Finir ses jeux

Ca rend idiot mais c'est pas grave on l'est déjà.

Finir ses jeux

Messagepar Le Yéti » 18 Aoû 2011, 15:21

CNN se demande pour est-ce que les gens ne finissent pas les jeux dans un article astucieusement appelé "Why most people don't finish video games" et le tout vient de NeoGAF et a été relevé par notre ami francfortois Navi Link.

Il y a dans l'article de gros morceaux de LOL comme par exemple ça :
Only 10% of avid gamers completed the final mission [of Red Dead Redemption], according to Raptr, which tracks more than 23 million gaming sessions.

La réponse est sans doute que cette mission est difficile à trouver par elle-même...

Le tout est assez curieux tout de même : on a l'impression que tout le monde critique les joueurs, prétextant qu'ils n'arrivent pas à finir des jeux parce qu'ils sont sans arrêt attirés par autre chose : le multijoueur, un nouveau jeu ou la vie qui les empêche de jouer autant qu'ils veulent. Hi hi hi. Par contre personne se demande si ce sont pas un peu les jeux qui sont responsables (ah si, une fois, quand ils disent que certains jeux sont trop longs).

Votre avis ?
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8670
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Finir ses jeux

Messagepar Sachka » 18 Aoû 2011, 15:28

Y a des stats sur les livres qui ne sont pas lus jusqu'au bout ?

Et quid des jeux qui n'ont pas de fin ?

Sinon je sais plus où j'avais lu un article sur le fait que les designers oublient souvent de rendre le tuto accessible n'importe quand, de sorte que le joueur qui n'a pas joué depuis des semaines puisse reprendre le jeu et réapprendre les mécanismes. Faute de quoi le joueur n'aura pas le courage de s'y remettre.
Avatar de l’utilisateur
Sachka
 
Messages: 4366
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 23:19
Localisation: Lyon

Re: Finir ses jeux

Messagepar NiKoaLa » 18 Aoû 2011, 15:38

La citation polémique faite par Navi Link était la suivante:

"One of the reasons why people don't finish video games is because they're usually paced like movies but are the length of TV series."
Avatar de l’utilisateur
NiKoaLa
 
Messages: 452
Inscrit le: 22 Oct 2010, 20:59
Localisation: Toulouse

Re: Finir ses jeux

Messagepar Zure » 18 Aoû 2011, 15:43

Je comprends pas le concept de pas finir un jeu. ça m'arrive de temps en temps hein, quand j'aime pas le jeu ou que je l'adore au début mais qu'un truc me stresse au bout d'un moment, mais ceux que je finis pas sont assez rares. Même L.A. Noire sur lequel je suis mitigé je l'ai fini.

Je veux dire hormis un gros noob qui a découvert les JV y a 5 jours, je connais pas un seul joueur expérimenté qui attaque un jeu sans savoir à peu près sa durée et donc à partir de là, le caler dans son planning. Quand je décide de me faire un RPG, je sais implicitement que ça va représenter 1 mois de jeu considérant ma manière de jouer. C'est pas une surprise quoi. Donc les mecs qui terminent jamais leurs jeux, je capte pas. Et j'ai envie de dire que c'est des gros teubés. :lol:

Pour les tutos je sais pas. J'ai pas besoin d'un tuto sauf vraiment si c'est des jeux ultra complexes mais sinon ça sert à quoi ? La majorité des jeux fonctionnent sur des codes. Dans un FPS PS3 aujourd'hui, tu sais que Carré te fait reloader, que Triangle te fais switcher tes armes, etc. Dans n'importe quel jeu, le stick droit c'est la caméra, etc. A quoi ça sert un tuto pour des jeux qui sont globalement largement plus faciles et intuitifs qu'il y a 15 ans ? Pour moi, c'est pas une excuse pour pas finir un jeu, sauf encore une fois si t'es un noob (et je dis ça c'est pas péjoratif hein, on l'a tous été).
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11840
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Finir ses jeux

Messagepar Poppy » 18 Aoû 2011, 16:13

Je me demande si c'est un problème pour les éditeurs si un nombre significatif de joueurs ne fini pas leurs jeux. OK, qu'un jeu soit fini ou pas, c'est un jeu vendu (ou piraté, mais ça change pas), mais pour refourguer toute une série (enfin une trilogie :lol: ), ce qui est aujourd"hui la norme, ça me semble être un problème, non ?
Avatar de l’utilisateur
Poppy
 
Messages: 4923
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 17:30

Re: Finir ses jeux

Messagepar Vinz » 19 Aoû 2011, 12:58

Comme Zure, j'ai tendance à finir mes jeux, sauf si VRAIMENT le jeu en question me rebute... Maintenant que je joue à beaucoup moins de jeux, c'est plus facile de les mener à leur terme... Sauf les jeux trop longs. Impossible de refaire du Disgaea ou du Persona, par exemple, je n'ai ni le temps, ni l'envie de m'investir à ce point dans un jeu. A l'exception peut-être du prochain Elder Scrolls, là, j'avoue que ça va être difficile de résister. Mais comme les RPGs de Bethesda sont de plus en plus courts, je sais pas, y a peut-être un espoir :mrgreen:

Pour les tutos je suis d'accord, principalement pour les jeux qui proposent plusieurs types de gameplay. L.A. Noire par exemple passe son temps à t'expliquer comment tripatouiller un indice, ce que tu fais pourtant TOUT LE TEMPS, par contre quand tu te bats à mains nues, ce qui n'arrive qu'occasionnellement, tu dois te démerder tout seul pour retrouver les bonnes touches.
Avatar de l’utilisateur
Vinz
Site Admin
 
Messages: 2162
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:38

Re: Finir ses jeux

Messagepar Nicolas » 19 Aoû 2011, 14:16

Pour ma part, je dirai que je ne termine quasiment jamais mes jeux :? je sais pas... disons que passé une grosse moitié d'un jeu je m'épuise, je passe sur autre chose, et généralement je n'ai pas trop temps pour jouer et y revenir. Cela m'oblige à ne jamais être à 100% sur un titre. Pourtant parfois j'aimerai bien ;)
Avatar de l’utilisateur
Nicolas
 
Messages: 353
Inscrit le: 27 Aoû 2010, 15:55
Localisation: Paris

Re: Finir ses jeux

Messagepar Barbo » 19 Aoû 2011, 14:39

Le Yéti a écrit:Il y a dans l'article de gros morceaux de LOL comme par exemple ça :
Only 10% of avid gamers completed the final mission [of Red Dead Redemption], according to Raptr, which tracks more than 23 million gaming sessions.

La réponse est sans doute que cette mission est difficile à trouver par elle-même...


Est-ce que ce n'est pas tout simplement un cas typique du jeu open-world, où beaucoup préfèrent glander et se promener dans l'environnement plutôt qu'avancer dans l'histoire ?
Small minds discuss people, average minds discuss events, and great minds discuss ideas. Which one are you ?
Avatar de l’utilisateur
Barbo
 
Messages: 1410
Inscrit le: 04 Oct 2010, 14:17
Localisation: Brest

Re: Finir ses jeux

Messagepar Zure » 19 Aoû 2011, 14:56

Vinz a écrit:Comme Zure, j'ai tendance à finir mes jeux, sauf si VRAIMENT le jeu en question me rebute... Maintenant que je joue à beaucoup moins de jeux, c'est plus facile de les mener à leur terme... Sauf les jeux trop longs. Impossible de refaire du Disgaea ou du Persona, par exemple, je n'ai ni le temps, ni l'envie de m'investir à ce point dans un jeu. A l'exception peut-être du prochain Elder Scrolls, là, j'avoue que ça va être difficile de résister. Mais comme les RPGs de Bethesda sont de plus en plus courts, je sais pas, y a peut-être un espoir :mrgreen:

Pour les tutos je suis d'accord, principalement pour les jeux qui proposent plusieurs types de gameplay. L.A. Noire par exemple passe son temps à t'expliquer comment tripatouiller un indice, ce que tu fais pourtant TOUT LE TEMPS, par contre quand tu te bats à mains nues, ce qui n'arrive qu'occasionnellement, tu dois te démerder tout seul pour retrouver les bonnes touches.


Je pense que Skyrim sera assez long, Oblivion c'était quand même assez colossal en durée de vie. Enfin pas la quête principale mais toutes les sidequest.
Avatar de l’utilisateur
Zure
 
Messages: 11840
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 16:14

Re: Finir ses jeux

Messagepar Shane_Fenton » 20 Aoû 2011, 02:05

Zure a écrit:Je pense que Skyrim sera assez long, Oblivion c'était quand même assez colossal en durée de vie. Enfin pas la quête principale mais toutes les sidequest.


Je confirme pour Oblivion : j'ai passé je ne sais pas combien de temps à remplir toutes les quêtes de guilde + la plupart des quêtes permettant d'accéder à la propriété + une grande partie des quêtes liées aux shrines. Résultat : j'ai arrêté ma partie avant d'avoir entamé la quête principale (jamais allé à Kvatch, par exemple).

D'ailleurs, je me rappelle avoir fait la même chose pour Morrowind et Daggerfall.
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4217
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59
Localisation: Cergy

Re: Finir ses jeux

Messagepar Martin » 20 Aoû 2011, 16:24

Je finis assez peu de jeux, mais c'est que je suis très curieux et papillonnant, et en plus beaucoup de jeux s'épuisent conceptuellement avant de prendre fin. Même des jeux de 7-8 heures ne contiennent parfois que 2-3 heures de choses intéressantes.

Par contre les bouquins je les finis sauf si j'aime pas auquel cas j'ai aucun scrupule à arrêter.

La vie est trop courte.
Avatar de l’utilisateur
Martin
 
Messages: 12939
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 14:09
Localisation: 75018

Re: Finir ses jeux

Messagepar Shane_Fenton » 20 Aoû 2011, 20:45

Si je prends ma propre expérience, j'ai de plus en plus le réflexe de finir les jeux depuis quelques années. Avant, je picorais et j'en essayais un maximum. J'y passais 4-5 heures, au plus 10 (avec quelques exceptions comme Morrowind). Puis j'essayais autre chose. Plusieurs raisons à cela : l'envie de varier mes plaisirs, la sauce qui ne prend pas, ou tout simplement , le fait que j'avais de moins en moins de temps pour jouer.

Mais depuis quelques années, les choses ont changé : je me retrouve avec des jeux qui tour à tour "m'accrochent" vraiment, et je ressens comme une urgence d'y jouer, d'en voir davantage, et de finir le jeu. A mon avis, le tournant a été The Witcher premier du nom. Ont suivi : Drakensang premier et deuxième, les trois Gothic, Risen, les deux Divinity (plus le spin-off Beyond Divinity), Dragon Age et Mass Effect 2. Il y a également Two Worlds, mais celui-là, franchement, je regrette le temps passé dessus.

Cela dit, j'ai eu trop tendance à avoir une passion monomaniaque sur un jeu à la fois, et j'ai l'impression que ça a appauvri mes sessions de jeu. Du coup, pendant ces vacances, j'ai essayé de varier à nouveau les plaisirs, en faisant tourner au bout d'un jour ou deux.
Gaming Since 198X : http://gamingsince198x.fr/
Par des vieux cons, pour des vieux cons...
Avatar de l’utilisateur
Shane_Fenton
 
Messages: 4217
Inscrit le: 25 Aoû 2010, 15:59
Localisation: Cergy

Re: Finir ses jeux

Messagepar NaviLink » 21 Aoû 2011, 01:14

Non, je n’ai pas oublié, mais c’est pas ma faute, j’avais GamesCom.

Acte 1 : moi, ma vie, toussa.

Perso, je finis mes jeux. Généralement même les pourris, je suis bon public, sauf :
- cas extrême de nullité
- truc qui me gonfle profondément
- difficulté beaucoup trop relevée
- jeu demandant trop d'investissement

J’ai fini 50 Cent Blood on the sand, par exemple, mais il est à la limite, vu que je l’ai fait en pilote automatique.

Sinon sur l’article, allons-y.

Acte 2 : CNN fait du JV à 10%

Dès le debut, une erreur : call of duty black ops serait joué en moyenne 67 heures. Sachant que la campagne solo fait moins de dix heures facile, c'est donc du jeu en multi qui est tracké. Bien joué, mec.

Le chiffre de 90% des gens qui ne finissent pas (et donc 10% seulement qui finissent) est une estimation avancée par un prod d'Activision. Soit, on va voir si c'est étayé d'une manière ou d'une autre. Je vous spoile : non.

Le VP marketing de Raptr (sorte de Facebook pour joueurs), ancien de l'industrie, dit qu'il y a dix ans on était à 20% de gens qui finissaient.

Red Dead Redemption, GOTY, est pris en exemple. Seul un joueur sur 10 l'a "fini". Mauvais calcul, mec : c'est un jeu open world, et dont la dernière mission est bien cachée.

Un mot sur Raptr : le service peut tracker votre activité sur le LIVE/PSN et vos succès/trophées. Donc on peut faire tourner un jeu à vide et ce sera compté comme du temps de jeu actif quand même, tant qu'on est connecté au service.

Ah oui, truc très important : il faut s'inscrire à Raptr. Ce qui signifie que l'on est déjà un minimum joueur pour connaître, quoi. Donc ces chiffres se basent sur une population (limitée) de personnes joueuses, pas des casual normalement. Bref ça fait encore plus peur si y a si peu de personnes qui finissent leurs jeux.

Comment introduire une seconde partie, dans le petit manuel du journaliste : "La faute à qui ?"

Enfin un premier point intéressant : le joueur moyen vieillit et a moins de temps pour jouer, donc ne finit pas ses jeux. Fallait ptet commencer par là poulet, au lieu de balancer des chiffres à la rue.

On apprend qu'il y a un site nommé howlongtobeat.com qui te renseigne sur la durée moyenne pour finir un jeu. Avec ou sans les quêtes secondaires. Ah oui, quand même. J’ai regardé au pif pour FF13, les estimations sont assez vraies.

Second point vraiment vrai : il y a des milliards de jeu, et on ne peut pas jouer à tout, donc pas tout finir. C'est Captain obvious cet article. Les jeux flash sont finis plus fortement que les jeux consoles = no shit sherlock.

Troisième point intéressant : les coûts de prod font que les jeux sont plus courts. Bah garçon, petite contradiction là, non ? Exceptés les points du dessus, si les jeux se font plus courts en moyenne, pourquoi on les finit moins alors ? Pas de réponse, le mec place ça comme ça tranquille et enchaîne sur les modes multis.

Donc, quatrième point, les modes multis qui occupent les joueurs la plupart du temps et parce c’est ce qu’on veut au final, au détriment du solo. Là, les chiffres de Raptr deviennent intéressants. Puis le mec boucle la boucle en disant à nouveau que le joueur a vieilli, donc moins de temps, donc sessions plus courtes. Merci Maryse.

La vraie partie WTF de l’article, elle arrive maintenant.

Les joueurs sont contents, puisque la durée des jeux s’adaptent à leur disponibilités (à la fois par contraintes de coûts et le marché qui s'adapte). Et donc en fait, le taux de complétion est en train de remonter. Mais alors bordel de merde, faudrait savoir, ça baisse ou ça monte ? Au milieu en fait, entre 40 et 50%, chiffre sorti par le mec de Raptr. Mais, et la pirouette est fabuleuse, ça veut dire que la moitié du taf n’est pas vue par les joueurs. Comment qu’on fait alors ? PDLC, baby, tout simplement. Pour la moitié du jeu, donc.

Je tape complètement gratuitement sur cet article qui est ciblé grand public et finalement pas si mal, mais plombé par des erreurs factuelles et des estimations non étayées.

Maintenant, voyons voir ce que NeoGAF a à dire sur ce sujet.

Acte 3 : GAF aux citations

Quelques citations qui m'ont tapé dans l'oeil :
“Why is finishing a game necessarily a good thing? People will get the enjoyment out of a game as they see fit. Ones enjoyment of a game isn't increased if they finish it. To take news like this and argue that games should be shorter is way off the mark and a dangerous thing to advocate.”


“People don't finish games because they're lazy, and don't think they should work for their entertainment.”


“From the point of view of people who don't play video games at all, I wonder if they perceive "finishing a game" the same way as one "finishes a movie." If someone does not finish a movie that's indication that it was a bad, bad movie. In the case of video games, not finishing a game doesn't mean you didn't like it. I've had personal GOTYs that I never even properly "finished." “


“90% of the games out there really aren't worth finishing.”


Bon y a 4 pages de topic, j’en suis qu’à la moitié de la seconde.

Je vais revenir sur celle-là :

“I think one of the reasons why people don't finish video games is because they're usually paced like movies but are the length of TV series.”


Je la trouve extrêmement vraie si on l'applique aux jeux AAA centrés sur un mode solo. Au pif, Dead Space : t'as 10 chapitres (=épisodes), chacun dure en gros la durée d'un film (1H30-2H) et dans chacun, il se passe des tonnes de trucs. Pas comme dans certaines séries ou certains épisodes sont plus calmes que d'autres, mettent de la narration en place, etc. C'est du non stop ou presque, pendant des heures. Beaucoup de jeux scénarisés essaient d'avoir l'intensité d'un film pendant 7 à 10 heures. Forcément ça peut être fatigant au bout d'un moment.
Avatar de l’utilisateur
NaviLink
 
Messages: 756
Inscrit le: 22 Sep 2010, 22:33

Re: Finir ses jeux

Messagepar Le Yéti » 22 Aoû 2011, 09:49

Je n'avais pas trouvé la référence au commentaire que tu citais sur TV et film.

Déjà j'ai envie de LOLer fort. Cette comparaison est tellement stupide, mais TELLEMENT stupide que les bras m'en sont tombés. C'est quoi une série ? C'est du 24' en sitcom, c'est du 42' américain, du 50 ou du 60 européen ? C'est une mini-série ? C'est quoi ? Ça n'a foutrement aucun sens.
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8670
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Finir ses jeux

Messagepar NaviLink » 22 Aoû 2011, 10:13

Ah c'est ça qui te fait tiquer ? Etant donné que c'est GAF, ça m'est apparu évident que le type parle du format à l'américaine, donc plutôt du 42'.
Après c'est un détail, je pense surtout qu'il tape juste sur le fait que l'on ne peut pas demander à un jeu d'avoir une intensité de blockbuster en permanence pendant 7-10H. Un film c'est un concentré, une série prend beaucoup plus de temps pour mettre en place et développer ses persos, son scénar... Bref je suis assez d'accord, en tout cas sur une certaine catégorie de jeux.

Après je dis peut-être de la merde hein, j'avoue que mes connaissances en matière de construction scénaristiques sont faibles.
Avatar de l’utilisateur
NaviLink
 
Messages: 756
Inscrit le: 22 Sep 2010, 22:33

Re: Finir ses jeux

Messagepar Le Yéti » 22 Aoû 2011, 10:35

S'il y a une manière assez générale d'écrire un film (trois actes), il y a tellement de jeux différents et de genres de jeux différents que ça me semble impossible de généraliser l'écriture du jeu vidéo aussi simplement. Ensuite, les séries américaines sont écrites — dans leur majeure partie — autour des publicités, c'est à dire que sur 42 minutes il va y avoir quatre coupures donc globalement quatre actes de dix minutes qui doivent accrocher le spectateur. Forcément, nous qui les téléchargeons et qui sommes protégés par la loi pour la fréquence de nos publicités, on ne voit pas ce ce rythme même si c'est ça qui, en grande partie, donne aux séries ricaines ce rythme de fou/cette écriture très automatique.
Un jeu vidéo... Je veux dire si on prend 80% de la production vidéoludique, on a déjà zappé l'acte 1. On ne voit que très rarement l'exposition : on ne voit pas le mec de Bioshock prendre l'avion, ni le héros de Shadows of the Damned rencontrer sa copine et vivre heureux cinq minutes. Parfois ça manque dans des jeux comme L.A. Noire d'ailleurs ^^

Pas besoin d'être un expert pour se rendre compte que le jeu vidéo a une écriture au service du gameplay et du joueur ; l'objectif est de ne pas ennuyer et dans le jeu vidéo, l'ennui, c'est souvent le moment où tu ne joues pas. Il existe bien sûr de nombreux jeux (les J-RPG par exemple) où il existe une vraie alternance gameplaye/cinématique mais ça tend à disparaître, non ?
Ensuite, et c'est sans doute la plus grosse différence à mes yeux, une série est écrite au fur et à mesure (dans une majorité de cas : des mini-séries genre Sherlock de la BBC sont écrites en amont de la production) et il est tout à fait possible que son rythme, sa structure, ses personnages, son ton, etc. changent en cours de production et de diffusion.
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8670
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Finir ses jeux

Messagepar NaviLink » 22 Aoû 2011, 11:29

Ça y est, je me sens con. :cry:

Bon sinon, histoire d'évacuer les évidences : un jeu vidéo, même s'il reste linéaire dans 98% des cas, c'est interactif. Donc c'est difficile de comparer la scénarisation et le rythme d'un jeu avec ceux d'un film ou d'une série. On est à moitié acteur de ce qui se passe, c'est un peu plus que d'assister passivement à l'histoire.

Oui bon, j'arrive pas à dire des trucs intelligents on dirait.
Avatar de l’utilisateur
NaviLink
 
Messages: 756
Inscrit le: 22 Sep 2010, 22:33

Re: Finir ses jeux

Messagepar Sachka » 22 Aoû 2011, 11:34

En fait un jeu est généralement découpé en chapitres, du fait qu'il est généralement découpé en levels, même si le passage de l'un à l'autre peut être plus ou moins transparent.

Du coup ça me paraît assez ridicule en effet de comparer ça au rythme d'un film qui serait super long. Y a facilement des moments où tu peux t'arrêter et souffler dans un jeu. Je comprends pas trop ce qu'a voulu dire le type avec son histoire de rythme d'un film sur la durée d'une série. On joue jamais les 15+ heures d'affilée quoi. Et le jeu est pas écrit pour être joué d'une traite (ou alors faut virer les mecs qui l'ont fait).
Avatar de l’utilisateur
Sachka
 
Messages: 4366
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 23:19
Localisation: Lyon

Re: Finir ses jeux

Messagepar Le Yéti » 22 Aoû 2011, 11:37

NaviLink a écrit:Ça y est, je me sens con. :cry:

Bon sinon, histoire d'évacuer les évidences : un jeu vidéo, même s'il reste linéaire dans 98% des cas, c'est interactif. Donc c'est difficile de comparer la scénarisation et le rythme d'un jeu avec ceux d'un film ou d'une série. On est à moitié acteur de ce qui se passe, c'est un peu plus que d'assister passivement à l'histoire.

Oui bon, j'arrive pas à dire des trucs intelligents on dirait.

Nan mais faut pas mec, commence pas :D

On sait tous raconter plus ou moins naturellement des histoires mais surtout on sait le plus important : est-ce que ça marche ou pas. C'est 80% du boulot :D
Avatar de l’utilisateur
Le Yéti
 
Messages: 8670
Inscrit le: 20 Aoû 2010, 14:38
Localisation: Bordeaux

Re: Finir ses jeux

Messagepar Alexis » 23 Aoû 2011, 20:59

Il y a finir et finir. Finir l'axe principal, avoir tous les succès ou atteindre 100%. Personnellement, j'essaie de terminer mes jeux, c'est à dire atteindre le générique de fin. Je ne joue pas tellement aux JV donc quand j'en achète un, je prends le temps de le finir, d'autant plus que j'ai tendance à choisir des jeux susceptibles de me plaire, avec l'une ou l'autre curiosité d'occasion ou à prix bradé.
Finir le jeu à 100% en revanche, je m'en fous un peu. Les challenges annexes ou le côté trophy whore, j'en ai rien à faire.
Avatar de l’utilisateur
Alexis
 
Messages: 2341
Inscrit le: 19 Aoû 2010, 20:32
Localisation: Parisse

Suivant

Retour vers Jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités