Supplément Week-End

Pikmin, De Blob, Katamari

Antidotes de saison

Fin de l’été. Les vitrines vendent des pulls et les cartables sont en solde. Même si on ne fait plus sa « rentrée », il y a ce petit souffle de mélancolie et de déprime dans le fond de l’air. C’est le moment de ressortir quelques jeux aux vertus réconfortantes imparables et au parfum doux-amer de saison.

Valeurs sentimentales

Pikmin, c’est un voyage d’exploration au pays des souvenirs d’enfance. Le petit cosmonaute et sa bande de radis pensants retournent chaque feuille de pissenlit et se faufilent sous les souches à la recherche de « trésors ». Les décors rappellent les vacances dans le jardin de Mamie – ou dans le terrain vague derrière l’école, c’est selon. On retrouve un vieux yoyo terreux, un chausson de bébé, des crayons de couleur, une décoration de Noël ou même une vieille disquette. Les trésors sont en plastique, un peu usés, abandonnés : ici on ne recherche pas d’épée de précision de la chouette +12, mais uniquement des objets à la valeur sentimentale. Pour le capitaine Olimar bien sûr, ces objets seront simplement revendus sur sa planète natale, mais pour le joueur terrien c’est un peu une deuxième vie qui leur est offerte - chacun d’eux se voit attribuer un nouveau nom et un nouvel usage. Une double-lecture pleine de douce nostalgie.

A jouer sur Wii ou GameCube en attendant Pikmin 3 sur WiiU. Préférer le 2 pour une meilleure maniabilité.

Boule antistress

Katamari Damacy est un jeu unique en son genre. Un air qui reste dans la tête, une direction artistique incroyable et un gameplay mono-feature simplement génial. Pour plaire au roi du Cosmos, on roule des mondes en boule. On commence par rouler des boulettes en agglutinant sous les meubles des boîtes d’allumettes et des bonbons ; puis on change peu à peu d’échelle et on ajoute à notre boule les meubles, le chien, toute la maison elle-même puis des villes entières dans un roulage vertigineux et hypnotique. Il y a quelque chose de littéralement thérapeutique dans le fait d’attraper tout ce qui passe et de le coller sur sa boule géante, sans se préoccuper de rien. On commence par être bloqué par le moindre objet, on se cogne, on fait des détours, et puis finalement on devient plus puissant : bibelots, enfants, adultes, véhicules, tout y passe, comme si on pouvait ramasser tout ce qui nous fait obstacle dans la vie, tout ce qui nous dérange, et tout rouler en boule avant de tout balancer à la corbeille cosmique. Chaudement recommandé en période de déprime.

L’original est sorti sur PS2 ; toutes sortes de versions sont disponibles sur des plateformes plus récentes (ici Beautiful Katamari sur Xbox 360).

Coloriage gauchiste

De Blob nous propose un scénario gentiment subversif : la révolution par la couleur, contre la tyrannie de la grisaille. Le pays est occupé par les sbires du Comrade Black, tous les immeubles sont blancs, les arbres sont blancs, les gens sont enfermés dans de petits costumes-capsules gris et obligés d’effectuer toute la journée des tâches rébarbatives dans des bureaux tristes. Ça rappelle quelque chose ?... Le joueur peut alors incarner le blob de peinture sauteur qui rendra vie à la ville. Dans une logique qui rappelle le « street art » et les graffitis contestataires, on réveille chaque lampadaire et chaque mur de teintes vives, chaque couleur provoquant des sonorités différentes qui viennent s’ajouter au thème musical. Par la magie de la peinture, on transforme les prisons en cinémas et les puits d’encre en piscines publiques. Sous nos pas, l’herbe redevient verte, le silence et la grisaille laissent place à des quartiers pleins d’animation et de musique. La révolution, simple comme un coloriage ? Faire durer le temps des vacances et de la liberté, une utopie à laquelle il est doux de croire.

En plus les cinématiques des deux épisodes sont d’un tel niveau qu’elles pourraient constituer des courts-métrages indépendants :

Note : De Blob 2 possède un mode coop.

Bonus pour la route : Costume Quest, un cache-cache dans les feuilles mortes.

Il y a 6 Messages de forum pour "Antidotes de saison"
  • Ray François Le 22 septembre 2012 à 15:54

    Honnêtement, j’attends avec curiosité Pikmin 3 sur WiiU. Le potentiel de la tablette demande encore à être prouvé, et je trouve Pikmin un bon terrain de test.

    Sinon : chouette sélection !

  • ptibranleur Le 24 septembre 2012 à 16:43

    Ou se refaire Earthbound ou Mother 3 si on a du tant devant nous

  • Martin Lefebvre Le 24 septembre 2012 à 22:16

    J’chuis un peu sur De Blob 2 avec mon fiston, mais j’ai vraiment du mal à comprendre certains choix de design. Il y a encore le mode peinture libre du premier ?

    Et pourquoi ces niveaux en temps limités, qui en plus durent une demie heure sans sauvegarde en dur, alors que les défis sont tout de même super discrets d’une partie à l’autre du niveau... Grumbl.

    Les développeurs ne savent vraiment pas faire de jeux pour les gosses, c’est un sujet intéressant à aborder d’ailleurs.

  • Laurent J Le 25 septembre 2012 à 09:03

    J’ai toujours trouvé que le Katamari avait un côté "réconfortant", oui. On pourrait penser que le principe de base lasse en une demi-heure, mais non. On ne peut tout simplement pas s’arrêter de rouler :-)
    Par contre les versions PS2 sont à mon sens très supérieures à celles qui ont suivi. Sur 360 par exemple, il n’y a pas la même inventivité dans les scénettes, ni la même science du level design. Quant aux versions iPhone, là ce sont les mots du colonel Kurtz qui reviennent en mémoire : "L’horreur, l’horreur".
    D’ailleurs je crois que le de Blob de la Wii est, de l’avis général, meilleur et plus adapté aux enfants que sa suite.

  • chienDOG Le 28 septembre 2012 à 01:04

    Très bon choix de jeux.

    Pour Pikmin3, clairement ils n’ont pas utilisés la mablette dans le gameplay. Elle ne sert que pour afficher la carte. On peut faire le jeu à la wiimote si l’on veut. C’est dommage. Mais je pense que le jeu était prévu que Wii, et ils l’ont reporté, donc le gameplay a été prévu sans mablette au départ.

    Autant j’aime le délire, autant je suis trop NUL à Katamari. Du coup je n’arrive jamais à passer le début du jeu. Aidez moi, donnez une technique, la bonne façon d’approcher les stages (je joue sur le Beautiful de la 360).

    Et De blob ! Ce jeu me rend dingue. Par contre c’est dommage, le premier souffre énormément du saut à la wiimote (quel idée, non mais quelle idée !!), et le deuxième est devenu un peu plus action, a perdu le délire de tout peindre, notamment avec la disparition du 100% peint.

    Tout de même de bien chouettes jeux, qui font plaisir à côté de tous ces jeux de guerre.

  • Julien Le 6 septembre 2013 à 15:28

    Voilà qui reste fort cohérent de ce fait je vous dis en conséquence mille merci. Julien du guide complet nommé banque-en-ligne-2013.com

Laisser un commentaire :

Qui êtes-vous ? (optionnel)
Ajoutez votre commentaire ici

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

© Merlanfrit.net | À propos | web design : Abel Poucet