La criée

Articles

La criée

Asphyxiante culture

Selon les Français, le jeu vidéo ne serait pas une pratique culturelle. Et si, au lieu de le déplorer, c’était l’occasion de se réjouir ?

La criée

Pokémon Go

Au comptoir avec Pokémon Go

Jérôme ne joue pas à Pokémon Go, Nicolas si. Ils s’embrouillent donc sur le mur FB du premier, à propos d’imaginaire, de ville virtuelle, de contrôle des foules...

La criée

Les jeux ont la parole

Un autre jeu est-il possible ? C’est ce que veulent montrer des créateurs indépendants engagés à gauche, dans le sillage des mouvements sociaux. Mai 68 avait ses graffitis, et si le jeu politique prenait le relai ?

La criée

Jeux politiques, politique des jeux

Lettre ouverte à l’attention du comité organisateur du Yourope game Challenge.

La criée

La modification et l’œuvre

Les mods, ces parasites vivant aux dépens du jeu, ont toujours vécu leur existence propre. Ne gagnerait-on pas à les rapprocher de leur hôte ?

La criée

GamePolitics ferme ses portes

Un site vidéoludique majeur disparaît, témoin d’une époque qu’on ne regrettera pas. Faut-il pour autant l’oublier ? Voilà qui serait regrettable.

La criée

Bloodborne, The Legend of Zelda, Final Fantasy VIII

Et si...

Tout trivial qu’il soit, le média jeu vidéo brasse tout un tas de questionnements et analyses de ses représentants par les joueurs passionnés. Parfois pour le meilleur, mais aussi pour le pire.

La criée

A la recherche du "débat" perdu

Avant de se demander si le débat est mort, on peut se demander si, pour commencer, il y en avait un. Réponse courte : pas vraiment, non.

La criée

Le débat sur la violence vidéoludique est-il mort ?

Une diatribe anti-jeux violents de plus génère un mini-buzz de plus. Certains veulent néanmoins discuter sérieusement. Est-ce encore possible ?

La criée

Les accordés

Le 22 octobre, Vivendi est devenu le premier actionnaire d’Ubisoft. Le controversé Vincent Bolloré cherche-t-il à s’emparer du « joyau » de l’édition vidéoludique française, d’Assassin’s Creed, des Lapins Crétins ? Et s’il fallait s’en réjouir ?

© Merlanfrit.net | À propos | web design : Abel Poucet