aoû 2013, 23:45
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg

Re: The real Dark Souls starts here

Messagepar Martin » 16 Avr 2016, 09:42

Ben s'il te pète ta garde, tu as plusieurs solutions :

- trouve un meilleur bouclier (je sais pas si le knight débute avec un bouclier qui a 100% d'absorption physique).
- monte ta stamina pour encaisser et avoir de quoi contre-attaquer.
- fais un pas de côté, tourne lui autour et punis ses attaques télégraphiées par un coup dans le dos.
- un truc un peu pété avec les frames d'invincibilité du roll, c'est rouler vers l'ennemi du côté de son arme, en général il te touche pas et tu peux le punir. Surtout utile contre les boss et les ennemis qui ont un bouclier.
- Essaye de changer d'arme pour un truc qui a plus d'allonge et tiens-le à distance.
- Utilise une arme à distance pour le cheeser.

C'est ça DS : tu as un problème, la situation n'est pas favorable, à toi d'utiliser les différents outils du jeu pour trouver une solution. Finalement le problème est arbitraire, ce qui importe c'est la recherche de solution(s).
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12935
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: The real Dark Souls starts here

Messagepar Zure » 16 Avr 2016, 14:10

Je comprends bien ce que vous dites, en fait faut que je l'aborde avec le regard neuf de l'adolescent que j'étais quand il jouait à Castlevania pour la première fois. :D
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11840
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: The real Dark Souls starts here

Messagepar Martin » 16 Avr 2016, 16:40

Buté le troisième vrai boss, et ça commence à prendre forme tout ça. J'ai l'impression que le début du jeu était le plus dur, peut-être à cause des réflexes BB ou plus certainement parce que j'avais pas assez de lvl pour me faire un build. :/

Maintenant je me pose la question de changer d'arme, mais je sais pas trop quoi prendre... Il me faudrait un truc faith, mais pas encore trouvé, ni d'infusion sacrée d'ailleurs...
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12935
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: The real Dark Souls starts here

Messagepar Poisan » 16 Avr 2016, 17:36

C'est qui le troisième vrai boss ? (il peut y en avoir plusieurs)
Avatar de l’utilisateur
Poisan
 
Messages: 2899
Inscrit le: 23 Nov 2011, 12:12

Re: The real Dark Souls starts here

Messagepar Martin » 16 Avr 2016, 17:56

Le mago du marais.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12935
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: The real Dark Souls starts here

Messagepar Zali L. Falcam » 16 Avr 2016, 18:07

Toujours dans DS2, j'aime beaucoup, plus agréable à jouer que le premier sur plein de point, superbe, mais quand même une petite flamme en moins due au manque de génie dans plein d'environnements (le Ravin Noir et d'autres endroits chiants et moches dans ce style). Je pense que c'est du à SoTS, mais je roule sur le jeu comme un bulldozer. J'en ai vraiment chié à un seul endroit : le putain de château de lave avec ses archers géants et ses samourais qui tombent de partout. J'ai fait un perso lourd et raide (volontairement), et là c'était juste pas possible... Sauf que je me suis rendu compte à la fin que j'ai fait un paquet de zones assez dure (ledit château de lave, le Ravin Noir, etc.) alors que j'avais même pas fait les Shaded Woods, que j'aurais pu faire quasiment 30H plus tôt. Du coup j'ai déboulé là dedans en one shotant tout ce qui passait : la Reine Scorpide, la Favorite du Duc, Le Recruteur du roi des rats et tous ces trucs. J'ai des humanités et des gemmes de vie à plus savoir quoi en faire.

Je viens d'arriver dans le Château de Drangleic, et là aussi, je passe comme dans du beurre (en étant un peu prudent). Je viens de me faire les deux monte-dragons du premier coup (je suis certain que je suis pas supposé arriver là niveau 100). Je vais me calmer un peu et faire un peu de backtrack, y'a pas mal de trucs que j'ai mis de côté parce que j'avais pas assez de skill (Démon Fondeur, les 3 Sentinelles, la Cathédrale Bleue...).
A ce que je comprends, SoTs a quand même un poil ruiné l'équilibrage du jeu, non ?
A part ça, super moments.

Zure, par contre, je comprends tout à fait tes réserves sur le truc : DS c'est résolument old dans son approche, c'est un jeu qui te fait penser en terme de micromanagement des stats, d'équilibrage, de calcul de frames, et d'apprentissage à partir d'échecs répétés. Si t'aimes pas les trip rétro emballés dans de l'architecture gothique, c'est normal que t'adhères pas. Après le mec qui te fais chier parce que tu serais pas un "vrai" pour ça, c'est juste un connard qui a besoin de se prouver quelque chose. Dark Souls est très exigeant, mais certainement beaucoup moins que Guitar Hero en mode difficile, je vois pas en quoi c'est un critère pour être un vrai gamer ou non d'aimer les expériences néoretro.
Avatar de l’utilisateur
Zali L. Falcam
 
Messages: 1241
Inscrit le: 09 Mar 2013, 17:11

Re: The real Dark Souls starts here

Messagepar Zure » 16 Avr 2016, 18:38

Zali L. Falcam a écrit:Zure, par contre, je comprends tout à fait tes réserves sur le truc : DS c'est résolument old dans son approche, c'est un jeu qui te fait penser en terme de micromanagement des stats, d'équilibrage, de calcul de frames, et d'apprentissage à partir d'échecs répétés. Si t'aimes pas les trip rétro emballés dans de l'architecture gothique, c'est normal que t'adhères pas. Après le mec qui te fais chier parce que tu serais pas un "vrai" pour ça, c'est juste un connard qui a besoin de se prouver quelque chose. Dark Souls est très exigeant, mais certainement beaucoup moins que Guitar Hero en mode difficile, je vois pas en quoi c'est un critère pour être un vrai gamer ou non d'aimer les expériences néoretro.


Le micromanagement et les stats j'aime beaucoup, j'adore même.

Par contre le calcul des frames ça me gonfle beaucoup et apprendre par l'échec j'aime moyen aussi. Enfin, disons que ça me dérange pas quand c'est dans la limite normale d'un JV. Dans Witcher 3 en Death March je suis pas mal mort au début (jusqu'au level 10-12) mais ça restait dans ce que j'appelle des proportions normales pour un mode de difficulté maximum, je sais pas, 4 ou 5 fois par heure de jeu, c'est honnête et ça ne nique pas ton immersion. Sachant qu'une fois le level 20 atteint, les choses ont commencé à s'équilibrer et je me faisais défoncer 1 ou 2 fois par heure. Passé le level 30 tu deviens un mastard de toute manière.

Dark Souls ne me donne pas l'impression que je vais atteindre ce niveau de croisière à un cap du jeu, après j'y ai pas encore assez joué mais dans Bloodborne, j'ai dû jouer une soixantaine d'heures à leveler comme un goret et c'est jamais arrivé et Demon's Souls sur lequel j'ai passé une bonne soixantaine d'heures aussi, itou. Je pense que je vais rester en situation d'infériorité tout le long. Le problème c'est que dans un RPG que ça soit chez les japonais ou les occidentaux, j'adore ce cap où tu deviens surpuissant. J'oublierais jamais la joie du combat contre Sephiroth dans FFVII sur mon second run où je suis arrivé avec une équipe level 99 et je l'ai explosé en un tour. :lol:

Mais, bref, faut que j'aborde ce jeu avec le bon état d'esprit, j'y travaille. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11840
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

PrécédentSuivant

Retour vers Jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités