Page 2 sur 2

Re: Écriture et Jeu Vidéo

MessagePublié: 19 Sep 2011, 18:44
par Martin
Franchement Jack, elle aurait pu finir en pudding intergalactique as far as I'm concerned.

Re: Écriture et Jeu Vidéo

MessagePublié: 19 Sep 2011, 19:00
par Shane_Fenton
Martin a écrit:Franchement Jack, elle aurait pu finir en pudding intergalactique as far as I'm concerned.


Je me fie surtout à sa voix française, que je trouve très réussie. Pour le reste, le personnage ne m'attire pas, et ce n'est même pas ma biotique préférée (l'Asari à gros poumons fait un bien meilleur travail).

Mais pour en revenir à Mass Effect 2, je l'apprécie surtout en tant que space-opera interactif. Quand je suis dans les trois villes du jeu, j'en prends plein les yeux, mais aussi plein les oreilles, entre les pubs, les reportages et les dialogues. Est-ce que ça suffit pour parler de "qualité d'écriture" ? Pas sûr. En tout cas, pas comme je l'entends dans Divinity 2, où là, les dialogues et les situations sont absolument sa-vou-reux.

Re: Écriture et Jeu Vidéo

MessagePublié: 06 Oct 2011, 22:31
par Ellaed
Voici la conclusion de la conf' à laquelle j'ai assisté samedi dernier (oui, Seb Genvo était aussi là), avec en guest star David Cage.

L'occasion de découvrir un mec dans son monde un peu à l'écart des problématiques de prod de beaaaaaaaaucoup de studios (réussir à garder la confiance d'un constructeur/publisher c'est assez rare, et ça facilite bien des choses niveau temps et budget), mais qui est au final un type bien moins (ajouter ici tout superlatif négatif) que l'on peut imaginer.

Bon, la présentation va pas chier bien loin, mais c'était sympatoche.

Entretiens Jacques Cartier - Experiencing Stories with/in Digital Games - Keynote Address

Re: Écriture et Jeu Vidéo

MessagePublié: 06 Oct 2011, 22:37
par NiKoaLa
Pas (plus) le courage de le regarder...c'est con quand même...
Faut que je me motive...

Re: Écriture et Jeu Vidéo

MessagePublié: 07 Oct 2011, 15:16
par sop
En matière d'écriture Portal se pose là, oui. Les dialogues sont brillants, c'est une chose, mais surtout ils font corps avec la structure du jeu.

Sinon Jacques Exertier, dans Beyond Good & Evil et King Kong me paraît être une franche réussite. Notamment BGE, qui par ses dialogues, ses mécaniques et son mapping, est l'un des rares jeux capables de donner une présence à l'absence. (sic)

Mario & Luigi 3 est très bon mais c'est plus des dialogues bien sentis qu'une écriture propre au jeu vidéo, donc c'est plus différent.

L.A. Noire est très mal écrit, globalement : au lieu de faire corps avec les mécaniques du jeu, les dialogues les masquent, bien souvent, cf les innombrables options mal formulées, illogiques, etc.

GTA IV est très bien écrit mais là aussi, pareil, c'est plus de la radio en fond sonore qu'une écriture jeu vidéo.

En matière d'écriture fonctionnelle, les Zelda OoT et WW sont très très bons, ils marient, ce qui est très dur, sens de l'économie, lisibilité fonctionnelle et puissance évocatrice.

Enfin bref, le sujet est beaucoup trop vaste et flou.